Fermer
International

20 millions de SUV devraient être vendus en 2015 et le double en 2030

Le #Etude
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Alors que les ventes de véhicules légers ont faiblement progressé dans le monde en 2015, à 87 millions d’unités (+ 1,6 %), le segment des SUV a pour sa part fait un bond de 22 %, atteignant 20 millions d’unités, soit 23 % du marché total. Les pays où les SUV ont été les plus dynamiques sont la Thaïlande (+ 56,4 %), le Portugal (+ 54,8 %), l’Italie (+ 48,6 %), la Chine (+ 47,9 %) et l’Espagne (+ 42 %). Avec cette forte croissance, les SUV sont devenus en 2015 un segment plus important que celui des berlines du segment C (Volkswagen Golf), souligne Mykola Golovko, chef de projet chez Euromonitor International. Les SUV ont gagné 5 millions d’unités en 10 ans et ils vont encore en gagner 20 millions au cours des 15 prochaines années, prévoit le cabinet d’études, pour atteindre les 42 millions d’unités en 2031.

Parallèlement, le segment B (Renault Clio) devrait également profiter de l’augmentation de l’urbanisation et des contraintes environnementales, estime Euromonitor, qui prévoit ainsi un taux de croissance annuel de 4,8 % pour les SUV et de 2,9 % pour le segment B entre 2015 à 2031. (AUTOACTU.COM 9/9/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.