triangle orange
Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Icone
triangle bleu
Etats-Unis

4 dirigeants d’Audi ont été inculpés aux Etats-Unis

#Affaire VW - #Audi - #Emissions - #Justice - #Manipulations - #Volkswagen
Quatre dirigeants d'Audi, à savoir Richard Bauder, Axel Eiser, Stefan Knirsch et Carsten Nagel, ont été inculpés aux Etats-Unis, dans le cadre de...

Quatre dirigeants d’Audi, à savoir Richard Bauder, Axel Eiser, Stefan Knirsch et Carsten Nagel, ont été inculpés aux Etats-Unis, dans le cadre de l’enquête sur les manipulations des niveaux d’émissions des véhicules diesel du groupe Volkswagen.

Leur inculpation a été prononcé par un grand jury fédéral dans l’Etat du Michigan. Ils sont tous les 4 accusés de complot, de fraude et de violation de la loi “Clean Air Act”.

Les 4 dirigeants ont été des responsables au sein de la division du développement des moteurs d’Audi en Allemagne (à Neckarsulm et Ingolstadt), pour certains depuis 2002.

Avec Zaccheo Giovanni Pamio (responsable pour sa part au sein de l’équipe administrative, et déjà incarcéré dans le cadre de l’affaire des moteurs truqués), ces 4 dirigeants “se sont entendus pour duper les régulateurs et les clients américains en installant un logiciel spécifiquement conçu pour tricher aux tests d’émissions de dizaines de milliers de voitures Audi”, a expliqué le Ministère de la Justice.

Bien qu’ils soient tous inculpés, aucun des 4 hommes n’a été incarcéré.

L’évolution de la situation judiciaire de M. Pamio n’a en revanche pas été précisée.

Les véhicules Audi concernés par la fraude aux Etats-Unis sont des Q7 des années 2009 à 2015, et des A6 Quattro,A7 Quattro, A8L et Q5 de 2014-2015.

Avec ces nouvelles inculpations, 13 responsable du groupe Volkswagen ont désormais été inculpés aux Etats-Unis dans le cadre de l’affaire des moteurs truqués. En parallèle, en Allemagne, l’ancien président d’Audi, Rupert Stadler, a été mis en prison.

Volkswagen a répété qu’il coopérait pleinement avec le Département de la Justice mais a refusé de s’exprimer sur des cas individuels.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (17/1/19), AFP, XINHUA NEWS, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT (18/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Espagne

Année historique pour Seat en 2018

#Résultats commerciaux - #Seat - #Ventes
Avec 517 600 véhicules vendus dans le monde, en hausse de 10,5 %, Seat a réalisé en 2018 sa meilleure performance depuis 2000 (514 800 unités...

Avec 517 600 véhicules vendus dans le monde, en hausse de 10,5 %, Seat a réalisé en 2018 sa meilleure performance depuis 2000 (514 800 unités livrées cette année là). Les marchés allemand, espagnol et britannique sont les principaux moteurs de cette croissance, au même titre que les SUV.

Ces bons résultats procèdent notamment de l’évolution de la gamme de Seat. En effet, les succès commerciaux ne reposent plus uniquement sur le duo Ibiza-León, mais aussi sur une gamme de SUV composée des Arona et Ateca, auxquels s’ajoutera le Tarraco cette année. En 2018, le petit SUV urbain Arona a connu un franc succès pour sa première année de commercialisation, avec 98 900 unités écoulées, devenant le troisième modèle de la marque derrière la León (158 300 unités, – 6,8 %) et l’Ibiza (136 100 unités, -10,7 %). De son côté, l’Ateca a également apporté sa contribution au succès de Seat, avec 78 200 unités écoulées.

C’est en Europe que Seat a réalisé ses meilleures performances, et notamment en Europe de l’Ouest. Ainsi, le constructeur bat un nouveau record en Allemagne avec 114 200 unités vendues (+ 11,8%) ; en Espagne, il a écoulé 107 800 véhicules (+ 13,2 %). Troisième marché de la marque, le Royaume-Uni, où Seat progresse de 12 %, à 62 900 unités. Enfin, en France, Seat a poursuivi sa croissance avec 31 219 unités écoulées, en hausse de 26,3 %.

“Les ventes record témoignent du succès de notre stratégie et des modèles qui font partie de l’offensive produits que nous avons lancée en 2016. Pour la deuxième année consécutive, nous avons réalisé une croissance à deux chiffres, une performance rare dans l’industrie automobile. La confiance de nos clients et les résultats financiers positifs que nous obtenons nous permettent d’être optimistes face aux défis auxquels se trouve confronté le secteur”, a notamment déclaré Luca de Meo, président de Seat.

Source : JOURNALAUTO.COM (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Audi prévoit d’étendre sa gamme de véhicules électriques

#Audi - #Modèle - #Production - #Usine - #Véhicule de loisir - #Véhicule électrique - #Volkswagen
Audi prévoit d'étendre sa gamme de véhicules électriques et compte pour cela lancer un véhicule de loisir compact 100 % électrique aux...

Audi prévoit d’étendre sa gamme de véhicules électriques et compte pour cela lancer un véhicule de loisir compact 100 % électrique aux dimensions similaires à celles du Q3.

Le futur modèle sera produit dans l’usine du groupe Volkswagen à Zwickau (dans laquelle le groupe a investi 1,2 milliard d’euros pour la convertir à la production de modèles électrifiés) et partagera des technologies avec la marque Volkswagen, afin de réduire les coûts de développement et de production.

