triangle orange
Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Icone
triangle bleu
Chine

BMW a devancé Mercedes en Chine au mois de décembre

#Audi - #BMW - #Mercedes - #Mini - #Ventes
BMW/Mini a devancé Mercedes en Chine au mois de décembre, avec 62 895 unités écoulées (+ 21 %), contre 49 907 unités pour la marque à...

BMW/Mini a devancé Mercedes en Chine au mois de décembre, avec 62 895 unités écoulées (+ 21 %), contre 49 907 unités pour la marque à l’étoile (+ 3,7 %).

En revanche, sur l’année 2018, Mercedes a devancé BMW/Mini, avec 652 996 ventes (+ 7,7 %), contre 639 953 unités écoulées pour le groupe munichois (+ 11 %).

Audi a néanmoins dépassé les deux constructeurs en décembre et sur l’année. La marque aux anneaux a ainsi vendu 65 598 voitures en Chine en décembre (- 5,2 %) et 663 000 unités en 2018 (+ 11 %).

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Cadillac a présenté un tout-chemin de loisir électrique

#Cadillac - #General Motors - #Véhicule électrique
A la veille de l’ouverture du salon de Detroit, Cadillac a dévoilé le nouveau XT6 et levé le voile sur un tout-chemin de loisir électrique...

A la veille de l’ouverture du salon de Detroit, Cadillac a dévoilé le nouveau XT6 et levé le voile sur un tout-chemin de loisir électrique destiné au marché mondial, dont le nom sera annoncé ultérieurement.

Le tout-chemin « est la partie émergée de l’iceberg » concernant ce que Cadillac prévoit d’offrir à l’avenir, a déclaré Mary Barra, présidente de General Motors. Le véhicule sera commercialisé après 2021. Il utilisera la nouvelle plateforme dédiée aux véhicules électriques que GM doit lancer cette année-là.

General Motors a indiqué que la marque Cadillac serait le fer de lance de son offensive vers le tout-électrique. Elle sera la première marque à offrir un véhicule électrique basé sur sa nouvelle plateforme. Ce véhicule devrait jouer un rôle majeur pour la marque de haut de gamme en Chine. Cadillac a vendu pour la première fois l’an dernier plus de 200 000 véhicules dans ce pays, où les constructeurs seront obligés de fabriquer et de vendre des véhicules électriques.

Le constructeur américain a assuré que sa nouvelle plateforme pour les véhicules électriques (connue sous le nom de BEV3) serait flexible et rentable.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (13/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Equateur

FAW a dévoilé une gamme de véhicules industriels en Equateur

#FAW - #Véhicules industriels
Le groupe chinois FAW a dévoilé une gamme de véhicules industriels (4 semi-remorques et un camion-benne) en Equateur FAW veut en effet...

Le groupe chinois FAW a dévoilé une gamme de véhicules industriels (4 semi-remorques et un camion-benne) en Equateur.

FAW veut en effet étendre sa présence sur ce marché d’Amérique du Sud.

Huit autres modèles devraient arriver en Equateur d’ici au mois de juillet, a fait savoir Gabriela Grijalva, responsable des ventes de FAW dans le pays.

Source : XINHUA NEWS (13/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Italie

Fiat Chrysler Automobiles revoit son plan d’investissements en Italie

#FCA - #Gouvernement - #Investissements - #Taxes
Fiat Chrysler Automobile (FCA) a déclaré qu’il revoyait son plan d’investissements en Italie après l’adoption par le gouvernement italien de...

Fiat Chrysler Automobile (FCA) a déclaré qu’il revoyait son plan d’investissements en Italie après l’adoption par le gouvernement italien de taxes sur l’achat de grosses voitures essence et diesel.

Le constructeur avait annoncé, fin novembre, qu’il investirait plus de cinq milliards d’euros entre 2019 et 2021 dans de nouveaux véhicules et moteurs en Italie afin de mieux utiliser ses usines, de préserver des emplois et d’accroître sa marge d’exploitation en Europe.

En décembre, toutefois, l’Italie a approuvé le principe de subventions pouvant aller jusqu’à 6 000 euros aux acheteurs de véhicules neufs à faibles émissions, tout en introduisant des taxes sur les plus grosses voitures à essence et diesel.

“Cela signifie assurément que notre plan doit être revu. Il est actuellement en cours de révision”, a déclaré l’administrateur délégué de FCA, Mike Manley, en marge du salon de l’automobile de Detroit. “Tant que cet examen n’est pas terminé, je ne peux pas en dire davantage”.

Mike Manley a également déclaré que la filiale de robotique de FCA, Comau, et la filiale de moulage, Teksid, n’étaient pas à vendre pour le moment. “Je me concentre sur la création de valeur dans ces entreprises. Si j’y parviens, cela m’ouvrira des options dans l’avenir”, a-t-il ajouté.

Source : REUTERS, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Fuyao a repris SAM

#Acquisition - #Fuyao - #SAM Automotive Group
Le groupe chinois Fuyao a acquis l'équipementier allemand SAM Automotive Group (spécialisé dans les pièces en aluminium) Cet équipementier, en...

Le groupe chinois Fuyao a acquis l’équipementier allemand SAM Automotive Group (spécialisé dans les pièces en aluminium). Cet équipementier, en faillite, emploie 1 800 personnes dans 11 sites.

Les créanciers de SAM ont donné leur accord à cette reprise, qui doit encore être validée par les autorités de la concurrence.

Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Source : AUTOMOBILWOCHE (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

GAC prévoit de se lancer aux Etats-Unis en 2020

#GAC - #Lancement - #Modèle - #R&D - #Salon de Detroit - #Siège
Le groupe chinois GAC prévoit de commercialiser pour la première fois un véhicule aux Etats-Unis à compter du premier semestre de 2020 ;...

