triangle orange
Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Icone
triangle bleu
Europe

Aurus commercialisera la Senat en Europe en 2021

#Aurus - #Distribution - #Modèle
Aurus compte commercialiser sa berline de luxe Senat sur le marché européen en 2021, après le lancement de la fabrication en série du modèle...

Aurus compte commercialiser sa berline de luxe Senat sur le marché européen en 2021, après le lancement de la fabrication en série du modèle dans de nouvelles installations. La Senat est actuellement présentée au Salon de Genève, dans ses deux versions, berline et limousine.

“Notre principale tâche au cours des prochains mois sera de préparer les processus de vente et d’après-vente, ainsi que la certification des Senat à la lumière des réglementations européennes. Les discussions avec des partenaires locaux, des distributeurs notamment, sont en cours”, a déclaré Denis Manturov, ministre russe du Commerce et de l’Industrie.

Les deux Senat sont dotées d’une motorisation hybride d’une transmission toutes roues motrices.

Source : AUTOSTAT (12/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Bercy cherche une voie de sortie à la crise du diesel

#Crit'Air - #Diesel - #Electrique - #Gouvernement - #Luc Chatel - #PFA - #Véhicule autonome - #Vignette
Elus, représentants syndicaux et acteurs de la filière automobile se sont réunis le 11 mars à Bercy pour tenter de préparer l'avenir du secteur,...

Elus, représentants syndicaux et acteurs de la filière automobile se sont réunis le 11 mars à Bercy pour tenter de préparer l’avenir du secteur, menacé par la crise du diesel ainsi que par la transition vers les véhicules électriques et autonomes. Le gouvernement veut notamment élaborer « un plan concerté » pour accompagner la chute continue des ventes de voitures roulant au gazole. La part de ces motorisations a chuté de moitié en cinq ans (35 % ces derniers mois, contre 67 % en 2013), mettant au défi de nombreuses entreprises et menaçant des milliers d’emplois dans le pays. « Il ne faut pas nier que la baisse du diesel en France a des conséquences sur les investissements dans nos territoires » et sur l’emploi en France, a affirmé Luc Chatel, président de la Plateforme automobile, à la sortie de la réunion. D’après lui, « la filière automobile est face à une restructuration qu’elle n’a jamais connue dans son histoire », il est donc « très important que les industriels soient réunis avec l’Etat, avec les collectivités territoriales, avec les représentants de personnels pour harmoniser leurs politiques et faire en sorte qu’on prenne les bons virages et qu’on amortisse le choc quand il y a des difficultés ».

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a appelé à « la mobilisation générale pour accompagner les évolutions de la filière automobile », dans un communiqué diffusé après la réunion. Une cartographie « précise des sites industriels menacés par l’évolution des motorisations » va voir le jour, tout comme une étude scientifique sur les émissions de dioxyde de carbone et d’oxydes d’azote « en conditions réelles des véhicules récents tant diesel qu’essence », selon le document.

Bercy propose également, en accord avec certains syndicats, de réviser la classification des véhicules pour rendre éligibles à la vignette Crit’Air 1 les modèles diesel qui en respectent les critères, alors qu’ils étaient jusqu’ici exclus d’office. Les diesel les mieux classés (normes Euro-5 et Euro-6) reçoivent aujourd’hui une vignette de catégorie 2.

Cette position semble faire consensus au sein du gouvernement. Avec Bercy, « nous sommes d’accord sur une chose qu’on pourrait appeler la neutralité technologique, c’est-à-dire que nous, on regarde l’application des normes et on ne regarde pas si c’est telle technologie ou telle autre », a assuré le ministre de l’Environnement François de Rugy sur BFMTV/RMC.

« Personne autour de la table ne conteste ou ne freine sur la transition écologique, sur l’évolution climatique », a pour sa part expliqué le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand. « La seule chose c’est : est-ce qu’on décide d’aller plus vite que la musique et donc de mettre en péril des dizaines de milliers d’emplois qui sont encore dans la filière diesel, ou est ce qu’on marie les deux ? », s’est-t-il interrogé.

De son côté, le président de Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset a évoqué « un effort considérable à faire de formation de long terme ». Le discours des présidents de régions « a été de dire : attention, ne ratons pas une rupture technologique avec l’hydrogène et l’électrique. Ne faisons pas comme entre le minitel et l’ordinateur », a-t-il souligné.

Une nouvelle réunion du même type « sera organisée dans les trois mois », a précisé Bercy.

Source : AFP (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Cruise prévoit de doubler ses effectifs

#Cruise - #Effectifs - #General Motors - #Véhicules autonomes
General Motors, qui a pour ambition de lancer un service de taxis autonomes d'ici à la fin de cette année, a annoncé que sa filiale de conduite...

General Motors, qui a pour ambition de lancer un service de taxis autonomes d’ici à la fin de cette année, a annoncé que sa filiale de conduite autonome Cruise prévoyait d’embaucher un millier de salariés supplémentaires au cours des neuf prochains mois.

Cruise emploie actuellement plus d’un millier de personnes. « Nous comptons doubler notre taille d’ici à la fin de cette année », a déclaré Ray Wert, porte-parole de l’entreprise, précisant que la plupart des nouvelles recrues seraient des ingénieurs.

Cruise, qui est valorisé à 14,6 milliards de dollars environ, prévoit en outre de tripler son espace de bureaux à San Francisco.

Source : REUTERS (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Eric Basset est nommé directeur de PSA Retail France

#Nomination - #PSA Retail
Le 11 mars, Eric Basset a rejoint PSA Retail, le groupe de distribution du Groupe PSA, en qualité de directeur de PSA Retail France Il est rattaché...

Le 11 mars, Eric Basset a rejoint PSA Retail, le groupe de distribution du Groupe PSA, en qualité de directeur de PSA Retail France. Il est rattaché à Anne Abboud, directrice de PSA Retail. M. Basset a également pris la présidence de la société unique PSA Retail SAS, qui rassemble depuis juin 2017 tous les actifs que le Groupe PSA possède dans le domaine de la distribution automobile dans l’Hexagone. Il remplace dans ces deux fonctions Bruno Poher, qui poursuit sa carrière dans le groupe.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE PSA RETAIL (12/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Geely a vendu 83 552 véhicules en février

#Geely - #Lynk & CO - #Ventes
Le groupe chinois Geely a vendu 83 552 véhicules en février (- 24 %) et 241 945 unités sur 2 mois (- 9 %) En février, la seule marque Geely a...

