triangle orange
Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Icone
triangle bleu
Allemagne

BMW a présenté deux concepts au Salon de Francfort

#BMW - #Concept - #Electromobilité - #Modèle - #Salon de Francfort
BMW a présenté deux concepts au Salon de Francfort, à savoir le Concept 4 qui préfigure le coupé Série 4 et la future berline électrique i4,...

BMW a présenté deux concepts au Salon de Francfort, à savoir le Concept 4 qui préfigure le coupé Série 4 et la future berline électrique i4, et le concept BMW i Hydrogen Next, développé en coopération avec Toyota.

La présence de ces deux concepts reflète la stratégie de développement des transmissions à énergies alternatives.

Le concept BMW i Hydrogen Next est un prototype à pile à combustible basé sur un véhicule de loisir X5. Il servira de base à un modèle qui sera produit en petite série, pour constituer une flotte d’essai destinée à valider la motorisation à hydrogène de BMW et Toyota.

En plus de ces concepts, le constructeurs a dévoilé les Série 1, X1, Série 3 Touring et X6.

Par ailleurs, lors de la conférence de presse de BMW à Francfort, Oliver Zipse, président du groupe munichois, a confirmé que BMW prévoyait de proposer 25 modèles électrifiés d’ici à 2023. D’ici à 2021, le constructeur compte en outre “avoir un million de voitures électrifiées sur les routes“.

Source : JOURNALAUTO.COM, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Royaume-Uni

BMW va arrêter la production dans son usine d’Oxford

#BMW - #Brexit - #Mini - #Production - #Usine
Le groupe BMW a indiqué qu'il allait arrêter la production dans son usine britannique d'Oxford durant deux jours autour de la date prévue pour le...

Le groupe BMW a indiqué qu’il allait arrêter la production dans son usine britannique d’Oxford durant deux jours autour de la date prévue pour le Brexit, a annoncé Nicolas Peter, directeur financier du constructeur allemand.

“Nous avons pris une première mesure concrète de ne pas produire [de véhicules] les 31 octobre et 1er novembre dans notre usine d’Oxford”, a confirmé M. Peter, lors du salon de Francfort.

Cette décision a été prise en accord avec les fournisseurs, en vue d’ “assurer la sécurité logistique” du site, qui assemble des modèles de la marque Mini.

La date de l’interruption de production à Oxford est certaine, le Premier ministre anglais Boris Johnson ayant assuré mardi qu’il ne demanderait “pas un nouveau report” du Brexit, prévu le 31 octobre.

Craignant un Brexit sans accord, le groupe BMW envisage diverses options pour son usine britannique y compris la suppression d’une équipe, face à une baisse attendue de la production si des tarifs douaniers deviennent applicables.

BMW a déjà provisionné une somme de 300 millions d’euros pour faire face aux coûts qu’entraînera le Brexit.

Source : AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Byton a présenté son véhicule de loisir M-Byte

#Byton - #Chine - #Distribution - #Etats-Unis - #Europe - #Modèle - #Salon de Francfort - #Véhicule de loisir
Au Salon de Francfort, la start-up chinoise Byton a présenté la version de série de son véhicule de loisir M-Byte, qui sera commercialisé en...

Au Salon de Francfort, la start-up chinoise Byton a présenté la version de série de son véhicule de loisir M-Byte, qui sera commercialisé en Chine à la mi-2020, puis aux Etats-Unis et en Europe au premier semestre de 2021. Ainsi, les livraisons débuteront trois mois plus tard que ne l’avait initialement prévu Byton.

En outre, les lancements en Europe et aux Etats-Unis seront désormais simultanés, alors que Byton prévoyait dans un premier temps de commencer par le marché américain, pour lancer le modèle en Europe ensuite.

Le conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis pourrait freiner le développement de Byton à l’international. En effet, dans la situation actuelle, les voitures de la start-up seraient soumise à des tarifs douaniers de 30 % pour entrer sur le marché américain.

Le M-Byte devrait être proposé à 43 000 dollars aux Etats-Unis et 45 000 euros en Europe.

Par ailleurs, en termes de design intérieur, le M-Byte est doté d’un système d’affichage (pour l’infodivertissement) de 48 pouces, soit quasiment toute la largeur intérieur du véhicule. De plus, un écran tactile de 7 pouces équipe le volant. Le modèle est compatible avec les systèmes d’exploitation pour automobiles de Google (Android Auto) et d’Apple (CarPlay).

Byton prévoit une production de 100 000 voitures par an d’ici à 2021. L’usine de la marque en Chine dispose de capacités de production de 300 000 véhicules par an et pourra donc assurer ce volume de production.

Source : AUTOMOBILWOCHE 10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Continental a présenté sa stratégie environnementale pour l’horizon 2040

#Conjoncture - #Continental - #Neutralité CO2 - #Objectif - #Salon de Francfort
Lors du Salon de Francfort, Continental a présenté sa stratégie environnementale pour l'horizon 2040 A cette date, l'équipementier veut devenir...