Le groupe chinois GAC prévoit de commercialiser pour la première fois un véhicule aux Etats-Unis à compter du premier semestre de 2020 ; initialement, le groupe avait prévu un lancement fin 2019, mais le conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis l’a contraint à reporter ses plans.

Yu Jun, numéro deux du groupe GAC, a confirmé le lancement de ce premier modèle sur le marché américain, sans donner de détails supplémentaires.

Avec cette introduction sur le marché américain, GAC entend devenir “une marque mondiale”. Il est déjà présent dans 16 pays.

GAC a participé cette année au Salon de Detroit (où il a dévoilé le concept de véhicule de loisir Entranze) et dispose déjà d’un centre de recherche et développement aux Etats-Unis (à Los Angeles). Le groupe chinois compte en outre ouvrir un nouveau centre de R&D près de Detroit, à Farmington Hills (Michigan), au mois de mars.

GAC a en outre fait savoir que son siège en Amérique du Nord se situerait à Irvine, en Californie. Ce site s’occupera du marketing, de la planification produit et des opérations financières du constructeur.

Source : AFP, XINHUA NEWS, AUTOMOTIVE NEWS (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Geely a démenti avoir vendu une partie de ses parts dans Daimler

#Cession - #Daimler - #Geely - #Participation
Le groupe chinois Geely a démenti avoir vendu une partie de ses parts dans le groupe allemand Daimler et a rappelé être un "investisseur à long...

Le groupe chinois Geely a démenti avoir vendu une partie de ses parts dans le groupe allemand Daimler et a rappelé être un “investisseur à long terme”.

En effet, Bloomberg avait rapporté que Geely aurait cédé plus de la moitié de sa part de 9,7 % dans Daimler, mais le groupe chinois a déclaré que sa participation dans son homologue allemand demeurait inchangée.

Les informations de Bloomberg se basait sur le fait que la banque Morgan Stanley aurait porté sa participation dans Daimler de 0,34 % à 5,39 %. Or, la part de Li Shufu, fondateur de Geely, s’élève à 5,4 %. Bloomberg déduisait donc que le milliardaire chinois aurait pu vendre sa participation.

Ni Daimler ni Morgan Stanley ne se sont exprimés sur le sujet.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

GM voudrait continuer à proposer la Cadillac CT6 aux Etats-Unis

#Cadillac - #Commercialisation - #Production - #Voiture
General Motors étudie des options pour continuer à proposer la Cadillac CT6 sur le marché américain, après l'arrêt prévu de la production de...

General Motors étudie des options pour continuer à proposer la Cadillac CT6 sur le marché américain, après l’arrêt prévu de la production de la berline le 1er juin dans l’usine de Detroit-Hamtramck, dans l’Etat du Michigan, ont indiqué des dirigeants du constructeur américain et de sa marque de haut de gamme.

La CT6 pourrait par exemple être produite dans une autre usine ou être importée de Chine, où elle est également fabriquée.

GM a annoncé en novembre dernier qu’il prévoyait d’arrêter la fabrication de six voitures cette année dans des usines nord-américaines.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Hella table sur une croissance de 5 à 10 %

#Hella - #Objectifs - #Résultats
L'équipementier allemand Hella table sur une hausse de son chiffre d'affaires sur son exercice 2018/2019 (qui sera clos fin mai 2019) comprise entre...

L’équipementier allemand Hella table sur une hausse de son chiffre d’affaires sur son exercice 2018/2019 (qui sera clos fin mai 2019) comprise entre 5 et 10 %.

Sa marge opérationnelle devrait rester stable par rapport à l’exercice 2017/2018. En outre, le bénéfice avant impôts devrait augmenter de 5 à 10 % également.

Au cours du deuxième trimestre de son exercice (septembre à novembre 2018), Hella a dégagé un chiffre d’affaires de 1,76 milliard d’euros (- 3 %). Hors effets de change, son chiffre d’affaires aurait augmenté de 4,3 %. Son bénéfice opérationnel est resté stable, à 162 millions d’euros.

Source : AUTOMOBILWOCHE (11/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Japon

Hiroto Saikawa, directeur général de Nissan, souligne l’importance “cruciale” de l’Alliance à ses yeux

#Alliance - #Dirigeant - #Nissan
Hiroto Saikawa, directeur général de Nissan, a indiqué dans un entretien avec LES ECHOS qu'il tenait "plus que tout à l'Alliance avec Renault",...

Hiroto Saikawa, directeur général de Nissan, a indiqué dans un entretien avec LES ECHOS qu’il tenait “plus que tout à l’Alliance avec Renault”, et qu’il était “très reconnaissant envers Carlos Ghosn du travail fourni depuis 20 ans chez Nissan”. “Je crois que peu de gens dans le monde auraient été capables de réaliser ce qu’il a accompli. Je continue de penser que ce qu’il a fait dans ce groupe est considérable”, a précisé M. Saikawa.

“L’Alliance est cruciale. J’ai été, il y a pratiquement vingt ans, parmi ceux qui ont travaillé à la conception même de l’Alliance. J’ai grandi avec elle et, aujourd’hui, je suis persuadé que l’Alliance est un avantage compétitif clef pour nos entreprises. Cela renforce considérablement notre efficacité. Je ne ferai jamais rien qui serait de nature à nuire ou à fragiliser cette structure, bien au contraire. Et vous ne ferez croire à personne que je pourrais chercher à nuire à l’Alliance”, a déclaré M. Saikawa.

