triangle orange
Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Icone
triangle bleu
Allemagne

#Génération - #Logiciel - #Modèle - #Volkswagen
A l'occasion d'une conférence en interne, le président du groupe Volkswagen, Herbert Diess, a appelé ses dirigeants à tout faire pour s'assurer...

A l’occasion d’une conférence en interne, le président du groupe Volkswagen, Herbert Diess, a appelé ses dirigeants à tout faire pour s’assurer que le lancement de la prochaine génération de la Golf aura bien lieu d’ici à la fin de l’année.

La marque Volkswagen est actuellement en plein préparatifs en vue de la production de série de la huitième génération de ce modèle.

Volkswagen est actuellement en période de lancement et de tests pour la Golf. Lors du développement de cette nouvelle génération, des problèmes logiciels (notamment en lien avec les mises à jour à distance) ont posé de nombreuses difficultés aux ingénieurs du constructeur.

La nouvelle génération de la Golf (qui est la voiture la plus vendue en Europe) devrait être plus rentable que la version actuelle. La future génération de la Golf est toutefois plus complexe que son prédécesseur, avec 100 millions de lignes de code, contre 10 millions en moyenne pour une voiture neuve vendue il y a 10 ans.

Initialement, le lancement de la prochaine génération de la Golf était prévu pour février 2020, mais la direction a souhaité avancer ce lancement à la fin de cette année.

La future Golf devrait toutefois être présentée à la presse en octobre.

La Golf a pour objectif de devenir un modèle en termes de connectivité, avec notamment un cockpit numérique de série.

En outre, une version avec un système d’hybridation 48 Volt sera proposé pour la première fois et l’autonomie en mode 100 % électrique de la Golf hybride rechargeable devrait passer de 50 à 80 km.

La Golf est restée le modèle le plus vendu en Europe au cours des 4 premiers mois de l’année, avec 149 016 exemplaires écoulés (- 13 %).

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (17/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

BMW va rappeler quelque 560 000 Série 5 et Série 6

#BMW - #Corrosion - #Rappel de véhicules
BMW va rappeler quelque 560 000 Série 5 et Série 6  dans le monde, dont près de 274 000 uniquement en Allemagne Les berlines sont rappelées...

BMW va rappeler quelque 560 000 Série 5 et Série 6  dans le monde, dont près de 274 000 uniquement en Allemagne.

Les berlines sont rappelées en raison d’un risque de corrosion dans le système électrique du coffre.

Les voitures affectées ont été produites entre février 2002 et juillet 2010.

Ce rappel est une mesure de prévention décidée par le groupe BMW, a précisé un porte-parole. Dans 60 % des cas, un simple contrôle sera suffisante, sans qu’aucune réparation ne soit nécessaire.

Source : AUTOMOBILWOCHE (19/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

BYD vient de débuter la production du modèle électrique e2

#Byd - #Modèle électrique - #Production
Le groupe chinois BYD vient de débuter la production du modèle électrique e2, dans son usine de Changsha Le modèle, qui avait été dévoilé...

Le groupe chinois BYD vient de débuter la production du modèle électrique e2, dans son usine de Changsha.

Le modèle, qui avait été dévoilé lors du Salon de Shanghai, doit être lancé sur le marché chinois d’ici à la mi-juillet.

L’e2 est un véhicule de loisir ciblant principalement de jeunes consommateurs. Il conserve la calandre “Dragon Face”, marque de fabrique de BYD.

A l’arrière, les mots “Build Your Dreams” (d’où provient le nom BYD) seront écrits en lettres “romaines” et non en caractères chinois.

En termes de design, l’e2 affiche des lignes extérieures sportives.

Source : GASGOO.COM (19/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Ford teste des véhicules autonomes à Detroit

#Essais - #Ford - #Véhicules autonomes
Ford a annoncé la semaine dernière qu'il avait commencé à tester des véhicules autonomes expérimentaux de troisième génération à Detroit,...

Ford a annoncé la semaine dernière qu’il avait commencé à tester des véhicules autonomes expérimentaux de troisième génération à Detroit, dans l’Etat du Michigan.