Ce modèle viendrait enrichir la gamme électrique d’Audi, qui se compose pour l’instant des trois variantes du premier modèle électrique de la marque aux anneaux, l’e-tron, et du Q2 électrique, conçu spécifiquement pour le marché chinois.

Par ailleurs, Audi prévoit de lan cer 7 modèles hybrides et 5 modèles électriques à batteries d’ici à la fin de l’année 2020.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Continental va supprimer près de 12 % des effectifs de son usine de Karben

#Compétitivité - #Continental - #Réduction des effectifs - #Usine
L'équipementier allemand Continental va supprimer - au cours des 5 prochaines années - près de 12 % des effectifs de son usine de Karben (dans le...

L’équipementier allemand Continental va supprimer – au cours des 5 prochaines années – près de 12 % des effectifs de son usine de Karben (dans le Land de la Hesse), soit 90 postes supprimés, sur des effectifs totaux de 760 personnes.

Cette réduction d’effectif vise à rendre le site plus compétitif

En outre, pour moderniser l’usine, Continental va y investir 14 millions d’euros dans les années à venir.

Les postes seront supprimés via des départs volontaires et des départs à la retraite.

Source : AUTOMOBILWOCHE (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Francis Bartholomé (CNPA) dresse le bilan de l’année 2018

#CNPA - #PFA
« 2018 est un excellent cru », s’est félicité Francis Bartholomé en présentant les Vœux 2019 du CNPA « Le mouvement des Gilets jaunes en...

« 2018 est un excellent cru », s’est félicité Francis Bartholomé en présentant les Vœux 2019 du CNPA. « Le mouvement des Gilets jaunes en toute fin d’année a touché près de la moitié de nos entreprises et 20 % de l’activité s’affiche en baisse sur ce dernier mois de l’année », a-t-il toutefois nuancé. « Des points de vigilance doivent être pris en considération et notamment une attention particulière à ne pas subir un retour de la fiscalité et surtout ce que deviendront les bonus-malus dans les mois à venir », a poursuivi le président de l’organisme.

Partenaire de la PFA (Plateforme de l’Automobile), le CNPA a également intégré le comité stratégique de filière en 2018, ce qui lui permet d’œuvrer dans la continuité des actions menées en faveur de l’industrie. « Nous souhaitons que les vignettes crit’Air de niveau 1 soient également accordées aux véhicules diesel. L’électrification tant réclamée ne permettra pas au parc de se renouveler rapidement. A ce sujet, l’éco-entretien, qui nous tient tant à coeur, doit être aidé. Mais en parallèle, nous soutenons également les actions de la PFA afin de créer une filière européenne de la batterie », a déclaré Francis Bartholomé.

Source : JOURNALAUTO.COM (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Geely prévoit de commencer à produire des Lotus en Chine

#Geely - #Lotus - #Production - #Usine
Le groupe chinois Geely, propriétaire de la marque Lotus, prévoit de commencer à produire des voitures du constructeur britannique en Chine, suite...

Le groupe chinois Geely, propriétaire de la marque Lotus, prévoit de commencer à produire des voitures du constructeur britannique en Chine, suite à l’ouverture d’une nouvelle usine à Wuhan (dans laquelle il a investi 9 milliards de yuans, soit 1,17 milliard d’euros.

Cette décision s’inscrit dans la volonté de Geely de proposer davantage de véhicules de haut de gamme. Pour Lotus, cela pourrait lui permettre d’accroître ses volumes de production et donc d’augmenter ses ventes (qui ne se sont établies qu’à 1 630 unités en 2018).

Actuellement, les voitures de la marque Lotus sont produites à Norfolk (Angleterre).

Dans un communiqué conjoint, Lotus et Geely avaient déclaré que si Norfolk restait le cœur de Lotus, la stratégie de Geely pour relancer la marque britannique consistait à étendre le réseau de production de Lotus à l’international.

Des détails concernant les modèles qui seront produits en Chine (ainsi que la date de mise en production) seront communiqués ultérieurement.

La zone de développement de Wuhan, où se situe l’usine, a confirmé que le site inclurait le “Projet Lotus de Geely”.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (18/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Corée du Sud

Hyundai Mobis a noué un partenariat avec KT Corp.

#5G - #Connectivité - #Hyundai Mobis - #KT Corp. - #Partenariat
L'équipementier coréen Hyundai Mobis a annoncé avoir noué un partenariat avec l'entreprise KT Corp en vue de développer des technologies liées...

L’équipementier coréen Hyundai Mobis a annoncé avoir noué un partenariat avec l’entreprise KT Corp. en vue de développer des technologies liées à la voiture connectée et se basant sur le réseau 5G.

KT Corp. étant l’un des principaux fournisseurs de services sans fil du pays, Hyundai Mobis espère que ce partenariat l’aidera à développer des technologies telles que des mises à jour en temps réel pour les systèmes de navigation, ou encore la technologie de connectivité C-V2X (connectivité de véhicules à objets ou infrastructures, via le réseau cellulaire).

Le marché des voitures connectées en Corée devrait progresser de 14,8 % par an en moyenne, pour atteindre un chiffre d’affaires de 245 000 milliards de wons (191 milliards d’euros) d’ici à 2025 (contre 82 000 milliards de wons, ou 64 milliards d’euros, en 2017).

Source : YONHAP (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Karma Automotive s’est associé à Pininfarina

#Développement - #Karma Automotive - #Partenariat - #Pininfarina
Le constructeur californien Karma Automotive (détenu par le groupe chinois Wanxiang) s'est associé au designer italien Pininfarina, en vue...