“Plus que jamais. Nous continuons d’ailleurs de travailler ensemble au quotidien et nous préparons l’avenir, c’est essentiel. Il n’y a personne chez Nissan, Renault ou Mitsubishi qui envisage de se passer de cette Alliance. C’est elle qui nous permet de rivaliser avec les géants de l’industrie automobile. Nous travaillons ensemble dans le respect mutuel et il n’y a rigoureusement aucune raison de remettre cela en cause”.

Interrogé sur une éventuelle fusion des deux groupes, M. Saikawa a indiqué : “L’Alliance telle qu’elle existe aujourd’hui fonctionne parfaitement sur les principes établis dès le départ : coopération étroite et mutuellement bénéfique dans le respect de l’identité et de l’autonomie de chacun des partenaires, ce qui nous permet de bénéficier de tous les avantages d’un grand groupe. Ce qui compte avant tout, ce n’est pas le lien juridique ou capitalistique, c’est le lien opérationnel quotidien entre les équipes. C’est une structure originale et complexe que nous avons appris à faire fonctionner. Nous avons réussi à l’élargir à Mitsubishi et on pourrait un jour l’élargir à un quatrième partenaire. Notre préoccupation du jour n’est pas une fusion, mais de renforcer en permanence l’Alliance pour que les générations futures de managers puissent en bénéficier comme nous en bénéficions aujourd’hui. Nous avons accumulé ensemble des années d’expérience. C’est cette expérience qu’il faut continuer à valoriser, d’autant que notre industrie fait face à des défis technologiques considérables”.

Source : LES ECHOS (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

La CAAM a publié ses chiffres sur le marché automobile chinois

#CAAM - #Marché - #Parc - #Production - #Segment - #Véhicules à énergies alternatives - #Ventes
La CAAM (organisation des constructeurs d'automobiles en Chine) a publié ses chiffres sur le marché automobile chinois Ainsi, en Chine, 27 809...

La CAAM (organisation des constructeurs d’automobiles en Chine) a publié ses chiffres sur le marché automobile chinois.

Ainsi, en Chine, 27 809 200 véhicules ont été produits en 2018 (- 4,2 %) et 28 080 600 véhicules ont été vendus l’an dernier (- 2,8 %).

Dans le détail, au mois de décembre, 2 054 600 voitures particulières (- 21,3 %) et 427 500 véhicules commerciaux (- 1,0 %) ont été produits en Chine. De plus, 2 233 100 voitures particulières (- 15,8 %) et 428 400 véhicules commerciaux (+ 5,2 %) ont été vendus dans le pays.

Sur l’année 2018, les ventes de voitures particulières se sont établies à 23 709 800 unités (- 4,1 %) et celles de véhicules commerciaux à 4 370 800 unités (+ 5,1 %). La production de voitures particulières en Chine en 2018 s’est élevée à 23 529 400 unités (- 5,2 %) et celle de véhicules commerciaux à 4 279 800 unités (+ 1,7 %).

Concernant les voitures particulières, les berlines et les véhicules de loisir ont représenté les deux principaux segments, avec 11 465 800 unités et 9 958 600 unités produites, respectivement. Les ventes de berlines en Chine se sont établies à 11 527 800 unités l’an dernier (- 4,0 %) et celles de véhicules de loisir à 9 994 700 unités (- 2,5 %).

Par ailleurs, le parc automobile chinois s’est établi à environ 327 millions d’unités au 31 décembre 2018, selon les chiffres du Bureau de la gestion du trafic du Ministère de la Sécurité Publique.

Ce parc se compose notamment de 240 millions de voitures, dont 189 millions d’unités appartiennent à des particuliers (le reste appartenant à des flottes).

A la fin de l’année 2018, 61 villes chinoises affichaient un parc de plus d’un million de véhicules, 27 villes disposaient d’un parc de plus de 2 millions de véhicules et 8 villes enregistraient un parc de plus de 3 millions de véhicules (à savoir Pékin, Chengdu, Chongqing, Shanghai, Suzhou, Zhengzhou, Shenzhen et Xi’an).

En outre, le parc de véhicules à énergies alternatives s’est établi à 2,61 millions d’unités (dont 2,11 millions de voitures 100 % électriques).

Enfin, en 2019, le marché automobile chinois devrait stagner, à 28 millions de véhicules vendus, selon la CAAM. D’autres analystes tablent sur une croissance de jusqu’à 2 %. En 2018, le marché chinois a subi son premier recul depuis 1990.

Source : GASGOO.COM, XINHUA NEWS (14/1/19), AUTOMOTIVE NEWS CHINA (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Espagne

La DGT (Direction Générale du Trafic en Espagne) va consacrer près de 808 millions d’euros à la sécurité routière en 2019

#Budget - #Fonds - #Sécurité Routière
La Direction Générale du Trafic (DGT) en Espagne va consacrer 807,8 millions d'euros cette année (+ 5,4 % par rapport aux 766,5 millions d'euros...

La Direction Générale du Trafic (DGT) en Espagne va consacrer 807,8 millions d’euros cette année (+ 5,4 % par rapport aux 766,5 millions d’euros de 2018) à des opérations liées à la sécurité routière, un record depuis 2010, date à laquelle 849,9 millions avaient été investis dans ce type d’opérations.

Par ailleurs, la DGT estime qu’elle encaissera quelque 356 millions d’euros cette année en amendes et autres sanctions appliquées aux automobilistes en infraction (recettes quasiment stables depuis quelques années).

La DGT se fixe pour 2019 trois principaux objectifs : diminuer le nombre de morts sur les routes afin d’atteindre une baisse de 50 % en 2020 par rapport à 2011 ; garantir une bonne mobilité grâce à une gestion adéquate du trafic via les sept centres de gestion disséminés à travers le pays ; et actualiser le permis à points, inchangé depuis son introduction en il y a douze ans.