Le constructeur et son partenaire dans le développement de véhicules autonomes, Argo AI, testent également des véhicules à Pittsburgh, Miami, Washington et Palo Alto.

Ford veut lancer un véhicule autonome de niveau 4, sans volant ni pédales, en 2021. Il a testé plusieurs applications commerciales, dont la livraison de pizzas, de produits d’épicerie et de colis.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (17/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
République Tchèque

Hyundai a produit trois millions de véhicules en République tchèque

#Hyundai - #Production - #Usine
Hyundai vient de célébrer la production de son trois millionième véhicule dans son usine de Nosovice, en République tchèque Cette usine, qui...

Hyundai vient de célébrer la production de son trois millionième véhicule dans son usine de Nosovice, en République tchèque.

Cette usine, qui est l’un des sites de production d’automobiles les plus modernes d’Europe, a débuté son activité en 2008 et emploie 3 300 personnes. Elle a fabriqué l’an dernier plus de 340 000 véhicules, qui ont été exportés dans plus de 69 pays.

Depuis son entrée en activité, l’usine tchèque de Hyundai a produit un million d’i30 et 905 000 Tucson.

Source : AUTOSTRATINTERNATIONAL (19/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

L’Allemagne va soutenir 3 consortiums dans les batteries

#Aides - #batteries - #Commission européenne - #Consortium - #Financement - #Gouvernement - #Investissement
L'Allemagne va accorder un financement total d'un milliard d'euros à trois consortiums qui se spécialisent dans la production de batteries, en vue...

L’Allemagne va accorder un financement total d’un milliard d’euros à trois consortiums qui se spécialisent dans la production de batteries, en vue de réduire la dépendance des constructeurs d’automobiles allemands aux fournisseurs asiatiques.

En s’assurant de la mise en place d’une chaîne d’approvisionnement locale pour ses véhicules électriques, l’Allemagne contribue à la réalisation des objectifs européens de réduction des émissions polluantes.

En outre, cela renforcera les compétences des constructeurs et équipementiers européens dans le domaine des batteries, de sorte qu’ils puissent mieux concurrencer des groupes tels que CATL, LG Chem et Samsung.

“Nous pouvons désormais dire qu’il n’y aura probablement pas un seul consortium dans les batteries, mais plutôt trois”, a fait savoir le Ministre allemand de l’Economie, Peter Altmaier.

Si tous les documents nécessaires vont être prochainement transmis à la Commission Européenne, M. Altmaier n’a pas souhaité préciser quels seraient les entreprises qui bénéficieront des aides débloquées.

Les groupes Volkswagen et BMW, le fabricant allemand de batteries Varta et la start-up suédoise de production de batteries Northvolt (qui a d’ailleurs déposé deux demandes d’aides, pour une usine de batteries, mais aussi pour son projet de coopération avec le groupe Volkswagen) font partie des quelque 30 entreprises qui ont déposé une demande d’aide gouvernementale auprès du Ministère allemand de l’Economie.

Pour rappel, la France et l’Allemagne ont déjà demandé à la Commission Européenne d’approuver des aides d’Etat communes et transfrontalière pour un consortium franco-allemand dans les cellules de batteries, qui regroupe notamment le Groupe PSA, sa filiale allemande Opel et le fabricant français de batteries, Saft.

“Nous espérons recevoir des clarifications de la part de Bruxelles [concernant les aides pour ces futurs consortiums] d’ici à la fin de l’année”, a précisé M. Altmaier.

Pour information, selon des estimations, le volume de batteries qui sera nécessaire pour les véhicules électriques qui seront produits en Europe d’ici à 2040 devrait s’établir à 1 200 gigawatt-heures par an, soit l’équivalent de la production de 80 “méga-usine” de 15 GWh chacune.

Cela représente également 5 fois le volume de production qui pourrait être atteint si tous les projets actuellement confirmés sont réalisés.

Enfin, le gouvernement allemand finance également en parallèle un institut de recherche pour proposer aux entreprises implantées en Allemagne des compétences pour développer des cellules de batteries.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (18/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

L’IG Metall veut des fonds pour les équipementiers

#Aides - #Constructeurs allemands - #Electromobilité - #Equipementiers - #Fonds - #Gouvernement
Le syndicat allemand IG Metall souhaite la création d'un fonds d'au moins 10 milliards d'euros pour aider les équipementiers allemands à financer...

