Fermer

Analyse de
presse de 14H00

Télécharger
Icone
Icone de twitter
MaximePicat Icone de retweet
RT @MaximePicat: Les entreprises sont en 1ère ligne de la Pour le @groupePSA, voici comment cela se traduit #transformationdigitale
Icone de twitter
Groupe_Renault Icone de retweet
RT @Groupe_Renault: It's at @AtelierRenault❤️! Starting today and for one week, we're celebrating the that fills #ValentinesDay #passion
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: 253,604 electric vehicles 🔋 were registered in the 🇪🇺 during the last quarter of 2019, +698% compared to 2018 | #hybrid
VOIR SUR TWITTER
Derniers tweets
France

AAA Data fait le point sur le financement des voitures en 2020

#AAA DATA - #Financement
Dans un marché global des ventes d’automobiles plutôt faible sur les deux premiers mois de l’année, les offres de location ont pour vocation...

Dans un marché global des ventes d’automobiles plutôt faible sur les deux premiers mois de l’année, les offres de location ont pour vocation de séduire plus de consommateurs, dans un marché de l’usage plus que de la propriété. D’après une étude réalisée par AAA Data, si la LCB/LOA et la LLD connaissent un succès global grandissant (particuliers et professionnels confondus), le marché des particuliers n’y trouve pas encore son compte.

Dans tous les domaines, la tendance est à la flexibilité et aux solutions sans engagement, et c’est le cas aussi pour les voitures des sociétés. Cette tendance est corroborée par les chiffres du crédit-bail pour les professionnels sur janvier et février 2020, avec une augmentation de 25 % (mais qui ne correspond toujours qu’à 4 % du marché). La LLD aussi connait un franc succès avec 36 % des ventes, en augmentation de 9 % par rapport à la même période l’an passé. Quant à la LCD (location courte durée), elle perd des points et baisse de 20 % sur ces deux premiers mois,

Une grande partie des sociétés préfère le leasing, qui attire petit à petit l’œil des particuliers curieux de découvrir de nouvelles solutions d’achat pour leurs véhicules.

Sur les deux premiers mois de 2020, on observe une baisse significative de 20 % des ventes de voitures neuves chez les particuliers. Les ventes hors location représentent certes 58 % du total, mais observent une baisse majeure de 29 %. Il en est de même pour la LLD (location de longue durée), qui recule de 10 %. La LOA (location avec option d’achat) enregistre quant à elle une petite hausse de 2 %.

On observe sur les deux premiers mois de 2020 une augmentation conséquente de 32 % du recours à la LOA pour le financement des voitures d’occasion. C’est toutefois à nuancer par rapport à la part de marché qu’elle représente : 1 % du total des ventes de voitures d’occasion.

La LLD connait également, un certain succès puisqu’elle a augmenté de 12 %, représentant une part de marché de 2 %.

Source : AM-TODAY.COM (23/3/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Allègement du confinement à Wuhan

#Chine - #Coronavirus - #Production
Confinés à leur domicile depuis le 23 janvier, les habitants de Wuhan, ville chinoise à l’origine de la pandémie de Coronavirus, commencent à...

Confinés à leur domicile depuis le 23 janvier, les habitants de Wuhan, ville chinoise à l’origine de la pandémie de Coronavirus, commencent à voir le bout du tunnel. Les personnes considérées comme étant en bonne santé sont désormais autorisées à sortir. Après deux mois de blocus, elles peuvent se déplacer et même prendre le bus ou le métro sur présentation de leur carte d’identité. La reprise du travail est également possible sur présentation d’un permis délivré par l’employeur.

« Cette levée de restrictions intervient au moment où le ministère de la Santé n’a annoncé lundi [23 mars] aucun nouveau cas de contamination pour le cinquième jour consécutif dans cette métropole de 11 millions d’âmes, berceau de l’actuelle pandémie. Ils sont même autorisés à quitter Wuhan pour se rendre dans d’autres parties de la province environnante du Hubei s’ils sont testés négatifs au Covid-19 et sont porteurs d’un certificat médical », explique l’AFP.

