triangle orange
Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Icone
triangle bleu
Allemagne

BMW a choisi M. Zipse pour succéder à M. Krüger

#BMW - #Conseil de surveillance - #Gouvernance - #Nomination
Le conseil de surveillance du groupe BMW a choisi Oliver Zipse, actuellement responsable de la production du groupe munichois, pour succéder à...

Le conseil de surveillance du groupe BMW a choisi Oliver Zipse, actuellement responsable de la production du groupe munichois, pour succéder à Harald Krüger au poste de président du directoire.

En début de mois, M. Krüger, dont le contrat arrivera à expiration le 30 avril 2020, avait annoncé qu’il ne se rendrait pas disponible pour une prolongation de son contrat.

Bien que le contrat de M. Krüger prenne fin en avril 2020, la transition avec M. Zipse débutera dès le 16 août.

M. Zipse a été préféré à Klaus Fröhlich, actuellement responsable du développement, qui était également en lice pour le poste de président de BMW. M. Fröhlich, âgé de 59 ans, était menacé par une limite d’âge imposé en Allemagne.

La question de savoir si M. Fröhlich pourra conserver ses fonctions au sein de BWM sous la gouvernance de M. Zipse n’a pas été abordée par le conseil de surveillance.

Le nouveau patron de BMW aura pour principale tâche de mener à bien la transition électrique, défi posé à l’ensemble du secteur et particulièrement aigu pour les groupes allemands qui ont tardé à en prendre la mesure.

M. Krüger avait d’ailleurs promis le mois dernier d’accélérer le lancement sur le marché de voitures électriques, annonçant 25 modèles d’ici 2023, soit deux ans plus tôt qu’initialement prévu.

En outre, M. Zipse aura pour mission de reprendre à Daimler la place de premier constructeur de haut de gamme, place que BMW avait perdu en 2016. En efet, côté résultats, M. Krüger a dû présenter des chiffres annuels décevants, annonçant pour 2019 un “net recul” du bénéfice imposable, dans un contexte de baisse des marges en raison de la hausse des investissements et des coûts.

Source : AFP, REUTERS, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, F.A.Z., SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT (18/7/19), COMMUNIQUE BMW
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Continental a développé un nouvel assistant vocal pour véhicules

#Assistant vocal - #Connectivité - #Continental - #Reconnaissance vocale - #Technologie
L'équipementier allemand Continental a développé un nouvel assistant vocal pour véhicules L'objectif avec ce nouvel assistant vocal est de mieux...

L’équipementier allemand Continental a développé un nouvel assistant vocal pour véhicules. L’objectif avec ce nouvel assistant vocal est de mieux dialoguer avec le conducteur ou les autres passagers de la voiture.

Par exemple, si le conducteur dit : “J’ai soif”, l’assistant à reconnaissance vocale pourra répondre : “Deux restaurants et un café se trouvent à proximité, voulez-vous que je vous affiche l’itinéraire pour y aller ?”.

En outre, Continental a amélioré la technologie de reconnaissance vocale, afin que même les utilisateurs avec de forts accents puissent être compris.

De plus, le nouvel assistance vocal de l’équipementier pourra comprendre des questions doubles, par exemple, si le conducteur demande : “Je veux rentrer le plus rapidement possible pour rentrer chez moi et manger chinois”, l’assistant recherchera non seulement l’itinéraire le plus rapide, mais également un restaurant chinois sur le chemin ou à destination. Si le conducteur ajoute “Finalement, je préférerai manger italien”, la recherche sera immédiatement mise à jour.

Si le véhicule dans lequel l’assistant vocal est installé est électrique et que les batteries ont besoin d’être rechargées, l’assistant pourra conseiller une borne de recharge à proximité d’un restaurant, d’un parc ou d’un centre commercial, selon les préférences de l’utilisateur.

En outre, l’assistant vocal du véhicule pourra être synchronisé avec d’autres appareils connectés, comme des téléphones portables, ou encore des systèmes de domotique.