Le groupe chinois Geely a vendu 83 552 véhicules en février (- 24 %) et 241 945 unités sur 2 mois (- 9 %).

En février, la seule marque Geely a vendu 76 285 unités (- 28 %) et la marque Lynk & Co a écoulé 7 267 unités (+ 81 %).

Le groupe chinois a expliqué la baisse de ses ventes en février par le nombre de jours ouvrés inférieurs à février 2018, en raison du Nouvel An Lunaire.

De plus, Geely se fixe pour objectif de vendre 1,51 millions de véhicules en 2019, soit un volume identique à celui enregistré en 2018. Au vu de la baisse de ses ventes sur 2 mois, le constructeur pourrait peiner à atteindre cet objectif.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (12/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Great Wall a vendu 69 037 véhicules en février

#Great Wall - #Haval - #Ventes - #WEY
Le groupe chinois Great Wall a vendu 69 037 véhicules en février (+ 18 %) et 180 752 unités sur 2 mois (+ 7,4 %) Great Wall a fait savoir que...

Le groupe chinois Great Wall a vendu 69 037 véhicules en février (+ 18 %) et 180 752 unités sur 2 mois (+ 7,4 %).

Great Wall a fait savoir que ses ventes de pick-ups avaient progressé de 38 %, à 10 027 unités.

De plus, en février, le groupe a écoulé 55 521 véhicules de loisir et crossovers sous ses marques Haval et Wey (+ 9,5 %).

Les ventes de ses deux premiers modèles électriques (la berline compact R1 et la compacte iQ) se sont établies à 3 280 unités le mois dernier.

Pour rappel, le mois dernier, Great Wall a signé un accord avec le gouvernement local de la ville de Taizhou pour construire une usine d’assemblage dans laquelle il investira 8 milliards de yuans (1,06 milliard d’euros).

Great Wall assemble déjà des véhicules à Baoding, Xushui et Tianjin. Il compte également démarrer la production dans son usine de Chongqing d’ici à la fin de l’année.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (12/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Brésil

Hyundai va augmenter sa production au Brésil

#Capacités de production - #Hyundai - #Investissement - #modèles
Hyundai a annoncé qu’il allait augmenter sa production au Brésil de 14 %, afin de répondre à la demande sur ce marché Le constructeur...

Hyundai a annoncé qu’il allait augmenter sa production au Brésil de 14 %, afin de répondre à la demande sur ce marché.

Le constructeur coréen a fait son entrée sur le marché brésilien il y a sept ans. Il dispose d’une usine à Sao Paulo, qui a fabriqué 193 000 véhicules l’an dernier avec trois équipes.

Hyundai prévoit d’investir 36,6 milliards de wons (28,7 millions d’euros) pour porter la capacité de production du site à 210 000 unités par an, a indiqué un porte-parole de l’entreprise.

Le constructeur compte mettre deux nouveaux modèles compacts en fabrication dans son usine brésilienne (les HB20 et HB20S).

Source : YONHAP (12/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Kia exporte ses premiers véhicules fabriqués aux Etats-Unis

#exportations - #Kia
Kia commence à exporter des véhicules fabriqués dans son usine américaine de West Point, dans l’Etat de Géorgie Des Telluride sont en partance...

Kia commence à exporter des véhicules fabriqués dans son usine américaine de West Point, dans l’Etat de Géorgie. Des Telluride sont en partance pour la péninsule arabique.

Le constructeur prévoit d’exporter annuellement environ 3 000 exemplaires du gros tout-terrain de loisir.

« C’est la nouvelle étape logique dans notre engagement à satisfaire la demande aux Etats-Unis et dans le monde », a expliqué un dirigeant de la filiale américaine de Kia.

Le Telluride a été conçu pour le marché américain ans le bureau de style de Kia en Californie.

Source : WARDSAUTO.COM (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

L’Anfa lance un site d’offres d’emploi

#Anfa - #Emploi
La branche des services de l'automobile continue de recruter Depuis 2014, près de 50 000 personnes rejoignent chaque année le secteur Sur un...

La branche des services de l’automobile continue de recruter. Depuis 2014, près de 50 000 personnes rejoignent chaque année le secteur. Sur un marché de l’emploi en tension, le recrutement représente une problématique majeure pour de nombreuses entreprises. C’est pour les soutenir que l’Anfa (Association nationale pour la formation automobile) a lancé le site internet monjobauto.fr. Fin février, plus de 700 offres étaient consultables.

Cette plateforme d’offres d’emploi dédiée à la branche est accessible gratuitement. Maintenance-réparation, commerce, carrosserie-peinture et l’ensemble des services liés à l’automobile, au camion et aux deux-roues sont représentés sur MonJobAuto.

En quelques clics, chaque entreprise peut renseigner ses besoins, déposer une offre et effectuer une recherche ciblée dans la CVthèque. Les candidats peuvent accéder librement à toutes les offres. Pour postuler, ils doivent créer leur profil en ligne, intégrant leur CV consultable par les recruteurs. Les organismes de formation peuvent eux-aussi publier des offres de stages et d’alternances.

Pour compléter le dispositif, un espace évènements est également disponible et recense les manifestations organisées par l’Anfa, telles que les matinales ou encore la semaine des services de l’automobile et de la mobilité.

Source : JOURNALAUTO.COM (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

La Fiev crée une plateforme de formation digitale

#Faurecia - #FIEV - #Formation - #PFA - #Renault
Dans le cadre du contrat stratégique de la filière automobile, signé entre PFA et l'Etat le 22 mai 2018, la Fiev – par le biais de l'i2f, son...

Dans le cadre du contrat stratégique de la filière automobile, signé entre PFA et l’Etat le 22 mai 2018, la Fiev – par le biais de l’i2f, son institut de formation – lance une université digitale pour soutenir en priorité les PME-ETI dans leur transformation technologique, digitale et écologique. Pour mener à bien ce projet, l’i2f s’est associée à Coorpacademy, société spécialisée dans le développement de plateformes digitales de formation innovantes pour les entreprises et leurs salariés.

L’université digitale est en mesure de proposer aux 400 000 salariés de la filière une offre de formation flexible et évolutive, permettant à chacun de se former sur les sujets de son choix, à son rythme, depuis les bureaux ou les ateliers, via un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Les cours disponibles en ligne permettent aussi bien de renforcer et d’acquérir de nouvelles compétences transversales (appelées aussi « soft skills ») que des compétences métiers.

