triangle orange
Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Icone
triangle bleu
Allemagne

Audi compte être aussi rentable avec ses modèles électriques qu’avec ses modèles conventionnels

#Audi - #Plateforme - #Rentabilité - #synergies - #Véhicule électrique
Le constructeur allemand Audi compte être aussi rentable avec ses modèles électriques qu’avec ses modèles à moteurs à combustion, en...

Le constructeur allemand Audi compte être aussi rentable avec ses modèles électriques qu’avec ses modèles à moteurs à combustion, en profitant des économies d’échelle dont il bénéficie via sa maison-mère Volkswagen.

Audi travaille actuellement en collaboration avec Porsche pour développer une nouvelle plateforme pour voitures électrique de haut de gamme. Cette plateforme sera baptisée PPE (pour Premium Platform Electric).

En développant cette plateforme avec Porsche, Alexander Seitz, directeur financier d’Audi, estime que les coûts de développement pourront être réduits de 30 % (par rapport aux coûts d’un développement en solo pour Audi).

L’Audi e-tron, un véhicule de loisir électrique, sera livré à ses premiers acheteurs européens dès le mois de mars (avec les commandes et configurations ouvertes dès la fin du mois de janvier). Audi espère que l’autonomie de plus de 400 km du modèle convaincra les automobilistes à opter pour un modèle électrique plutôt que pour un modèle à moteur à combustion.

L’e-tron dispose en partie de caractéristiques issues de la plateforme MLB Evo (utilisée pour les modèles Audi A8 et Q8, Bentley Bentayga et Lamborghini Urus), mais a été largement développé séparément.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

BAIC BJEV et Magna ont inauguré leur centre d’ingénierie

#BAIC BJEV - #Centre - #Coentreprise - #Magna
Le constructeur chinois de véhicules électriques BAIC BJEV et l'équipementier austro-canadien Magna ont inauguré leur nouveau centre...

Le constructeur chinois de véhicules électriques BAIC BJEV et l’équipementier austro-canadien Magna ont inauguré leur nouveau centre d’ingénierie à Zhenjiang. Ce centre sera géré par leur coentreprise, qui vise à développer une plateforme de nouvelle génération pour véhicules électriques destinés au marché chinois.

Le centre d’ingénierie sera baptisé Magna Blue Sky NEV Technology et comptera quelque 420 salariés. Il pourra également proposer ses services d’ingénierie à des clients tiers.

De plus, dans le cadre de leur coentreprise, Magna et BAIC BJEV ont également annoncé le début des travaux de construction d’un nouveau centre d’essai pour véhicules à énergies alternatives, qui devrait être opérationnel d’ici à septembre 2019.

Source : GASGOO.COM (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Car2Go (Daimler) déploie 400 voitures en autopartage à Paris

#Autopartage - #Car2go - #Daimler - #Groupe PSA - #Paris - #Renault
Car2Go, spécialisé dans « l'autopartage flexible » a commencé à déployer le 15 janvier 400 véhicules électriques à Paris, a annoncé la...

Car2Go, spécialisé dans « l’autopartage flexible » a commencé à déployer le 15 janvier 400 véhicules électriques à Paris, a annoncé la filiale du groupe Daimler dans un communiqué. « Paris offre les conditions idéales pour le covoiturage », a déclaré Olivier Reppert, président de Car2Go. « Je suis heureux que nous commencions aujourd’hui avec une flotte entièrement électrique de 400 Smart fortwo. Cela donnera aux Parisiens et aux visiteurs de la ville un moyen durable, confortable et flexible de se déplacer dans la ville », a-t-il ajouté, précisant vouloir encore développer ce service dans l’année.

Avant Car2Go, Renault et Ada ont lancé Moov’in et déployé 100 Renault Zoé et 20 Renault Twizy depuis septembre 2018, et le Groupe PSA a déployé Free2Move Paris, une flotte de 550 Peugeot i0n et Citroën C-Zéro proposée depuis le mois de décembre.

Moov’in est accessible sans abonnement, au tarif de 0,39 euro la minute, avec un minimum facturé de 10 minutes. Free2Move propose ses services au même tarif pour un usager occasionnel (0,39 euros/minute), mais sans durée minimale de location. Une formule à 0,32 euro la minute avec abonnement à 9,90 euros/mois est aussi disponible pour les utilisateurs réguliers.

Les services de Car2Go, également présents à Amsterdam, Madrid et Stuttgart, seront pour leur part accessibles à un prix à la minute compris entre 0,24 et 0,34 euro, en fonction du lieu de location et du moment de la location.

Lourdement déficitaire, le service parisien de voitures électriques partagées Autolib’ a pris fin à l’été 2018. « Autolib’ est progressivement remplacé par deux systèmes d’autopartage : un système en trace directe (on prend un véhicule au point A et on le laisse au point B), et un système en boucle (on prend un véhicule au point A et on le laisse au point A) », expliquait récemment à l’AFP l’adjoint à la mairie de Paris chargé des transports, Christophe Najdovski.

Source : AFP (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Citroën vise 5 % de part de marché en Europe en 2019

#Citroën - #Part de marché - #Ventes
Citroën a représenté 27 % des ventes du Groupe PSA en 2018, avec 1,046 million d’immatriculations, en baisse de 0,9 % En Europe, ses ventes ont...