Le syndicat allemand IG Metall souhaite la création d’un fonds d’au moins 10 milliards d’euros pour aider les équipementiers allemands à financer leur transition vers l’électromobilité.

La moitié de la somme provisionnée sur ce fonds devrait – selon l’IG Metall – provenir du gouvernement allemand, tandis que la moitié restante devrait être apportée par les constructeurs d’automobiles.

“Nous proposons la mise en place d’un fonds de transformation, doté d’une somme à deux chiffres en millions d’euros, pour les équipementiers qui sont certes rentables, mais ont des difficultés à obtenir des capitaux ou à obtenir des sommes importantes pour passer à l’électromobilité”, a expliqué Frank Iwer, responsable de la coordination de l’IG Metall.

M. Iwer a indiqué que le fonds pourraient accorder des prêts sur une durée de 6 à 8 ans, avec un taux d’intérêt garantie par l’Etat à environ 1,5 %.

Ce projet de fonds de transformation sera officiellement proposé au gouvernement allemand par l’IG Metall, le 24 juin.

En parallèle, M. Iwer a également déclaré qu’un fonds de sauvegarde pour les équipementiers en faillite serait également envisageable.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (18/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Irlande

L’Irlande veut interdire la vente de véhicules thermiques dès 2030

#Emissions - #Gouvernement - #motorisations - #véhicules - #Vente
Le gouvernement irlandais a annoncé son intention d’interdire la vente de voitures à essence et diesel d’ici à 2030 Il entend parallèlement...

Le gouvernement irlandais a annoncé son intention d’interdire la vente de voitures à essence et diesel d’ici à 2030. Il entend parallèlement développer un réseau de bornes de recharge, afin que 950 000 véhicules électriques circulent sur les routes du pays à cet horizon.

Ces annonces s’inscrivent dans un « Plan d’action pour le climat » qui contient 180 mesures concernant les entreprises, le bâtiment, les transports, l’agriculture ou encore la gestion des déchets. La feuille de route vise à atteindre les objectifs de Dublin en termes de gaz à effet de serre pour 2030 et mettre l’Irlande « sur la voie pour atteindre zéro émission de dioxyde de carbone d’ici à 2050 », selon un communiqué du gouvernement.

Source : JOURNALAUTO.COM (18/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Roumanie

La Roumanie cherche à attirer des investissements dans les batteries pour véhicules électriques

#batteries - #Roumanie - #véhicules électriques
La Roumanie rouvre trois mines de métaux rares, en vue d’attirer des investissements pour la production de batteries pour véhicules...

La Roumanie rouvre trois mines de métaux rares, en vue d’attirer des investissements pour la production de batteries pour véhicules électriques, a indiqué le ministre roumain de l’Economie Niculae Badalau. Des discussions sont en cours avec des fabricants de batteries pour un investissement de plus de 50 millions d’euros, a-t-il ajouté.

« Nous voulons être membre de l’Alliance européenne des batteries », a déclaré le ministre. « Cela garantira qu’au moins une des usines de production de batteries actuellement envisagées par plusieurs entreprises soit située ici », a déclaré le ministre, sans identifier les investisseurs potentiels.

La Roumanie espère rejoindre le réseau européen de batteries par l’intermédiaire de l’entreprise Radioactiv Mineral Magurele, qui produisait initialement de l’uranium et a produit ensuite des métaux rares.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (18/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Russie

La Russie reléguée à la 12ème place des marchés mondiaux en mai

#Classement - #Marché - #véhicules - #Ventes
La Russie a été reléguée à la 12ème place des marchés automobiles mondiaux au mois de mai, avec quelque 138 000 véhicules écoulés (- 6,7...

La Russie a été reléguée à la 12ème place des marchés automobiles mondiaux au mois de mai, avec quelque 138 000 véhicules écoulés (- 6,7 %), derrière la Corée du Sud (150 000 unités) et devant l’Espagne (130 000).