L’académie numérique donne accès à un catalogue de près de 800 cours produits par Coorpacademy en collaboration avec des partenaires experts que l’institut i2f viendra enrichir avec des contenus spécifiques à l’industrie automobile. Des acteurs majeurs du secteur tels que Renault et Faurecia, ainsi que plusieurs autres adhérents de la Fiev, sont d’ores et-déjà parties prenantes dans ce projet. « D’ici à cinq années, seules 35 % des compétences actuelles seront toujours d’actualité et les postes où les ‘soft skills’ jouent un rôle important représenteront les deux tiers des emplois d’ici à 2030 », prévoit Arnauld Mitre, président et cofondateur de Coorpacademy.

Source : JOURNALAUTO.COM (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

La hausse des prix des carburants ralentit

#Carburant - #Prix
La hausse des prix des carburants s’est ralentie la semaine dernière Les tarifs moyens se sont établis à 1,462 euro pour le litre de gazole (+...

La hausse des prix des carburants s’est ralentie la semaine dernière. Les tarifs moyens se sont établis à 1,462 euro pour le litre de gazole (+ 0,2 centime), 1,449 euro pour le litre de SP95-E10 (+ 0,2 centime), 1,475 euro pour le litre de SP 95 (+ 0,5 centime), 1,532 euro pour le litre de SP 98 (+ 0,2 centime) et 0,848 euro pour le litre de GPL (+ 0,2 centime), indique le ministère de l’Ecologie et de l’Energie.

Source : AUTOPLUS.FR (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

La marque Jetta va lancer trois nouveaux modèles

#FAW-Volkswagen - #Jetta - #Marque - #modèles
La marque chinoise Jetta (troisième marque de la coentreprise FAW-Volkswagen) va lancer trois nouveaux modèles le 22 mars à Chengdu Ces futurs...

La marque chinoise Jetta (troisième marque de la coentreprise FAW-Volkswagen) va lancer trois nouveaux modèles le 22 mars à Chengdu.

Ces futurs modèles incluent deux véhicules de loisir, les VS5 et VS7, et une berline connue sous le nom de code VA3.

La marque Jetta veut proposer des modèles dans une gamme tarifaire aux environs de 80 000-90 000 yuans (10 580 à 11 900 euros).

Le véhicule de loisir VS5 se basera sur la plateforme modulaire du groupe Volkswagen (MQB), tandis que la berline VA3 devrait dériver de la plateforme PQ25L.

Source : GASGOO.COM (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Brésil

La production de véhicules au Brésil a progressé de 20,5 % en février

#exportations - #Production
La production de véhicules au Brésil a augmenté de 20,5 % en février, à 257 233 unités, et de 5,3 % sur les deux premiers mois de l'année, à...

La production de véhicules au Brésil a augmenté de 20,5 % en février, à 257 233 unités, et de 5,3 % sur les deux premiers mois de l’année, à 455 328 unités, indique l’Anfavea (Association des constructeurs au Brésil).

La production de voitures, notamment, a augmenté de 20,4 % le mois dernier, à 245 076 unités, et de 5 % sur deux mois, à 434 441 unités.

Les exportations de véhicules ont quant à elles chuté de 38,9 % en février, 40 510 unités, et de 41,9 % sur deux mois, à 65 544 unités.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ANFAVEA (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

La start-up WM Motor a levé 3 milliards de yuans

#Levée de fonds - #modèles - #WM Motor
La start-up chinoise spécialisée dans les voitures électriques WM Motor a levé des fonds supplémentaires de 3 milliards de yuans (396 millions...

La start-up chinoise spécialisée dans les voitures électriques WM Motor a levé des fonds supplémentaires de 3 milliards de yuans (396 millions d’euros).

Ces fonds ont été levés auprès de trois investisseurs, à savoir le géant de l’internet chinois Baidu, et les deux fonds d’investissements Taihang Industry Investment Fund et Linear Venture.

WM Motor a fait savoir qu’il avait levé au total 23 milliards de yuans (3,04 milliards d’euros).

Le constructeur a débuté les ventes de son premier modèle, l’EX5, en septembre dernier et son prochain modèle, le coupé électrique EX6, est attendu dans le courant de l’année.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (12
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Le gouvernement américain veut supprimer le crédit d’impôt pour les véhicules électriques

#Aides - #Budget - #Gouvernement - #Industrie automobile
La Maison Blanche a proposé hier d’éliminer le crédit d’impôt de 7 500 dollars pour l’achat d'un véhicule électrique neuf, ce qui...

La Maison Blanche a proposé hier d’éliminer le crédit d’impôt de 7 500 dollars pour l’achat d’un véhicule électrique neuf, ce qui permettrait selon elle au gouvernement américain d’économiser 2,5 milliards de dollars sur dix ans.

Des constructeurs ont fait pression sur le Congrès américain pour prolonger cet avantage qui est supprimé progressivement lorsqu’un constructeur a atteint le seuil de 200 000 véhicules électriques vendus. Tesla et General Motors ont tous les deux atteint ce volume l’an dernier, mais d’autres constructeurs en sont encore loin. Le crédit d’impôt pour les clients de Tesla est passé à 3 750 dollars le 1er janvier et il tombera à 1 875 dollars pour six mois le 1er juillet. Il diminuera de moitié pour les clients de General Motors le 1er avril, puis de moitié encore en octobre pour six mois. L’avantage sera supprimé pour les acheteurs d’une Tesla électrique en janvier 2020 et pour les acheteurs d’un véhicule électrique de General Motors en avril 2020.

Le crédit d’impôt a de nombreux partisans parmi les démocrates au Congrès, mais le Sénateur John Barrasso, un républicain qui préside le comité de l’environnement du Sénat, a présenté un projet de loi visant à y mettre un terme. En décembre 2018, le conseiller économique de la Maison Blanche Larry Kudlow avait annoncé que l’administration Trump souhaitait mettre fin aux aides en faveur des voitures électriques et d’autres produits comme les sources d’énergie renouvelables. Le président américain avait également menacé de supprimer des aides à General Motors, après que le constructeur a annoncé l’an dernier son intention de fermer des usines et de supprimer des milliers d’emplois.

Le budget présenté par la Maison Blanche pour l’année 2020 propose également d’arrêter de financer le programme de prêts du Département de l’Energie qui a aidé les constructeurs à fabriquer des modèles plus sobres – mais ce programme n’a pas financé de nouveaux prêts depuis 2011.