Les autorités chinoises ont toutefois renforcé les contrôles à l’entrée du pays, craignant une seconde vague épidémique en provenance de l’étranger. « Pour éviter que ce phénomène ne relance une épidémie largement endiguée en Chine, les autorités imposent maintenant une quarantaine de 14 jours à toute personne arrivant sur le sol chinois. Et depuis ce lundi, tous les vols internationaux à destination de Pékin sont déroutés vers d’autres aéroports chinois où des contrôles sanitaires renforcés sont en place. Seuls les passagers testés négatifs peuvent ensuite rejoindre la capitale », ajoute l’AFP.

Source : AUTOPLUS.FR (23/3/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Inde

Coronavirus : les constructeurs suspendent leur production en Inde

#Constructeurs - #Coronavirus - #Production
Un grand nombre de constructeurs d’automobiles ont annoncé qu'ils suspendaient leur production en Inde, en raison de l’épidémie de...

Un grand nombre de constructeurs d’automobiles ont annoncé qu’ils suspendaient leur production en Inde, en raison de l’épidémie de coronavirus.

Maruti Suzuki a stoppé jusqu’à nouvel ordre la production dans ses usines de Manesar et Gurgaon.

Mahindra a suspendu sa production dans ses usines à Nagpur, Chakan (Pune) and Kandivali (Mumbai).

L’usine de Hyundai à Chennai est à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre. L’usine de sa société soeur Kia à Anantpur a aussi interrompu son activité. 

Volkswagen a suspendu la production dans son usine de Pune pendant trois semaines. Mercedes a fermé son usine à Chakan.

Honda a indiqué que ses usines à Greater Noida et Tapukara seraient fermées du 23 au 31 mars. Toyota a arrêté la production dans son usine à Bidadi. 

Renault Nissan Automotive India a fermé temporairement son usine à Chennai.

Jeep, la marque de tout-terrain de FCA, a suspendu la production dans son usine à Ranjangaon jusqu’au 31 mars. General Motors a suspendu la production dans son usine de Talegaon jusqu’au 31 mars également. Ford a également annoncé qu’il stoppait sa production en Inde.

Source : ECONOMIC TIMES (22, 23 et 24/3/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Coronavirus : Toyota ajuste sa production au Japon

#Coronavirus - #Production - #Toyota
Toyota a annoncé qu’il allait suspendre la production dans cinq usines au Japon à compter du 3 avril, en réponse à la baisse de la demande...

Toyota a annoncé qu’il allait suspendre la production dans cinq usines au Japon à compter du 3 avril, en réponse à la baisse de la demande provoquée par l’épidémie de coronavirus dans le monde.

Les usines concernées par cette décision, qui réduira les exportations de certains modèles, sont celles du constructeur japonais à Takaoka, Tsutsumi, Tahara et Kyushu, ainsi qu’un site à Hamura exploité par sa filiale Hino.

Une des deux lignes d’assemblage de l’usine de Takaoka, qui fabrique notamment le RAV4 et la Corolla, sera à l’arrêt du 3 au 7 avril. L’usine de Tsutsumi, qui fabrique la Prius, la Corolla, la Camry et la Lexus ES Hybrid, arrêtera deux lignes d’assemblage du 3 au 7 avril également. A Tahara, la ligne d’assemblage des 4Runner, Land Cruiser Prado, Lexus GS and Lexus LC200 ne fonctionnera pas entre le 3 et le 10 avril et celle qui produit les Lexus LS, NX, IS and RC du 3 au 14 avril. L’usine de Kyushu, qui fabrique les Lexus CT, NX and UX, sera à l’arrêt du 3 au 15 avril. Enfin, l’usine de Hino à Hamura, qui fabrique les Land Cruiser Prado et FJ Cruiser, suspendra ses activités du 3 au 6 avril.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (23/3/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Daimler n’a pas besoin de l’aide de l’Etat

#Coronavirus - #Daimler - #Dirigeant
Daimler dispose actuellement d’une trésorerie suffisante et il n’a pas besoin de demander l'aide de l’Etat allemand, bien qu'il ait suspendu...

Daimler dispose actuellement d’une trésorerie suffisante et il n’a pas besoin de demander l’aide de l’Etat allemand, bien qu’il ait suspendu la production dans ses principales usines en Europe pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, a indiqué le président du constructeur allemand, Ola Källenius, au Handelsblatt.