En tête du classement figurent les Etats-Unis, avec 1,59 million de véhicules vendus le mois dernier, suivis de la Chine (1,56 million), de l’Allemagne (333 000 unités), de l’Inde (239 000) et du Brésil (234 000).

Source : AUTOSTAT (19/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Europe

La Toyota Camry revient à l’occasion d’une huitième génération totalement renouvelée

#Hybride - #Modèle - #Toyota
Après le retour de la Corolla, voici celui de la Camry La grande berline de Toyota lancée en 1982 et qui se vend à 700 000 exemplaires par an à...

Après le retour de la Corolla, voici celui de la Camry. La grande berline de Toyota lancée en 1982 et qui se vend à 700 000 exemplaires par an à travers le monde, revient sur les routes européennes après avoir disparu du catalogue en 2004. Cette 8ème génération reprend la nouvelle plateforme modulaire GA-K issue de la TNGA (Toyota New Global Architecture).

En France, la Camry ne sera proposée qu’en hybride. Le système marie un bloc essence 2.5 l de 177 ch et l’électricité pour offrir une puissance cumulée de 218 ch. 

La nouvelle Camry est fabriquée dans l’usine japonaise de Tsutsumi. Les entreprises TPE-PME restent le cœur du business professionnel de la marque ; elles devraient représenter 81 % des ventes. Une cible qui explique naturellement la domination de la finition Business (70 %) dans les prévisions. 

Source : JOURNAL AUTOMOBILE (18/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Russie

Le gouvernement russe publie un décret pour stimuler la production de véhicules au gaz

#Carburant - #GAZ - #Gouvernement - #incitations - #Station de recharge
Le gouvernement russe a publié un décret visant la hausse de la production de véhicules fonctionnant au gaz naturel ainsi que le déploiement...

Le gouvernement russe a publié un décret visant la hausse de la production de véhicules fonctionnant au gaz naturel ainsi que le déploiement d’infrastructures de recharge pour ce type de carburant.

Le document prévoit la vente d’au moins 2 500 véhicules fonctionnant au gaz en 2019. Une enveloppe de 2,5 milliards de roubles (34,9 millions d’euros) a été débloquée à cet effet, destinée notamment au renouvellement des parcs automobiles des municipalités.

Source : AUTOSTAT (19/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Le groupe Volkswagen créé une division Car.Software, spécialisée dans le numérique

#Développement - #Division - #Logiciel - #Numérique - #Volkswagen
Volkswagen accélère sa transformation numérique avec un programme visant à regrouper plus de 5 000 experts dans les technologies numériques dans...

Volkswagen accélère sa transformation numérique avec un programme visant à regrouper plus de 5 000 experts dans les technologies numériques dans une seule et même division qui sera baptisée “Car.Software”.

Cette division sera chargée de développer le système d’exploitation “vw.os”. En outre, les 5 000 experts se concentreront sur 5 domaines spécifiques, à savoir : les systèmes de transmissions et la connectivité ; les carrosseries et cockpits intelligents ; la conduite autonome ; les performances de conduite et énergétique du véhicule ; et les services de mobilité.

Avec la création de la division Car.Software, le développement de technologies numériques (logiciels, appareils, etc.) réalisé en interne par le groupe Volkswagen représentera à terme au moins 60 % du développement total de ce type de technologies (contre moins de 10 % actuellement).

“Nous sommes des professionnels en ce qui concerne la création de plateformes pour du matériel (hardware),  et désormais nous transférons cette compétence au développement de logiciels (software)”, a expliqué Christian Senger, responsable des services numériques pour la marque Volkswagen.

” Nous allons développer des logiciels avec des fonctions de base commune pour toutes les marques du groupe, ce qui nous permettra de réduire de manière significatif la complexité”, a précisé M. Senger.

En effet, actuellement, quelque 70 commandes avec des logiciels d’exploitation provenant de 200 fournisseurs différents sont embarqués dans les modèles de la marque Volkswagen, tandis que le groupe éponyme utilise des systèmes communs avec des fonctions similaires notamment pour la navigation et l’infodivertissement.

Le groupe Volkswagen prévoit que tous ses nouveaux modèles utiliseront la plateforme “vw.os” ainsi que le “Volkswagen Automotive Cloud” d’ici à 2025.

