triangle orange
Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Icone
triangle bleu
Allemagne

4,5 millions de voitures diesel ont été remises aux normes via une mise à jour logicielle

#Diesel - #Logiciel - #Mise à jour logicielle - #Remise aux normes - #Volkswagen
En Allemagne, suite au scandale des manipulations des niveaux d'émissions, 4,5 millions de voitures diesel ont été remises aux normes via une...

En Allemagne, suite au scandale des manipulations des niveaux d’émissions, 4,5 millions de voitures diesel ont été remises aux normes via une mise à jour logicielle. Lors du sommet sur le diesel d’août 2017, le gouvernement allemand prévoyait que la totalité des 5,3 millions de voitures concernées auraient dû être remises aux normes avant la fin de 2018.

85 % des voitures diesel affectées par les manipulations d’émissions ont ainsi été remises aux normes. Grâce à cette avance, les émissions de NOx de 4,5 millions de voitures en circulation ont été nettement réduites (de 25 à 30 % en moyenne), s’est félicité le VDA (association de l’industrie automobile allemande).

Les remises aux normes (notamment via une mise à jour logicielle) sont nécessaires pour abaisser les émissions de NOx dans les grandes villes allemandes et ainsi éviter des interdictions de circulation pour les diesel pré-Euro 6.

Les coûts de ces remises aux normes ont été endossés par les constructeurs d’automobiles.

Pour rappel, 2,5 des 5,3 millions de voitures diesel affectés par ces remises aux normes logicielles sont des modèles du groupe Volkswagen.

Source : AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (1/8/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Royaume-Uni

Aston Martin a été dans le rouge au premier semestre

#Aston Martin - #Résultats financiers
Aston Martin a annoncé qu’il avait subi une perte d’exploitation ajustée de 35,2 millions de livres (38,4 millions d’euros) au premier...

Aston Martin a annoncé qu’il avait subi une perte d’exploitation ajustée de 35,2 millions de livres (38,4 millions d’euros) au premier semestre, à comparer avec un bénéfice de 64,4 millions de livres un an plus tôt.

Le constructeur britannique, qui lancera son premier tout-terrain de loisir l’an prochain et veut doubler sa production annuelle d’ici à 2023, avait abaissé sa prévision de ventes aux concessionnaires de plus de 10 % la semaine dernière.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (31/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

FCA a accu sa rentabilité en Amérique du Nord au deuxième trimestre

#FCA - #Résultats financiers
FCA a accru sa rentabilité en Amérique du Nord au deuxième trimestre, grâce notamment aux bonnes performances de sa marque de pick-ups Ram qui a...

FCA a accru sa rentabilité en Amérique du Nord au deuxième trimestre, grâce notamment aux bonnes performances de sa marque de pick-ups Ram qui a introduit de nouveaux modèles.

Le constructeur italo-américain a dégagé dans cette région un bénéfice ajusté de 1,56 milliard d’euros, en hausse de 12 %, alors que son chiffre d’affaires a été inchangé, à 17,64 milliards d’euros, et que ses livraisons de véhicules ont baissé de 12 %, à 596 000 unités. Il a amélioré son « mix-produits » et ses marges ont augmenté de près d’un point, à 8,9 %.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (31/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Italie

FCA est ouvert aux opportunités de fusion, mais peut survivre seul

#FCA - #Fusion - #Mike Manley
Fiat Chrysler Automobiles est ouvert à d'éventuelles opportunités de fusion, après l'échec de son mariage avec son homologue français Renault,...

Fiat Chrysler Automobiles est ouvert à d’éventuelles opportunités de fusion, après l’échec de son mariage avec son homologue français Renault, mais peut survivre seul, a déclaré son patron Mike Manley le 31 juillet. « Nous continuons à dire que nous sommes ouverts aux opportunités » en termes de consolidation du secteur, mais nous avons un plan stratégique « relativement robuste qui peut survivre avec ou sans ce type de fusion », a-t-il affirmé lors d’une conférence téléphonique organisée avec des analystes à l’occasion de la publication des résultats trimestriels du groupe.