Source : EL MUNDO (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Espagne

La ministre espagnole de l’Industrie estime que l’usine PSA de Figueruelas serait “une candidate idéale” pour la production de batteries

#batteries - #PSA - #Usine
Reyes Maroto, ministre espagnole de l'Industrie, a indiqué que le site PSA de Figueruelas, situé dans la communauté autonome d'Aragon, serait un...

Reyes Maroto, ministre espagnole de l’Industrie, a indiqué que le site PSA de Figueruelas, situé dans la communauté autonome d’Aragon, serait un “candidat idéal” pour accueillir la première usine de production de batteries en Espagne. “Nous allons appuyer, avec le soutien de l’exécutif aragonais, l’implantation d’une usine de batteries pour véhicules électriques dans la région”, a déclaré la ministre. “Opel a montré qu’il misait sur la mobilité zéro émission, en annonçant une Corsa 100 % pour 2020. Le site de Figueruelas apparaît donc comme totalement légitime pour produire des batteries”, a-t-elle ajouté.

La ministre a par ailleurs annoncé que la ville de Saragosse serait le siège permanent de la Table Ronde sur la Mobilité Durable, à laquelle vont participer les constructeurs et les autorités gouvernementales.

 

Source : EL MUNDO (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Russie

Le marché russe a augmenté de 12,8 % en 2018

#Marché - #Ventes
Selon les données de l’AEB (Association des Affaires Européennes), les ventes de véhicules légers en Russie ont augmenté de 5,6 % en...

Selon les données de l’AEB (Association des Affaires Européennes), les ventes de véhicules légers en Russie ont augmenté de 5,6 % en décembre 2018, à 175 240 unités, portant le volume pour l’ensemble de l’année à 1 800 591 unités, en hausse de 12,8 %.

Les ventes de Renault, notamment, ont chuté de 44,4 % le mois dernier, à 8 097 unités, mais augmentent de 0,3 % sur l’année, à 137 062 unités. Celles de PSA Peugeot Citroën ont reculé de 23,8 % en décembre, à 790 unités, avec une baisse de 29 % pour Peugeot (à 426 unités) et de 16,7 % pour Citroën (à 364 unités) ; sur douze mois, les ventes de PSA ont diminué de 0,9 %, à 9 224 unités (+ 11,8 % pour Peugeot et – 15,2 % pour Citroën).

Lada est resté numéro un sur le marché russe en décembre, avec 35 407 immatriculations (+ 8,7 %), suivi de Kia (18 081, + 36,9 %), de Hyundai (15 075, + 0,7 %), de Toyota (12 266, + 12,7 %), de Volkswagen (11 179, + 7,8 %), de GAZ VUL (8 454, 25,9 %), de Nissan (8 337, – 1,9 %), de Skoda (8 184, + 36,6 %), de Renault (8 097, – 44,4 %), de Ford (5 746, + 0,7 %), et de UAZ (5 642, + 22 %).

Le président du comité automobile de l’AEB, Joerg Schreiber, a indiqué dans un communiqué que le rythme de la reprise allait ralentir en 2019. “Nous nous attendons à un début d’année difficile, en partie à cause des fortes ventes de l’an dernier mais également en raison de la hausse de la TVA au 1er janvier”. “L’évolution des ventes pourrait être négative en janvier et février. A cause de la hausse de la TVA, nous avons vu beaucoup de demande anticipée au dernier trimestre de 2018. Ces achats vont faire défaut pendant les premiers mois de cette année”, a-t-il précisé.

Au 1er janvier 2019, la TVA en Russie à augmenté, passant de 18 à 20 %, ce qui inquiète les industriels du secteur automobile. “Il y a de meilleures chances de croissance au deuxième semestre, car la demande fondamentale du marché devrait être suffisamment robuste pour digérer les incertitudes”, a tempéré M. Schreiber. “Mais cela implique qu’il n’y ait pas de changements drastiques dans la réglementation, des taxes supplémentaires ou autres, ce que nous ne pouvons pas exclure. Mais nous pensons que la confiance et les revenus des consommateurs seront suffisamment stables et solides pour garantir un marché au moins stable, ou en légère croissance”.

L’AEB prévoit une croissance des ventes limitée à 3,6 % cette année.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE AEB, AFP (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le Pôle Mov’eo projette une fusion avec les Aria Paris et Normandie

#Aria - #CES de Las Vegas - #Mov’eo - #PFA
Présent sur le stand du groupement ADAS aménagé au CES de Las Vegas, Marc Charlet, directeur général du Pôle Mov'eo, a évoqué ses projets...

Présent sur le stand du groupement ADAS aménagé au CES de Las Vegas, Marc Charlet, directeur général du Pôle Mov’eo, a évoqué ses projets pour 2019, parmi lesquels un rapprochement avec les associations régionales de l’industrie automobile (Aria) de Paris et de Normandie. Ce projet nourrit son ambition de « faire de la vallée de la Seine un lieu d’attractivité international », sur fond de mise en place du projet EVRA, qui vise à expérimenter des véhicules routiers autonomes, en vue d’une commercialisation en 2022. Pour mémoire, les Aria sont rattachées à la PFA Filière Automobile et ont pour mission de fédérer les acteurs régionaux.

L’autre concrétisation prévue au programme concerne la révision du mode de fonctionnement pour la gestion des projets collaboratifs. Le Pôle Mov’eo espère gagner en flexibilité et en fluidité. Ce qui servira les intérêts du domaine d’activité stratégique qui migrera vers une logique de développement par champ, au rang desquels Marc Charlet recense l’électrification et l’allègement, la mobilité connectée et autonome, les nouvelles mobilités et les services associés, ainsi que l’excellence industrielle (usine du futur).