Par ailleurs, le président du groupe Volkswagen, Herbert Diess, a planifié une “expansion massive” des investissements dans les domaines des logiciels et du numérique. De plus, en début d’année, le groupe Volkswagen a débuté le déploiement du plus important “cloud” automobile de l’industrie, dans le cadre d’un partenariat avec Microsoft.

Le premier véhicule qui utilisera le système d’exploitation “vw.os” sera le modèle électrique ID.3, attendu dans les concessions européennes l’an prochain.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (18/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le point sur les principales dispositions du projet de loi d’orientation des mobilités

#Electrique - #LOM - #Mobilité
Le projet de loi d'orientation des mobilités (LOM), enrichi par les députés, a été adopté le 18 juin en première lecture par l'Assemblée...

Le projet de loi d’orientation des mobilités (LOM), enrichi par les députés, a été adopté le 18 juin en première lecture par l’Assemblée nationale. Compétence a été donnée aux présidents de département et le cas échéant aux maires pour relever à 90 km/h la vitesse maximale autorisée sur certaines routes aujourd’hui limitées à 80 km/h. Il est également mentionné que toutes les communes pourront créer des « zones à faibles émissions » (ZFE) interdisant la circulation de certains véhicules polluants à certaines heures. Ces zones deviendront obligatoires dans les territoires où les normes de qualité de l’air ne sont pas respectées. Sur les réseaux routiers hors agglomération et autoroutiers, il y aura possibilité de réserver des voies de façon temporaire ou permanente à certains types de véhicules (transports en commun, véhicules « propres », covoiturage, taxis, etc.). Les VTC sont exclus du dispositif.

L’objectif d’une fin de la vente des véhicules à carburants fossiles – à essence, diesel et au gaz naturel – d’ici à 2040 a été réitéré.

Les poids lourds auront par ailleurs l’obligation, dès juillet 2020, de signaler leurs angles morts, par exemple par des autocollants, pour renforcer la sécurité des cyclistes.

En outre, les employeurs auront la possibilité de rembourser à leurs salariés un montant maximum de 400 euros par an, exonéré de charges sociales et fiscales, afin d’encourager les déplacements domicile-travail à vélo ou en covoiturage. Ce forfait pourra être versé via « un titre mobilité », à l’instar des titres restaurants. Ce forfait, qui sera cumulable avec le remboursement des frais de transports en commun, a été étendu aux frais d’alimentation des véhicules électriques et aux services de mobilité partagés.

En matière de véhicules électriques, il y aura obligation de doter d’ici à 2025 tous les parkings de plus de 10 places des bâtiments neufs ou rénovés de pré-équipements pour l’installation de bornes de recharge. Tous les parkings de plus de 20 places des bâtiments non résidentiels devront quant à eux disposer d’un point de recharge par tranches de vingt places.

Enfin, le projet de loi LOM prévoit que tout le territoire sera couvert par des « autorités organisatrices de la mobilité », communautés de communes ou régions, qui auront pour mission de coordonner les modes de déplacements. Les collectivités pourront pour leur part réguler les nouveaux modes de déplacement en libre-service ou « free floating » (trottinettes, vélos, gyropodes, etc.).

Source : AFP (18/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le « Rassemblement du Siècle » réunira 4 500 Citroën historiques du 19 au 21 juillet à la Ferté-Vidame

#Anniversaire - #Citroën
Rendez-vous incontournable des festivités du centenaire de Citroën à l’initiative des collectionneurs de la marque, le « Rassemblement du...

Rendez-vous incontournable des festivités du centenaire de Citroën à l’initiative des collectionneurs de la marque, le « Rassemblement du Siècle » réunira  4 500 Citroën historiques du 19 au 21 juillet à la Ferté-Vidame (Eure-et-Loir). Jusqu’à 50 000 personnes sont attendues durant les trois jours de l’évènement. Pour éviter l’attente aux caisses sur place, l’association en charge de la manifestation propose d’acheter dès à présent ses entrées en ligne sur https://bit.ly/2RiNkVf.