Le mariage avec Renault n’était pas « un passage obligé », a-t-il ajouté, soulignant que ce projet représentait « une grande opportunité pour [FCA] et […] pour Renault », grâce aux « synergies très importantes » qu’il aurait générées.

Source : AFP (31/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Ford rachète Journey Holding

#Acquisition - #Ford - #Mobilité
Ford a annoncé qu'il allait racheter, pour un montant non précisé, Journey Holding, un fournisseur de logiciels pour les systèmes de...

Ford a annoncé qu’il allait racheter, pour un montant non précisé, Journey Holding, un fournisseur de logiciels pour les systèmes de transport.

L’entreprise sera combinée avec TransLoc, un autre fournisseur de logiciels que Ford avait acquis en 2018, pour offrir des solutions de transport aux villes, a indiqué le constructeur. La nouvelle entité emploiera plus de 200 personnes.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (30/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

J.D. Power va changer de mains

#Acquisition - #J.D. Power
La société d’investissement privé américaine Thoma Bravo, qui a repris récemment Autodata Solutions Group, a conclu un accord pour racheter...

La société d’investissement privé américaine Thoma Bravo, qui a repris récemment Autodata Solutions Group, a conclu un accord pour racheter J.D. Power and Associates. Elle espère finaliser la transaction d’ici à la fin de l’année.

J.D. Power est l’une des marques les plus reconnues dans le monde. Elle est notamment célèbre pour ses études sur la qualité des véhicules.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (31/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Royaume-Uni

La production d’utilitaires au Royaume-Uni a diminué de plus de moitié en juin

#Production - #Utilitaires
La production de véhicules utilitaires au Royaume-Uni a plongé de 57,2 % au mois de juin, à 3 345 unités, portant le volume pour le premier...

La production de véhicules utilitaires au Royaume-Uni a plongé de 57,2 % au mois de juin, à 3 345 unités, portant le volume pour le premier semestre à 35 345 unités, en baisse de 15,8 %, selon les chiffres publiés par la SMMT (association des constructeurs britanniques).

La production pour le marché britannique a reculé de 44,7 % en juin (à 1 715 unités), mais augmenté de 11,1 % sur les six premiers mois de l’année (à 15 395 unités).

Les exportations ont chuté de 65,4 % au mois de juin (à 1 630 unités) et baissé de 29,2 % sur le semestre (à 19 735 unités).

Source : COMMUNIQUE SMMT (31/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Italie

Le bénéfice net de FCA a progressé de 14 % au deuxième trimestre

#FCA - #Résultats financiers - #Ventes
Fiat Chrysler Automobiles a confirmé le 31 juillet ses prévisions pour 2019 après avoir annoncé un bénéfice net en hausse de 14 % au deuxième...

Fiat Chrysler Automobiles a confirmé le 31 juillet ses prévisions pour 2019 après avoir annoncé un bénéfice net en hausse de 14 % au deuxième trimestre, 793 millions d’euros (la comparaison avec 2018 se fait à activités comparables, c’est-à-dire en excluant l’équipementier Magneti Marelli, que le groupe a cédé récemment au Japonais Calsonic Kansei). Le chiffre d’affaires de FCA, qui compte les marques Fiat, Chrysler, Jeep, Maserati, Alfa Romeo, Dodge et Ram, a diminué de 3 % entre avril et juin, à 26,74 milliards d’euros. Le constructeur a écoulé 1,157 million de véhicules sur le trimestre, en recul de 11 %.

Le nombre de véhicules livrés a notamment chuté de 12 % en Amérique du Nord, le marché le plus important du groupe, en raison de la réduction des stocks chez les concessionnaires. Il a dévissé de 34 % en Asie-Pacifique, du fait principalement de la Chine, et reculé de 10 % en Europe-Moyen-Orient-Afrique. Les ventes de Maserati ont quant à elles chuté de 46 %.

