Fermer
International

89 % des Chinois seraient prêts à acheter une voiture autonome

Le #Conduite autonome - #Divers - #Sondage - #Véhicule connecté
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A l’occasion du Salon Electronica de Munich, une étude a montré que 89 % des Chinois seraient prêts à acheter une voiture autonome, contre 62 % des Américains, 56 % des Japonais et seulement 47 % des Allemands.

Cette étude visait à déterminer l’acceptation par les consommateurs des technologies de conduite autonome à l’horizon 2020.

En outre, les Chinois sont les plus ouverts aux technologies liées aux véhicules connectés. Par exemple, ils sont 71 % à accepter qu’une voiture se comporte comme un moniteur d’auto-école et puisse intervenir s’ils font une erreur. Ce type de technologie ne serait acceptée que par 47 % des Américains, 35 % des Allemands et 28 % des Japonais.

De plus, 74 % des Chinois sont favorables à l’utilisation de l’intelligence artificielle dans leurs appareils électroniques, contre 57 % des Américains, 39 % des Allemands et 28 % des Japonais.

Enfin, 73 % des Chinois voient d’un bon œil la connectivité des véhicules (notamment en termes de sécurité routière), contre 60 % des Américains et 50 % des Allemands. (AUTOMOBILWOCHE 3/11/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.