Lors du Salon de FrancfortContinental a présenté sa stratégie environnementale pour l’horizon 2040. A cette date, l’équipementier veut devenir climatiquement neutre dans ses processus de production.

Elmar Degenhart, le président de Continental, a indiqué que devenir neutre en CO2 n’était pas seulement une décision écologique mais aussi un avantage économique.

Avant 2040, Continental s’est déjà fixé comme objectif intermédiaire de n’utiliser que des énergies renouvelables.

M. Degenhart estime que l’ensemble de l’industrie automobile pourrait devenir neutre en CO2 d’ici à 2050, à condition d’avoir le soutien de la classe politique.

A l’occasion du Salon de Francfort, Continental a en outre présenté un nouveau système de transmission pour voitures électriques, non seulement plus léger que les précédents, mais aussi moins coûteux.

L’équipementier a également dévoilé un capteur radar qui permet de détecter des obstacles dans l’angle mort avant qu’un véhicule ne prenne un virage. Ce système peut notamment être utilisé pour les conducteurs de poids lourds qui risquent de ne pas voir un vélo dans un virage.

Par ailleurs, M. Degenhart s’est exprimé sur la conjoncture difficile de l’industrie automobile. Il a indiqué ne pas exclure des licenciements économiques “en dernier recours”.

Source : AUTOMOBILWOCHE (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Daimler a dévoilé le concept Vision EQS

#Concept - #Daimler - #Electrique - #Mercedes - #Salon de Francfort
Le groupe Daimler a dévoilé le concept Vision EQS, qui préfigure les idées de la marque Mercedes pour ses futurs modèles électriques et...

Le groupe Daimler a dévoilé le concept Vision EQS, qui préfigure les idées de la marque Mercedes pour ses futurs modèles électriques et autonomes.

L’EQS a été dévoilé mardi 10 septembre et se base sur une nouvelle plateforme modulaire dédiée aux voitures électriques, connue en interne sous le nom EVA2.

La future version de série de l’EQS serait proche de la Mercedes Classe S (en termes de gamme), mais avec une motorisation 100 % électrique.

L’EQS est doté d’un moteur de 350 kW et peut passer de 0 à 100 km/h en moins de 4,5 secondes.

Les batteries du concept sont fournies par Accumotive, une filiale du groupe Daimler, et affichent une autonomie pouvant atteindre 700 km.

En outre, le concept Vision EQS est doté de fonctionnalités de conduite automatisée de Niveau 3, notamment pour la conduite sur autoroute.

En termes de design, Mercedes a voulu mettre en avant la fluidité avec des lignes courbes, une carrosserie bicolore et une nouvelle calandre rétro-éclairée avec des diodes électroluminescentes. Une bande lumineuse fait office d’éclairage arrière et de minuscules étoiles à trois branches s’allument pour les clignotants.

La future version de série de l’EQS devrait être produit dans l’usine de Daimler à Sindelfingen.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Daimler n’exclut pas de dépasser les plafonds de CO2 en 2020 et 2021

#CO2 - #Daimler - #Emissions - #Objectifs - #Salon de Francfort - #Union Européenne
Le groupe allemand Daimler n'exclut pas de dépasser les plafonds d'émissions de CO2 fixés par l'Union Européenne en 2020 et 2021, a concédé son...

Le groupe allemand Daimler n’exclut pas de dépasser les plafonds d’émissions de CO2 fixés par l’Union Européenne en 2020 et 2021, a concédé son président Ola Källenius, qui a rappelé que le succès des modèles électrifiés dépendra de l’appétence des clients.

“Nous avons les produits pour respecter les normes” d’émissions imposées par l’Union Européenne (à savoir moins de 95 g de CO2 par km à partir de l’an prochain). Mais on ne peut pas dicter le choix des clients”, a expliqué M. Källenius au Salon de Francfort.

Les années 2020 et 2021 “représentent un défi considérable et, avec l’incertitude de ce qui se passera sur le marché, nous ne pouvons pas exclure qu’on ne sera pas en règle”, a souligné M. Källenius.

Pour diminuer le poids des investissements massifs dans la transition électrique, M. Källenius a ajouté que “les coopérations [étaient] indispensables”. Daimler collabore par exemple avec BMW dans les domaines de la conduite autonome et des services de mobilité.

“Nous sommes ouverts à des coopérations” tant que “les caractéristiques de la marque sont préservées”, a déclaré M. Källenius.

De plus, contrairement à Volkswagen, qui mise exclusivement sur les voitures 100 % électriques, Daimler se dit “ouvert” aux autres technologies, comme les hybrides, l’hydrogène ou encore les carburants synthétiques.