En avril, le patron de FCA Mike Manley s’était dit confiant dans le fait que le groupe atteindrait ses objectifs pour 2019, mais avait averti que les résultats seraient en berne dans la première partie de l’année, en raison en particulier du marché nord-américain. Pour redresser la situation, FCA a décidé de mettre l’accent sur le marketing, la réorganisation de Maserati et la restructuration de sa coentreprise avec GAC en Chine, pays où la concurrence s’intensifie dans un marché en repli, ce qui pèse sur les prix.

Pour 2019, le groupe prévoit toujours un bénéfice opérationnel (Ebit) ajusté supérieur à 6,7 milliards d’euros, au même niveau que 2018, un bénéfice ajusté par action inférieur à 2,70 euros, soit moins que les 3 euros de 2018, et un flux de trésorerie supérieur à 1,5 milliard, contre 4,4 milliards l’an passé.

Source : AFP (31/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Le bénéfice net trimestriel d’Aptiv a baissé de 5,8 %

#Aptiv - #Résultats financiers
Aptiv a annoncé pour le deuxième trimestre un bénéfice net de 274 millions de dollars, en baisse de 5,8 %, pour un chiffre d’affaires de 3,63...

Aptiv a annoncé pour le deuxième trimestre un bénéfice net de 274 millions de dollars, en baisse de 5,8 %, pour un chiffre d’affaires de 3,63 milliards de dollars, en recul de 1,5 %.

L’équipementier, qui a été séparé de Delphi en 2018 et a son siège en Irlande, a attribué la baisse de son bénéfice net à la faiblesse de la production automobile et à la stagnation de la demande d’utilitaires. Sa marge opérationnelle est passée de 12,9 % à 11,2 %.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (31/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Le Congrès américain cherche à relancer le projet de loi sur les véhicules autonomes

#Congrès - #Législation - #Véhicules autonomes
Deux comités clés du Congrès américain - la commission de l'énergie et du commerce de la Chambre des représentants et le comité du commerce...

Deux comités clés du Congrès américain – la commission de l’énergie et du commerce de la Chambre des représentants et le comité du commerce du Sénat – ont annoncé qu’ils travaillaient ensemble en vue de faire adopter un projet de loi pour accélérer l’adoption des véhicules autonomes.

L’Alliance of American Manufacturers, qui représente General Motors, le groupe Volkswagen, Toyota et d’autres constructeurs, a salué cette annonce et invité le Congrès à aller vite.

Les deux comités ont demandé aux constructeurs et à d’autres parties intéressées par le projet de loi d’adresser d’ici au 23 août des commentaires sur différents sujets, parmi lesquels les réglementations fédérales, les essais, la cybersécurité ou encore les données d’accidents.

La Chambre des représentants avait adopté un texte de loi pour accélérer d’adoption des véhicules autonomes en septembre 2017, mais le Sénat a bloqué le projet l’an dernier.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (31/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Le groupe BMW a réalisé un chiffre d’affaires de 48,177 milliards d’euros

#BMW - #Mini - #Objectif - #Prévisions - #Résultats financiers - #Rolls-Royce - #Ventes
Le groupe BMW a réalisé un chiffre d'affaires de 48,177 milliards d'euros au premier semestre (+ 1,1 %) et a dégagé un bénéfice opérationnel...

Le groupe BMW a réalisé un chiffre d’affaires de 48,177 milliards d’euros au premier semestre (+ 1,1 %) et a dégagé un bénéfice opérationnel EBIT de 2,790 milliards d’euros sur la période (- 48,8 %). Sur le seul deuxième trimestre, le bénéfice opérationnel du groupe s’est établi à 2,201 milliards d’euros (- 19,6 %), sur un chiffre d’affaires de 25,715 milliards d’euros (+ 2,9 %).

Au premier semestre, le groupe BMW a vendu 1 252 837 automobiles (+ 0,8 %), dont 1 075 959 BMW (+ 1,6 %), 174 344 Mini (- 3,9 %) et 2 534 Rolls-Royce (+ 42,3 %). En outre, la division automobile a contribué au bénéfice opérationnel EBIT du groupe à hauteur de 1,159 milliard d’euros (- 69,5 %). Cette division a également réalisé un chiffre d’affaires de 41,837 milliards d’euros (+ 0,8 %). De fait, la marge opérationnelle de la division automobile a atteint 2,8 % (- 6,4 points), alors que la marge opérationnelle du groupe BMW s’est établie à 5,8 % au premier semestre (- 6,8 points). Enfin, sur les six premiers mois de l’année, le bénéfice net a chuté de 52,5 %, à 2,068 milliards d’euros.