Le constructeur californien Karma Automotive (détenu par le groupe chinois Wanxiang) s’est associé au designer italien Pininfarina, en vue d’accélérer son développement de produits.

Les premiers résultats de leur collaboration devraient être dévoilés dès le deuxième trimestre.

Ce partenariat a été annoncé par Lance Zhou, président de Karma Automotive, à l’occasion du “Automotive News World Congress” à Detroit.

Au Salon CES de Las Vegas, Karma avait déjà présenté ses plans détaillés pour améliorer sa position dans les domaines de la connectivité, de l’intelligence artificielle, de l’électrification et de la mobilité partagée.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Kia France vise 46 000 immatriculations en 2019

#Immatriculations - #Kia - #Ventes
Entre 2015 et 2018, Kia France a vu ses immatriculations augmenter de 45 %, passant de 29 200 à plus de 42 300 unités La marque coréenne a...

Entre 2015 et 2018, Kia France a vu ses immatriculations augmenter de 45 %, passant de 29 200 à plus de 42 300 unités. La marque coréenne a enregistré une croissance de 13,6 % l’an dernier, ce qui lui a permis d’atteindre une part de marché de 1,95 % (contre 1,55 % en 2015). Marc Hedrich, directeur général de Kia Motors France, vise 46 000 immatriculations en 2019 et une part de marché de 2,1 %.

Source : JOURNALAUTO.COM (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

La consommation de carburants a baissé de 1,7 % en France en 2018

#Carburant - #consommation - #Ufip
La consommation de carburants routiers a reculé de 1,7 % en France l'an dernier, à 50,3 millions de mètres cubes, indique l’Ufip (Union...

La consommation de carburants routiers a reculé de 1,7 % en France l’an dernier, à 50,3 millions de mètres cubes, indique l’Ufip (Union française des industries pétrolières). 2018 a marqué un net coup d’arrêt après quatre années consécutives de progression des ventes d’essence et de gazole. Il faut remonter à 2012 pour constater une baisse, et à 2008 pour une diminution plus importante (- 2,2 % cette année-là).

La crise des Gilets jaunes explique en grande partie cette évolution. Sur le seul mois de décembre, les livraisons de carburants aux 11 000 stations-service françaises ont baissé de plus de 9 %. « Je n’ai jamais vu un recul d’une telle ampleur sur un mois, en plus de quarante ans de carrière », affirme Francis Duseux, président de l’Ufip. Deux effets se sont conjugués : un repli des déplacements des particuliers en raison des perturbations et une baisse du transport routier due au ralentissement de l’activité dans le commerce.

Mais les Gilets jaunes ne sont pas seuls en cause. Sur les onze premiers mois de 2018, avant la naissance du mouvement, les livraisons de carburants étaient déjà en recul de 1,1 %. Cela s’explique en partie, d’après l’Ufip, par  la hausse des taxes intervenue le 1er janvier 2018. En provoquant une hausse des prix de 3 centimes d’euro pour l’essence et de 6 centimes pour le gazole, elles ont freiné la consommation et aussi incité les automobilistes des zones frontalières à faire le plein à l’étranger.

Les livraisons de supercarburants sans plomb ont progressé de 3,9 % l’an dernier, tandis que celles de gazole reculaient de 3,1 %. Le gazole représente encore 79,1 % des ventes, contre 80,2 % en 2017. Même si l’évolution est lente, c’est « une bonne nouvelle » pour la balance commerciale, estime M. Duseux. Car la France importe environ la moitié (44 %) du gazole qu’elle consomme, de Russie, du Moyen-Orient et, de plus en plus, des Etats-Unis, alors qu’elle est exportatrice nette d’essence (22 % de la production est exportée).

Source : ECHOS (18/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Japon

La Nissan Note a été la voiture la plus vendue au Japon en 2018

#Modèle - #Nissan - #Ventes
Nissan a vendu 136 324 berlines compactes Note au Japon en 2018, prenant ainsi la tête des modèles les plus vendus sur ce marché (hors...

Nissan a vendu 136 324 berlines compactes Note au Japon en 2018, prenant ainsi la tête des modèles les plus vendus sur ce marché (hors mini-véhicules et marques étrangères). La technologie e-Power a largement contribué au succès de la Note : environ 70 % des acheteurs ont choisi cette version électrifiée.

Le constructeur a vendu plus de 200 000 Note e-Power depuis son lancement au Japon en novembre 2016. Le système est composé d’une transmission électrique et d’une batterie rechargée par une motorisation thermique. Les roues étant entièrement propulsées par un moteur électrique, les modèles e-Power offrent un confort de conduite, des performances et des accélérations instantanées semblables aux modèles 100 % électriques. Le moteur thermique, servant uniquement à recharger la batterie, tourne en permanence à un régime optimal, pour une meilleure efficacité énergétique.

La technologie e-Power est également disponible sur le monospace Serena depuis mars 2018. Près de 100 000 Serena ont été en vendus l’an passé, faisant de lui le leader de son segment. “Les technologies Nissan apportent plus de plaisir de conduite et de sécurité à nos clients. Et Nissan va poursuivre dans la voie de l’innovation accessible”, souligne le constructeur.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE NISSAN (11/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Italie

La production de Fiat Chrysler en Italie va de nouveau baisser en 2019

#Emplois - #FCA - #Production
La production de Fiat Chrysler en Italie, qui a diminué de 10 % l'an passé, à 667 526 unités, devrait de nouveau reculer en 2019 en raison des...