Source : AUTOMOBILWOCHE (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

General Motors a dévoilé la nouvelle Corvette

#Chevrolet - #General Motors - #Modèle
General Motors a dévoilé la huitième génération de la Chevrolet Corvette le 18 juillet en Californie Cette nouvelle Corvette sera la...

General Motors a dévoilé la huitième génération de la Chevrolet Corvette le 18 juillet en Californie.

Cette nouvelle Corvette sera la première à moteur central arrière. Elle sera animée par un V8 de 6,2 litres (495 ch en version atmosphérique), couplé à une boîte de vitesses à double embrayage à huit rapports fournie par Tremec.

La nouvelle mouture de la célèbre sportive américaine sera mise en fabrication avant la fin de l’année à Bowling Green (Kentucky), où GM a investi 439 millions de dollars depuis 2015. Pour la première fois dans l’histoire de la Corvette, des modèles à volant à droite seront produits.

Les tarifs de la nouvelle Corvette démarreront à moins de 60 000 dollars, a indiqué Mark Reuss, numéro deux du constructeur américain.

Les concessionnaires Chevrolet aux Etats-Unis ont vendu 9 731 Corvette au premier semestre (- 5 % environ).

Source : AUTOMOTIVE NEWS (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Corée du Sud

Hyundai a développé une technologie de transmission « active » pour les hybrides

#Hybrides - #Hyundai Motor Group - #Technologie - #Transmission
Hyundai Motor Group a annoncé avoir mis au point une technologie (ASC, pour active shift control), qui améliore l’efficacité du passage des...

Hyundai Motor Group a annoncé avoir mis au point une technologie (ASC, pour active shift control), qui améliore l’efficacité du passage des vitesses pour les véhicules hybrides.

La technologie sera utilisée dans la nouvelle Hyundai Sonata hybride et dans les autres modèles du groupe automobile coréen.

Hyundai a déposé vingt brevets pour la technologie.

Source : YONHAP (19/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Royaume-Uni

Ian Callum, ancien directeur du style de Jaguar, lance sa propre entreprise

#Design - #Ian Callum - #Société - #Style
L'ancien directeur du style de Jaguar, Ian Callum, a créé sa propre entreprise, CALLUM Basée à Warwick, dans le centre de l'Angleterre, la...

L’ancien directeur du style de Jaguar, Ian Callum, a créé sa propre entreprise, CALLUM.

Basée à Warwick, dans le centre de l’Angleterre, la société travaillera pour l’industrie automobile et d’autres secteurs. Elle emploiera 18 personnes.

Les détails du premier projet de CALLUM seront annoncés dans « les prochaines semaines », a déclaré M. Callum à la revue Top Gear. Il a précisé qu’il s’agirait d’une voiture.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

La maison Aguttes organise une vente aux enchères de Citroën

#Citroën - #Vente aux enchères
Dans le cadre des festivités du centenaire Citroën, plusieurs animations sont organisées, dont une vente aux enchères organisé ce week-end par...

Dans le cadre des festivités du centenaire Citroën, plusieurs animations sont organisées, dont une vente aux enchères organisé ce week-end par la maison Aguttes, qui mettra en vente 70 voitures de la marque aux chevrons. Les amateurs s’intéresseront à une magnifique DS 21 Cabriolet carrossée par Chapron ; l’exemplaire, fabriqué en 1968, est estimé entre 150 000 et 180 000 euros. Une Citroën DS 19 Cabriolet de 1963 à boîte manuelle, ainsi que deux rarissimes Traction (une 11B Cabriolet et une 11A Faux Cabriolet) seront également mises en vedette ; les estimations démarrent à 120 000 euros pour ces modèles.

Pour les personnes à la recherche d’un modèle plus traditionnel, Aguttes propose aussi des 2 CV, DS, Mehari et Type H, ainsi que des véhicules plus modernes de type C3 Pluriel ou C6 V6 HDi.