“Daimler n’a pas actuellement besoin d’aide de l’Etat. Globalement, le secteur avait un très bon carnet de commandes avant la crise”, a déclaré M. Källenius.

Interrogé sur le soutien que Daimler pourrait apporter à des fournisseurs en difficulté, il a indiqué que le constructeur était en contact permanent avec ses fournisseurs et qu’aucun d’entre eux n’était pour l’instant à court de liquidités.

Daimler a rouvert son usine en Chine et voit la demande de voitures repartir à la hausse sur le premier marché automobile mondial, a par ailleurs indiqué M. Källenius. “La grande majorité de nos points de vente ont rouvert leurs portes, les clients reviennent”, a-t-il déclaré. “Chaque jour, plus de gens viennent dans les concessions. La demande augmente, ce qui nous rend optimistes”, a-t-il ajouté.

Daimler a arrêté la majeure partie de la production de sa marque Mercedes en Europe et aux Etats-Unis car les chaînes d’approvisionnement ne pouvaient pas être maintenues.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (23/3/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

La production de Plastic Omnium reprend en Chine

#Chine - #Coronavirus - #Plastic Omnium - #Production
Plastic Omnium a annoncé le 24 mars une nette reprise de la production de ses usines en Chine, au moment où les sites européens et américains...

Plastic Omnium a annoncé le 24 mars une nette reprise de la production de ses usines en Chine, au moment où les sites européens et américains ferment leur porte à cause du coronavirus. Les usines chinoises du groupe « ont récemment toutes repris leur production, y compris celles situées dans la province de Hubei (Wuhan). Le taux d’utilisation de ces usines progresse : d’environ 20 % au redémarrage, il est aujourd’hui autour de 50 % et devrait continuer à progresser dans les semaines à venir », a fait savoir l’équipementier dans un communiqué.

Le groupe, qui conçoit et fabrique des éléments extérieurs de carrosserie (notamment des pare-chocs), des réservoirs d’essence et des systèmes de dépollution des véhicules, avait dû fermer début février l’ensemble de ses usines en Chine, point de départ de l’épidémie mondiale de Covid-19.

Désormais, d’autres régions du monde doivent suspendre la production. « Depuis mi-mars, les usines européennes du groupe sont progressivement mises à l’arrêt », souligne Plastic Omnium, ajoutant que ses « usines nord et sud-américaines, également impactées par les fermetures de leurs clients, cesseront leur activité dans les prochains jours ».

Face à cette situation, les dirigeants ont décidé d’abaisser leurs rémunérations pour « contribuer à l’effort du groupe […] pendant le temps d’arrêt de l’activité ». Ces rémunérations seront abaissées dans la même mesure que les pertes de revenus subies par les salariés touchés par les mesures de chômage partiel dans les usines européennes et américaines, a expliqué un porte-parole à l’AFP.

L’équipementier français met par ailleurs en avant ses efforts pour réduire les coûts. « Tous les engagements de dépenses non essentielles sont supprimés », a-t-il annoncé, ajoutant qu’il respectait néanmoins « scrupuleusement tous ses engagements auprès de ses fournisseurs ».

Plastic Omnium a assuré que sa structure financière était « très solide » et qu’elle lui permettait même d’affronter une pandémie qui se prolongerait. Il a affirmé pouvoir « faire face à l’arrêt total de production, au niveau mondial, au moins jusqu’à la fin du premier semestre, tout en honorant toutes les échéances de règlement ». Le groupe, qui emploie 32 000 personnes dans le monde, « travaille d’ores et déjà aux dispositions sanitaires et de protection de ses salariés nécessaires pour pouvoir redémarrer l’activité de ses sites dès que cela sera possible ».

Source : AFP (24/3/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Espagne

Le Groupe PSA et Renault prennent des mesures en Espagne

#Coronavirus - #Emploi - #Groupe PSA - #Renault
La direction de l’usine PSA de Vigo a annoncé le 23 mars aux syndicats son intention de demander un Plan de régulation temporaire de l’emploi...

La direction de l’usine PSA de Vigo a annoncé le 23 mars aux syndicats son intention de demander un Plan de régulation temporaire de l’emploi à l’administration « pour cause de force majeure », après la paralysie de l’activité, depuis la semaine dernière, due à la crise du coronavirus.