La NHTSA (agence américaine pour la sécurité routière) cherche pour sa part à obtenir 14.2 millions de dollars pour le déploiement et le développement de technologies de conduite autonome.

Le budget de 4 700 milliards de dollars présenté par l’administration Trump devrait être rejeté par le Congrès.

Source : REUTERS (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Le groupe Volkswagen a dégagé un bénéfice net de 12,15 milliards d’euros

#Groupe Volkswagen - #Marques - #Résultats financiers
Le groupe Volkswagen a dégagé un bénéfice net de 12,15 milliards d'euros en 2018 (+ 6,0 %), sur un chiffre d'affaires de 235,8 milliards d'euros...

Le groupe Volkswagen a dégagé un bénéfice net de 12,15 milliards d’euros en 2018 (+ 6,0 %), sur un chiffre d’affaires de 235,8 milliards d’euros (+ 2,7 %).

Dans un communiqué, le groupe a détaillé ses résultats par marques.

Ainsi, la marque Volkswagen (Voitures particulières) a contribué au chiffre d’affaires annuel du groupe à hauteur de 84,6 milliards d’euros (+ 6,8 %). Le bénéfice opérationnel EBIT de la marque a légèrement reculé, à 3,2 milliards d’euros (contre 3,3 milliards d’euros un an auparavant). La marge opérationnelle de VW s’est établie à 3,8 % en 2018 (- 0,4 %).

Audi a pour sa part réalisé un chiffre d’affaires de 59,2 milliards d’euros (soit 600 millions de moins qu’en 2017). Son bénéfice opérationnel est passé de 5,1 milliards d’euros en 2017 à 4,7 milliards d’euros en 2018. En outre, la marge opérationnelle d’Audi a diminué de 0,6 point, à 7,9 %. Des charges exceptionnelles de 1,2 milliard d’euros liées au scandale du diesel ont pesé sur les résultats de la marque.

Skoda pour sa part à réalisé un chiffre d’affaires de 17,3 milliards d’euros (+ 4,4 %). Son bénéfice opérationnel a en revanche diminué de 14,6 %, à 1,4 milliards d’euros (du fait d’effets de change négatifs et des difficultés liées au passage au WLTP). La marge opérationnelle a donc reculé de 1,7 point, à 8,0 %.

Seat a contribué au chiffre d’affaires du groupe à hauteur de 10,2 milliards d’euros en 2018, en hausse de 3,1 %. Son bénéfice opérationnel est passé de 191 millions d’euros en 2017 à 254 millions d’euros en 2018. Sa marge opérationnelle a progressé de 0,6 point, à 2,5 %.

Bentley a subi une perte opérationnelle de 288 millions d’euros l’an dernier, sur un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros (- 16 %).

Porsche a pour sa part dégagé un bénéfice opérationnel de 4,1 milliards d’euros (+ 2,7 %), sur un chiffre d’affaires de 23,7 milliards d’euros (+ 9,2 %). Sa marge opérationnelle s’est donc établie à 17,4 % (- 1,1 point).

La marque Volkswagen (Utilitaires) a dégagé un bénéfice opérationnel de 780 millions d’euros en 2018 (contre 853 millions d’euros un an auparavant), sur un chiffre d’affaires stable à 11,9 milliards d’euros.

Scania a réalisé un chiffre d’affaires de 13,4 milliards d’euros (contre 12,8 milliards d’euros en 2017) et un bénéfice opérationnel de 1,3 milliard d’euros (+ 4,4 %). sa marge est ainsi restée stable à 10,1 %.

MAN Commercial Vehicles et MAN Power Engineering ont contribué au chiffre d’affaires du groupe Volkswagen à hauteur de 12,1 milliards d’euros (+ 9,2 %) et de 3,6 milliards d’euros, respectivement.

Enfin, Volkswagen Financial Services a dégagé un bénéfice opérationnel de 2,6 milliards d’euros (+ 6,2 %), sur un chiffre d’affaires de 32,8 milliards d’euros (+ 2,9 %).

Pour l’année 2019, le groupe Volkswagen table sur une légère hausse de ses ventes et sur une augmentation de jusqu’à 5 % de son chiffre d’affaires. La marge opérationnelle du groupe devrait être comprise entre 6,5 et 7,5 %.

Source : AFP, AUTOMOBILWOCHE (12/3/19), COMMUNIQUE VOLKSWAGEN
Lire l'article complet Icone de flèche
Brésil

Le marché brésilien a augmenté de 26,6 % en février

#Marché - #Ventes
Le marché brésilien a progressé de 26,6 % en février, à 198 641 unités, portant le volume pour les deux premiers mois de 2019 à 398 435...

Le marché brésilien a progressé de 26,6 % en février, à 198 641 unités, portant le volume pour les deux premiers mois de 2019 à 398 435 unités, en hausse de 17,8 %, indique l’Anfavea (Association des constructeurs au Brésil).

Les ventes de voitures et utilitaires légers, notamment, ont augmenté de 25,2 % en février, à 190 273 unités, et de 16,4 % sur deux mois, à 381 482 unités. Les ventes de camions ont quant à elles fait un bond de 70,2 % en février, à 6 876 unités, et de 61,2 % sur deux mois, à 13 863 unités. Les ventes d’autobus ont également affiché une très forte hausse le mois dernier, de 71,3 %, à 1 492 unités, et de 79,8 % sur deux mois, à 3 090 unités.

Par marques, Chevrolet a dominé le marché en février, avec 33 869 unités écoulées, suivie de Fiat (28 726), de Volkswagen (25 835), de Renault (15 879) et de Ford (15 522). Sur deux mois, le classement reste identique : Chevrolet (18,4 % de part de marché), Fiat (14,4 %), Volkswagen (14,2 %), Renault (8,5 %) et Ford (8,4 %).

Par modèles, la Chevrolet Onix a été la voiture la plus vendue au Brésil en février, avec 18 392 unités écoulées, suivie de la Hyundai HB20 (8 055) et de la Ford Ka (7 633).

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ANFAVEA (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Royaume-Uni

Le marché britannique des V.U.L. neufs a augmenté en février

#Marché - #V.U.L.
Les immatriculations d'utilitaires légers neufs au Royaume-Uni ont augmenté de 1,8 % au mois de février, à 14 384 unités, portant le volume pour...

Les immatriculations d’utilitaires légers neufs au Royaume-Uni ont augmenté de 1,8 % au mois de février, à 14 384 unités, portant le volume pour les deux premiers mois de l’année à 36 620 unités, en hausse de 5,8 %, selon les chiffres publiés par la SMMT (association des constructeurs britanniques).