Source : AUTOPLUS.FR (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

La plupart des principaux constructeurs chinois n’ont pas réussi à réaliser 50 % de leur objectif de ventes annuel

#Constructeurs chinois - #Objectifs - #Ventes
Selon des chiffres de la CPCA (association chinoise des voitures particulières), au cours du premier semestre, la plupart des principaux...

Selon des chiffres de la CPCA (association chinoise des voitures particulières), au cours du premier semestre, la plupart des principaux constructeurs chinois n’ont pas réussi à réaliser 50 % de leur objectif de ventes annuel.

La CPCA a ainsi compilé les volumes vendus au premier semestre par 14 grands groupes d’automobiles et coentreprises présents en Chine, et les a comparé aux objectifs de ventes fixés par ces constructeurs pour l’ensemble de l’année 2019.

A l’exception de GAC-Honda et FAW-Toyota, qui ont réalisé 536,2 % et 50,8 % de leurs objectifs annuels, avec 394 508 unités et 378 659 unités vendues, respectivement (sur des objectifs respectifs de 742 000 et 745 000 unités), aucun des constructeurs pris en compte dans cette étude de la CPCA n’ont atteint un taux de réalisation de 50 % de leurs objectifs annuels en cette mi-année.

Ainsi, Geely, qui table sur 1 360 000 ventes sur l’année 2019, a vendu 651 680 véhicules au premier semestre, réalisant ainsi 47,9 % de son objectif annuel.

FAW-VW (hors Audi), qui vise 1 445 000 ventes, a écoulé 650 673 unités, soit 45,0 % de son objectif. FAW-Audi a vendu 311 871 unités, soit 45,7 % de son objectif annuel fixé à 682 000 unités.

Nissan compte vendre 1 600 000 véhicules en Chine en 2019 et a pour l’instant écoulé 718 268 unités, soit 44,9 % de l’objectif.

Great Wall, qui se fixe pour objectif de vendre 1 200 000 véhicules sur l’année, a réalisé 41,1 % de son objectif, avec 493 538 unités écoulées.

Mazda a vendu au premier semestre 106 345 voitures, soit 39,4 % de son objectif annuel, fixé à 270 000 unités.

GAC Mitsubishi compte atteindre un volume de 172 800 unités sur l’ensemble de 2019, mais n’a vendu que 63 095 unités sur 6 mois, soit 36,5 % de l’objectif.

BYD a pour objectif de vendre 650 000 véhicules en 2019, mais n’a réalisé au premier semestre que 35,1 % de cet objectif, soit 228 702 unités écoulées.

GAC, qui vise 600 000 ventes sur un an, a écoulé 186 947 unités sur 6 mois, soit seulement 31,2 % de son objectif annuel.

GAC NE, avec un objectif annuel de 50 000 unités, a vendu 10 930 véhicules au premier semestre (soit 21,9 % de l’objectif annuel).

BAIC BJEV, qui table sur 220 000 ventes sur l’ensemble de l’année 2019, a vendu 65 159 unités entre janvier et juin, soit un taux de réalisation de son objectif de seulement 29,6 %.

Enfin, DPCA n’a réalisé que 26,8 % de son objectif annuel (fixé à 235 000 unités), en n’écoulant que 63 027 véhicules au premier semestre.

Source : GASGOO.COM (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Europe

La production de modèles électriques serait triplée d’ici à 2021 et créerait 120 000 emplois

#Electrique - #Etude - #Hybrides rechargeables
D’ici à 2021 apparaitront sur le marché 90 modèles totalement électriques et 118 hybrides rechargeables La fabrication de véhicules...

D’ici à 2021 apparaitront sur le marché 90 modèles totalement électriques et 118 hybrides rechargeables. La fabrication de véhicules électriques sera triplée au cours des trois prochaines années et le secteur générera 120 000 nouveaux emplois directs et indirects, prévoit une étude que l’ONG Transport&Environnement vient de publier.