Citroën a représenté 27 % des ventes du Groupe PSA en 2018, avec 1,046 million d’immatriculations, en baisse de 0,9 %. En Europe, ses ventes ont grimpé de près de 5 %, pour atteindre 824 623 unités. « Il s’agit de 5ème année consécutive de hausse des ventes pour Citroën en Europe, c’est aussi un record sur les sept dernières années », commente la directrice générale Linda Jackson. Le cap des 800 000 ventes n’avait pas été franchi depuis 2011. Pour la dirigeante, « cette croissance est la preuve que notre stratégie, qui repose notamment sur une gamme profondément renouvelée, fonctionne ».

Sur le segment des voitures particulières, la croissance de Citroën a été de 5 %. « Nous avons enregistré la plus forte croissance du Top 12 des marques en Europe », se félicite Mme Jackson. Une bonne opération qui lui a permis de monter à 3,8 % de parts de marché (+ 0,2 point). Les ventes de la marque aux chevrons par ailleurs progressé de 3,5 % dans les utilitaires légers. Elle a ainsi conforté sa place dans le Top 5 des acteurs du secteur avec une part de marché de 9,5 %. L’ambition de Linda Jackson est de monter à 5 % de parts de marché en Europe en 2019, VP et VUL confondus, contre 4,5 % en 2018.

La C3 a été le modèle le plus vendu de Citroën dans le monde en 2018, avec 240 000 unités écoulées. La citadine a devancé le C3 Aircross (120 000 unités), le C4 Cactus (80 000 unités), le duo Jumpy/SpaceTourer (60 000 unités), les nouveaux Berlingo et Berlingo Van (42 000 unités) et le C5 Aircross (25 000 unités en Chine, 6 000 en Europe).

Source : JOURNALAUTO.COM (16/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Ford a présenté la Mustang Shelby GT500 à Detroit

#Ford - #Modèle - #Salon
Ford a dévoilé la troisième génération de la Mustang Shelby GT500 au salon de Detroit Dotée d’un moteur V8 suralimenté de 5,2 litres et...

Ford a dévoilé la troisième génération de la Mustang Shelby GT500 au salon de Detroit.

Dotée d’un moteur V8 suralimenté de 5,2 litres et 700 ch couplé à une boîte de vitesses automatique à sept rapports, la voiture sera la Mustang la plus puissante proposée par le constructeur.

La nouvelle Mustang Shelby GT500 arrivera dans les concessions cet automne. Les tarifs n’ont pas été communiqués.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Monde

Ford et Volkswagen ont annoncé une alliance stratégique au salon de Detroit

#Alliance - #Ford - #Volkswagen
Ford et Volkswagen ont annoncé hier au salon de Detroit qu’ils allaient coopérer dans les utilitaires légers et les pick-ups de catégorie...

Ford et Volkswagen ont annoncé hier au salon de Detroit qu’ils allaient coopérer dans les utilitaires légers et les pick-ups de catégorie moyenne, et qu’ils étudiaient la possibilité de développer conjointement des véhicules autonomes et électriques, dans le cadre d’un vaste partenariat qui doit leur permettre d’économiser chacun des centaines de millions de dollars.

Les deux constructeurs cherchent à dynamiser leurs activités sur les marchés étrangers et sont confrontés à des coûts élevés liés aux technologies émergentes. Ils menaient des discussions depuis juin dernier.

Ford et Volkswagen ont exclu toute prise de participations croisées et Jim Hackett, directeur général du constructeur américain, a souligné qu’ils resteraient « deux entreprises séparées et distinctes ».

Dans le cadre de l’alliance, Ford développera dès 2022 des pick-ups de dimensions moyennes et des gros fourgons pour les deux entreprises. Le pick-up sera basé sur le Ford Ranger et produit exclusivement pour les marchés sud-américain, africain et européen. Le fourgon sera basé sur le Ford Transit Custom, qui n’est pas vendu en Amérique du Nord, et sera produit pour le marché européen. Volkswagen développera et fabriquera un petit utilitaire, probablement une variante de son Caddy, pour les deux constructeurs. Ces derniers ont indiqué qu’ils pourraient travailler sur d’autres projets. Ils ont estimé que leur coopération dans les véhicules utilitaires et pick-ups aurait un impact positif sur leurs bénéfices annuels à compter de 2023. Ils pensent économiser 500 millions de dollars par an.

VW et Ford ont également signé un protocole d’accord « pour étudier une coopération dans les véhicules autonomes, les services de mobilité et les véhicules électriques ». Ils pourraient regrouper leurs activités de développement pour les véhicules autonomes. Concernant les véhicules électriques, Ford souhaiterait utiliser la plateforme MEB de Volkswagen. Les deux constructeurs n’ont pas dit quand ils pourraient faire des annonces relatives au développement de véhicules autonomes ou électriques.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AFP (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Europe

Forte progression pour Mitsubishi en Europe en 2018

#Mitsubishi - #Ventes
Alors qu'il vient d'annoncer la réorganisation de ses opérations pour l'Europe, Mitsubishi a enregistré une croissance de ses ventes dans la...

Alors qu’il vient d’annoncer la réorganisation de ses opérations pour l’Europe, Mitsubishi a enregistré une croissance de ses ventes dans la région de l’ordre de 19 %, à 165 259 unités, sur l’ensemble de l’exercice 2018. Hormis la Suède, où Mitsubishi recule de 4 %, à 5 131 unités, le constructeur a  affiché de très bons résultats sur la plupart des marchés.

C’est en France que la progression a été la plus importante (+ 64 %), même si les volumes restent encore peu significatifs. En Allemagne,  Mitsubishi a dépassé pour la première fois depuis 18 ans la barre des 50 000 unités : 52 196 unités, en hausse de 15 %.  Au Royaume-Uni, il a progressé de 17 % , à 30 952 unités, et en Espagne, de 24 %, à 13 461 unités.

Ces bonnes performances sont à mettre au crédit de la stratégie produits de la marque, axée sur les SUV et les véhicules électrifiés. Ainsi, l’Outlander PHEV réalise la meilleure progression (+ 27 %, à 24 415 unités) de la gamme, alors que le modèle n’a été lancé qu’au second semestre. “Il est l’un des très rares SUV à passer le protocole de test de la nouvelle homologation européenne WLTP, tandis que la majorité de ses concurrents ont été retirés du marché européen”, souligne Mitsubishi.

“Notre croissance de 19 % a prouvé le potentiel de notre marque en Europe. A cette occasion, je voudrais remercier tous les clients et les distributeurs de Mitsubishi Motors Europe (MME). Nous sommes convaincus que les volumes peuvent encore augmenter dans un futur proche. L’Outlander PHEV a suscité un vif intérêt et généré une augmentation de notre carnet de commandes. Nous avons l’intention de continuer sur cette lancée avec les nouveaux modèles qui seront lancés dans les prochains mois. Trois d’entre eux sont déjà en approche”, a commenté Bernard Loire, président-directeur général de MME.

Source : JOURNALAUTO.COM (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Russie

Infiniti a vu ses ventes en Russie reculer de 6,4 % en 2018

#Infiniti - #Ventes
Infiniti a vu ses ventes en Russie reculer de 6,4 % en 2018, à 4 652 unités Le crossover QX60 a été le modèle le plus vendu l'an passé, avec...

Infiniti a vu ses ventes en Russie reculer de 6,4 % en 2018, à 4 652 unités.

Le crossover QX60 a été le modèle le plus vendu l’an passé, avec 1 183 unités écoulées, suivi du QX50 (969 unités), du QX80 (719) et du coupé Q60 (78).

“Nos nouveaux produits ont reçu un très bon accueil sur le marché russe l’an passé, en particulier le QX50″, a toutefois déclaré Dmitry Panasov, directeur général d’Infiniti en Russie.

Source : AUTOSTAT (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Infiniti présente à Detroit son premier modèle 100 % électrique sous la forme d’un prototype de SUV

#Concept - #Electrique - #Infiniti - #Salon de Detroit - #SUV
Infiniti a dévoilé au salon de Detroit (14-27 janvier) le concept QX Inspiration, qui préfigure son tout premier modèle 100 % électrique Il...

Infiniti a dévoilé au salon de Detroit (14-27 janvier) le concept QX Inspiration, qui préfigure son tout premier modèle 100 % électrique. Il s”agira d’un SUV “à hautes performances, à faibles émissions, doté d’une grande autonomie et d’une parfaite fiabilité”, annonce le constructeur. “Le QX Inspiration, basé sur une nouvelle architecture dédiée aux véhicules électriques, et inspiré de l’ADN japonais d’Infiniti, marque l’arrivée d’une nouvelle génération de voitures Infiniti”, souligne par ailleurs Christian Meunier, le nouveau président de la marque japonaise.

A l’instar de la berline zéro émission Q Inspiration dévoilée l’an passé sur ce même salon de Detroit, le SUV, qui mesure 4,65 m de long pour 1,63 m de haut, arbore une teinte blanche (peinture nacrée “Liquid White”), des lignes fluides, des surfaces épurées et des feux avant très fins. “L’esthétique du design Infiniti a toujours été étroitement liée au groupe motopropulseur. Alors qu’un moteur V8 aurait peut-être impliqué le recul de l’habitacle, l’électrification nous a permis de l’avancer et d’obtenir un profil harmonieux”, explique Alfonso Albaisa, vice-président directeur du Design mondial de Nissan.

L’intérieur est fait main, à la fois luxueux et minimaliste. Il se veut spacieux et est conçu comme un véritable salon roulant dédié à la détente. A l’avant, on découvre des sièges pivotant à 30° vers l’extérieur, un volant rectangulaire gainé de cuir, un large écran avec une finition en verre polarisant teinté or et une console centrale flottante en marbre. Une finition a effet matelassé se retrouve également sur la planche de bord, les contre-portes et les sièges. A l’arrière, les occupants sont confortablement installés sur une banquette de type divan.

Le modèle de série “QX Inspiration” sera lancé en 2021.

Source : AUTO PLUS (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Russie

Kia a réalisé des ventes record en Russie en 2018

#Kia - #Ventes
Kia a vendu 227 578 véhicules en Russie l’an dernier (+ 25,1 %), son meilleur résultat sur ce marché où il est présent depuis dix ans Sur le...

Kia a vendu 227 578 véhicules en Russie l’an dernier (+ 25,1 %), son meilleur résultat sur ce marché où il est présent depuis dix ans. Sur le seul mois de décembre, les ventes de la marque coréenne ont progressé de 30 %, à 18 081 unités.

La Rio a été le modèle Kia le plus vendu en Russie en 2018 (avec 100 148 unités), devant le Sportage (32 667 unités) et l’Optima (20 833 unités).

Le constructeur coréen est présent dans 98 villes en Russie, avec 194 concessionnaires officiels.

Source : AUTOSTAT (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

La justice allemande a ouvert une nouvelle enquête contre Volkswagen

#Banque européenne d’investissement - #Enquête - #OLAF - #Subventions - #Volkswagen
La justice allemande a ouvert une nouvelle enquête contre Volkswagen, portant sur des suspicions de fraude aux subventions Le constructeur a en...

La justice allemande a ouvert une nouvelle enquête contre Volkswagen, portant sur des suspicions de fraude aux subventions. Le constructeur a en effet bénéficié de subventions européennes, qu’il aurait utilisé pour le développement de moteurs diesel dotés d’un logiciel truqueur.

Volkswagen a reçu durant plusieurs années des crédits de la part de la banque d’investissement européenne, pour un montant cumulé de 400 millions d’euros. Ces subventions auraient dû aider Volkswagen à développer des motorisations plus respectueuses de l’environnement. Au final, elles auraient participé au financement du développement des moteurs de type EA 189, impliqués dans le scandale des moteurs truqués.

L’Office européen de lutte contre la fraude (OLAF) ont commencé à vérifier les aides accordées à Volkswagen depuis 2009.

Les suspicions concernant l’utilisation frauduleuse de ces aides européennes ont été transmises en 2017 au tribunal de Brunswick, qui a ensuite ouvert son enquête pour fraude aux subventions. Néanmoins, cette affaire ne serait pas du ressort de la justice allemande.

Par ailleurs, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie a déclaré qu’elle e porterait pas plainte contre Volkswagen pour obtenir des dommages et intérêts, concernant les véhicules diesel affectés par les manipulations d’émissions que compte sa flotte administrative. Le Land ne suivra donc pas l’exemple du Bade-Wurtemberg, qui a déposé plainte concernant environ 1 400 véhicules (dont des voitures de police) détenues par le gouvernement régional et affectées par le scandale des moteurs truqués.

Source : AUTOMOBILWOCHE, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Portugal

La production de véhicules au Portugal a fait un bond de 67,7 % en 2018

#Production - #véhicules
Les usines portugaises ont produit 21 308 véhicules au mois de décembre, en hausse de 39,2 %, totalisant 294 366 unités sur l'ensemble de l'année...

Les usines portugaises ont produit 21 308 véhicules au mois de décembre, en hausse de 39,2 %, totalisant 294 366 unités sur l’ensemble de l’année 2018, en progression de 67,7 %.

La production de voitures, notamment, a augmenté de 44,7 % le mois dernier, à 17 420 unités, et de 85,2 % sur douze mois, à 234 151 unités. Celle de véhicules utilitaires légers a progressé de 16,2 % en décembre, à 3 530 unités, et de 28,2 % sur douze mois, à 54 881 unités. Enfin, la production de véhicules de fort tonnage a fait un bond de 54,1 % en décembre, à 359 unités, mais recule de 15,4 % sur douze mois, à 5 334 unités.

Les exportations de véhicules ont représenté 97 % de la production en 2018. L’Europe est le premier marché destinataire, représentant 91 % des exportations (21,4 % pour l’Allemagne, 15,4 % pour la France et 12,2 % pour l’Italie, notamment), suivie de la Chine (2,7 %).

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ACAP (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Europe

Le marché automobile européen a reculé de 8,4 % en décembre, mais est resté stable sur 12 mois

#ACEA - #Immatriculations - #Marché
Les ventes de voitures neuves dans l’Union européenne ont reculé de 8,4 % en décembre, à 998 503 unités, indique l’Acea (Association des...

Les ventes de voitures neuves dans l’Union européenne ont reculé de 8,4 % en décembre, à 998 503 unités, indique l’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles). A l’exception de l’Italie (+ 2 %), tous les grands marchés ont vu leurs ventes de contracter.

Sur l’année 2018, dans 26 des 27 pays de l’Union européenne (Malte n’étant pas prise en compte) le marché est toutefois resté stable (+ 0,1 %), à 15 158 874 unités, enregistrant une hausse – même modeste – pour la cinquième année consécutive. Les ventes ont été tirées par les pays d’Europe centrale, où les immatriculations ont augmenté de 8 %. Sur les cinq plus grands marchés, les ventes ont été contrastées, avec une progression de 7 % en Espagne et de 3 % en France, et une baisse de 0,2 % en Allemagne, de 3,1 % en Italie, et de 6,8 % au Royaume-Uni.

En décembre, le groupe Volkswagen a vendu 231 011 voitures dans l’Union européenne (- 8,7 %). Il a devancé le Groupe PSA (157 505 unités ; – 5,8 %), le groupe Renault (117 906 unités ; – 16,6 %), le groupe BMW (79 696 unités ; – 8,2 %), Daimler (72 448 unités ; + 8,9 %), Ford (63 952 unités ; – 4,1 %), le groupe FCA (59 612 unités ; – 2,1 %), le groupe Toyota (43 512 unités ; – 10,2 %), Hyundai (34 626 unités ; – 10 %), Kia (29 916 unités ; – 0,4 %), Nissan (25 699 unités ; – 30,5 %) et Volvo Car (24 794 unités ; – 3,4 %).

Sur douze mois, le groupe Volkswagen a vendu 3 611 948 voitures dans l’UE (+ 0,9 %), devançant le Groupe PSA (2 459 841 unités ; + 32,8 %), le groupe Renault (1 6114 410unités ; + 0,8 %), le groupe FCA (1 001 972 unités ; – 2,3 %), Ford (998 259 unités ; – 2,3 %), le groupe BMW (998 188 unités ; – 0,9 %), Daimler (953 614 unités ; – 1,9 %), le groupe Toyota (698 592 unités ; + 4,7 %), Hyundai (528 659 unités ; + 3,9 %), Kia (483 680 unités ; + 4,9 %), Nissan (473 810 unités ; – 14,3 %) et Volvo Car (299 989 unités ; + 6,4 %).

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ACEA (16/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Canada

Le Premier ministre de l’Ontario demande à GM de prolonger l’activité à Oshawa

#General Motors - #Gouvernement - #Magna - #Usine
Le Premier ministre de la province de l’Ontario, Doug Ford, a demandé à General Motors de maintenir la production dans son usine d’assemblage...

Le Premier ministre de la province de l’Ontario, Doug Ford, a demandé à General Motors de maintenir la production dans son usine d’assemblage d’Oshawa au moins jusqu’à la fin de la convention collective avec le syndicat canadien Unifor en septembre 2020, alors que le constructeur a prévu d’arrêter de fabriquer des véhicules sur le site d’ici à la fin de cette année.

Le patron de Magna, Dan Walker, a laissé entendre à Detroit que l’équipementier et assembleur canadien pourrait être intéressé par l’usine canadienne de GM s’il décidait d’ouvrir une usine en Amérique du Nord dans laquelle il assemblerait des véhicules pour des tiers.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Lear mise sur l’innovation

#Innovation - #Lear
Le fournisseur américain de sièges Lear a établi la semaine dernière une nouvelle division – Lear Innovation Ventures Possibilities – pour...

Le fournisseur américain de sièges Lear a établi la semaine dernière une nouvelle division – Lear Innovation Ventures Possibilities – pour investir dans des start-ups et développer l’esprit d’innovation au sein de l’entreprise.

L’équipementier avait nommé il y a sept mois un directeur des technologies, John Absmeier, qu’il avait chargé de le transformer en une entreprise à la pointe des technologies.

Lear cherche à développer son activité d’électronique. Il a annoncé lundi un partenariat avec l’incubateur de start-ups Techstars Detroit.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Les véhicules électriques de Ford seront rentables

#Ford - #véhicules électriques
Hau Thai-Tang, responsable des produits de Ford, a assuré lors d’une conférence sur l’industrie automobile mondiale organisée par Wolfe...

Hau Thai-Tang, responsable des produits de Ford, a assuré lors d’une conférence sur l’industrie automobile mondiale organisée par Wolfe Research à Detroit que les véhicules électriques à batterie du constructeur seraient rentables.

Ford prévoit d’introduire en 2020 un tout-chemin de loisir électrique à batterie, inspiré de la Mustang, qui aura une autonomie de près de 500 kilomètres. Ce véhicule s’inscrit dans une offensive du constructeur américain dans les véhicules électrifiés, qui prévoit 11 milliards de dollars d’investissements et le lancement de 40 véhicules – dont 16 électriques et 24 hybrides et hybrides rechargeables – dans le monde d’ici à 2022.

Le tout-chemin inspiré de la Mustang sera le premier véhicule entièrement électrique de Ford depuis la Focus électrique dont la production a cessé l’an dernier. Il sera fabriqué au Mexique.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

M. Scheider (ZF) s’est exprimé sur l’automatisation de la conduite

#CES de Las Vegas - #Conduite autonome - #ZF
En marge du Salon CES de Las Vegas, Wolf-Henning Scheider, président de l'équipementier allemand ZF, s'est exprimé sur l'automatisation de la...

En marge du Salon CES de Las Vegas, Wolf-Henning Scheider, président de l’équipementier allemand ZF, s’est exprimé sur l’automatisation de la conduite.

Selon lui, il existe une dichotomie entre les voitures particulières et les véhicules commerciaux. “Les systèmes d’automatisation de la conduite de Niveau 4 et 5 afficheront un prix trop élevé pour les consommateurs particuliers”, a-t-il déclaré. “Ce qui ne sera pas le cas pour des sociétés commerciales, d’autant plus si le véhicule permet du poste de coût que représente le chauffeur”, a-t-il ajouté.

De ce fait, M. Scheider estime que le délai sera assez court avant que des véhicules commerciaux soient déployés à grande échelle, bien que ZF prévoit de “commencer par des zones restreintes”.

L’équipementier allemand n’a pas encore publié de calendrier de lancement de la technologie de conduite automatisée de Niveau 4.

“En ce qui concerne les voitures particulières, nous allons nous concentrer sur le Niveau 2+, qui est une très bonne solution, dotés d’un très haut niveau de précision sur la route”, a expliqué le dirigeant. Selon lui, la technologie de Niveau 2+ “va se déployer au cours des années à venir”.

Interrogé sur la concurrence dans ce domaine, M. Scheider a déclaré : “je ne crois pas que d’autres équipementiers soient prêts à livrer leur premier supercalculateurs. Nous sommes les premiers à avoir pris des engagements pour 2019”.

Source : JOURNALAUTO.COM (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

M. Woller a été nommé responsable des relations investisseurs au sein de Traton

#Groupe Volkswagen - #Nomination - #Traton
Rolf Woller a été nommé responsable des relations investisseurs au sein de Traton, la division dédiée aux poids lourds et autobus du groupe...

Rolf Woller a été nommé responsable des relations investisseurs au sein de Traton, la division dédiée aux poids lourds et autobus du groupe Volkswagen. Sa nomination est effective depuis début janvier.

Dans ces nouvelles fonctions, M. Woller répondra directement à Christian Schulz, responsable financier de Traton.

Source : AUTOMOBILWOCHE (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Canada

Magna a communiqué ses prévisions pour 2019

#Magna - #Prévisions
Magna a annoncé que la vigueur du dollar, et la cession de son activité de pression et contrôle des fluides à Hanon Systems annoncée en...

Magna a annoncé que la vigueur du dollar, et la cession de son activité de pression et contrôle des fluides à Hanon Systems annoncée en septembre dernier, devraient peser sur ses ventes en 2019.

L’équipementier canadien table pour l’année en cours sur un chiffre d’affaires compris entre 40,2 et 42,4 milliards de dollars. Son bénéfice net devrait se situer entre 2,1 et 2,3 milliards de dollars.

Magna prévoit en outre d’investir environ 1,7 milliard de dollars cette année.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CANADA
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Peugeot Citroën Deutschland a accru ses ventes en Allemagne

#Citroën - #DS - #Groupe PSA - #Location - #Peugeot - #Ventes
Peugeot Citroën Deutschland a accru ses ventes en Allemagne, avec 150 276 unités écoulées en 2018 (+ 0,7 %) Le groupe français a vendu 127 192...

Peugeot Citroën Deutschland a accru ses ventes en Allemagne, avec 150 276 unités écoulées en 2018 (+ 0,7 %). Le groupe français a vendu 127 192 voitures particulières et 23 084 véhicules utilitaires (+ 4,0 %).

La seule marque Peugeot a notamment vendu 79 844 voitures neuves, s’octroyant une part de marché de 2,1 %.

La marque Citroën pour sa part a écoulé 66 700 véhicules (+ 4,0 %, sur un marché en hausse de 3,7 %), et a donc accru sa part de marché, à 1,8 %. Dans le détail, Citroën a vendu 55 223 voitures particulières (+ 4,7 % ; soit une pénétration de 1,6 %) et 11 477 véhicules utilitaires légers (soit une part de marché sur ce segment de 3,9 %).

De plus, en 2018, les ventes de DS ont bondi de 12,8 % en Allemagne, à 3 732 unités.

Enfin, le service de location Free2Move Lease (une division indépendante du groupe PSA, cofondée avec la captive allemande PSA Bank Deutschland) a immatriculé 14 776 voitures en location avec option d’achat (+ 36 %).

Source : AUTOMOBILWOCHE (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Japon

Philippe Klein (Nissan) : “Il n’y a pas de remise en cause de l’Alliance”

#Alliance - #Dirigeant - #Nissan
Philippe Klein, directeur du Plan-Produit de Nissan, a déclaré que l'instruction du "dossier Carlos Ghosn" ne remettait pas en cause la...

Philippe Klein, directeur du Plan-Produit de Nissan, a déclaré que l’instruction du “dossier Carlos Ghosn” ne remettait pas en cause la coopération avec Renault dans le cadre de l’Alliance. “Je le dis haut et fort : il n’y a pas de changement, pas de remise en cause de l’Alliance. Il n’y a aucune volonté d’arrêter quoi que ce soit”.

M. Klein a ajouté que les développements de plateformes communes se poursuivaient, comme prévu dans les plans produits, et qu’il n’y aurait pas d’interruption ou de ralentissement dans les travaux.

“Nous traversons une période difficile, mais nous arriverons à sortir de cette confusion en faisant les ajustements nécessaires, et l’Alliance continuera à croître”, a indiqué M. Klein, insistant sur le fait que “rompre l’Alliance n’est pas une option envisagée”.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Inde

Une vingtaine de nouveaux SUV attendus sur le marché indien en 2019

#Commercialisation - #Part de marché - #SUV
Une avalanche de SUV est attendue sur le marché indien cette année Depuis l'entrée de gamme, avec le Mahindra XUV300 et le Hyundai QXI, aux...

Une avalanche de SUV est attendue sur le marché indien cette année. Depuis l’entrée de gamme, avec le Mahindra XUV300 et le Hyundai QXI, aux modèles de luxe tels que le BMW X4 et l’Audi e-tron, tous les segments seront couverts.

Parmi les nouveautés, on trouvera notamment trois modèles 100 % électriques : Audi e-tron, le Hyundai Kona et le Jaguar I-Pace.