“Pour les cinq à dix prochaines années, l’accent principal sera mis toutefois sur les voitures électrifiées” (hybrides ou électriques à batteries), estime M. Källenius. Il considère néanmoins qu’il est insensé de prévoir pour l’instant la fin des voitures à moteurs thermiques à court ou moyen terme. “Je pense que le diesel a encore de longs jours devant lui”, a-t-il ajouté.

Source : AFP (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Daimler voudrait que tous ses fournisseurs mettent en place des processus de production neutres en CO2

#Crédit-carbone - #Daimler - #Fournisseur - #Neutralité CO2 - #Objectif
Le groupe Daimler voudrait que tous ses fournisseurs mettent en place des processus de production neutres en CO2 Le groupe allemand compte lui-même...

Le groupe Daimler voudrait que tous ses fournisseurs mettent en place des processus de production neutres en CO2. Le groupe allemand compte lui-même afficher un bilan neutre en CO2 d’ici à 2022.

Le constructeur se réjouit de voir que plusieurs de ses fournisseurs se sont engagés sur cette voie.

Daimler, lui, compte rendre ses usines climatiquement neutre d’ici à 2022, via l’achat de crédit-carbone.

Source : AUTOMOBILWOCHE (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Monde

Deux voitures électriques d’Aiways ont parcouru une distance record

#Aiways - #Allemagne - #Chine - #Guinness World Record - #Prototype - #Record - #Voiture Electrique
Deux prototypes électriques de la marque chinoise Aiways (modèle U5) ont parcouru une distance record, à savoir 15 022 km, traversant 12 pays pour...

Deux prototypes électriques de la marque chinoise Aiways (modèle U5) ont parcouru une distance record, à savoir 15 022 km, traversant 12 pays pour relier la ville chinoise de Xi’an au Salon de Francfort.

Le record a été homologué par l’organisme Guinness World Records.

Les deux voitures sont parties de Chine le 17 juillet pour arriver en Allemagne le 7 septembre, à quelques jours de l’ouverture du Salon de Francfort.

Les ingénieurs d’Aiways ont utilisé ce trajet pour compléter le développement de l’U5, et pour tester les véhicules en conditions réelles (et souvent difficiles).

La version de série de l’U5 sera lancée en Europe en avril prochain, en commençant par les marchés allemand, français et néerlandais. Aiways a en effet obtenu une homologation de la part de l’organisme de certification TÜV Rheinland, ce qui certifie que le modèle est conforme aux réglementations européennes.

Le prototype électrique de l’U5 dispose d’une autonomie de 500 km et durant leur trajet de la Chine à l’Allemagne, les batteries des véhicules ont pu être rechargées de 20 à 80 % de leurs capacités en 40 minutes.

Source : XINHUA NEWS (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Europe

Ford lance une offensive dans l’électrique en Europe

#Ford - #Offensive - #Salon de Francfort - #Véhicules électrifiés
Ford a annoncé au salon de Francfort qu’il lancerait huit véhicules électrifiés en Europe cette année et comptait en introduire neuf autres...

Ford a annoncé au salon de Francfort qu’il lancerait huit véhicules électrifiés en Europe cette année et comptait en introduire neuf autres d’ici à 2024. Il prévoit que ses ventes de voitures hybrides et électriques dépasseront celles de modèles à essence et diesel dans cette région d’ici à fin 2022.

Des versions hybrides du Kuga, du Puma et du break Mondeo figurent parmi les modèles électrifiés que Ford proposera cette année. Un tout-terrain électrique, inspiré de la Mustang, sera commercialisé l’an prochain,  a indiqué le constructeur, qui expose plusieurs modèles à motorisations alternatives sur son stand à Francfort.

Ford a en outre annoncé un partenariat avec six grands fournisseurs d’énergie en Europe pour proposer l’installation de boîtiers de recharge à domicile et des tarifs privilégiés à ses clients.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (10/9/19), REUTERS (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Europe

Honda dévoile les tarifs de sa citadine électrique

#Honda - #Prix - #Voiture Electrique
Présentée en première mondiale au salon automobile de Francfort, la Honda e sera commercialisée en Europe dans la foulée à des prix compris...

Présentée en première mondiale au salon automobile de Francfort, la Honda e sera commercialisée en Europe dans la foulée à des prix compris entre 35 060 euros pour la version de 136 ch, et 38 060 euros pour la version de 153 ch. Ces prix ne tiennent pas compte des bonus écologiques en vigueur.

Honda communique également sur une offre de location longue durée réservée aux clients particuliers jusqu’à la fin de l’année.

Le constructeur invite à présent les personnes qui ont manifesté leur intérêt pour le véhicule via son site web à entrer en contact avec leur concessionnaire local pour confirmer leur commande et être les premiers clients à être livrés à compter de l’été 2020. La Honda e est dédiée au marché européen, et elle roulera d’abord en Allemagne et au Royaume-Uni.