Le rapport de T&E a calculé que les constructeurs européens d’automobiles mettraient à la disposition des consommateurs 214 modèles électriques supplémentaires à l’horizon 2021, contre 60 disponibles en 2018.

L’étude de T&E se base sur les données de IHS Markit, qui affirme que le secteur est bien préparé pour « embrasser l’électrification du secteur ». Elle considère qu’il revient donc aux gouvernements de garantir et de promouvoir cette électrification avec des mesures fiscales adéquates et suffisamment d’infrastructures de recharge pour s’éloigner des véhicules à carburants fossiles.

Source : ELMUNDO.ES (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le bénéfice net de Plastic Omnium a chuté de 33 % au premier semestre

#Plastic Omnium - #Résultats financiers
Rattrapé par la crise automobile mondiale, Plastic Omnium a subi une chute de 33 % de son bénéfice net au premier semestre de 2019, à 155...

Rattrapé par la crise automobile mondiale, Plastic Omnium a subi une chute de 33 % de son bénéfice net au premier semestre de 2019, à 155 millions d’euros. La marge opérationnelle a baissé de 13 %, à 281 millions d’euros, ne représentant plus que 6,6 % des ventes, contre 10,2 % l’an dernier sur la même période.

L’équipementier table désormais sur une marge opérationnelle « en légère baisse », en comparaison des 610 millions d’euros réalisés en 2018, alors qu’il prévoyait jusqu’ici « une progression en valeur » sur l’exercice.

Plastic Omnium envisageait en début d’année une production automobile mondiale stable en 2019 ; il prévoit désormais une baisse de 4,5 %, soit environ 87 millions de véhicules produits, contre 91,3 millions en 2018. La chute de 4,4 % de la production mondiale constatée au second semestre de 2018 s’est accentuée sur les six premiers mois de l’année (- 6,9 %).

Dans ce contexte, le groupe a tout de même fait mieux que le marché, avec un chiffre d’affaires en hausse de 21 %, à 4,6 milliards d’euros de janvier à juin, grâce à 70 millions d’euros d’effets de change positifs et surtout 700 millions d’euros liés à l’élargissement du périmètre consolidé. A périmètre et taux de change constant, le chiffre d’affaires est resté stable (+ 0,2 %) et le groupe a fait nettement mieux que la moyenne de la concurrence. Plastic Omnium « confirme pour 2019 la surperformance de ses activités d’au moins 5 points », précise l’entreprise dans un communiqué. L’objectif de 200 millions d’euros de flux de trésorerie positifs sur l’année est également confirmé.

L’équipementier souligne qu’il a renforcé son plan de réduction de coûts face à la dégradation de la conjoncture. « Fort d’un carnet de commandes solide, Plastic Omnium confirme son objectif de renforcer sa structure financière par un strict contrôle des investissements et des coûts », a déclaré le président Laurent Burelle, cité dans le communiqué.

Source : AFP (19/7/9)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Les garages souterrains restent peu équipés en bornes de recharge

#ADAC - #Bornes de recharge - #Domicile - #Particuliers
Selon une étude de l'ADAC (club automobile allemand), en Allemagne, les garages souterrains privés restent peu équipés en bornes de recharge pour...

Selon une étude de l’ADAC (club automobile allemand), en Allemagne, les garages souterrains privés restent peu équipés en bornes de recharge pour véhicules électriques.

Ainsi, dans les garages de maisons particulières ou dans les parkings souterrains d’immeubles ou de résidence, l’installation de bornes de recharge reste exceptionnelle.

L’ADAC a observé la situation dans 11 grandes métropoles allemandes, à savoir Berlin, Hambourg, Munich, Cologne, Francfort-sur-le-Main, Stuttgart, Düsseldorf, Leipzig, Brême, Dresde et Hanovre.