Le Pôle Mov’eo a rapporté tous ces éléments dans son dossier de candidature, déposé en 2018. Celui pour lequel les cadres espèrent une réponse favorable. Un axe stratégique baptisé Mobility Valley, en référence à la Vallée de la Seine, où Marc Charlet et ses équipes entendent concevoir et produire les innovations avec la contribution des forces locales, dont les équipementiers, des start-ups, des académiciens et des territoires volontaires.

Le groupement ADAS réunit désormais 15 membres. Il a enregistré un chiffre d’affaires de 1 million d’euros en 2018 et vise 2 millions en 2020.

Source : JOURNALAUTO.COM (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Monde

Les exportations des constructeurs allemandes depuis les Etats-Unis vers la Chine ont chuté

#Chine - #Constructeurs allemands - #Etats-Unis - #Europe - #Exportation - #Importation
Les exportations des constructeurs allemandes depuis les Etats-Unis vers la Chine ont chuté en 2018 (à 95 000 unités contre 150 000 unités en...

Les exportations des constructeurs allemandes depuis les Etats-Unis vers la Chine ont chuté en 2018 (à 95 000 unités contre 150 000 unités en 2017), en raison du conflit commercial entre ces deux pays.

La majorité des modèles produits aux Etats-Unis puis exportés vers la Chine sont des véhicules de loisir.

Les constructeurs allemands – qui emploient 118 000 personnes aux Etats-Unis – ont produit 750 000 véhicules aux Etats-Unis l’an dernier, dont 56 % ont ensuite été exportés vers l’Europe et la Chine. En contrepartie, 470 000 véhicules produits par les groupes allemands ont été importés aux Etats-Unis, a précisé le VDA (association de l’industrie automobile allemande). La balance commerciale est donc positive aux Etats-Unis.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Les tarifs des carburants repartent à la hausse

#Carburant - #Prix
La semaine dernière, les tarifs moyens des carburants à la pompe sont repartis à la hausse Ils se sont établis à 1,392 euro le litre de gazole...

La semaine dernière, les tarifs moyens des carburants à la pompe sont repartis à la hausse. Ils se sont établis à 1,392 euro le litre de gazole (+ 1,6 centime), 1,394 euro le litre de SP95-E10 (+ 1,3 centime), 1,421 euro le litre de SP 95 (+ 1,4 centime) et 1,479 euro le litre de SP 98 (+ 1 centime). Seul le prix moyen du litre de GPL a diminué, à 0,848 euro (- 0,6 centime), indique le ministère de l’Ecologie et de l’Energie.

Source : AUTOPLUS.FR (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Les véhicules nord-américains de l’année sont la Genesis G70, le Ram 1500 et le Hyundai Kona

#Véhicules de l'Année
Les véhicules nord-américains de l’année ont été annoncés hier au salon de Detroit La Genesis G70 a remporté le titre dans la catégorie...

Les véhicules nord-américains de l’année ont été annoncés hier au salon de Detroit.

La Genesis G70 a remporté le titre dans la catégorie des voitures. Le pick-up Ram 1500 a été élu utilitaire de l’année et le Hyundai Kona a été récompensé dans la catégorie des tout-terrain/tout-chemin de loisir.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Corée du Sud

Les ventes d’utilitaires importés en Corée du Sud ont légèrement reculé en 2018

#Importations - #Marché - #Utilitaires
Les ventes d'utilitaires importés sur le marché coréen ont reculé de 1,6 % l'an dernier, à 4 394 unités, a annoncé la KAIDA (association des...

Les ventes d’utilitaires importés sur le marché coréen ont reculé de 1,6 % l’an dernier, à 4 394 unités, a annoncé la KAIDA (association des importateurs).

Sur le seul mois de décembre, les ventes ont plongé de 38 %, à 283 unités. Un porte-parole de Volvo Trucks Korea a expliqué que le secteur de la construction subissait un ralentissement de son activité, ce qui entraînait une moindre demande de véhicules utilitaires.

Source : YONHAP (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Les ventes de Ford en Chine ont plongé en 2018

#Ford - #Ventes
Ford a vendu 752 243 véhicules sur le marché chinois l'an dernier, soit 37 % de moins que l'année précédente Les ventes de Changan Ford, qui...

Ford a vendu 752 243 véhicules sur le marché chinois l’an dernier, soit 37 % de moins que l’année précédente.

Les ventes de Changan Ford, qui fabrique et distribue des voitures et des tout-terrain/tout-chemin de loisir de marque Ford, ont chuté de 50 %, à 417 215 unités. Celles de Jiangling Motors, l’autre coentreprise de Ford qui produit et distribue des utilitaires légers pour les marques Ford et JMC, ont quant à elles reculé de 9,9 %, à 263 582 unités. Les ventes de modèles Ford importés ont aussi baissé de 14 %, à 16 131 unités (dont près de 3 200 Mustang et 2 500 pick-ups F-150 Raptor), mais celles de Lincoln ont augmenté de 2,2 %, à 55 315 unités.

Ford avait lancé en novembre dernier de nouvelles moutures des Ford Focus et Escort sur le marché chinois. Il compte débuter ce mois-ci la commercialisation du Ford Territory, un tout-terrain de loisir de catégorie moyenne d’entrée de gamme développé pour la Chine, qui est assemblé par Jiangling.