Source : JOURNAL AUTOMOBILE (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Corée du Sud

La Corée du Sud veut installer 1 200 stations hydrogène d’ici à 2040

#Ambitions - #Gouvernement - #Hydrogène - #Stations
Le ministère coréen de l’Industrie a annoncé qu’il comptait installer 1 200 stations de distribution d’hydrogène en Corée du Sud d’ici...

Le ministère coréen de l’Industrie a annoncé qu’il comptait installer 1 200 stations de distribution d’hydrogène en Corée du Sud d’ici à 2040.

29 stations hydrogène sont actuellement en service dans le pays, dont trois à Séoul, où une nouvelle station vient d’être inaugurée devant l’Assemblée Nationale (elle pourra alimenter plus de 70 véhicules par jour). Ce nombre doit être porté progressivement à 310 d’ici à 2022.

Près de 3 000 véhicules à hydrogène circulaient sur les routes coréennes en août, à comparer avec 900 seulement en décembre dernier.

La quatrième économie asiatique a pour ambition de fabriquer 6,2 millions de véhicules à hydrogène au total d’ici à 2040, dont 3,3 millions pour l’exportation, et de devenir ainsi le premier producteur de véhicules « verts ». Le gouvernement coréen a commencé l’an dernier à tester des autobus roulant à l’hydrogène. Un projet pilote vient de débuter à Séoul pour évaluer les performances d’une petite flotte de taxis à hydrogène.

Source : YONHAP (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Inde

La crise du marché automobile indien procéderait de problèmes de surcapacités

#Capacités de production - #crise - #Marché - #Stocks - #Surcapacités
Le directeur général de Bajaj Auto, Rajiv Bajaj, estime que la crise que traverse le marché automobile en Inde depuis de longs mois procède bien...

Le directeur général de Bajaj Auto, Rajiv Bajaj, estime que la crise que traverse le marché automobile en Inde depuis de longs mois procède bien plus de problèmes de surcapacités de production et de stocks trop importants que d’un véritable ralentissement économique.

“L’industrie est en train de corriger les problèmes de stocks, avant l”entrée en vigueur des nouvelles normes d’émissions. D’ici à novembre, ce problème sera résolu”, a-t-il indiqué. “Aucune industrie ne peut croître de façon permanente et linéaire, sans période de creux. Il y a des cycles dans tous les secteurs”, a ajouté M. Bajaj.

“Les constructeurs se sont mis à produire tous azimuts, se basant sur des prévisions. Il faut maintenant réduire la voilure. Mais je pense que dans quelques mois, ou un an peut-être, nous aurons retrouvé notre rythme”.

Source : ECONOMIC TIMES (11/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

La demande pour les véhicules électrifiés reste une inconnue de taille

#Carlos Tavares - #CO2 - #Electrique - #Salon de Francfort
Au Salon de l’Automobile de Francfort, les dirigeants des constructeurs affirment quasiment tous qu'ils atteindront leurs objectifs en matière de...

Au Salon de l’Automobile de Francfort, les dirigeants des constructeurs affirment quasiment tous qu’ils atteindront leurs objectifs en matière de CO2 l’an prochain, tout en reconnaissant que la demande pour les véhicules électrifiés reste une inconnue de taille. « Aujourd’hui, la demande vient essentiellement des citoyens qui veulent faire étalage de leur choix de société. La question, c’est quand on aura épuisé cette catégorie de population, est-ce que les autres sont capables de prendre le relais ? », s’interroge le président du Groupe PSA Carlos Tavares.

Source : ECHOS (11/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

La nouvelle Peugeot 208 reçoit le prix de la voiture particulière 2019 décerné par Automotive News Europe

#208 - #Peugeot - #Trophée
Guillaume Clerc, chef de projet marque des nouvelles 208 et e-208, a reçu le 9 septembre, au nom de l’équipe Produit Peugeot dirigée par Laurent...

Guillaume Clerc, chef de projet marque des nouvelles 208 et e-208, a reçu le 9 septembre, au nom de l’équipe Produit Peugeot dirigée par Laurent Blanchet, le prix Eurostar de la voiture particulière de l’année 2019 décerné par Automotive News Europe.

La première cérémonie des Trophées Eurostar a eu lieu en 1998. Depuis, Automotive News Europe récompense chaque année des personnalités de l’automobile pour le travail innovant réalisé sur certains véhicules. Cette année, le jury a salué le caractère innovant de la nouvelle 208, d’abord par son style distinctif, mais aussi par la nouvelle génération de i-Cockpit® qu’elle propose : combiné tête haute 3D et éventail d’aides à la conduite issus des segments supérieurs.

La 208 a également été récompensée pour sa nouvelle plateforme conçue pour accueillir les versions à moteur thermique et électrique. En effet, la nouvelle citadine est construite à partir de la dernière génération de plateforme du Groupe PSA : la CMP (Common Modular Platform). Celle-ci est modulable en termes de dimensions et de motorisations. Multi-énergies, elle permet à ses futurs clients de choisir leur type de traction : thermique (essence/diesel) ou électrique.