Au total, ces villes comptes 4 815 garages/parkings souterrains privés et seuls 4 % de ces garages sont dotés d’une prise électrique. La moitié seulement de ces prises électriques sont reliées à un système de recharge pour véhicules électriques (soit seulement 2 % des garages).

Selon les agences immobilières, ce manque d’infrastructures s’explique par un manque d’intérêt de la part des propriétaires et locataires. En outre, selon l’étude de l’ADAC, seul 25 % des propriétaires ou agences envisagent d’installer une borne dans leurs garages privés au cours des trois prochaines années et seulement 13 % comptent le faire dans un délai d’un an.

Source : AUTOMOBILWOCHE (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Les ventes du Groupe PSA et de Renault en Chine ont diminué au premier semestre

#Groupe PSA - #Renault - #ven
Au premier semestre de 2019, les ventes de Renault en Chine ont diminué de 76 %, à 8 901 unités, indique son partenaire Dongfeng Motor Group Les...

Au premier semestre de 2019, les ventes de Renault en Chine ont diminué de 76 %, à 8 901 unités, indique son partenaire Dongfeng Motor Group. Les ventes de Renault Brilliance, coentreprise dans les véhicules légers avec Brilliance Jinbei Automobile Co., ont reculé de 8,1 %, à 78 371 unités. Les ventes semestrielles du Groupe PSA ont quant à elles baissé de 62 % : les livraisons de sa société conjointe DPCA ont reculé de 60 %, à 63 027 unités, indique Dongfeng, tandis que Changan PSA n’a pas dévoilé ses résultats commerciaux.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Royaume-Uni

Lotus pourrait ouvrir une deuxième usine au Royaume-Uni et fabriquer des tout-terrain de loisir en Chine

#Lotus - #modèles - #Production - #Usines
L'expansion de Lotus, au sein du constructeur chinois Geely, pourrait conduire la marque de voitures de sport britannique à ouvrir une deuxième...

L’expansion de Lotus, au sein du constructeur chinois Geely, pourrait conduire la marque de voitures de sport britannique à ouvrir une deuxième usine au Royaume-Uni et à fabriquer en Chine des véhicules qui l’amèneraient sur de nouveaux segments, comme des tout-terrain de loisir.

Lotus prévoit de tripler sa production à Hethel, dans l’est de l’Angleterre, à un peu plus de 5 000 unités par an, et il pourrait produire jusqu’à 10 000 véhicules annuellement sur ce site, mais pour aller au delà de ce volume il faudrait construire une autre usine dans le pays, a indiqué le patron du constructeur britannique Phil Popham.

Le plan décennal de croissance de Lotus prévoit d’amener l’entreprise sur de nouveaux segments – qui pourraient aller du tout-terrain de loisir à la berline en passant par le tout-chemin de loisir -, a déclaré M. Popham après la présentation de l’Evija à Londres.

Feng Qinqfeng, directeur technique de Geely et également directeur général du groupe Lotus, a pour sa part indiqué à des journalistes que la gamme de voitures de sport de Lotus continuerait à être produite au Royaume-Uni, mais que des modèles à plus grand volume pourraient être fabriqués en Chine.

Lotus a produit 1 632 voitures en 2018 et prévoit d’en fabriquer plus de 1 700 cette année.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Nomination chez Kia aux Etats-Unis

#Kia - #Marketing - #Nomination
Kia a annoncé qu'il confiait la direction de ses activités de marketing aux Etats-Unis à Russel Wager, l'ancien directeur du marketing de Mazda...

Kia a annoncé qu’il confiait la direction de ses activités de marketing aux Etats-Unis à Russel Wager, l’ancien directeur du marketing de Mazda en Amérique du Nord.

M. Wager prend ses fonctions immédiatement. Il succède à Saad Chebab, qui a quitté la filiale américaine du constructeur coréen récemment.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Israël

Opel a nommé un nouvel importateur en Israël

#Distribution - #Groupe PSA - #Lubinski - #Opel
La marque Opel a nommé un nouvel importateur en Israël, à savoir le groupe Lubinski, qui distribue déjà les marques Peugeot, Citroën et...