Au deuxième trimestre, le groupe BMW a écoulé 647 504 véhicules (+ 1,5 %), dont 556 652 BMW (+ 2,7 %), 89 524 Mini (- 5,8 %) et 1 328 Rolls-Royce (+ 36,3 %). La division automobile a généré un chiffre d’affaires de 22,624 milliards d’euros (+ 1,9 %) et un bénéfice opérationnel EBIT de 1,469 milliards d’euros (- 23,4 %). La marge opérationnelle de la division automobile a diminué de 2,1 points, à 6,5 %, tandis que la marge de l’ensemble du groupe BMW a reculé de 3,5 points, à 8,0 %. De plus, entre avril et juin, le bénéfice net du groupe BMW s’est établi à 1,480 milliard d’euros (- 28,7 %). Enfin, au deuxième trimestre, les dépenses dans la recherche et le développement ont augmenté de 5,9 %, à 1,400 milliard d’euros.

Au deuxième trimestre, le groupe BMW a amélioré ses revenus et sa rentabilité par rapport au premier trimestre.

En outre, à la fin du mois de juin, le constructeur employait 134 914 personnes dans le monde (+ 0,2 %).

Au vu de ces résultats, le groupe munichois a confirmé ses objectifs pour l’ensemble de l’année 2019. Le groupe table ainsi sur une marge opérationnelle EBIT comprise entre 8 e 10 % (et entre 4,5 et 6,5 % pour la seule division automobile). BMW s’attend en outre à un “net reculé de son bénéfice avant impôts, lié à d’importants investissements.

Source : AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (1/8/19), COMMUNIQUE BMW
Lire l'article complet Icone de flèche
Japon

Le marché automobile japonais a progressé de 6,7 % en juillet

#Immatriculations - #Marché - #Nissan - #Toyota
Les ventes de véhicules neufs au Japon (hors mini-voitures) ont augmenté de 6,7 % en juillet, après s’être repliées de 0,9 % en juin Le mois...

Les ventes de véhicules neufs au Japon (hors mini-voitures) ont augmenté de 6,7 % en juillet, après s’être repliées de 0,9 % en juin. Le mois dernier, 300 799 voitures, camions et autobus ont été écoulés dans l’archipel, contre 281 876 véhicules un an plus tôt, précise l’association japonaise des concessionnaires automobiles (Jada).

C’est le meilleur niveau de ces ventes enregistré depuis mars. L’embellie pourrait être liée à une vague d’achats des Japonais avant le relèvement de la taxe sur la consommation locale, équivalent de la TVA française, qui doit passer de 8 % à 10 % à compter du 1er octobre.

La plupart des constructeurs japonais, les seuls à être inclus dans ces statistiques, ont profité de cette tendance positive, à l’exception notable de Nissan, dont les ventes diminuent déjà depuis des mois. Les ventes japonaises du partenaire de Renault ont en effet encore décliné de 7,3 % en juillet, à 32 722 unités, portant à 10,5 % leur déclin depuis le début de l’année. A l’inverse, les ventes de Toyota ont continué de bien progresser au Japon en juillet (+ 8,9 % pour l’ensemble du groupe), tout comme celles de Honda ou de Mitsubishi Motors.

Du côté des « kei cars », mini-voitures dotées d’un moteur de moins de 600 cm3 très populaires au Japon en raison de leur coût inférieur aux voitures classiques, 158 657 exemplaires ont été vendus le mois dernier, en léger recul de 0,6 %.

Au total, toutes catégories confondues, les ventes de véhicules neufs ont progressé de 4 % en juillet dans l’archipel nippon, à près de 460 000 unités.