Lincoln prévoit pour sa part de lancer un modèle produit localement en Chine chaque année entre 2019 et 2021 pour accroître sa part de marché sur le segment des véhicules de haut de gamme.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Les ventes du groupe VW en Chine ont augmenté de 0,5 % en 2018

#Audi - #Groupe Volkswagen - #Porsche - #Skoda - #Ventes
Les ventes du groupe Volkswagen en Chine ont augmenté de 0,5 % en 2018, à 4,21 millions d'unités, malgré le recul de la marque éponyme (- 2,1 %,...

Les ventes du groupe Volkswagen en Chine ont augmenté de 0,5 % en 2018, à 4,21 millions d’unités, malgré le recul de la marque éponyme (- 2,1 %, avec 3,11 millions de véhicules écoulés).

De plus, Audi a vu ses ventes en Chine augmenter de 1 % en 2018, à 663 000 unités, tandis que Porsche a progressé de 12 % (à 80 100 unités). Enfin, Skoda a vendu 341 000 voitures en Chine l’an dernier (+ 4,9 %).

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Les ventes mondiales du Groupe PSA ont battu un nouveau record en 2018

#Groupe PSA - #Résultats commerciaux
Les ventes mondiales du Groupe PSA ont augmenté pour la 5ème année consécutive en 2018, avec un renforcement du « pricing power » (pouvoir de...

Les ventes mondiales du Groupe PSA ont augmenté pour la 5ème année consécutive en 2018, avec un renforcement du « pricing power » (pouvoir de fixation des prix), dans un contexte de vents contraires économiques et géopolitiques. Le constructeur a écoulé près de 3 878 000 véhicules l’an dernier, en hausse de 6,8 % (dont 564 147 V.U.L., en hausse de 18,3 %). Sa croissance a été soutenue par une offensive produits marquée par plus de 70 lancements régionaux en deux ans, le déploiement d’une « Core Model Strategy » orientée clients et l’engagement du réseau commercial. Cette dynamique va se poursuivre en 2019, avec des lancements majeurs pour l’ensemble des marques du groupe. PSA a par ailleurs lancé son offensive électrique, avec les premiers modèles PHEV et EV qui seront disponibles pour les clients dès 2019, en commençant par la marque DS.

En Europe (3 106 160 véhicules écoulés ; + 30,6 %), le Groupe PSA a pleinement profité de son excellente gestion du déploiement de la nouvelle norme WLTP pour prendre une longueur d’avance sur la concurrence au 3ème quadrimestre. Sa part du marché s’est établie à 17,1 % fin 2018, en hausse de 3,8 points, grâce aux marques Peugeot et Citroën, qui affichent les meilleures progressions de ventes en 2018 du top des 10 marques en Europe, avec une hausse de près de 5 % pour chacune. Le Groupe PSA a fait mieux que le marché et s’est amélioré dans les principaux pays : en France (+ 2,6 points), en Espagne (+ 4,2 points), en Italie (+ 3,9 points), au Royaume-Uni (+ 4,8 points) et en Allemagne (+ 3,7 points).

Au Moyen-Orient-Afrique, le constructeur est resté offensif dans un contexte régional mouvementé. Malgré de forts vents contraires, dus principalement à la suspension de l’activité en Iran et à un fléchissement du marché turc, la part de marché du Groupe PSA a progressé au Maroc (+ 1,7 point), en Tunisie (+ 1 point) et en Egypte (+ 3,1 points). L’empreinte industrielle régionale est en cours de déploiement, avec comme étape majeure le début de la production sur le site marocain de Kenitra en 2019.

Dans un marché chinois des voitures particulières en recul de 2 %, les ventes du Groupe PSA ont accusé une baisse de 34,2 %. Le constructeur travaille sur plusieurs plans d’actions avec ses partenaires afin de surmonter les difficultés en cours. Il met notamment en œuvre sa stratégie d’électrification avec la marque Fukang, suivie par des modèles électrifiés PCD (Peugeot Citroën, DS) à partir de 2019. La Core Model Strategy, en cours d’exécution, proposera une offre produits répondant davantage aux attentes des clients chinois. Les ventes en Asie du Sud-Est ont doublé par rapport à 2017, à 10 882 unités. La société conjointe avec Naza (Malaisie) livrera ses premiers véhicules en 2019 (Peugeot 3008 et 5008).

En Amérique latine, la baisse des ventes (- 15 %, à 175 257 unités) est due en grande partie au repli sévère du marché argentin (- 32 % au second semestre), imputable au contexte économique, avec un impact défavorable sur le taux de change, et à des difficultés sur le marché brésilien. Les ventes restent toutefois bien orientées dans la zone panaméricaine (54 887 véhicules vendus, en hausse de 13,3 %), avec notamment le Chili, le Mexique, la Colombie, le Pérou, l’Uruguay et l’Equateur.

En Inde-Pacifique, la croissance des ventes résulte notamment du bon niveau d’activités du groupe au Japon (+ 9,6 %). Le projet de production en Inde, développé en partenariat avec le groupe CK Birla, suit son cours comme prévu.

Enfin, la zone Eurasie est marquée par une stabilité des ventes (15 288 unités ; + 0,48 %) ; celles-ci ont toutefois progressé de 7 % en Ukraine.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE GROUPE PSA (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

LG Chem va agrandir des usines de batteries en Chine

#batteries - #Investissement - #LG Chem
LG Chem prévoit d'investir 1 200 milliards de wons (935 millions d'euros) pour agrandir deux usines de batteries en Chine d'ici à 2020, afin de...

LG Chem prévoit d’investir 1 200 milliards de wons (935 millions d’euros) pour agrandir deux usines de batteries en Chine d’ici à 2020, afin de répondre à la hausse de la demande dans le monde.

Le fabricant coréen de batteries a précisé qu’il investirait 600 milliards de wons dans une usine de batteries pour véhicules électriques et une somme identique dans une autre usine à Nanjing.