La marque Opel a nommé un nouvel importateur en Israël, à savoir le groupe Lubinski, qui distribue déjà les marques Peugeot, Citroën et DS.

Cette annonce a eu lieu après qu’Opel a choisi les distributeurs Syngelidis en Grève, Emil Frey en République Tchèque et en Slovaquie et Gowan en Irlande.

En choisissant le groupe Lubinski, Opel renforce ses liens avec le Groupe PSA.

“En nous associant à Lubinski, nous franchissons une nouvelle étape importante qui contribuera à notre croissance hors d’Europe. Nous sommes convaincus que notre marque sera encore plus performante en Israël avec cette nouvelle configuration”, a déclaré Bill Mott, directeur des opérations internationales d’Opel.

Opel a pour objectif de réaliser 10 % de ses ventes hors d’Europe d’ici au milieu des années 2020 et de se lancer sur plus de 20 marchés d’exportation d’ici à 2022.

Source : JOURNALAUTO.COM (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Passer le permis en conduite accompagnée à 17 ans sera possible à partir du 22 juillet

#Gouvernement - #Permis de conduire
Avoir le permis en conduite accompagnée à 17 ans sera possible « à partir de lundi » [22 juillet], a annoncé le ministre de l'Intérieur...

Avoir le permis en conduite accompagnée à 17 ans sera possible « à partir de lundi » [22 juillet], a annoncé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner dans Le Parisien. Le gouvernement refuse toutefois de laisser les mineurs seuls au volant. Même en cas de réussite à l’examen, l’élève ne pourra conduire seul qu’à ses 18 ans, pour des raisons de sécurité.

En mai, le Premier ministre Edouard Philippe avait dévoilé une série de dix mesures pour « faire en sorte que le prix moyen du permis de conduire diminue sensiblement, de l’ordre de 30 % ». Parmi elles, le passage de l’examen dès 17 ans en conduite accompagnée, mais aussi deux autres nouveautés qui entreront en vigueur dès lundi, par voie d’arrêté, a annoncé M. Castaner.

La durée d’apprentissage sur simulateur sera étendue « de 5 heures à 10 heures », sur les 20 heures de leçons de conduite obligatoires du permis. Cette méthode, qui évite d’utiliser une voiture, permet d’obtenir « une heure d’apprentissage de 20 % à 30 % moins onéreuse », a assuré le ministre. Le gouvernement va également favoriser l’apprentissage sur boîte automatique. Plus facile et plus rapide, il exige 13 heures de formation obligatoire au lieu de 20. Auparavant, demander à transformer son permis « boîte automatique » en permis classique ne pouvait se faire qu’après six mois d’attente. Cette période sera désormais réduite « à trois mois », a ajouté M. Castaner.

Source : AFP (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Nigeria

Renault et Coscharis Group vont produire et commercialiser des véhicules au Nigéria

#Distribution - #Production - #Renault
Le groupe Renault et Coscharis Group ont entamé le 18 juillet une importante coopération dans les domaines de la production et de la distribution...

Le groupe Renault et Coscharis Group ont entamé le 18 juillet une importante coopération dans les domaines de la production et de la distribution automobile au Nigéria. Des Renault Logan et Duster seront assemblés dans une usine existante de Coscharis à Lagos à partir d’octobre 2019 ; des Renault Kwid et Oroch seront importés du Brésil. Ces quatre modèles seront distribués dans tout le Nigéria par l’intermédiaire du réseau commercial de Coscharis Motors.