« La hausse [de la demande] fait suite à quelques mois agités pour les immatriculations d’utilitaires légers et l’effet des incertitudes économiques et politiques sur la confiance des entreprises se traduira probablement encore par des fluctuations dans le courant de l’année », a commenté Mike Hawes, délégué général de la SMMT.

Source : COMMUNIQUE SMMT (5/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le pôle de compétitivité Cara de nouveau labellisé par l’Etat

#Cara - #Mobilité - #PFA - #Pôle de compétitivité
Créé en 2005 et aujourd'hui baptisé Cara, le cluster de la mobilité de la région Auvergne-Rhône-Alpes réunit 210 industriels, opérateurs de...

Créé en 2005 et aujourd’hui baptisé Cara, le cluster de la mobilité de la région Auvergne-Rhône-Alpes réunit 210 industriels, opérateurs de transports, centres de recherche et de formation. En treize ans, le montant global des projets financés a atteint 586 millions d’euros, dont 214 de participation publique. 270 projets ont été accompagnés et labellisés, dont 159 ont été financés. Désormais, Cara est membre associé et représentant de la PFA Filière Automobile et Mobilités. Le pôle copilote le domaine d’excellence ITS & Mobilité dans la région et décline l’ensemble des stratégies nationales d’innovation de la filière automobile et des grands plans nationaux (véhicule autonome et connecté, hydrogène, etc.), auxquels son écosystème contribue fortement. A la suite de l’appel à candidatures lancé en juillet 2018 par le gouvernement avec le soutien des conseils régionaux, 56 pôles de compétitivité ont été labellisés, dont 48 pour quatre ans. Cara compte parmi ces lauréats.

Labellisé Cluster de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Pôle de Compétitivité, Cara poursuit deux grands objectifs complémentaires. Premièrement, accompagner les mutations de la mobilité urbaine, plus particulièrement celle des systèmes de transport de personnes et de marchandises. Deuxièmement, fédérer et animer la filière automobile et véhicule industriel en Auvergne-Rhône-Alpes, territoire de fournisseurs de technologies performantes pour le véhicule de demain. Cara projette également de renforcer l’appel à des spécialistes pour accélérer l’accompagnement vers les projets européens. Dans l’optique d’atteindre une plus grande autonomie financière telle que voulue par l’Etat, Cara privilégiera les financements privés en proposant de nouveaux services et en participant à de nouveaux projets collaboratifs.

Source : JOURNALAUTO.COM (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Les ventes de véhicules à énergies alternatives en Chine ont progressé de 53,6 %

#Classement - #Marché - #Modèle - #Production - #Véhicules à énergies alternatives - #Ventes
Les ventes de véhicules à énergies alternatives en Chine ont progressé de 53,6 % au mois de février, à quelque 52 900 véhicules, dont 50 783...

Les ventes de véhicules à énergies alternatives en Chine ont progressé de 53,6 % au mois de février, à quelque 52 900 véhicules, dont 50 783 voitures particulières à énergies alternatives (+ 74 %).

Dans le détail, le mois dernier, les ventes de voitures particulières électriques ont bondi de 105 %, à 38 609 unités (soit 76 % des ventes totales de voitures à énergies alternatives), dont 28 401 berlines électriques (+ 64 %) et 10 207 véhicules de loisir électriques (+ 579 %). De plus, 12 174 voitures particulières hybrides rechargeables ont été vendues en Chine le mois dernier (+ 18 %).

Les 10 voitures particulières à énergies alternatives les plus vendues sur le marché chinois en février ont été la Geely Emgrand EV, la Chery eQ, la BYD e5, la BAIC EU, la Roewe Ei5, la JMC E2005, l’Ora R1, la BYD Yuan EV, l’Ora iQ et la Fengshen E70 .

Sur 2 mois, le classement se compose des modèles suivants : la BYD Yuan EV, la BYD e5, la Baojun E100, la BYD Tang DM, la Chery eQ, la BAIC EU, la Geely Emgrand EV, la Roewe Ei5, la JMC E2005 et la JAC IEV 6E.

De plus, la production de véhicules à énergies alternatives a également progressé de plus de 50 % le mois dernier.

Source : XINHUA NEWS (11/3/19), GASGOO.COM (12/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Les ventes de véhicules neufs en Chine se sont établies à 1,48 million d’unités

#Marché - #véhicules - #Véhicules commerciaux - #Ventes - #Voitures Particulières
Selon les chiffres de la CAAM (association des constructeurs d'automobiles en Chine), les ventes de véhicules neufs en Chine se sont établies à...

Selon les chiffres de la CAAM (association des constructeurs d’automobiles en Chine), les ventes de véhicules neufs en Chine se sont établies à 1,48 million d’unités (- 13,8 %), dont 1,22 million de véhicules légers neufs (- 17,4 %).

Les ventes de véhicules avaient déjà diminué de 15,8 % en janvier.

Dans le détail, les ventes de monospaces ont reculé de 27 %, à 88 400 unités, tandis que les ventes de véhicules de loisir ont enregistré une baisse de 19 %, à 530 200 unités.

En outre, les ventes de minibus ont diminué de 17 %, à 21 400 unités, et les ventes de berlines ont subi un recul de 14 %, à 579 500 unités.

Par ailleurs, les ventes de véhicules commerciaux (bus et camions inclus) se sont établies à 262 000 unités en février (+ 8 %).

Sur les deux premiers mois de l’année, les ventes de véhicules neufs se sont établies à 3,85 millions d’unités (- 15 %), dont 3,24 millions de véhicules légers (- 18 %).

Par ailleurs, 1,41 million de véhicules ont été produits en février (- 17,4 %), dont 1,14 million de voitures (- 20,8 %) et 269 500 véhicules commerciaux (+ 1,0 %). Sur 2 mois, la production de véhicules s’est établie à 3,78 millions d’unités (- 14,1 %), dont 3,14 millions de voitures (- 16,8 %) et 639 600 véhicules commerciaux (+ 2,3 %).

 

Source : AFP, JOURNALAUTO.COM (11/3/19), AUTOMOTIVE NEWS CHINA (12/3/19), GASGOO.COM (11 et 12/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Russie

Les ventes de voitures Premium en Russie ont progressé de 14,3 % en février

#Premium - #Ventes
Les  ventes de voitures Premium en Russie ont progressé de 14,3 % en février, après avoir augmenté de 13,4 % en janvier Ce segment affiche ainsi...