L’an dernier, LG Chem avait annoncé qu’il investirait environ 2 000 milliards de wons (1,56 milliard d’euros) pour implanter une seconde usine de batteries pour véhicules électriques d’ici à 2023 à Nanjing.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (15/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Mercedes va intégrer la technologie de collecte de données d’Otonomo dans ses voitures connectées

#Daimler - #Données - #Mercedes - #Otonomo - #Voiture connectée
Mercedes va intégrer la technologie de collecte de données d'Otonomo dans ses voitures connectées Otonomo est une société de courtage de...

Mercedes va intégrer la technologie de collecte de données d’Otonomo dans ses voitures connectées. Otonomo est une société de courtage de données israélienne.

Dans le cadre de cette coopération, Daimler intégrera la technologie de collecte de données d’Otonomo dans les voitures connectées de Mercedes, pour proposer des services personnalisés à ses clients, selon leur utilisation de leur véhicule.

Otonomo a été fondé en 2015.

Source : CTECH (10/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Milla a présenté sa navette autonome Mobility Pod au CES de Las Vegas

#CES de Las Vegas - #Milla - #Mobility Pod - #Navette Autonome
Le Mobility Pod, véhicule de transport de personnes sans chauffeur de Milla, dernier venu sur ce marché très prisé, a été dévoilé au CES de...

Le Mobility Pod, véhicule de transport de personnes sans chauffeur de Milla, dernier venu sur ce marché très prisé, a été dévoilé au CES de Las Vegas. Dotée de six places et capable d’atteindre 30 km/h, cette navette autonome au format assez compact pour intéresser le plus large périmètre de clients, entrera en phase d’expérimentation avant la fin du premier semestre de 2019, à Vélizy (Yvelines).

Outre la plateforme, les équipes de Milla ont développé leur propre système d’automatisation de la conduite. Les fondateurs assurent avoir la propriété de 95 % du contenu du logiciel de gestion qui classe le Mobility Pod dans la catégorie des navettes autonomes et non des robot-taxis, en ce sens qu’il est taillé pour évoluer sur des sites complexes mais maîtrisés. Au besoin, des équipements de communication entre le véhicule et l’infrastructure routière (V-to-X et V-to-I) sont disponibles dans le catalogue de Milla pour faciliter la circulation.

Les clients seront des opérateurs de mobilité. Le Mobility Pod devrait trouver sa place sur des sites privés industriels, des campus universitaires, des maisons de retraite ou dans des zones urbaines isolées. Milla prévoit deux modes de facturation, soit en vente directe pour un montant qui n’a pas encore été dévoilé, soit contrat de location. Le constructeur propose d’assurer la maintenance et le service, en plus de fournir une plateforme de gestion et de géolocalisation.

Le Mobility Pod est produit au Mans (Sarthe) au rythme de 8 unités par mois. Une cadence encore faible que les dirigeants disent pouvoir accélérer avec le renfort d’une ancienne usine TRW installée dans les Vosges. « Nous voulons atteindre la barre des 1 000 unités assemblées d’ici 3 ans », indique Frédéric Mathis, président de Milla.

Source : JOURNALAUTO.COM (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Nissan présente à Detroit le concept de berline électrique IMs

#Concept - #Electrique - #Nissan - #Salon de Detroit
Nissan a présenté au Salon de Detroit le concept IMs, une berline 100 % électrique qui développe 483 chevaux Le constructeur précise que l’IMs...

Nissan a présenté au Salon de Detroit le concept IMs, une berline 100 % électrique qui développe 483 chevaux. Le constructeur précise que l’IMs se classera dans un tout nouveau segment, celui des “berlines sport surélevées”. Grâce à sa batterie de 115 kWh, l’IMs propose non seulement des performances dignes des berlines sport les plus rapides, mais aussi une autonomie pouvant aller jusqu’à 610 km par charge.

Bien qu’elle soit encore au stade de concept, la Nissan IMs incarne le nouveau langage visuel de Nissan, avec ses lignes horizontales et son allure angulaire, incorporant le fameux toit flottant qu’on a vu apparaître sur d’autres véhicules du constructeur par le passé, comme le Murano et la Maxima.

L’habitacle du concept représente aussi le futur des produits Nissan : sa cabine de style “lounge” avec un tableau de bord entièrement numérique intégrant les plus récentes technologies en matière de conduite autonome et de connectivité, mais aussi de réalité augmentée permettant de mieux percevoir les objets en dehors du champ de vision du conducteur”.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, GUIDE AUTO (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Peugeot s’offre les services d’un nouvel ambassadeur

#Peugeot
Peugeot a choisi le tennisman Robin Haase pour le représenter Agé de 31 ans, Néerlandais fait partie des 50 meilleurs joueurs mondiaux Il rejoint...

Peugeot a choisi le tennisman Robin Haase pour le représenter. Agé de 31 ans, Néerlandais fait partie des 50 meilleurs joueurs mondiaux. Il rejoint l’écurie tennis de la marque au lion, laquelle regroupe déjà Lucas Pouille (France), Alexander Zverev (Allemagne), Jamie Murray (Royaume-Uni), Juan Martin Del Potro et Diego Schwartzman (Argentine), ainsi que Pablo Carreño, Fernando Verdasco et David Ferrer (Espagne).

Profitant de l’annonce de ce partenariat et du début de l’Open d’Australie (14-27 janvier 2019), Peugeot dévoile une nouvelle campagne de communication qui met en scène deux de ses ambassadeurs (Lucas Pouille et Alexander Zverev) avec les 508 et 508 SW hybrides rechargeables, qui seront commercialisées à l’automne 2019.

