Fermer
Etats-Unis

4 dirigeants d’Audi ont été inculpés aux Etats-Unis

Analyse de presse de 14H00 - Le #Affaire VW - #Audi - #Emissions - #Justice - #Manipulations - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Quatre dirigeants d’Audi, à savoir Richard Bauder, Axel Eiser, Stefan Knirsch et Carsten Nagel, ont été inculpés aux Etats-Unis, dans le cadre de l’enquête sur les manipulations des niveaux d’émissions des véhicules diesel du groupe Volkswagen.

Leur inculpation a été prononcé par un grand jury fédéral dans l’Etat du Michigan. Ils sont tous les 4 accusés de complot, de fraude et de violation de la loi « Clean Air Act ».

Les 4 dirigeants ont été des responsables au sein de la division du développement des moteurs d’Audi en Allemagne (à Neckarsulm et Ingolstadt), pour certains depuis 2002.

Avec Zaccheo Giovanni Pamio (responsable pour sa part au sein de l’équipe administrative, et déjà incarcéré dans le cadre de l’affaire des moteurs truqués), ces 4 dirigeants « se sont entendus pour duper les régulateurs et les clients américains en installant un logiciel spécifiquement conçu pour tricher aux tests d’émissions de dizaines de milliers de voitures Audi », a expliqué le Ministère de la Justice.

Bien qu’ils soient tous inculpés, aucun des 4 hommes n’a été incarcéré.

L’évolution de la situation judiciaire de M. Pamio n’a en revanche pas été précisée.

Les véhicules Audi concernés par la fraude aux Etats-Unis sont des Q7 des années 2009 à 2015, et des A6 Quattro,A7 Quattro, A8L et Q5 de 2014-2015.

Avec ces nouvelles inculpations, 13 responsable du groupe Volkswagen ont désormais été inculpés aux Etats-Unis dans le cadre de l’affaire des moteurs truqués. En parallèle, en Allemagne, l’ancien président d’Audi, Rupert Stadler, a été mis en prison.

Volkswagen a répété qu’il coopérait pleinement avec le Département de la Justice mais a refusé de s’exprimer sur des cas individuels.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (17/1/19), AFP, XINHUA NEWS, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT (18/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.