Les  ventes de voitures Premium en Russie ont progressé de 14,3 % en février, après avoir augmenté de 13,4 % en janvier. Ce segment affiche ainsi de bonnes performances sur un marché total en baisse.

La plupart des marques de ce segment ont enregistré une croissance le mois dernier, certaines affichant même des hausses à trois chiffres : Genesis, + 272,7 % et Volvo, + 112,2 %.

En termes de volumes, toutefois, BMW et Mercedes-Benz représentent ensemble plus de 50 % des ventes de voitures Premium en Russie.

Les ventes de voitures Premium sur le marché russe ont démarré leur tendance à la hausse dès l’été 2018, avec une progression de 14,8 % en août. Depuis, elles n’ont pas affiché de croissance inférieure à 7 %.

Source : AUTOSTAT (12/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Lidl compte installer 400 bornes de recharge pour véhicules électriques

#Bornes de recharge - #Lidl - #Objectif - #Plateforme nationale de l'électromobilité
Le groupe de grande distribution Lidl compte installer 400 bornes de recharge pour véhicules électriques dans ses filiales allemandes d'ici à mars...

Le groupe de grande distribution Lidl compte installer 400 bornes de recharge pour véhicules électriques dans ses filiales allemandes d’ici à mars 2020 (contre environ 30 disponibles actuellement).

Cette démarche s’inscrit dans les objectifs de la Plateforme Nationale de l’Electromobilité (NPE) qui compte atteindre un parc d’un million de véhicules électrifiés en Allemagne d’ici à 2022 (objectif initialement fixé pour 2020, mais reporté).

Actuellement, l’Allemagne compte un réseau de plus de 16 000 bornes de recharge publiques, dont 3 618 uniquement dans le Land de Bavière.

Source : AUTOMOBILWOCHE (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Algérie

L’Algérie prévoit le lancement de l’exportation de véhicules en 2019

#Exportation - #Véhicule
Le ministre algérien de l’Industrie et des Mines Youcef Yousfi a indiqué le 5 mars à Skikda que son département ministériel prévoyait le...

Le ministre algérien de l’Industrie et des Mines Youcef Yousfi a indiqué le 5 mars à Skikda que son département ministériel prévoyait le lancement « en 2019 » de l’exportation de véhicules. Lors d’une conférence de presse organisée en marge d’une visite de travail dans cette wilaya, le ministre a précisé que l’Algérie disposait « d’une base industrielle lui permettant de franchir cette étape, et ce à travers les projets sidérurgiques en cours et les différentes usines produisant la matière première entrant dans la fabrication de véhicules », rapporte l’agence de presse APS.

Source : AUTOALGERIE.COM (10/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Mercedes-Benz Cars a vendu 160 544 voitures en février

#Daimler - #Mercedes - #Mercedes-Benz Cars - #Smart - #Ventes
Dans un communiqué, le groupe Daimler a annoncé que sa division Mercedes-Benz Cars avait vendu 160 544 voitures en février (- 6,6 %), dont 152...

Dans un communiqué, le groupe Daimler a annoncé que sa division Mercedes-Benz Cars avait vendu 160 544 voitures en février (- 6,6 %), dont 152 690 Mercedes (- 6,7 %) et 7 854 Smart (- 6,1 %). Sur 2 mois, la division Voitures Particulières du groupe Daimler a écoulé 349 380 voitures (- 6,7 %), dont 333 229 Mercedes (- 6,7 %) et 16 151 Smart (- 8,2 %).

Le constructeur a expliqué le recul de ses ventes en février par l’arrêt des prédécesseurs des actuelles CLA et GLE.

La marque Mercedes a vendu 63 560 véhicules en Europe au mois de février (- 0,1 %). Dans la région Asie-Pacifique, ses ventes se sont établies à 59 253 unités en février (- 9,8 %), avec une baisse de 5,4 % en Chine, à 40 733 unités. Sur le marché chinois, la marque a en outre vendu 112 430 unités sur 2 mois (+ 0,9 %). Enfin, dans la région ALENA, Mercedes a subi une baisse de ses ventes de 14,0 % le mois dernier (à 25 757 unités, dont 21 660 unités aux Etats-Unis, en baisse de 12,5 %).

Sur 2 mois, Mercedes a vendu un total de 81 700 voitures compactes (Classe A, Classe B, CLA, CLA Shooting Brake et GLA), en baisse de 4,6 %, malgré une hausse de 20,8 % de la demande de la Classe A en février.

Source : AUTOMOBILWOCHE (11/3/19), COMMUNIQUE DAIMLER
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Michelin et Faurecia s’allient dans les piles à hydrogène

#Coentreprise - #Faurecia - #Hydrogène - #Michelin - #Pile à Combustible - #Symbio
Michelin et Faurecia ont annoncé le 11 mars la création d’une coentreprise dans le domaine des piles à hydrogène La société détenue à...

Michelin et Faurecia ont annoncé le 11 mars la création d’une coentreprise dans le domaine des piles à hydrogène. La société détenue à parité sera baptisée Symbio. Le manufacturier et l’équipementier ont « pour ambition de créer un leader mondial des systèmes de pile à hydrogène ». Symbio « produira et commercialisera des systèmes de piles à hydrogène pour les véhicules légers, utilitaires et les poids lourds », détaillent-t-ils dans un communiqué.

L’accord entre les deux groupes français a été signé en présence de la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances Agnès Pannier-Runacher. Le gouvernement français souhaite soutenir une filière nationale de l’hydrogène. Selon des experts, les véhicules électriques à hydrogène pourraient s’imposer à long terme face aux véhicules à batterie pour certains usages, grâce à une autonomie supérieure et à des recharges plus rapides. De nombreux obstacles technologiques et financiers restent toutefois à surmonter.

Source : AFP (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Précisions sur les résultats de Continental

#Continental - #Division - #Résultats
L'équipementier allemand Continental a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 44,4 milliards d'euros (+ 0,9 %) La seule division...

L’équipementier allemand Continental a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 44,4 milliards d’euros (+ 0,9 %). La seule division automobile a contribué à ce chiffre d’affaires à hauteur de 26,85 milliards d’euros (+ 1,1 %), soit 60 % du total.

De plus, l’activité pneumatique a réalisé de son côté un chiffre d’affaires de 17,6 milliards d’euros (- 0,6 %).

La marge opérationnelle de la division automobile s’est établie 7 % et celle de la division pneumatique à 12,9 %.

En outre, la trésorerie disponible du groupe Continental s’est élevée à 1,35 milliard d’euros au 31 décembre 2018. Les dépenses dans la recherche et le développement ont atteint 3,2 milliards d’euros, soit 7,2 % du chiffre d’affaires.

Enfin, le niveau d’endettement de Continental s’est amélioré, à 9 %, contre 12,6 % à la fin de 2017.

Au vu de ses résultats, l’équipementier a proposé un dividende à 4,75 euros par action (soit 0,25 euro de plus qu’au titre de 2017).

Source : JOURNALAUTO.COM (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Brésil

Renault a signé un accord avec la start-up Rappi au Brésil

#Accord - #Essais - #Renault - #Start-up
Renault a signé un accord avec la start-up Rappi au Brésil afin de permettre aux consommateurs d'essayer facilement un véhicule L'application...

Renault a signé un accord avec la start-up Rappi au Brésil afin de permettre aux consommateurs d’essayer facilement un véhicule. L’application Rappi permet en effet de réserver un véhicule chez un concessionnaire, qui l’apporte au client potentiel pour essai.

Initialement, le projet est mené à São Paulo, avec la participation de deux concessionnaires, et concerne deux véhicules : les Kwid Intense et Captur Intense 1.6.

“Notre collaboration avec Rappi est très importante car elle permet d’offrir une nouvelle expérience à ceux qui veulent connaître nos véhicules. Nous élargirons par la suite le projet à d’autres villes”, a déclaré Alejandro Botero, directeur commercial de Renault au Brésil. “L’application nous permettra également de mieux connaître le profil de nos clients potentiels”, a ajouté M. Botero.

Source : AUTOMOTIVE BUSINESS (8/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Renault propose la série limitée Captur Red Edition

#Captur - #Renault
Renault propose la série limitée Captur Red Edition, qui se démarque de la finition Intens par ses jantes de 17 pouces diamantées noires et ses...

Renault propose la série limitée Captur Red Edition, qui se démarque de la finition Intens par ses jantes de 17 pouces diamantées noires et ses skis avant et arrière gris « Gun Metal ». Le modèle reçoit notamment une sellerie mixte en tissu et Alcantara, relevée par des surpiqures rouges. Par rapport à la finition Intens, le Captur Red Edition ajoute à son équipement le système Media Nav Evolution avec écran de 7 pouces, compatible avec Android Auto et Apple CarPlay, une caméra de recul, ainsi que des radars avant et l’aide au parking.

Le Captur Red Edition est disponible avec les nouveaux moteurs à essence 1.3 TCe 130 et TCe 150 et le bloc diesel 1.5 dCi 90. Les TCe 150 et dCi 90 laissent le choix entre la boîte manuelle et la boîte à double embrayage EDC. Les tarifs s’échelonnent de 23 750 euros (TCe 130) à 26 6600 euros (dCi 90 EDC).

Source : LARGUS.FR (11/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Algérie

Renault Trucks Algérie participe au Salon Equip Auto

#Renault Trucks - #Salon
Renault Trucks Algérie participe à la 13ème édition du Salon des Equipements et Services Equip Auto, qui se déroule du 11 au 14 mars au parc des...

Renault Trucks Algérie participe à la 13ème édition du Salon des Equipements et Services Equip Auto, qui se déroule du 11 au 14 mars au parc des expositions de la Safex, pour exposer son savoir-faire en matière d’après-vente sur un espace de plus de 80 m².

Dans un stand illustrant la nouvelle identité visuelle du constructeur, Renault Trucks Algérie dévoile son « Guide Services », qui reprend l’ensemble de l’offre après-vente proposée à travers son réseau national d’ateliers d’entretien et de réparation. Le guide permet un accompagnement quotidien des clients Renault Trucks afin de maximiser la disponibilité de leurs véhicules pour l’accomplissement des travaux auxquels ils sont destinés. Cet accompagnement est garanti par l’accès aux meilleurs services disponibles sur le marché algérien, avec notamment un « Plan de maintenance personnalisé » (PMS), conçu sur mesure pour les besoins spécifiques du véhicule et qui permet de disposer d’un calendrier d’entretien conforme aux standards du constructeur.

Par ailleurs, l’édition 2019 du Salon Equip Auto est une nouvelle occasion pour Renault Trucks Algérie de mettre en lumière son offre de pièces de rechange garantie 100 % d’origine sur l’ensemble de la gamme des véhicules du constructeur. Les performances d’origine des véhicules Renault Trucks sont ainsi assurées avec une garantie de 2 ans pour l’ensemble des pièces montées au sein des ateliers Renault Trucks.

Source : AUTOALGERIE.COM (10/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Renault, Nissan et Mitsubishi Motors annoncent la création d’un nouveau conseil opérationnel de l’Alliance

#Hiroto Saikawa - #Jean-Dominique Senard - #Mitsubishi - #Nissan - #Renault
Le président de Renault Jean-Dominique Senard, le directeur général de Nissan Hiroto Saikawa, le directeur général de Renault Thierry Bolloré...

Le président de Renault Jean-Dominique Senard, le directeur général de Nissan Hiroto Saikawa, le directeur général de Renault Thierry Bolloré et le directeur général de Mitsubishi Osamu Masuko annoncent leur intention de créer un nouveau conseil opérationnel de l’Alliance. M. Senard agira en qualité de président de ce nouveau conseil opérationnel de l’Alliance, auquel siègeront également les directeurs généraux de Renault, Nissan et Mitsubishi Motors.

Le nouveau conseil opérationnel de l’Alliance sera chargé de la coordination opérationnelle entre Renault, Nissan et Mitsubishi et prendra de nouvelles initiatives de nature à créer de la valeur pour leurs actionnaires et salariés respectifs. Il sera le seul organe de supervision des opérations et de la gouvernance de l’Alliance entre Renault, Nissan et Mitsubishi, en lieu et place de RNBV et NMBV. A cet effet, il sera le visage et le premier pilote du « Nouveau Départ » de l’Alliance.

Les accords formels de la création de ce nouveau conseil seront signés à l’occasion du vingtième anniversaire de l’Alliance. Le nouveau conseil prévoit de se réunir chaque mois, à Paris ou Tokyo, et informera régulièrement l’ensemble des parties prenantes de ses principales initiatives et réalisations. Le conseil opérationnel de l’Alliance initiera la création de comités opérationnels spécifiques qui formuleront des recommandations sur les nouvelles pistes de création de valeur entre les trois constructeurs d’automobiles.

