Fermer
Royaume-Uni

5 000 emplois seraient menacés chez Jaguar Land Rover

Analyse de presse de 14H00 - Le #Emplois - #Jaguar Land Rover
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

Jaguar Land Rover va supprimer des milliers d’emplois dans le cadre d’un plan de redressement, a rapporté le Financial Times, citant des sources proches de l’entreprise.

Le constructeur britannique de voitures de luxe, détenu par l’Indien Tata, prévoit de supprimer 5 000 emplois, soit un huitième de ses effectifs au Royaume-Uni, a indiqué le quotidien. Les mesures seront annoncées en janvier, dans le cadre d’un plan d’économies sur trois ans, a-t-il ajouté.

JLR n’a pas souhaité commenter ces informations.

Le constructeur a durement pâti des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, qui sont pour lui des marchés clés, ainsi que de la baisse de la demande de voitures diesel en Europe et des coûts associés au Brexit. Tata avait annoncé en octobre qu’il voulait réduire les coûts et améliorer la trésorerie de sa filiale britannique de 2,5 milliards de livres (2,7 milliards d’euros) sur dix-huit mois, mais il n’avait pas indiqué combien d’emplois seraient concernés.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (17/12/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.