La marque au lion avait déjà remporté un prix Eurostar l’année dernière, attribué à Pierre-Paul Mattei pour le design de la 508.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE PEUGEOT (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Royaume-Uni

Land Rover fait monter le Defender en gamme

#Land Rover - #Modèle - #Salon de Francfort
Land Rover a dévoilé au salon de Francfort la deuxième génération du Defender, son iconique tout-terrain Le nouveau Defender a été...

Land Rover a dévoilé au salon de Francfort la deuxième génération du Defender, son iconique tout-terrain.

Le nouveau Defender a été présenté au salon en versions à cinq portes « 110 » et à trois portes « 90 ». Il sera plus luxueux, plus spacieux et également beaucoup plus onéreux que son prédécesseur.

Le nouveau modèle sera commercialisé au début de l’année prochaine. Outre l’Europe, il sera aussi vendu aux Etats-Unis et en Chine, ce qui n’était pas le cas de la génération précédente.

La première version proposée sera le « 110 »,  à cinq, six ou sept places. Le Defender 90 à empattement court, doté de cinq ou six sièges, et une version utilitaire suivront courant 2020. Le Defender 130, une version plus longue du 110, à sept ou huit places, complétera l’offre en 2021.

Le nouveau Defender sera lancé au départ avec un diesel à quatre cylindres de 2 litres (197 ou 237 ch) et deux organes à essence – un quatre cylindres de 2 l ( 296 ch) et un six cylindres de 3 l (394 ch). Une version hybride rechargeable sera proposée ultérieurement.

Le Defender sera fabriqué dans la nouvelle usine de Jaguar Land Rover à Nitra, en Slovaquie, aux côtés du Discovery.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Le véhicule de loisir électrique de Volkswagen dédié au marché américain serait baptisé ID.4

#Concept - #Etats-Unis - #Modèle électrique - #Salon de Francfort - #Volkswagen
Le véhicule de loisir électrique de Volkswagen dédié au marché américain devrait être baptisé ID4 Il dérivera du concept ID...

Le véhicule de loisir électrique de Volkswagen dédié au marché américain devrait être baptisé ID.4. Il dérivera du concept ID Crozz.

Contrairement au concept, la version de série arborera une carrosserie tricorps.

Une version camouflée de ce futur modèle est exposée actuellement au Salon de Francfort.

L’ID.4 suivra l’ID.3, dont la version de série a été dévoilée par Volkswagen au salon de Francfort, et dont la production débutera cette année. En revanche, l’ID.3 ne sera pas commercialisée aux Etats-Unis.

L’ID.4 serait attendu dans les concessions américaines fin 2020. Le véhicule de loisir devrait être assemblé à Chattanooga.

Par ailleurs, Herbert Diess, président du groupe Volkswagen, s’est engagé à ce que la moitié des Volkswagen vendues en Europe et en Chine soit électriques d’ici 10 ans.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

M. Lohscheller a annoncé les prochaines étapes de la stratégique d’électrification d’Opel

#Electromobilité - #Modèle - #Opel - #PSA - #Salon de Francfort - #Stratégie - #Véhicules de loisir
A l'occasion du Salon de Francfort, Michael Lohscheller, président d'Opel, a annoncé les prochaines étapes de la stratégique d'électrification...

A l’occasion du Salon de Francfort, Michael Lohscheller, président d’Opel, a annoncé les prochaines étapes de la stratégique d’électrification de la marque à l’éclair. Tous les modèles du constructeur seront disponibles en version électrifiée d’ici à 2024.

Sur son stand à Francfort, Opel a dévoilé en première mondiale la nouvelle Corsa, la Corsa-e électrique et sa version sportive, la Corsa-e Rally, la nouvelle Astra et le Grandland X Hybrid4 (le premier modèle hybride rechargeable d’Opel). En plus de ces premières mondiales, les Astra 5 portes, Astra Sports Tourer et Zafira Life sont également exposés.

Opel a en outre annonce une offensive de modèles électriques, à la fois pour les voitures particulières et les utilitaires. Ainsi, le Combo Life, le Combo Cargo, la Zafira Life et le Vivaro seront proposés en version électrique d’ici à 2021.

La marque à l’éclair développe également une version à pile à combustible de la Zafira Life. Opel a d’ailleurs été chargé par sa maison-mère, le Groupe PSA, du développement des motorisations à hydrogène.

Concernant son offensive de modèles électriques, M. Lohscheller a expliqué qu’Opel avait choisi des modèles populaires, à commencer par la Corsa, afin de sortir l’électromobilité du marché de niche. Néanmoins, le dirigeant a concédé que les modèles électriques restaient plus chers que leurs équivalents à moteurs à combustion et que le diesel avait encore de l’avenir.