La production de Fiat Chrysler en Italie, qui a diminué de 10 % l’an passé, à 667 526 unités, devrait de nouveau reculer en 2019 en raison des faibles ventes des marques Alfa Romeo et Maserati en Europe et aux Etats-Unis, en particulier au second semestre de 2018.

Le constructeur pâtira notamment cette année d’une situation économique défavorable en Italie ainsi que de l’impact de l’arrêt de la production de la Punto et de la Mito qui, à elles deux, ont représenté 38 000 véhicules produits en 2018.

FCA aura recours au chômage partiel dans ses usines de Mirafiori et Pomigliano en 2019.

L’an passé, tous les modèles du groupe à l’exception des Fiat 500X et des Jeep Renegade, ont vu leur production reculer. A Mirafiori, la production du Levante a chuté de 44 %, à 19 100 unités ; celle de l’Alfa Romeo Mito s’est établie à moins de 10 000 unités (contre 11 000 en 2017). A Cassino, la production de la Panda a baissé de 10 %, à 183 589 unités. A Melfi, la Punto a chuté de 47 %, à 28 055 unités ; la 500X a augmenté de 14 %, à 113 712 unités ; et la Jeep Renegade a augmenté de 12 %, à 198 098 unités.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

La Sécurité routière lance la plateforme Histovec

#HistoVec - #Occasion - #Sécurité Routière
Une nouvelle plateforme retraçant tout l'historique des véhicules d'occasion, notamment leurs anciens sinistres, a été lancée le 17 janvier par...

Une nouvelle plateforme retraçant tout l’historique des véhicules d’occasion, notamment leurs anciens sinistres, a été lancée le 17 janvier par la Sécurité routière, qui souhaite mettre fin aux scandales des « épaves roulantes », ces voitures accidentées et remises sur la route sans un véritable contrôle des réparations. Baptisé « Histovec » (historique du véhicule), gratuit et officiel, ce nouveau service public affiche « le pedigree d’un véhicule d’occasion avec des éléments clés pour se décider à l’acheter », en amont de la transaction, indique la Sécurité routière dans un communiqué.

D’après une étude publiée en 2015 par la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF), la moitié des ventes de véhicules d’occasion comporteraient des fraudes mineures ou graves.

Parmi les informations mises à disposition du futur acheteur figurent la date de la première mise en circulation du véhicule, les changements successifs de propriétaire, s’il a subi des sinistres réparés sous le contrôle d’un expert, la situation administrative du véhicule (gage, opposition, vol) et ses caractéristiques techniques (marque, couleur, puissance, critère de pollution, etc.).

La plateforme doit être enrichie de nouvelles données d’ici à la fin du premier trimestre de 2019, concernant notamment le kilométrage du véhicule constaté lors du contrôle technique.

Le certificat de situation administrative (ou certificat de non-gage), obligatoirement délivré lors de la transaction et attestant que le véhicule n’est ni volé ni gravement accidenté, est également accessible via la plateforme.

Seul bémol, l’outil ne peut pas encore retracer le passé de certaines voitures trop anciennes immatriculées avant le nouveau système d’immatriculation des véhicules (SIV) lancé en 2009. Un numéro spécial d’appel doit être mis en place pour leurs propriétaires, assure la Sécurité routière.

Source : AFP (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Japon

La vente de véhicules neufs au Japon ont légèrement progressé en 2018 grâce aux mini-véhicules

#Marché - #Ventes
Les ventes de véhicules neufs au Japon ont augmenté de 0,7 % en 2018, à 5 272 067 unités, grâce notamment aux mini-véhicules, qui ont...

Les ventes de véhicules neufs au Japon ont augmenté de 0,7 % en 2018, à 5 272 067 unités, grâce notamment aux mini-véhicules, qui ont neutralisé le déclin enregistré dans les autres catégories.

Dans le détail, les ventes de voitures, utilitaires et autobus au Japon, hors 660 cm3, ont totalisé 3 347 943 unités l’an passé, en baisse de 1,3 %, indique la JADA (Association des concessionnaires automobiles du Japon). Les ventes de mini-véhicules (660 cm3) ont quant à elles atteint 1 924 124 unités, en hausse de 4,4 % par rapport à 2017.

Le marché automobile japonais a notamment été impacté l’an passé par une série de scandales, qui a entaché son image et grevé sa croissance : de nombreux rappels de véhicules ont en effet été réalisés en raison d’inspections effectuées par du personnel non autorisé.

Source : FRENCH.CHINA.ORG.CN (8/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Pologne

Le Groupe PSA lance la production du moteur à essence 3 cylindres Turbo PureTech dans son usine polonaise de Tychy

#Essence - #Groupe PSA - #Investissement - #Moteur - #Usine
Le Groupe PSA a inauguré le 17 janvier la nouvelle ligne de montage du moteur à essence 3 cylindres Turbo PureTech 12 de son usine polonaise de...

Le Groupe PSA a inauguré le 17 janvier la nouvelle ligne de montage du moteur à essence 3 cylindres Turbo PureTech 1.2 de son usine polonaise de Tychy, en présence de Jadwiga Emilewicz, ministre de l’Entrepreneuriat et des Technologies de Pologne, de Carlos Tavares, président du directoire du constructeur, ainsi que des représentants des autorités locales, de la direction de l’usine et de l’ensemble du personnel.