De son côté, Renault Espagne a présenté un Plan de régulation temporaire de l’emploi qui concernera 11 649 des 14 000 salariés que compte la filiale. Des négociations sont en cours pour que 300 à 350 employés maintiennent une activité minimale dans le pays. Ce plan ne s’appliquera pas aux sociétés du groupe en Espagne, comme Renault España Comercial ou Renault Nissan Consulting, qui prendront leurs propres décisions pour faire face à la crise du coronavirus.

Source : ELMUNDO.ES (23/3/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Japon

Mazda va suspendre ses activités au Japon et dans d’autres pays

#Coronavirus - #Mazda - #Production
Mazda a annoncé aujourd’hui qu’il allait suspendre pendant une dizaine de jours la production dans ses usines au Japon, ainsi que dans ses...

Mazda a annoncé aujourd’hui qu’il allait suspendre pendant une dizaine de jours la production dans ses usines au Japon, ainsi que dans ses usines au Mexique et en Thaïlande, en réponse à la baisse de la demande et aux problèmes d’approvisionnement provoqués par l’épidémie de Covid-19.

Les deux usines du constructeur au Japon arrêteront complètement leur activité pendant treize jours et ne tourneront qu’avec les équipes de jour pendant huit jours, entre le 28 mars et le 30 avril.

Mazda a indiqué qu’il espérait compenser la production perdue au troisième sème trimestre. Il a expliqué qu’il devait réduire sa production en raison des difficultés d’approvisionnement, de la baisse brutale des ventes et des incertitudes concernant l’évolution de la demande.

Le constructeur japonais fermera son usine d’assemblage au Mexique pendant dix jours, à compter du 25 mars, et suspendra l’activité dans son usine thaïlandaise pendant dix jours également, à compter du 30 mars.

Mazda a en outre indiqué qu’il allait poursuivre ses activités commerciales au Japon et en Chine, mais que la poursuite de ces activités dans d’autre pays dépendrait des mesures prises par les différents gouvernements pour freiner la propagation du coronavirus.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (24/3/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Inde

Renault suspend sa production en Inde à cause du coronavirus

#Coronavirus - #Inde - #Production - #Renault - #Usine
Renault a annoncé le 23 mars la suspension de sa production en Inde en raison du coronavirus, après avoir pris des mesures similaires dans...

Renault a annoncé le 23 mars la suspension de sa production en Inde en raison du coronavirus, après avoir pris des mesures similaires dans plusieurs pays européens. « Face à l’évolution de l’épidémie de Covid-19, et pour contribuer à éviter une expansion du virus, la production a été temporairement suspendue » dans l’usine de Chennai (sud), a déclaré Venkatram Mamillapalle, directeur des opérations de Renault en Inde, cité dans un communiqué.

Le site, qui emploie près de 6 000 personnes, produit notamment pour le marché local les véhicules de loisir Captur, Duster, Kwid et Triber commercialisés sous le label Renault. D’une capacité de production de 480 000 unités par an, il assemble également des véhicules pour l’allié japonais Nissan.

Renault a précisé qu’il attendrait des directives des autorités locales avant de reprendre la production. L’Etat du Tamil Nadu, où est située l’usine, n’a pour le moment pas décrété de confinement total de la population, d’après le point de situation des autorités indiennes lundi. Mais le Tamil Nadu a fermé les frontières avec les Etats voisins il y a quelques jours, provoquant des perturbations pour l’activité économique.

De larges parties du géant d’Asie du Sud sont placées en confinement, dont la capitale New Delhi et la mégapole de Bombay. Ces mesures concernent au moins 700 millions de personnes, selon un décompte de l’AFP lundi. L’Inde a recensé 433 cas confirmés de coronavirus depuis le début de l’épidémie, qui y a déjà causé la mort de sept personnes, selon les derniers chiffres officiels. Les experts jugent que ce nombre est largement sous-estimé en raison de la faible quantité de tests réalisés dans la deuxième nation la plus peuplée de la planète.

Source : AFP (23/3/20)
Lire l'article complet Icone de flèche

Retrouvez toutes les analyses de 14h

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES