Fermer
Allemagne

1ère plainte d’un investisseur contre Daimler en Allemagne dans l’affaire des moteurs diesel truqués

Analyse de presse de 14H00 - Le #Daimler - #Diesel - #Plainte - #Scandale
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Une première plainte d’un investisseur a été déposée contre Daimler en Allemagne pour obtenir réparation, en raison des mensonges répétés du constructeur dans le scandale des moteurs diesel truqués qui l’a rattrapé.

Cette plainte a été déposée le 22 juin auprès du tribunal de Stuttgart par le cabinet d’avocats Tilp, qui accuse Daimler de « diverses manipulations » depuis 2014 en ayant passé sous silence « les risques immenses liés à l’installation d’un dispositif illicite dans ses véhicules » pour tromper les contrôles sur les émissions d’oxydes d’azote. Le cabinet d’avocats cite à cet égard une interview dans laquelle Dieter Zetsche, président de Daimler, affirmait que « contrairement à Volkswagen, Daimler n’a pas installé de logiciel fraudeur dans ses véhicules ». Mercedes a dû depuis rappeler des véhicules.

Le cabinet chiffre à « au moins 12,5 % du prix par action achetée » le préjudice subi par chaque actionnaire de Daimler, ce qui pourrait conduire à des demandes de dédommagement « en milliards ». Fidèle à une tactique employée dans des plaintes liées au même scandale, le cabinet Tilp, installé près de Stuttgart, s’attend en effet à ce que de nombreux actionnaires de Daimler s’associent à sa plainte qui a un caractère pilote.

Le cabinet Tilp représente déjà plus de 2 000 plaignants, actionnaires particuliers et institutionnels, qui réclament environ 5,4 milliards de dollars d’euros à Volkswagen en Allemagne. Une autre plainte, déposée au nom d’actionnaires contre Porsche SE, la maison mère de Volkswagen, est examinée depuis quinze mois par le tribunal de Stuttgart.

Source : AFP (23/6/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.