Avec cette nouvelle ligne de montage, le moteur essence EB Turbo PureTech – récompensé du prix du « Moteur International de l’Année » pour la quatrième année consécutive – devient progressivement un moteur d’envergure mondiale pour le Groupe PSA. Le moteur EB (versions Atmo et Turbo), actuellement produit en France (Douvrin, Trémery) et en Chine (Xiangyang), sera également fabriqué en Hongrie (Szentgotthard) et au Maroc (Kenitra) à partir de 2019, ainsi qu’en Inde (Hosur) à partir de 2020.

A ce jour, 3,8 millions de moteurs EB ont été produits et cette capacité supplémentaire répond à l’augmentation de la demande, soutenue notamment par la production des nouveaux modèles Opel/Vauxhall à partir des plateformes et des technologies du Groupe PSA. Cet organe à haut rendement permet de réduire les émissions de CO2, avec une consommation de carburant réduite de 4 % en moyenne par rapport à la génération précédente.

L’usine de Tychy a bénéficié de 250 millions d’euros d’investissements afin d’améliorer sa performance et de produire le moteur Turbo PureTech 1.2. Le site modernisé met en œuvre les processus et normes de qualité du Groupe PSA. La capacité de production peut atteindre 460 000 moteurs pour répondre à la demande croissante des clients pour les moteurs à essence.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE GROUPE PSA (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Corée du Sud

Les exportations de véhicules de la Corée du Sud ont bondi de 22,6 % en décembre

#exportations - #Marché - #Ventes
Les exportations de véhicules de la Corée du Sud ont bondi de 22,6 % en décembre, à 219 313 unités, mais ont reculé de 3,2 % sur l'ensemble de...

Les exportations de véhicules de la Corée du Sud ont bondi de 22,6 % en décembre, à 219 313 unités, mais ont reculé de 3,2 % sur l’ensemble de 2018, à 2,44 millions d’unités, selon les chiffres communiqués par le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie.

En valeur, les exportations coréennes de véhicules sont ainsi estimé à 3,78 milliards de dollars en décembre et à 40,9 milliards de dollars en 2018.

Le recul subi sur l’ensemble de l’année s’explique notamment par des baisses de la demande dans des marchés émergents, tels que le Moyen-Orient, et l’Amérique Centrale et du Sud.

En revanche, la demande en Europe, en Russie et dans les pays africains a continué à augmenter l’an dernier.

Par ailleurs, la Corée du Sud a produit 356 940 véhicules le mois dernier (+ 24,2 %) et 4,02 millions d’unités sur l’ensemble de l’année 2018 (en baisse de 2,1 %, en raison de la fermeture de l’usine de General Motors à Gunsan).

Pour rappel, les ventes de voitures en Corée du Sud (importations incluses) se sont établies à 159 864 unités en décembre (+ 4,1 %) et à 1,81 million d’unités en 2018 (+ 1,1 %).

Source : YONHAP (18/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Les usagers réguliers du réseau autoroutier vont bénéficier d’une ristourne aux péages

#Autoroute - #Péage - #Sécurité Routière
Les usagers réguliers du réseau autoroutier (qui réalisent au moins dix allers-retours par mois sur un même trajet) vont bénéficier d'une...

Les usagers réguliers du réseau autoroutier (qui réalisent au moins dix allers-retours par mois sur un même trajet) vont bénéficier d’une ristourne de 30 % aux péages, a annoncé la ministre de l’Ecologie et des Transports Elisabeth Borne. Cette nouvelle offre d’abonnement, qui devrait concerner près d’un million d’utilisateurs, sera appliquée dès le 1er février, date à laquelle les tarifs aux péages augmenteront en moyenne de 1,8 % (avec des variations locales).

Selon le communiqué du ministère des Transports, cette réduction de 30 % correspond à 29 euros de remise pour un automobiliste faisant l’aller-retour entre Metz et Verdun dix fois dans le mois, 23,80 euros de ristourne par mois pour un usager effectuant dix allers-retours entre Pont-d’Ain et Baynost (A42), ou encore 16,60 euros de moins sur la facture d’un automobiliste qui effectue la liaison Nîmes-Montpellier (A9) dix fois par mois.

Source : AUTOPLUS.FR (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Russie

Les ventes de voitures d’occasion en Russie ont augmenté de 2,4 % en 2018

#Marché - #Occasion
Les ventes de voitures d’occasion en Russie ont augmenté de 2,4 % en 2018, à 5,4 millions d'unités, dont 464 200 unités pour le seul mois de...

Les ventes de voitures d’occasion en Russie ont augmenté de 2,4 % en 2018, à 5,4 millions d’unités, dont 464 200 unités pour le seul mois de décembre, (- 1,4 %).

Lada a été la marque la plus demandée sur ce marché, avec 1,4 million de véhicules écoulés (- 3,4 %), suivie de Toyota (602 600 unités, + 2,7 %), de Nissan (301 900, + 7,1 %), de Hyundai (270 900, +11,9 %), et de Kia (241 600, + 19,7 %).

La Lada 2114 (Samara) a été la voiture d’occasion la plus vendue sur le marché russe en 2018, avec 147 000 unités écoulées (- 5,5 %), suivie de la Ford Focus (137 500, + 3,6 %).

Source : AUTOSTAT (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Kazakhstan

Les ventes de voitures et V.U.L au Kazakhstan ont progressé de 24,9 % en 2018

#Marché - #Ventes
Les ventes de voitures et de véhicules utilitaires légers au Kazakhstan ont augmenté de 24,9 % en 2018, à 57 919 unités, indique KazAvtoProm...