Avec une population de plus de 200 millions d’habitants, le Nigéria est un pays africain stratégique où le groupe Renault va étendre sa présence. Le constructeur est leader sur le continent africain avec une part de marché de 18 % et plus de 216 000 véhicules vendus l’an dernier. Les pays les plus importants pour Renault en termes de ventes sont actuellement le Maroc, l’Algérie, l’Afrique du Sud et l’Egypte. L’objectif du groupe est de maintenir son avance dans ces pays et de répondre à la demande de la nouvelle classe moyenne émergente de pays comme le Nigeria.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Suède

SKF a publié un bénéfice en baisse pour le deuxième trimestre

#Résultats financiers - #SKF
Le fabricant suédois de roulements SKF a annoncé une baisse de son bénéfice trimestriel, mais il a indiqué qu'il prévoyait une demande stable...

Le fabricant suédois de roulements SKF a annoncé une baisse de son bénéfice trimestriel, mais il a indiqué qu’il prévoyait une demande stable pour son activité principale au troisième trimestre et qu’il avait constaté des signes d’amélioration sur le marché automobile chinois.

Au deuxième trimestre, SKF a dégagé un bénéfice d’exploitation de 2,54 milliards de couronnes suédoises (soit 241 millions d’euros), en baisse de 13 %. Le résultat a été grevé par des coûts de restructuration et de dépréciation d’actifs. L’entreprise, qui réalise environ 30 % de son chiffre d’affaires dans l’automobile, a pâti du ralentissement des marchés automobiles dans le monde, en particulier en Chine. Ses ventes organiques ont baissé de 2 % sur le trimestre, en raison d’une baisse de 7 % dans son activité automobile. SKF a toutefois souligné que son activité automobile en Chine avait été stable en juin.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Sur l’autoroute A10, le Groupe PSA teste le 3008 autonome

#3008 - #Conduite autonome - #Groupe PSA
Sur l'autoroute A10, des tests préparent l'arrivée des voitures autonomes Prévenu par une alerte « danger, piéton à 1 000 mètres », le...

Sur l’autoroute A10, des tests préparent l’arrivée des voitures autonomes. Prévenu par une alerte « danger, piéton à 1 000 mètres », le Peugeot 3008, un prototype bardé de capteurs testé par le Groupe PSA, ralentit, avant de se ranger sur le côté droit et de s’arrêter complètement. Au volant, Vincent Abadie, chef de projet véhicule autonome de PSA, souligne l’importance d’avoir été prévenu en amont grâce à l’information transmise par Vinci Autoroutes, gestionnaire de l’infrastructure.

PSA, comme tous les constructeurs d’automobiles, prépare ses futurs modèles à pouvoir rouler partiellement de façon autonome sous certaines conditions. Pour le groupe français, « les technologies seront prêtes vers 2022-2023 ». La réglementation devrait permettre de faire rouler ces véhicules dès 2021 en France. Le conducteur serait alors autorisé à lâcher le volant et même à ne plus regarder la route.

La fonction sera accessible dans un premier temps sur autoroute et à « basse vitesse », « dans des situations d’embouteillage ou en trafic congestionné, jusqu’à environ 60 ou 70 km/h », explique l’ingénieur. Ensuite, « l’idée c’est d’étendre progressivement le domaine de fonctionnement, pour couvrir toutes les vitesses sur autoroute de 0 à 130 km/h », ce qui devrait être possible à partir de 2025, prévoit-t-il.

Les véhicules autonomes arriveront plus tard sur « les voies rapides, et pourquoi pas des routes nationales ou départementales bien balisées », ajoute M. Abadie. Mais, avant tout cela, il faudra faire évoluer le code de la route et les procédures d’homologation des véhicules.

L’un des aspects clés sera l’adaptation des infrastructures, qui devront à terme communiquer avec les véhicules, grâce à des solutions de télécommunications mobiles 5G autorisant des débits dix fois supérieurs à la 4G. Pour valider et homologuer ces nouvelles technologies, les constructeurs d’automobiles devront respecter les normes de l’aéronautique, soit moins d’une défaillance matérielle sur un milliard d’heures de fonctionnement.