« Je ne demanderai pas à présider Nissan, je serai candidat au poste de vice-président », a déclaré à plusieurs reprises M. Senard lors d’une conférence de presse organisée au siège de Nissan à Yokohama (banlieue de Tokyo). « Vous serez surpris par la rapidité des changements » qui vont survenir, a-t-il ajouté. Il a néanmoins précisé que l’accord dit « Rama » (Restated Alliance Master Agreement), qui définit les rapports entre Renault et Nissan, ne serait pas modifié : « il reste en place tel qu’il est », a-t-il assuré, réfutant tout problème concernant l’actionnariat.

M. Saikawa a pour sa part salué « une étape importante » avec la création du nouveau conseil opérationnel de l’Alliance. « C’est une alliance basée sur le consensus, nous avancerons en étant d’accord », a-t-il souligné, assurant qu’il s’agissait d’une « approche gagnant-gagnant, un pas en avant pour Nissan ». « L’essentiel est de savoir à quel point nous pouvons produire des résultats avec l’Alliance, rendre Renault plus fort, rendre Nissan plus fort, c’est cela le point clé », a-t-il encore insisté.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT-NISSAN-MITSUBISHI, AFP (12/3/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Espagne

Seat a enregistré en 2018 les meilleurs résultats de son histoire

#Résultats financiers - #Seat
Seat a réalisé un chiffre d'affaires de 10,202 milliards d'euros en 2018 (+ 3,1 %), le meilleur de son histoire, et un bénéfice opérationnel de...

Seat a réalisé un chiffre d’affaires de 10,202 milliards d’euros en 2018 (+ 3,1 %), le meilleur de son histoire, et un bénéfice opérationnel de 254 millions d’euros, en hausse de 33,4 %. Le constructeur affiche ainsi des performances historiques pour la troisième année consécutive.

Seat a par ailleurs vendu 517 600 voitures dans le monde l’an passé, en progression de 10,5 %, dépassant le record établi en 2000 (514 800 voitures).

L’Arona a été un facteur de croissance des ventes de Seat en 2018. Au cours de sa première année complète de commercialisation, l’Arona s’est écoulé à 98 900 unités, ce qui en fait le troisième modèle le plus vendu de la gamme. L’Arona a rejoint avec succès les Ibiza, León et Ateca comme l’un des quatre piliers de la marque. La Seat León reste le modèle le plus vendu de la marque (158 300, – 6,8 %), tandis que les livraisons de l’Ibiza ont atteint 136 100 unités (- 10,7 %), et celles de l’Ateca 78 200 unités (- 0,6 %). D’autre part, la nouvelle marque Cupra a fait ses débuts avec succès l’an passé, avec des ventes qui se sont élevées à 14 300 unités, soit 4 100 de plus qu’en 2017.

Le président de Seat, Luca de Meo, a souligné que “les ventes record témoignent du succès de notre stratégie et des modèles qui font partie de l’offensive produits que nous avons lancée en 2016. Pour la deuxième année consécutive, nous avons réalisé une croissance à deux chiffres, une performance rare dans l’industrie automobile. La confiance de nos clients et les résultats financiers positifs que nous obtenons nous permettent d’être optimistes face aux défis auxquels se trouve confronté le secteur. Seat veut être un acteur pertinent dans la nouvelle ère de l’industrie automobile”.

En 2019, le nouveau Tarraco sera la grande nouveauté de la gamme Seat. Il sera commercialisé dans les semaines à venir. Le Tarraco rejoint l’Arona et l’Ateca, et complétera la gamme de SUV de Seat. D’autre part, ce sera aussi la première année commerciale complète de la Cupra Ateca, dont la commercialisation a débuté au dernier trimestre de 2018. La Cupra Ateca est le premier modèle de la nouvelle marque espagnole et attirera de nouveaux clients.

L’année 2019 connaîtra également d’autres nouveautés que la marque dévoilera au cours des prochains mois, comme la quatrième génération de la Seat León.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE SEAT (16/2/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Volkswagen se fixe pour objectif de produire 22 millions de véhicules électriques

#CO2 - #Electromobilité - #Groupe Volkswagen - #Objectif - #véhicules électriques
Le groupe Volkswagen a indiqué dans un communiqué qu'il se fixait pour objectif de produire 22 millions de véhicules électriques sur sa...

Le groupe Volkswagen a indiqué dans un communiqué qu’il se fixait pour objectif de produire 22 millions de véhicules électriques sur sa plateforme MEB au cours de la prochaine décennie (contre un précédent objectif de 15 millions d’unités produites). En outre, d’ici 10 ans, le groupe prévoit d’avoir lancé près de 70 modèles et variantes électriques (contre 50 initialement prévus).

Ces objectifs révisés à la hausse en termes de lancements et de production de modèles électriques s’inscrivent dans le programme – signé par Volkswagen – en vue d’atteindre un bilan CO2 neutre d’ici à 2050 (et ce dans tous les domaines, de la production aux services administratifs).

Pour atteindre cette neutralité carbone, le groupe Volkswagen s’appuiera sur 3 principes : en premier lieu, la réduction durable de ses émissions de CO2, en deuxième étape, le passage à des énergies renouvelables et en troisième axe le rachat de crédits carbone pour les émissions qui ne peuvent pas être évitées.

En outre, Volkswagen a rappelé être engagé à respecter les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat.

D’ici à 2025, le groupe Volkswagen veut que les émissions moyennes de sa flotte de véhicules neufs soient 30 % inférieures à celles enregistrées en 2015, ce qui passe par l’électrification de son portefeuille de modèles. Le groupe va donc investir plus de 30 milliards d’euros dans l’électromobilité d’ici à 2023.

D’ici à 2030, la part des véhicules électriques dans les ventes du groupe devra être portée à au moins 30 % du total.

Les premiers modèles électriques seront les Audi e-tron et Porsche Taycan (attendus cette année). Ils seront suivis par les Volkswagen I.D.,  I.D. Crozz, Seat el-born, Skoda Vision E, I.D. Buzz et I.D. Vizzion.

Pour soutenir cette offensive de véhicules électriques, Volkswagen a sélectionné LG Chem, SK Innovation, CATL et Samsung comme fournisseurs de cellules de batteries.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (12/3/19), COMMUNIQUE VOLKSWAGEN
Lire l'article complet Icone de flèche

Retrouvez toutes les analyses de 14h