Les ventes de voitures et de véhicules utilitaires légers au Kazakhstan ont augmenté de 24,9 % en 2018, à 57 919 unités, indique KazAvtoProm (Association de l’industrie automobile du Kazakhstan).

Par marques, Lada a dominé le marché l’an passé, avec 13 413 véhicules écoulés (+ 54 %), suivi de Toyota (12 278, + 33 %), de Hyundai (8 721, + 100 %), de Kia (2 862, + 24 %) et de GAZ (2 650, + 2 %).

 

Source : AUTOSTAT (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Les ventes mondiales du groupe Renault ont progressé de 3,2 % en 2018

#Renault - #Résultats commerciaux
Le groupe Renault (comprenant les marques Renault, Dacia, Lada, Samsung Motors et Alpine, ainsi que les utilitaires chinois vendus sous les marques...

Le groupe Renault (comprenant les marques Renault, Dacia, Lada, Samsung Motors et Alpine, ainsi que les utilitaires chinois vendus sous les marques Jinbei et Huasong) a établi l’an dernier un nouveau record de ventes, avec des volumes en hausse de 3,2 %, à 3 884 295 unités (à périmètre équivalent 2017, les ventes du constructeur auraient baissé de 1,2 %, sur un marché mondial en baisse de 0,3 %). Sur ce total, 2 532 567 immatriculations (- 5,2 %) ont été enregistrées chez Renault et 700 798 (+ 7 %) chez Dacia. Les ventes de Lada ont augmenté de 18,7 %, à 398 282 unités, tandis que celles de Renault Samsung Motors ont baissé de 14,9 %, à 84 954 unités. Jinbei et Huasong ont vendu 165 603 véhicules.

Il s’agit de la sixième année consécutive de hausse pour le constructeur, qui réalise désormais plus de la moitié de ses ventes à l’international hors Europe (50,6 % des ventes, contre 49,2 % en 2017). En Europe, ses ventes sont restées stables (+ 0,5 %).

La marque Renault se félicite de la hausse de 36,6 % de ses ventes de voitures électriques, à près de 50 000 unités, grâce à la citadine Zoé et l’utilitaire Kangoo Z.E. Au total, elle revendique le premier rang en Europe sur créneau, avec une part de marché de 22,2 %, devant son partenaire Nissan.

Le groupe se félicite par ailleurs d’une progression de 33,7 % de ses ventes mondiales d’utilitaires, à 619 229 unités.

L’an dernier, le groupe Renault a écoulé 689 788 véhicules en France, 497 266 en Russie, 235 609 en Allemagne, 216 699 en Chine, 214 822 au Brésil, 208 580 en Italie, 189 480 en Espagne (+ Canaries), 115 842 en Turquie, 114 348 en Argentine, 103 607 au Royaume-Uni, 101 347 en Iran, 90 369 en Corée du Sud, 88 663 en Belgique (+ Luxembourg), 82 368 en Inde et 75 418 au Maroc, ses quinze principaux marchés.

En 2019, le marché mondial devrait être stable par rapport à 2018. Le marché européen est attendu stable également. Le marché russe devrait progresser d’au moins 3 % et le Brésil de 10 %. Dans ce contexte, le groupe Renault vise une légère croissance de ses ventes, avec une accélération au second semestre grâce au lancement de nouveaux modèles à l’international et notamment de la nouvelle Clio, modèle phare du groupe en Europe.

Source : v, AFP (18/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Monde

LG Chem rejoint un groupe international en faveur des minéraux exploités de manière éthique

#Consortium - #Droits de l'Homme - #Ethique - #LG Chem - #Minéraux
Le fabricant coréen de batteries LG Chem rejoint un groupe international en faveur des minéraux exploités de manière éthique Ce groupe prévoit...

Le fabricant coréen de batteries LG Chem rejoint un groupe international en faveur des minéraux exploités de manière éthique. Ce groupe prévoit d’utiliser la technologie de la blockchain pour vérifier la traçabilité des minéraux qu’il utilisera et de vérifier que leur extraction a été réalisée de manière éthique.

Outre LG Chem, Ford, Huayou Cobalt ou encore IBM vont ainsi commencer un projet pilote, qui se concentrera sur une exploitation du cobalt respectueuse des droits de l’homme et de l’environnement.

Le cobalt est utilisé dans les batteries au lithium-ion, qui servent aussi bien pour les appareils portables (smartphones, ordinateurs portables, tablettes), que pour les véhicules électriques.

Le groupe envisage également de créer une plateforme de blockchain ouverte à l’ensemble des acteurs industriels, pour certifier la traçabilité de leurs minéraux.

A terme, le travail de ce groupe international pourrait être étendu à d’autres matériaux que le cobalt, comme le tantale, l’étain, le tungstène et l’or (parfois mentionné comme minéraux de zones de conflits), mais aussi les terres rares.

Source : YONHAP (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Nissan va réduire la production de son usine de Canton dans le Mississippi

#Nissan - #Production - #Usine
Nissan a annoncé qu'il allait réduire la production de son usine de Canton aux Etats-Unis en raison de faibles ventes pour ses grands pick-ups et...

Nissan a annoncé qu’il allait réduire la production de son usine de Canton aux Etats-Unis en raison de faibles ventes pour ses grands pick-ups et fourgons.

A partir du 25 janvier, la ligne d’assemblage des fourgons NV fonctionnera avec une seule équipe, au lieu de deux, et à partir du 22 février, la ligne d’assemblage des Titan et Frontier passera à deux équipes, au lieu de trois. Au total, jusqu’à 700 emplois (tous les contrats temporaires) pourraient être menacés à la suite de cette baisse d’activité.