Par ailleurs, avec la Corsa-e Rally, Opel est le premier constructeur à proposer un modèle de rallye électrique. Une course, l’ADAC Opel e-Rally Cup, sera organisée à compter de l’an prochain.

De plus, Opel a choisi d’électrifier également ses modèles utilitaires, notamment pour le transport “du dernier kilomètre” en zone urbaine.

Enfin, M. Lohscheller, a estimé que les segment des véhicules de loisir compact allait continuer à progresser, mais que ces véhicules pourront à l’avenir être dotés de moteurs électriques pour réduire les émissions polluantes.

Source : AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (10/9/19), COMMUNIQUE OPEL
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

M. Porsche s’est exprimé au Salon de Francfort

#Prise de Participation - #Tesla - #Volkswagen
Wolfgang Porsche, membre du conseil de surveillance du groupe Volkswagen et également président du conseil de surveillance de Porsche SE...

Wolfgang Porsche, membre du conseil de surveillance du groupe Volkswagen et également président du conseil de surveillance de Porsche SE (actionnaire majoritaire du groupe VW), s’est exprimé sur le groupe Volkswagen à l’occasion du Salon de Francfort. Il a notamment indiqué qu’une prise de participation dans Tesla n’était pas exclue.

Il a néanmoins tempéré ses propos en soulignant que les actions de Tesla étaient pour l’instant trop chères.

Source : FRANKFURTER ALLEGEMEINE ZEITUNG (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Inde

Maruti Suzuki et Toyota vont construire une usine de démantèlement d’épaves en Inde

#Maruti Suzuki - #Recyclage - #Toyota - #Usine
Maruti Suzuki et Toyota Tsusho (filiale de Toyota) vont construire une usine de démantèlement d'épaves de voitures en Inde Il s'agira de la...

Maruti Suzuki et Toyota Tsusho (filiale de Toyota) vont construire une usine de démantèlement d’épaves de voitures en Inde. Il s’agira de la deuxième grande usine de recyclage de ce type dans le pays, après celle que Mahindra a établie avec l’organisme public MSTC.

Toyota Tsusho est déjà très actif en Inde dans la fabrication et la vente de pièces automobiles, la découpe d’acier et les services de logistique.

La coentreprise de Maruti Suzuki et Toyota Tsusho démantèlera les épaves, traitera et revendra les pièces et matériaux ainsi obtenus.

Source : ECONOMIC TIMES (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Italie

Pininfarina conclut un partenariat pour développer une plateforme pour véhicules de luxe 100 % électriques

#Accord - #Bosch - #Luxe - #Pininfarina - #Plateforme - #Véhicule électrique
Automobili Pininfarina a annoncé le développement d’une nouvelle plateforme pour véhicules de luxe électriques en partenariat avec Bosch et...

Automobili Pininfarina a annoncé le développement d’une nouvelle plateforme pour véhicules de luxe électriques en partenariat avec Bosch et Benteler. Cette plateforme équipera une nouvelle gamme qui accompagnera sa prochaine Battista.

Dévoilée au salon de Genève en mars dernier, la Battista, présentée comme la voiture de série la plus puissante au monde avec ses 4 moteurs électriques développant plus de 1 900 ch, devrait entrer en production fin 2020. 150 exemplaires seulement seront commercialisés à un prix dépassant les 2 millions d’euros.

Pininfarina n’a dévoilé aucun détail sur la future gamme de véhicules électriques mais indique que les modèles reprendront la signature axée sur le style, le luxe et la performance du concept PURA Vision, présenté sous forme de maquette à Monterey cet été. Toutefois, la gamme devrait inclure au moins une berline sportive et un SUV.

Par ailleurs, les trois partenaires envisagent de rendre l’architecture disponible à des tiers afin d’accroître les économies d’échelle et d’accélérer la mise sur le marché des véhicules électriques haut de gamme.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (9/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Renault donne la priorité au redressement de Nissan

#Alliance - #Renault-Nissan - #Salon de Francfort - #Thierry Bolloré
Lors d'un point presse au Salon de l’Automobile de Francfort, le directeur général de Renault Thierry Bolloré a déclaré que tout ce qui...

Lors d’un point presse au Salon de l’Automobile de Francfort, le directeur général de Renault Thierry Bolloré a déclaré que tout ce qui pourrait renforcer la crédibilité du management de Nissan aiderait l’Alliance avec Renault. « Tout ce qui aide Nissan à se redresser aussi vite que possible aide l’Alliance. Toute décision, tout changement qui améliore la crédibilité de l’équipe de management aide Nissan et l’Alliance », a-t-il affirmé.

« La première priorité de Renault concernant Nissan, c’est son redressement, parce qu’une alliance ne peut être en bonne santé que quand tous les partenaires sont en bonne santé », a-t-il également expliqué.