Source : AFP (1/8/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le marché français des voitures neuves a baissé de 1,8 % en juillet

#CCFA - #Immatriculations - #Marché
Avec 172 228 immatriculations en juillet 2019, le marché français des voitures particulières a diminué de 1,8 % en données brutes et de 6,1 %...

Avec 172 228 immatriculations en juillet 2019, le marché français des voitures particulières a diminué de 1,8 % en données brutes et de 6,1 % à nombre de jours ouvrés comparable (23 jours en juillet 2019, contre 22 en juillet 2018). Sur les sept premiers mois de l’année, le marché s’est établi à 1 338 670 unités, en baisse de 1,8 % à nombre de jours ouvrés identique (146 jours).

Le marché des véhicules utilitaires légers a en revanche progressé de 14,9 % en juillet en données brutes, à 39 074 unités (+ 9,9 % à nombre de jours ouvrés comparable). Sur sept mois, les ventes de V.U.L ont progressé de 6,7 % à nombre de jours ouvrés identique.

Avec 4 061 immatriculations le mois dernier, le marché français des véhicules industriels de plus de 5 tonnes a quant à lui subi un recul de 17,8 % par rapport à juillet 2018. Sur sept mois, il a augmenté de 12,6 %, à 36 554 unités.

Par ailleurs, le marché du véhicule d’occasion est estimé à 567 042 voitures particulières en juillet, en progression de 8,9 %, et à 3 427 137 unités sur sept mois, en hausse de 1,2 %.

En juillet, le Groupe PSA a vu ses ventes de voitures neuves progresser de 4,1 %, à 58 482 unités (dont 19 823 Citroën, + 12,8 % ; 2 646 DS, – 0,1 % ; 30 807 Peugeot, + 0,3 % ; 5 206 Opel, – 0,6 %). Renault a en revanche subi une baisse de 9,8 %, à 33 910 unités (dont 23 664 Renault, – 14,5 % ; 9 927 Dacia, + 1,5 % ; 319 Alpine, + 157,3 %). Chez les constructeurs étrangers, Volkswagen a enregistré une croissance de 2,5 % en juillet, à 24 904 unités, le groupe Toyota de 12,5 %, à 10 263 unités, le groupe Hyundai de 13,9 %, à 7 536 unités, le groupe BMW de 13,5 %, à 6 423 unités, Daimler de 19,3 %, à 6 157 unités, et Volvo Cars de 13,3 %, à 1 646 unités, tandis que le groupe FCA a subi une baisse de 28,5 %, à 7 476 unités, Ford de 3,8 %, à 6 002 unités, et Nissan de 54,5 %, à 3 204 unités.

Sur les sept premiers mois de l’année, les constructeurs français ont capté 58 % du marché, avec des ventes en recul de 1,4 %, à 777 104 unités, tandis que les marques étrangères ont subi une baisse de 2,4 %, à 561 566 unités.

A la lumière de ces chiffres, le CCFA maintient sa prévision d’un marché « stable » sur l’ensemble de l’année, à un haut niveau d’environ 2,1 millions de véhicules.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE CCFA, AFP (1/8/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Les Américains ne sont pas encore totalement convaincus par les véhicules autonomes et les véhicules électriques

#Etude - #J.D. Power - #Véhicules autonomes - #véhicules électriques
Une enquête réalisée ces dernières semaines par JD Power, en coopération avec SurveyMonkey, auprès d’un peu plus de 10 000 Américains sur...

Une enquête réalisée ces dernières semaines par J.D. Power, en coopération avec SurveyMonkey, auprès d’un peu plus de 10 000 Américains sur les véhicules autonomes et électriques fait apparaître un indice de confiance « faible » pour les premiers (36 sur 100) et « moyen » pour les seconds (55 sur 100).

Si 45 % des personnes interrogées indiquent qu’elles pourraient acquérir un véhicule autonome, 71 % disent redouter d’éventuels problèmes techniques ou erreurs, mais  66 % admettent n’avoir que peu ou pas de connaissances sur ces véhicules.

