Fermer
Maroc

Le Groupe PSA inaugure son usine marocaine de Kenitra

Analyse de presse de 14H00 - Le #Groupe PSA - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le Groupe PSA a inauguré le 20 juin au Maroc une nouvelle usine d’une capacité de production de 100 000 véhicules par an, avec l’objectif de doubler d’ici à 2021 le volume de ses ventes dans la zone Afrique-Moyen Orient. Le roi Mohamed VI a présidé la cérémonie d’inauguration et visité le site où sera produite la nouvelle Peugeot 208.

La venue du roi marque « le lancement officiel des travaux de construction de la deuxième phase […] de cette usine de nouvelle génération, conçue pour des véhicules thermiques et électriques », a déclaré le ministre marocain de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy.

L’usine, située près de Kénitra, à environ 200 km au sud du port de Tanger Med, produit déjà depuis décembre les moteurs destinés aux 208. La capacité de la plateforme de production nouvelle génération sera progressivement augmentée à 200 000 véhicules par an.

L’unité de Kénitra, qui comptera à terme 2 500 salariés et 1 000 intervenants en sous-traitance, a été construite en quatre ans sur une zone industrielle classée « zone franche », où se sont installés plusieurs équipementiers automobiles. « Avec cet écosystème, PSA a créé 19 000 emplois directs » grâce aux investissements du groupe et des équipementiers, s’est félicité M. Elalamy. Au total, le secteur automobile marocain a bénéficié de 116 000 créations d’emplois depuis 2014.

Jean Christophe Quemard, directeur de la zone Afrique-Moyen Orient chez PSA, a salué dans son discours la « contribution sans faille » du Maroc, qui a permis « à l’usine d’être au meilleur standard du savoir-faire » avec un « réseau de fournisseurs automobiles de classe mondiale ».

Le secteur automobile arrive depuis 2014 en tête des exportations au Maroc (24,4 % des exportations en 2016, devant le secteur agricole et le phosphate). L’industrie automobile a atteint un chiffre d’affaires à l’export de 70 milliards de dirhams (6,5 milliards d’euros) en 2017 et les autorités tablent sur 100 milliards d’ici à 2020.

Source : AFP (20/6/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.