Les ventes du Titan l’an passé ont diminué de 4,7 %, à 50 459 unités, et celles du fourgon NV de 5,4 %, à 16 902 unités. L’usine de Canton, qui fabrique également les berlines Altima et crossovers Murano, peut produire 450 000 véhicules par an.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Patrick Koller évoque les mutations du secteur automobile

#Faurecia - #Patrick Koller
Le directeur général de Faurecia Patrick Koller explique que les équipementiers sont devenus au fil des ans des partenaires des constructeurs qui...

Le directeur général de Faurecia Patrick Koller explique que les équipementiers sont devenus au fil des ans des partenaires des constructeurs qui apportent des solutions. « Nous irons encore plus loin dans les fonctions, les services, les expériences aux consommateurs. […] on doit apprendre à concevoir et produire le cockpit de la voiture de demain », déclare-t-il.

M. Koller estime toutefois qu’on « ne peut pas continuer à augmenter le prix des voitures ». « Le Smic augmente plus vite que l’inflation, mais la part des dépenses contraintes dans les budgets des ménages ne cesse de progresser. On doit trouver des solutions qui ne sont pas inflationnistes. Les ruptures technologiques doivent le permettre. On ne roule pas dans une voiture qui a quinze ans parce qu’on est collectionneur, mais parce qu’on n’a pas le choix », explique-t-il.

Le dirigeant estime par ailleurs que la transformation digitale devrait être une opportunité pour les pays dis à « coûts élevés ». « Il y a quelque chose à jouer pour [la France], mais c’est maintenant. Il ne faut pas rater le train. Actuellement, il y a une pénurie de main-d’œuvre en Europe de l’Est, qui pousse les industriels à investir dans la robotisation. En France, le crédit d’impôt recherche a été extrêmement efficace, on pourrait imaginer un crédit d’impôt digitalisation industrielle pour que les petites entreprises puissent faire les investissements nécessaires. Si les grands groupes réinvestissent ici, il faut que leurs sous-traitants aient les moyens de suivre », explique M. Koller. « Il faut accepter l’idée qu’on emploiera moins de monde dans les usines, mais de nombreux emplois devraient être créés dans la maintenance et dans les services.[…] Il faudra former les gens à ces nouveaux métiers. Enfin, si on investit dans le numérique et la mécanisation, on trouvera une satisfaction économique à la proximité. A un moment, il est possible que les émissions de CO2 des transports soient taxées. Aujourd’hui, on envoie des pièces de voitures à l’autre bout de l’Europe… La proximité, cela a une valeur », ajoute-t-il en conclusion.

Source : ECHOS (18/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Espagne

PSA, numéro un sur le marché espagnol des VP + VUL en 2018

#croissance - #PSA - #Stratégie - #Ventes
Le groupe PSA a dominé le marché des voitures et utilitaires légers en Espagne l'an passé, avec 328 488 véhicules écoulés, en hausse de 33, %,...

Le groupe PSA a dominé le marché des voitures et utilitaires légers en Espagne l’an passé, avec 328 488 véhicules écoulés, en hausse de 33, %, correspondant à une part de marché de 21,4 %. “Nous avons ainsi réalisé notre meilleure performance sur le marché espagnol de ces dix dernières années”, s’est félicité Christophe Mandon, directeur général du Commerce du groupe pour la région. “PSA a su s’adapter en 2018 aux sursauts qu’ont entraîné les nouvelles normes WLTP”, a ajouté M. Mandon.

Le groupe PSA a bénéficié du dynamisme de toutes ses marques : Peugeot, Citroën, DS et Opel. “Notre offensive produits a été sans précédent ; nous avons su répondre aux attentes des particuliers, mais aussi des entreprises”, a expliqué M. Mandon.

Les ventes de Peugeot se sont établies à 132 805 unités (+ 12,7 %), celles de Citroën à 104 000 unités (+ 9 %) et celles de DS à 4 325 unités (+ 17,7 %), et celles d’Opel à 87 351 unités.

PSA a part ailleurs développé ses activités dans les services de mobilité en Espagne ; il a acquis 100 % de l’entreprise d’autopartage Emov, qui compte actuellement plus de 200 000 utilisateurs avec une flotte de 600 Citroën C-Zéro électriques à Madrid. Free2move Lease, l’activité de location longue durée multimarque du groupe PSA, a de son coté enregistré une hausse de 48 % du nombre de ses contrats en 2018, avec une flotte qui a augmenté de 26 %.

“2019 sera une nouvelle année intense, pleine de nouveautés, avec le lancement notamment de véhicules électriques et hybrides rechargeables”, a souligné M. Mandon.

 

 

Source : EL MUNDO (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Renault travaille activement à la gouvernance future du groupe

#Renault
Philipe Lagayette, administrateur référent de Renault, et Patrick Thomas, président du comité des nominations et de la gouvernance, confirment...

Philipe Lagayette, administrateur référent de Renault, et Patrick Thomas, président du comité des nominations et de la gouvernance, confirment que les organes de gouvernance de Renault travaillent activement à la recherche de la meilleure solution pour la gouvernance future du groupe, avec le souci de défendre les intérêts de l’entreprise et de conforter l’Alliance Renault-Nissan.

Le conseil d’administration prendra les décisions qui s’imposent dès que les éléments nécessaires seront réunis. Dans l’intervalle, l’entreprise fonctionne normalement sous la responsabilité de la gouvernance actuelle.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Tesla va arrêter son programme de parrainage

#Distribution - #Parrainage - #Recharge - #Tesla
Elon Musk a fait savoir (via Twitter) que Tesla allait arrêter son programme de parrainage, qui renchérit trop le coût de ses voitures, en...