Le Pass 1 jour coûte 12 euros et le Pass 3 jours 30 euros. Le dîner de gala du samedi 20 juillet (hors accès à l’évènement) est quant à lui proposé au prix de 80 euros. L’entrée est gratuite pour les enfants âgés de moins de 12 ans.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE CITROEN (18/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Les villes allemandes souhaitent un nouveau péage

#Gouvernement - #Péage - #Union Européenne
Après que le péage routier allemand a été jugé non conforme au droit européen par la Cour de Justice de l'Union Européenne (CJUE) ce mardi 18...

Après que le péage routier allemand a été jugé non conforme au droit européen par la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) ce mardi 18 juin, les villes et communes allemandes ont appelé le gouvernement fédéral a trouvé une solution de remplacement.

Le Ministre allemand des Transports, Andreas Scheuer, a confirmé que, dans sa forme actuelle, le péage routier était abandonné. En effet, bien que “surpris” par la décision de la CJUE, le gouvernement allemand entend la “respecter et l’accepter”.

La création d’un groupe de travail serait prévue pour évaluer les conséquences de cette décision européenne.

Une nouvelle version du péage pourrait être proposée, afin de financer les infrastructures routières. Un péage calculé selon les kilomètres parcourus serait à l’étude.

Pour apporter les recettes fiscales manquantes, les communes proposent notamment d’élargir le péage pour les poids lourds à l’ensemble des routes du territoire allemand (actuellement, les poids lourds doivent acquitter un péage sur autoroute et sur certaines routes nationales).

Outre un apport de recettes fiscales, le péage routier a pour but d’encourager les Allemands à moins utiliser leur voiture au profit des transports en commun, afin de réduire les émissions polluantes.

Source : AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (18 et 19/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Royaume-Uni

Londres veut multiplier par plus de quinze le nombre de véhicules électriques en six ans

#Infrastructure de recharge - #Londres - #Sadiq Khan - #véhicules électriques
Après la mise en place fin avril d’une zone à ultra faibles émissions pour limiter la circulation de véhicules polluants, le maire de Londres...

Après la mise en place fin avril d’une zone à ultra faibles émissions pour limiter la circulation de véhicules polluants, le maire de Londres Sadiq Khan a dévoilé lundi de nouvelles mesures pour accélérer le développement de la voiture électrique, promettant « une révolution des transports électriques de la capitale ».

M. khan veut encourager le remplacement progressif des véhicules à essence par des véhicules électriques dans les rues de Londres. Ses équipes estiment que le nombre de véhicules électriques pourrait passer de 20 600 aujourd’hui à 330 000 en 2025.

La mairie de Londres va investir pour installer cinq pôles de recharge, où de nombreux véhicules pourront recharger leurs batteries simultanément. Le premier de ces centres sera en service d’ici à la fin de l’année. De nouvelles bornes de recharge rapide, permettant de recharger une batterie en trente minutes, seront également installées cette année, dans des stations-service et à d’autres emplacements.

183 bornes de recharge rapide sont déjà opérationnelles à Londres, et l’objectif est de porter ce nombre à 300 d’ici à la fin de l’année.

Source : L'OPINION (18/6/19), TIMES (18/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

M. Qin a été nommé responsable des ventes de Volvo Cars

#Nomination - #Volvo Cars
Qin Peiji a été nommé responsable des ventes de Volvo Car Group dans la région Grande Chine (Chine, Hong Kong, Macao et Taïwan) Sa nomination...

Qin Peiji a été nommé responsable des ventes de Volvo Car Group dans la région Grande Chine (Chine, Hong Kong, Macao et Taïwan). Sa nomination sera effective le 1er juillet 2019.

Il remplacera l’actuel responsable des ventes Chen Lizhe, qui deviendra directeur général de Volvo Car Group Taïwan.

Source : GASGOO.COM (19/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Peugeot dévoile le nouveau 2008

#2008 - #Peugeot
Peugeot a dévoilé le nouveau 2008, qui détonne avec un style particulièrement puissant et distinctif A la pointe de la technologie, le véhicule...

Peugeot a dévoilé le nouveau 2008, qui détonne avec un style particulièrement puissant et distinctif. A la pointe de la technologie, le véhicule de loisir adopte la toute nouvelle génération du i-Cockpit® 3D, des équipements, ainsi que des aides à la conduite au niveau du meilleur savoir-faire de la marque au lion.