En théorie, cela signifie dix milliards d’heures de roulage, un chiffre irréaliste. Pour surmonter l’obstacle, les ingénieurs misent sur des simulations numériques, réservant les tests réels aux situations les plus complexes. Quelques millions de kilomètres seront tout de même nécessaires. Avec ses 20 prototypes, PSA en a pour l’instant réalisé 200 000.

Source : AFP (19/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Un pick-up basé sur le futur Ford Bronco ?

#Ford - #Pick-up
Selon AutoForecast Solutions et d’autres sources, Ford prévoit de lancer un nouveau pick-up basé sur le futur Bronco Le pick-up serait mis en...

Selon AutoForecast Solutions et d’autres sources, Ford prévoit de lancer un nouveau pick-up basé sur le futur Bronco.

Le pick-up serait mis en fabrication en 2024 et arriverait ainsi environ quatre ans après le tout-terrain de loisir qui est attendu en 2020. Il porterait l’offre de pick-ups de Ford à cinq modèles.

Ford n’a pas confirmé l’information. Un porte-parole du constructeur a indiqué que l’entreprise ne commentait pas les rumeurs relatives à ses futurs produits.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (18/7/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Suède

Volvo Cars a réalisé un chiffre d’affaires record de 130,1 milliards de couronnes suédoises

#Réduction des coûts - #Résultats financiers - #Volvo Cars
Le constructeur suédois Volvo Cars a réalisé un chiffre d'affaires record de 130,1 milliards de couronnes suédoises (12,4 milliards d'euros) au...

Le constructeur suédois Volvo Cars a réalisé un chiffre d’affaires record de 130,1 milliards de couronnes suédoises (12,4 milliards d’euros) au premier semestre de 2019 (+ 5,9 %), dont 67,1 milliards de couronnes au deuxième trimestre (6,39 milliards d’euros ; + 1,7 %).

Sur 6 mois, le constructeur a vendu un volume record de 340 286 voitures (+ 7,3 %), avec notamment des hausses de 30 % au Royaume-Uni et de 32 % en Allemagne. En revanche, aux Etats-Unis et en Chine, ses ventes ont reculé de 2,0 % et 9,3 %, respectivement. Sur l’ensemble du marché européen, ses ventes ont reculé de 3,1 %.  Au deuxième trimestre, la marque suédoise a vendu 179 506 voitures (+ 5,4 %).

En outre, Volvo Cars a dégagé un bénéfice opérationnel de 5,5 milliards de couronnes suédoises (523,8 millions d’euros), en baisse de 29,5 %. Sur le seul deuxième trimestre, son bénéfice opérationnel s’est établi à 2,6 milliards de couronnes (247,6 millions d’euros ; – 38,5 %).

De fait, la marge opérationnelle du constructeur s’est établie à 4,2 % au premier semestre (- 2,2 points) et à 3,9 % au deuxième trimestre.

Au vu de la baisse de son bénéfice opérationnel (principalement due aux conflits commerciaux et aux tarifs douaniers qui en découlent), Volvo Cars a initié des mesures de réduction des coûts supplémentaires, portant à 2 milliards de couronnes les économies visées (soit 190,5 millions d’euros). Ces nouvelles mesures de réduction des coûts prendront effet au second semestre et courront jusqu’en 2020. La suppression de 750 postes (principalement dans l’ingénierie et l’informatique) – déjà réalisée par le constructeur – s’inscrit dans le premier volet de ces mesures d’économies.

Pour le reste de l’année, Volvo Cars a indiqué dans son communiqué, qu’il tablait sur une hausse de ses ventes et de son chiffre d’affaires, grâce à une demande soutenue et à une augmentation de ses capacités de production.

Source : AFP, AUTOMOTIVE NEWS (18/7/19), COMMUNIQUE VOLVO CARSVolc
Lire l'article complet Icone de flèche

Retrouvez toutes les analyses de 14h