61 % des consommateurs interrogés considèrent que les véhicules électriques sont meilleurs pour l’environnement, mais 25 % seulement indiquent qu’ils sont susceptibles d’acheter un tel véhicule. L’infrastructure de recharge, l’autonomie des véhicules et le prix d’achat arrivent en tête des inconvénients cités par une majorité des personnes interrogées (64%, 59 % et 54 % respectivement).

Source : AUTOMOTIVE NEWS (30/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Vietnam

Les importations d’automobiles au Vietnam ont bondi de 69 % sur sept mois

#Importations
Le Vietnam a consacré près de 4,3 milliards de dollars à l’importation d’automobiles et de kits d’assemblage sur les sept premiers mois de...

Le Vietnam a consacré près de 4,3 milliards de dollars à l’importation d’automobiles et de kits d’assemblage sur les sept premiers mois de 2019, en forte hausse de 69 %. Dans le détail, le pays a importé plus de 87 900 voitures complètement assemblées représentant une valeur de plus de 1,9 milliard de dollars, en progression de 365,6 % en volume et de 319,5 % en valeur, indique le ministère de l’Industrie et du Commerce.

En 2018, le Vietnam a dépensé près de 5,4 milliards de dollars pour importer des automobiles et des kits d’assemblage, en baisse de 2,6 %. Le pays a importé l’an dernier environ 81 800 automobiles entièrement assemblées représentant une valeur de près de 1,8 milliard de dollars (- 16 % en volume et – 19,9 % en valeur).

Le ministère a proposé d’exempter les pièces automobiles fabriquées localement de la taxe de consommation spéciale afin de favoriser l’industrie automobile nationale, parce que le taux de production locale ne s’élève actuellement qu’à 10 %.

Source : XINHUA (1/8/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Corée du Sud

Ventes des constructeurs coréens en juillet

#Constructeurs coréens - #Ventes
Quatre des cinq grands constructeurs coréens – Kia, GM Korea, Renault Samsung et Ssangyong – ont annoncé des résultats commerciaux en baisse...

Quatre des cinq grands constructeurs coréensKia, GM Korea, Renault Samsung et Ssangyong – ont annoncé des résultats commerciaux en baisse pour le mois de juillet. Seul Hyundai a progressé.

Le premier constructeur du pays a vendu 352 468 véhicules en Corée et à l’étranger le mois dernier (+ 1,6 %). Sa socété soeur Kia a quant à elle annoncé avoir vendu 225 902 véhicules  (- 1,2 %). Les ventes de GM Korea se sont élevées à 31 851 unités (- 14 %), celles de Renault Samsung à 15 874 unités (- 15 %) et celles de Ssangyong à 10 498 unités (- 17 %).

Source : YONHAP (1/8/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Autriche

Volkswagen a pris une participation dans “has·to·be”

#has·to·be - #Infrastructures de recharge - #Logiciel - #Prise de Participation - #Volkswagen
Via sa filiale Elli (fournisseur d'énergie), le groupe Volkswagen a pris une participation minoritaire dans "has·to·be", une société...

Via sa filiale Elli (fournisseur d’énergie), le groupe Volkswagen a pris une participation minoritaire dans “has·to·be”, une société autrichienne spécialisée dans les logiciels et systèmes d’exploitation pour l’électromobilité, notamment pour la gestion des infrastructures de recharge.

“has·to·be” siège à Radstadt (au sud de Salzbourg) et emploie environ 70 personnes. Selon ses propres données, l’entreprise gérerait déjà plus de 16 000 points de recharge, principalement en Europe.

Dans un communiqué, Volkswagen a précisé que les logiciels de “has·to·be” étaient déjà utilisés pour la connectivité des propres infrastructures de recharge du groupe. D’ici à 2025, le groupe Volkswagen veut porter son réseau d’infrastructures de recharge à plus de 16 000 bornes de recharge en Europe.

Source : AUTOMOBILWOCHE (31/7/19), COMMUNIQUE VOLKSWAGEN
Lire l'article complet Icone de flèche

Retrouvez toutes les analyses de 14h