La part des SUV dans les ventes totales de voitures en Inde est passée de 14 % en 2009-2010 à 28 % en 2017-2018.

Source : ECONOMIC TIMES (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Volkswagen a révisé le système de rémunération de ses cadres

#Direction - #Gestion - #Management - #Salaire - #Volkswagen
Afin de redorer son image après le scandale des moteurs truqués, le groupe Volkswagen a révisé le système de rémunération de ses...

Afin de redorer son image après le scandale des moteurs truqués, le groupe Volkswagen a révisé le système de rémunération de ses cadres.

Tandis que l’état d’esprit de ses salariés semble s’améliorer, le groupe allemand poursuit le rétablissement de son image en adoptant un nouveau système de rémunération de ses cadres dirigeants.

Ce système de rémunération se calque sur celui des membres du directoire, ce qui vise à encourager la coopération entre les marques et les régions. Le nouveau système centre l’attention sur le collectif plutôt que sur l’individu. La premier de performance personnelle est donc supprimée, pour renforcer l’esprit d’équipe. En revanche, les objectifs du groupe sont renforcés, puisqu’ils représenteront désormais au moins la moitié de la rémunération variable des cadres dirigeants (contre un tiers jusqu’à présent).

De plus, les cadres se verront attribuer chaque année des actions Volkswagen virtuelles, puis, seulement après trois ans, ils toucheront un versement qui tiendra compte de l’augmentation de la valeur des actions et des bénéfices par action. Le système de rémunération dépendra donc largement du succès commercial du groupe Volkswagen.

Par ailleurs, le nouveau modèle de rémunération prévoit de réduire, voire de supprimer la part variable des rémunérations des cadres, si des actes répréhensibles individuels sont commis.

Source : JOURNALAUTO.COM
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Volkswagen envisage de produire un véhicule de loisir électrique pour concurrencer le Land Rover Defender

#Design - #Plateforme - #Projet - #Véhicule de loisir - #Véhicule électrique - #Volkswagen
La marque Volkswagen envisage de produire un véhicule de loisir électrique avec un style baroudeur et robuste, qui lui permettrait de concurrencer...

La marque Volkswagen envisage de produire un véhicule de loisir électrique avec un style baroudeur et robuste, qui lui permettrait de concurrencer le Land Rover Defender.

Michael Jost, responsable de la stratégie de Volkswagen, a chargé les designers de dessiner les premières lignes du modèle, afin de générer l’enthousiasme autour du véhicule au sein du groupe Volkswagen.

Alors que la plupart des véhicules de loisir affichent aujourd’hui des lignes courbes et douces pour attirer des consommateurs qui ne les conduisent quasiment qu’en milieu urbain, M. Jost souhaiterait que ce potentiel modèle ait un design plus acéré et brut, conçu pour la conduite tout-terrain.

Si le modèle est approuvé par Volkswagen, il viendrait étoffer la gamme de modèles 100 % électriques qui dérivent de la plateforme MEB (qui doit déjà servir de base à 27 modèles 100 % électrique pour les différentes marques du groupe, et ce d’ici à la fin de 2022).

Le premier modèle qui sera issu de la plateforme MEB sera la Volkswagen I.D., dont la production doit débuter à la fin de 2019, dans l’usine de Zwickau.

Volkswagen a expliqué que la plateforme MEB était “l’un des plus importants projets dans l’histoire de Volkswagen”, la comparant de ce fait à la Coccinelle ou la Golf.

Outre le Land Rover Defender, le modèle (s’il sa production est validée) pourrait concurrencer le véhicule de loisir électrique Rivian R1S ou encore le Ford Bronco 4×4 (que le constructeur américain entend relancer en 2020).

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Volvo France a passé le cap des 20 000 commandes en 2018

#Immatriculations - #Volvo Cars
Volvo France a enregistré l’an dernier sa meilleure performance depuis 1987, avec 18 349 immatriculations enregistrées, en hausse de 13 %...

Volvo France a enregistré l’an dernier sa meilleure performance depuis 1987, avec 18 349 immatriculations enregistrées, en hausse de 13 %. « Nous avons même passé le cap très symbolique des 20 000 commandes (+ 17 %) en 2018 grâce à l’ensemble de la gamme qui fait son boulot », se félicite Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Cars France.

En 2019, la filiale vise 22 500 livraisons (notamment grâce au XC40, qui devrait peser 41 % du volume total), sur un marché français qui devrait selon elle enregistrer une légère baisse de 1,1 % (à 2,150 millions de véhicules).

Source : JOURNALAUTO.COM (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Yves Bonnefont évoque la stratégie de DS Automobiles

#DS - #Groupe PSA - #Yves Bonnefont
« 2018 était un exercice important dans la mesure où il correspondait pour DS Automobiles à l'année 0 avec le lancement du DS7 Crossback et la...

« 2018 était un exercice important dans la mesure où il correspondait pour DS Automobiles à l’année 0 avec le lancement du DS7 Crossback et la nouvelle génération de produits, le déploiement du réseau mondial, sans oublier celui d’Only You pour le service au client », a expliqué Yves Bonnefont, directeur général de la marque, en introduction d’une conférence de presse donnée le 15 janvier. Avec 53 625 unités écoulées dans le monde, la marque de haut de gamme du Groupe PSA a vu ses ventes progresser de 0,8 %. Un résultat à mettre au crédit essentiellement de l’Europe, où la marque a réalisé 86 % de ses ventes (46 013 unités).

L’an dernier, le DS7 Crossback a représenté 52 % des ventes totales de la marque, alors que la DS3 totalisait encore 55 % des immatriculations un an plus tôt. « Un produit qui a transformé le business DS », a souligné M. Bonnefont. « Nous réalisons 60 % de conquête grâce au DS7 Crossback, dont 45 % sur les concurrentes premium. En outre, nos clients optent pour les finitions 3 et 4 contribuant à augmenter le panier moyen du produit [48 000 euros en France] », a expliqué le dirigeant.

Les ventes de DS en France ont bondi de 12,6 % en 2018, à 24 004 unités. Mais d’autres marchés européens, sur lesquels « DS Automobiles a progressé plus que le marché premium et est en passe de devenir un acteur majeur des différents marchés premium chez nos voisins », sont devenus des motifs de satisfaction. C’est notamment le cas en Espagne, où DS a écoulé 4 325 voitures (+ 17,7 %), en Allemagne (3 730 unités ; + 12,7 %) ou au Benelux (2 100 unités ; + 5,1 %).

Le réseau a été une des clés de la stratégie de DS en 2018. L’an passé, 188 ouvertures ont été réalisées à travers le monde par la marque, qui s’appuie désormais sur un réseau mondial de 376 DS Stores et DS Salons. Ainsi, 14 nouveaux marchés ont été couverts en 2018 et DS Automobiles est désormais présent sur 40 marchés mondiaux. C’est en France que le réseau DS Automobiles est le plus déployé. A ce jour, il compte 146 DS Stores et Salons, dont 68 % de DS Stores. Mais le réseau est loin d’être finalisé. En effet, la marque compte terminer l’exercice en cours autour de 170 points de vente.

DS  compte faire du DS3 Crossback « le leader de son segment chez les premiums en France ». Outre la version à moteur thermique, une déclinaison électrique (E-Tense) sera lancée quelques semaines plus tard.

Source : JOURNALAUTO.COM (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

ZF prévoit de lancer une nouvelle transmission hybride rechargeable d’ici à 2025

#Hybride rechargeable - #Investissement - #Production - #Transmissions - #ZF
L’équipementier allemand ZF prévoit de lancer une nouvelle transmission hybride rechargeable d’ici à 2025 Initialement, ZF pensait que la...

L’équipementier allemand ZF prévoit de lancer une nouvelle transmission hybride rechargeable d’ici à 2025.

Initialement, ZF pensait que la future génération de transmission hybride rechargeable qu’il compte lancer en 2020 serait sa dernière, mais l’équipementier a finalement révisé ces plans.

“Nous développerons une génération supplémentaire”, a confirmé le président de ZF, Wolf-Henning Scheider, précisant que cette future génération serait attendue aux environs de 2025.

“Je crois aux hybrides comme solution pour les voitures familiales, car vous bénéficiez à la fois d’une longue autonomie et d’une électrification”, a-t-il ajouté.

M. Scheider a ensuite expliqué que la technologie de transmission hybride rechargeable de ZF, surnommée EVPlus, permettrait à un véhicule de parcourir jusqu’à 100 km en mode 100 % électrique, avant d’avoir besoin de la motorisation à combustion associée. Actuellement, la plupart des hybrides rechargeables ne peuvent parcourir que 50 km en mode 100 % électrique.

Un premier concept doté de la transmission EVPlus sera présenté dans le courant de l’année.

L’EVPlus sera la transmission qui succédera à la transmission automatique à 8 rapports de l’équipementier, destinée à des véhicules hybrides rechargeables à propulsion. Cette transmission équipera des véhicules de série d’ici à 2021-2022.

ZF mise d’autant plus sur les hybrides rechargeables que les récents objectifs de réduction des émissions polluantes imposent aux constructeurs d’abaisser les émissions moyennes de leurs flottes.

L’équipementier estime notamment que les hybrides rechargeables représenteront 50 % de la production de voitures en Europe d’ici à 2023 (contre 5 % actuellement).

C’est une des raisons pour lesquelles ZF a annoncé un investissement total de 800 millions d’euros sur 4 ans dans son usine de Sarrebruck (qui produit des transmissions hybrides rechargeables pour Audi, BMW et Land Rover).

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Zoox a une nouvelle patronne

#Nomination - #voitures autonomes - #Zoox
La start-up américaine Zoox, spécialisée dans la conduite autonome, a nommé à sa tête Aicha Evans, anciennement directrice de la stratégie...

La start-up américaine Zoox, spécialisée dans la conduite autonome, a nommé à sa tête Aicha Evans, anciennement directrice de la stratégie d’Intel. Mme Evans prendra ses fonctions le 26 février. Elle remplacera Tim Kentley-Klay, co-fondateur de l’entreprise, qui a été contraint de se retirer en août dernier.

Fondé en 2014, Zoox a développé son propre système de conduite autonome, sa propre plateforme de véhicule électrique et son propre réseau de transport à la demande. La start-up teste des voitures autonomes en Californie, à San Francisco et dans ses environs.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (14/1/19), AFP (16/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche

Retrouvez toutes les analyses de 14h