M. Bolloré a par ailleurs refusé de faire un pronostic ou d’émettre un avis sur le remplacement de M. Saikawa à la tête de Nissan. « C’est la décision du conseil d’administration et notamment de son comité des nominations […] Le processus [de nomination] est en cours. Nous aurons les meilleurs candidats, c’est sûr », a-t-il simplement commenté.

Concernant le projet avorté de fusion avec FCA, « nous ne nous parlons plus l’un avec l’autre, c’est le passé, l’offre était sur la table, elle ne l’est plus », a par ailleurs déclaré le directeur général de Renault.

Source : AFP, REUTERS (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Renault présente le nouveau Captur au Salon de Francfort

#Captur - #Renault - #Salon de Francfort
A l’occasion du Salon de l’Automobile de Francfort, le directeur général de Renault Thierry Bolloré et le directeur du design industriel...

A l’occasion du Salon de l’Automobile de Francfort, le directeur général de Renault Thierry Bolloré et le directeur du design industriel Laurens van den Acker ont présenté le nouveau Captur. Au sommet des ventes depuis 7 ans (1,5 million d’exemplaires écoulés dans plus de 90 pays), le Captur se renouvelle entièrement et propose toujours plus de polyvalence, de personnalisation et de sécurité.

« Avec le nouveau Captur, nous avons gardé le meilleur du Captur et nous sommes allés encore plus loin. A l’intérieur, c’est une révolution, à l’extérieur une profonde transformation. Et nous avons rendu le Captur encore plus personnalisable. Pour Renault, la qualité de vie à bord est une priorité absolue », souligne M. Van den Acker.

La deuxième génération du véhicule de loisir urbain, basée sur la toute nouvelle plateforme modulaire de l’Alliance, s’inscrit pleinement dans la mobilité de demain en proposant le meilleur de la technologie en termes de connectivité, avec Renault Easy Connect, ses services connectés et le tout dernier système multimédia Renault Easy Link ; d’aides à la conduite, avec notamment l’Assistant Autoroute et Trafic (niveau 2 SAE) ; et d’électrification, avec la motorisation hybride rechargeable E-Tech Plug-in.

« A partir de 2020, le nouveau Captur sera le premier modèle hybride rechargeable de sa catégorie. Nous avons développé un système de transmission unique adapté à l’hybride, ainsi qu’une technologie de gestion de l’énergie directement dérivée de la Formule 1. Chez Renault, nous nous engageons à rendre la technologie et l’innovation accessibles à nos clients. C’est notre histoire, et c’est notre futur », se félicite M. Bolloré.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

SAIC a vendu 486 858 véhicules en août

#coentreprises - #Saic - #Ventes
Le groupe chinois SAIC a vendu 486 858 véhicules en août (- 7,9 %) et 3 863 948 unités sur 8 mois (- 14,8 %) Les trois principales...

Le groupe chinois SAIC a vendu 486 858 véhicules en août (- 7,9 %) et 3 863 948 unités sur 8 mois (- 14,8 %).

Les trois principales coentreprises du groupe chinois, à savoir SAIC-Volkswagen, SAIC-GM et SAIC-GM-Wuling ont toutes les trois subi des baisses de leurs ventes en août et sur 8 mois.

En revanche, la marque SAIC Motor PV (voitures particulières) a accru ses ventes de 2,1 % en août (à 51 042 unités). Elle a en revanche enregistré un recul de 9,3 % de ses ventes sur 8 mois (à 414 740 unités).

De plus, la marque MG a vendu 21 927 voitures en août (+ 28 %), tandis que la marque Roewe a dépassé les 29 000 ventes le mois dernier.

Source : GASGOO.COM (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Un festival de l’automobile est annoncé aux Etats-Unis en 2021

#Automobile - #evenement - #Festival of Motoring USA
L’éditeur d’Automotive News Crain Communications et le spécialiste allemand des salons Messe Frankfurt s’associent pour célébrer...

L’éditeur d’Automotive News Crain Communications et le spécialiste allemand des salons Messe Frankfurt s’associent pour célébrer l’automobile aux Etats-Unis. Ils ont annoncé que le premier Festival of Motoring USA se tiendrait du 29 avril au 2 mai 2021 sur le circuit de Road Atlanta, propriété de Michelin.

L’événement sera calqué sur le Festival of Motoring de Johannesburg, en Afrique du Sud, qui a été créé en 2016 et dont la dernière édition a eu lieu en août. Cette manifestation était présentée cette année comme un événement qui réunit toute l’industrie et permet aux visiteurs non seulement de voir et de comparer les derniers modèles, mais aussi de les essayer.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (10/11/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Un système d’avertissement sonore pour les voitures électriques pourrait être imposé en Allemagne dès 2021

#Avertissement sonore - #véhicules électriques
En Allemagne, les voitures électriques devraient être obligatoirement équipées d'un système d'avertissement sonore dès juillet 2021, à la...