Multi-énergies, le nouveau 2008 offre la liberté de choisir parmi 3 types de motorisations efficientes : électrique, à essence et diesel.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE PEUGEOT (19/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Inde

Toyota va lancer une offensive produits en Inde

#Hybrides - #Lancement - #Maruti Suzuki - #produits - #Toyota - #véhicules
Toyota Kirloskar, filiale de Toyota en Inde, va lancer une offensive produits au cours des 5 à 7 prochaines années Une douzaine de véhicules sont...

Toyota Kirloskar, filiale de Toyota en Inde, va lancer une offensive produits au cours des 5 à 7 prochaines années. Une douzaine de véhicules sont ainsi prévus, avec la collaboration de son partenaire local Maruti Suzuki.

Les Etios et Liva arrivent en fin de carrière ; elles seront retirées du catalogue en 2021. Par la suite, le portefeuille de Toyota en Inde aura un ADN de Maruti Suzuki. Six nouveaux véhicules, dont certains électriques ou hybrides, feront leur apparition sur le marché d’ici à 2022.

Toyota lancera en outre une version entièrement remodelée du Vitara Brezza et une variante du Wagon R EV en 2020. Les Ciaz seront restylées en  2021-2022, puis les Ertiga. Enfin, un SUV du segment C, développé avec Maruti Suzuki, est attendu en 2023.

Tous ces nouveaux produits recevront une variante hybride, y compris ceux de Maruti Suzuki.

Grâce à cette collaboration avec Maruti Suzuki, Toyota pourra proposer sur le marché indien une gamme de modèles “frugaux”, tandis que Maruti Suzuki aura accès à la technologie hybride de Toyota.

Toyota va par ailleurs renouveler ses Innova et Fortuner et pourrait introduire une variante hybride de la Yaris.

Les observateurs soulignent que ce partenariat pourrait augmenter de 500 000 unités au total les ventes des deux constructeurs, réparties équitablement, et  générer d’importantes économies d’échelle.

Source : ECONOMIC TIMES (18/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Un chatbot pour découvrir la nouvelle Renault Zoé

#Jam - #Renault - #Zoé
Renault s’est associé à Jam, « 1ère société 100 % Messenger » pour « annoncer le reveal de la nouvelle Zoé auprès des Millennials »...

Renault s’est associé à Jam, « 1ère société 100 % Messenger » pour « annoncer le reveal de la nouvelle Zoé auprès des Millennials ». Chaque jour, le Chatbot de Jam engage la conversation avec une communauté en constante expansion sur Facebook Messenger. Ici, l’utilisateur est plongé dans une conversation dans laquelle il découvre, réagit et s’exprime tout en se divertissant et en apprenant.

En surfant sur la tendance de la mobilité électrique et en s’appropriant les codes de communication de cette cible, le groupe Renault fait passer ses messages clés de manière détendue et décomplexée.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT (18/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

WWF France et Renault annoncent un partenariat visant à mettre en œuvre une mobilité plus électrique et partagée

#Electrique - #Mobilité - #Partenariat - #Renault - #WWF France
WWF France et Renault ont noué un partenariat autour d’une vision commune, selon laquelle la mobilité de demain passera par la transition du...

WWF France et Renault ont noué un partenariat autour d’une vision commune, selon laquelle la mobilité de demain passera par la transition du modèle historique de la voiture individuelle et fossile vers une mobilité plus durable, à savoir plus partagée – à travers notamment le déploiement de services de mobilités tels que l’autopartage et le covoiturage – et plus électrique, basée sur des sources d’énergies renouvelables – dont l’intégration est facilitée par les services rendus par les batteries des véhicules électriques.

Dans le cadre de ce partenariat, WWF France et Renault ont ainsi mené une première étude sur l’île de Porto Santo au Portugal, afin de tester grandeur nature les synergies entre le développement du véhicule électrique et ses services rendus au réseau, avec le développement des énergies renouvelables. Dans les prochains mois, ils procéderont à l’analyse de différentes expérimentations liées au véhicule électrique (recharge intelligente/réversible, stockage stationnaire dans des batteries de seconde vie, synergies multisectorielles, etc.), afin d’étudier la meilleure intégration possible dans les réseaux de production et de distribution d’électricité.