Elon Musk a fait savoir (via Twitter) que Tesla allait arrêter son programme de parrainage, qui renchérit trop le coût de ses voitures, en particulier de la Model 3.

Jusqu’à présent, les clients propriétaires d’une Tesla pouvaient parrainer un consommateur qui souhaitait acheter une Tesla et ainsi bénéficier de 6 mois de recharges gratuites.

Ce programme avait été introduit en 2015.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Tesla va rappeler 14 123 Model S en Chine

#Rappel de véhicules - #Sac gonflable - #Takata - #Tesla
Le constructeur américain Tesla va rappeler 14 123 Model S en Chine, en raison de problèmes avec des sacs gonflables de Takata Tesla avait...

Le constructeur américain Tesla va rappeler 14 123 Model S en Chine, en raison de problèmes avec des sacs gonflables de Takata.

Tesla avait déjà annoncé de précédents rappels de certains de ses modèles pour la même raison. Tous ces rappels s’inscrivent dans le cadre du rappel mondial de pièces de Takata (qui avait d’ailleurs fait faillite en 2017, suite à des décès dus aux défaillances de ses coussins gonflables).

Les voitures concernées par le rappel de Tesla sont des Model S produites entre février 2014 et décembre 2016.

Dans un communiqué, Tesla a précisé que le “le rappel des airbags passager avant pour les Model S 2012 a débuté en janvier 2017, a été étendu aux Model S 2013 en janvier 2018 et est étendu aux Model S 2014-2016 à partir de janvier 2019”.

Pour rappel, en Chine, Tesla vient de lancer la construction d’une usine à Shanghai.

Source : AFP (18/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Vers des mesures de promotion de l’électromobilité au Colorado

#Colorado - #Electrification - #Electromobilité - #Etat - #Gouvernement
Le nouveau gouverneur du Colorado, Jared Polis, a ordonné aux agences gouvernementales de son Etat de développer des mesures de promotion des...

Le nouveau gouverneur du Colorado, Jared Polis, a ordonné aux agences gouvernementales de son Etat de développer des mesures de promotion des véhicules électriques, y compris un programme pour les véhicules à zéro émission similaire à celui déjà en vigueur en Californie.

M. Polis a notamment chargé le Département de la Santé Publique et de l’Environnement de son Etat de présenter une réglementation sur les véhicules à zéro émission auprès de la Commission du Contrôle de la Qualité de l’Air dès le mois de mai.

Le Colorado rejoindra ainsi 10 autres Etats américains qui imposent aux constructeurs des objectifs de ventes de véhicules non polluants.

Le programme de promotion des véhicules électriques du Colorado utilisera notamment le reste de l’amende de 68 millions de dollars versés par Volkswagen dans le cadre de son accord pour régler l’affaire des moteurs truqués.

M. Polis a également appelé à la création d’un groupe de travail visant à développer, coordonner et mettre en place des stratégies qui promeuvent l’électrification des transports dans l’Etat.

L’association des concessionnaires automobiles du Colorado a critiqué cette décision du nouveau gouverneur.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Inde

Volkswagen a versé une caution de 12,3 millions d’euros à la justice indienne

#Affaire VW - #Justice - #Scandale - #Volkswagen
Dans le cadre du scandale des moteurs truqués, Volkswagen a versé une caution de 12,3 millions d'euros à la justice indienne ; en Inde plus de...

Dans le cadre du scandale des moteurs truqués, Volkswagen a versé une caution de 12,3 millions d’euros à la justice indienne ; en Inde plus de 320 000 véhicules du groupe allemand ont dû être rappelés pour une remise à jour de leur logiciel de gestion du moteur.

Volkswagen a néanmoins réaffirmé que toutes ses voitures vendues en Inde étaient conformes aux normes locales d’émissions.

La justice avait imposé à Volkswagen de verser cette caution, sans quoi il le menaçait d’emprisonner son directeur.

Source : AUTOMOBILWOCHE (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Volkswagen envisage de proposer un système de pré-réservation pour l’I.D.

#I.D. - #Modèle - #Norvège - #Réservation - #Tesla - #Volkswagen
Volkswagen envisage de proposer un système de pré-réservation avec versement d'arrhes (similaire à celui offert par Tesla pour la Model 3) pour...

Volkswagen envisage de proposer un système de pré-réservation avec versement d’arrhes (similaire à celui offert par Tesla pour la Model 3) pour son modèle électrique I.D.

Les clients intéressés pourraient verser des arrhes dès le premier semestre de cette année, pour réserver le modèle, attendu début 2020.

L’I.D. est le premier modèle de l’offensive de véhicules électriques prévue par Volkswagen. Il affiche des dimensions similaires à celles d’une Golf et devrait être proposé à un prix équivalent à une Golf diesel.

Le fait de proposer un système de pré-réservation payante permet de s’assurer de l’engagement “sérieux” des consommateurs.

Ce système serait notamment apprécié en Norvège et aux Pays-Bas, où les automobilistes se sont dit intéressés par l’I.D. ; le versement d’arrhes leur garantirait d’être “les premiers servis”.

En Norvège, Jürgen Stackmann, responsable des ventes de Volkswagen, se dit convaincu que jusqu’à 10 000 pré-réservations pourraient être enregistrées.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (17/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche

Retrouvez toutes les analyses de 14h