En Allemagne, les voitures électriques devraient être obligatoirement équipées d’un système d’avertissement sonore dès juillet 2021, à la demande de l’association allemande pour les personnes aveugles et malvoyantes.

A partir de cette date, toutes les voitures électriques (et donc silencieuses) devront émettre un bruit  pour signaler leur présence. Les système actuels qui permettent d’arrêter ce son, devraient être interdits à compter de septembre 2023.

L’association des personnes aveugles et malvoyantes estime que toute voiture électrique qui circulerait sans système d’avertissement sonore serait un danger pour les piétons non-voyants, mais aussi pour les voyants, en cas de manque d’attention.

Source : AUTOMOBILWOCHE (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Valeo présente des innovations au Salon de Francfort

#Innovations - #Salon de Francfort - #Valeo
A l'occasion du Salon de l’Automobile de Francfort, Valeo présente des innovations relatives aux trois révolutions de l'automobile, à savoir...

A l’occasion du Salon de l’Automobile de Francfort, Valeo présente des innovations relatives aux trois révolutions de l’automobile, à savoir l’électrification des motorisations, le véhicule autonome et la mobilité digitale. Il présente notamment un prototype de véhicule familial hybride rechargeable doté d’un système complet Valeo : moteur électrique, chargeur embarqué et convertisseur de courant DC/DC. Le véhicule offre ainsi le meilleur des deux mondes : en milieu urbain, on peut parcourir 40 km en mode 100 % électrique à une vitesse maximale de 70 km/h et, pour des distances plus longues, le moteur thermique entre en action.

Valeo montre également au Salon de Francfort 2019 que les véhicules électriques peuvent désormais devenir un relais des réseaux d’alimentation en électricité dans la ville.

Le groupe français dévoile par ailleurs à Francfort ses dernières avancées dans les solutions de gestion thermique des batteries. Il est en effet indispensable de maintenir une batterie à sa température adaptée lors des phases de recharge afin d’en préserver sa longévité et donc la valeur du véhicule.

En matière de conduite autonome, Valeo poursuit la même logique de démocratisation de ses technologies de pointe. Le groupe propose le portefeuille de capteurs le plus étendu de l’industrie automobile, constitué d’ultra-sons, de caméras, de radars, de LiDARs. A cela s’ajoute le système d’intelligence artificielle embarqué qui interprète les données collectées et qui permet au véhicule de s’adapter à son environnement. L’équipementier met aussi au point les systèmes de nettoyage de capteurs afin que le fonctionnement de ces derniers ne soit jamais entravé, ni par la météo ni par l’encrassement.

Enfin, le groupe développe des technologies digitales favorisant l’essor de nouveaux usages. C’est le cas de Valeo VoyageXR, innovation présentée à Francfort et qui s’inscrit dans la tendance de plus en plus étendue de partage d’expériences. Avec l’innovation de Valeo, il est désormais possible d’embarquer virtuellement dans son véhicule une personne à distance. Ou comment la mobilité n’est plus ni individuelle ni isolée, mais au contraire immersive et partagée.

Source : AM-TODAY (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

ZF table sur une conjoncture difficile pour l’industrie automobile

#Brexit - #Conjoncture - #Prévisions - #Tarifs douaniers - #ZF
Lors du Salon de Francfort, Wolf-Henning Scheider, président de ZF, a indiqué qu'il tablait sur une conjoncture difficile pour l'industrie...

Lors du Salon de Francfort, Wolf-Henning Scheider, président de ZF, a indiqué qu’il tablait sur une conjoncture difficile pour l’industrie automobile. L’équipementier ne voit d’amélioration pour cette année et les deux années à venir.

Bien que M. Scheider table sur une stagnation au cours de ces trois années, il reste néanmoins des aspects qui sont difficiles à prévoir. L’impact du Brexit par exemple est difficile à déterminer, étant donné qu’il n’est pas encore certain que le Royaume-Uni réussira à maintenir des accords commerciaux. Le conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis est une autre source d’incertitudes. Or, M. Scheider a déclaré qu’il ne serait “pas surpris” si la situation empirait sur ces deux fronts.

En cas d’une réelle dégradation de la conjoncture, les mesures actuelles (réduction des heures supplémentaires, jours de chômage partiel, etc.) risquent d’être insuffisantes, a concédé le dirigeant.

Toutefois, M. Scheider voit de l’espoir avec les activités de production de composants pour véhicules électriques. La part de son chiffre d’affaires réalisés dans ce domaine devrait être multipliée dans les années à venir. Actuellement, la production de composants pour véhicules électriques représentent un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros (sur un chiffre d’affaires total de 37 milliards d’euros pour l’ensemble du groupe ZF).

Source : AUTOMOBILWOCHE (10/9/19)
Lire l'article complet Icone de flèche

Retrouvez toutes les analyses de 14h