Fermer
Chine

17 concessionnaires chinois ont été autorisés à réaliser des importations parallèles

Le #Concessionnaires - #Importation Parallèle
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

17 concessionnaires chinois (dont 8 à Shanghai et 9 dans d’autres provinces) ont été autorisés à réaliser des importations parallèles. La Chine avait annoncé en début de mois sa volonté de régulariser les importations parallèles, en autorisant des concessionnaires non franchisés à vendre des modèles importés (cf. revue de presse du 10/2/15).

Cette mesure a pour but de promouvoir la concurrence et de donner plus de choix aux consommateurs, mais permettra surtout de réduire les prix des voitures de haut de gamme étrangères. Une vingtaine de concessionnaires s’étaient inscrits pour avoir l’autorisation des autorités chinoises pour effectuer de telles importations.

Les concessionnaires qui souhaitent réaliser des importations parallèles doivent être actifs depuis au moins 5 ans. Ils doivent également avoir réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de plus de 400 millions de yuans (56,5 millions d’euros) et avoir été bénéficiaires trois années de suite. (AUTOMOTIVE NEWS CHINA 24/2/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.