L’étude de Porto Santo s’inscrit dans le cadre d’un programme innovant, appelé « Smart Fossil Free Island » mis en œuvre par le gouvernement régional de Madère pour favoriser la transition énergétique de l’île.

Bien que le mix électrique de Porto Santo repose aujourd’hui très largement sur les énergies fossiles, l’étude montre qu’un véhicule électrique à Porto Santo a une empreinte carbone inférieure à celle de ses équivalents diesel et à essence, respectivement de 11 % à 34 %, sur l’ensemble de leur cycle de vie. Les modélisations montrent que, plus on développe le couple énergie renouvelable et véhicule électrique, plus cet écart se creuse. Grâce à un développement maximal d’une combinaison de 99,5 % d’énergies renouvelables et 100 % de mobilité électrique, l’île entière pourrait se rapprocher fortement de la neutralité en carbone d’ici à 2030. Son empreinte carbone serait ainsi réduite de 88 % par rapport à 2018.

Renault et le WWF France ont prévu de poursuivre l’analyse des bénéfices d’un écosystème de véhicules électriques couplé aux énergies renouvelables, d’une part à Porto Santo en abordant des aspects supplémentaires tels que l’angle économique ou les comportements d’usage, et au-delà dans d’autres territoires ou îles, comme par exemple Belle-Ile-Mer, en y intégrant les bénéfices de l’autopartage.

Le groupe Renault rejoint par ailleurs l’initiative « Réinventer les villes », afin de travailler à la promotion de modèles de villes et de mobilités durables aux côtés d’acteurs publics et privés.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT (18/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

XPeng Motors a déjà produit 10 000 exemplaires de son G3

#Bornes de recharge - #Modèle - #Production - #Véhicule de loisir - #Véhicule électrique - #XPeng Motors
La start-up chinoise spécialisée dans les voitures électriques Xpeng Motors a déjà produit 10 000 exemplaires du véhicule de loisir électrique...

La start-up chinoise spécialisée dans les voitures électriques Xpeng Motors a déjà produit 10 000 exemplaires du véhicule de loisir électrique G3, son premier modèle de série.

XPeng a atteint ce volume de produit le 18 juin, soit 188 jours après le lancement officiel du G3, qui avait eu lieu le 12 décembre 2018.

Xpeng est l’une des rares start-ups chinoises spécialisée dans la production de voitures électriques à avoir déjà commencé la livraison de ses modèles.

Le président de XPeng Motors, He Xiaopeng, s’est félicité d’avoir pu atteidnre cette étape importante, qui reflète les capacités de la start-up en termes de recherche et développement, de design, de production, de distribution et de services, mais aussi en termes de gestion de la chaîne d’approvisionnement et de la stratégie de marketing et de distribution.

Le 10 000ème exemplaire du G3 a été assemblé dans l’usine de Xpeng Motors, située à Zhengzhou, et dotée de 273 robots connectés (permettant d’automatiser 85 % des tâches de soudage).

Le modèle XPeng G3 a d’ailleurs été le modèle électrique chinois le plus vendu en Chine au cours des mois d’avril et de mai (avec 2 200 et 2704 exemplaires écoulés, respectivement). Sur 5 mois, XPeng a vendu 7 359 unités, devenant ainsi le premier constructeur de voitures électriques chinois.

Pour accompagner le lancement du G3, XPeng Motors a également débuté un programme visant à construire plus de 100 points de ventes et centre de services d’ici à la fin de l’année 2019.

XPeng Motors est également le seul constructeur chinois de voitures électriques à déployer et gérer son propre réseau de bornes de recharge rapide en Chine. Il disposera ainsi de 200 “superchargers” dans 30 villes chinoises d’ici à la fin de 2019, puis d’un millier de ces bornes de recharge rapide d’ici trois ans.

Source : GASGOO.COM (18/6/19)
Lire l'article complet Icone de flèche

Retrouvez toutes les analyses de 14h