Source : AUTOPLUS.FR (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Signature d’un partenariat entre Indra Automobile Recycling et le Groupe PSA pour développer l’utilisation des pièces de réemploi

#Groupe PSA - #Indra - #pièces de réemploi - #Recyclage
Indra Automobile Recycling et le Groupe PSA ont signé un partenariat pour accélérer et faciliter l’utilisation des pièces de réemploi...

Indra Automobile Recycling et le Groupe PSA ont signé un partenariat pour accélérer et faciliter l’utilisation des pièces de réemploi. L’objectif des deux partenaires est de faciliter la commande et la commercialisation des pièces de réemploi toutes marques par les réparateurs agréés du Groupe PSA en France (environ 4 000). A cet effet, le constructeur recommande à ses réseaux l’utilisation de l’outil PRECIS, intégré au portail de commande « Service Box » du Groupe PSA. Cet outil, développé par Indra Automobile Recycling et Sidexa, offre une solution clé en mains aux réparateurs automobiles, ainsi que la garantie d’une traçabilité des pièces et d’un service au meilleur niveau de qualité.

L’intégration de cette offre à Service Box permet au Groupe PSA d’offrir à ses clients une gamme complète de pièces issues de l’économie circulaire, en venant compléter les pièces d’Echange Standard et les pièces proposées en « Repair & Return ». A ce jour, près de 380 000 pièces de réemploi sont stockées et disponibles dans l’outil PRECIS, prêtes à être livrées aux professionnels de la réparation. Avec 1 820 commandes par mois en moyenne, PRECIS s’affirme comme un outil incontournable de la profession.

Au-delà de la fiabilité informatique de l’outil PRECIS, l’expertise d’Indra Automotive Recycling garantit qualité de montage et de stockage, contrôle qualité, nettoyage et qualité de conditionnement. Les centres VHU livrent 90 % des pièces en 24 heures. En favorisant la démocratisation de la pièce de réemploi au service de la réparation automobile, les deux partenaires sont moteurs de la transition énergétique.

Lire l'article complet Icone de flèche
France

Valeo mettra le XTravue Trailer en production en 2020

#CES de Las Vegas - #Valeo - #XTravue Trailer
Lors du CES de Las Vegas, Valeo a présenté le XTravue Trailer, dispositif qui permet de voir « à travers » la remorque que l'on tracte sur la...

Lors du CES de Las Vegas, Valeo a présenté le XTravue Trailer, dispositif qui permet de voir « à travers » la remorque que l’on tracte sur la route. Depuis l’écran central dans l’habitacle, le conducteur dispose d’une vision globale et par transparence de ce qui le suit.

Le marché américain, acquis aux pick-ups avec des remorques volumineuses, devrait constituer le principal débouché pour l’équipementier français. Un constructeur aurait déjà signé pour en doter un véhicule à sortir et la mise en production de cette aide à la conduite d’un nouveau genre interviendra en 2020.

XTravue Trailer pourrait aussi être lancé en Europe, mais pour l’heure, Valeo reste en attente de contrats.

Source : JOURNALAUTO.COM (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Israël

Volkswagen et Mobileye prévoient de mettre des taxis autonomes en circulation à Tel Aviv

#Champion Motors - #Mobileye - #Taxi autonome - #Volkswagen
Volkswagen et Mobileye prévoient de mettre plusieurs centaines de taxis autonomes en circulation à Tel Aviv d'ici à 2022 Il s'agira de...

Volkswagen et Mobileye prévoient de mettre plusieurs centaines de taxis autonomes en circulation à Tel Aviv d’ici à 2022.

Il s’agira de véhicules autonomes de Niveau 4. Ces taxis seront mis en circulation dans le cadre du partenariat entre Volkswagen, Mobileye et Champion Motors, annoncé en octobre dernier.

Sur la période 2019-2020, des données seront collectées sur les 33 km de routes de Tel Aviv. Au cours des deux années suivantes, la collecte de données sera étendue à 111 km de routes supplémentaires.

La mise en route “commerciale” du service est prévue pour 2022. Dès 2023, les trois partenaires envisagent de proposer leur service de taxis autonomes hors d’Israël.

Source : CTECH (10/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Volkswagen va construire une deuxième usine aux Etats-Unis

#Emploi - #Investissement - #Production - #Usine - #Véhicule électrique - #Volkswagen
Le groupe Volkswagen va construire une deuxième usine aux Etats-Unis, à côté de celle dont il dispose déjà à Chattanooga (ouverte quant à...

Le groupe Volkswagen va construire une deuxième usine aux Etats-Unis, à côté de celle dont il dispose déjà à Chattanooga (ouverte quant à elle en 2011).

Le nouveau site produira des véhicules électriques pour l’Amérique du Nord à compter de 2022. Ces futurs modèles se baseront sur la plateforme modulaire MEB, dédiée aux véhicules électrifiés.

Le groupe allemand va investir 800 millions de dollars pour la construction de cette usine.

La construction de ce nouveau site d’assemblage devrait permettre la création d’un millier de nouveaux emplois.

Lorsque la production débutera dans cette deuxième usine américaine, celle-ci sera l’un des six sites du groupe Volkswagen dans le monde à produire exclusivement des véhicules électrifiés (et la seule en Amérique du Nord).

“Les Etats-Unis sont l’une des régions les plus importantes pour nous et produire des voitures électriques à Chattanooga s’inscrit dans notre stratégie de croissance aux Etats-Unis”, a expliqué le président du directoire du groupe Volkswagen, Herbert Diess.

Avec des investissements et cette hausse prévue des capacités de production aux Etats-Unis, le constructeur entend renforcer la croissance de la marque Volkswagen sur le marché américain. Scott Keogh, président de Volkswagen Group of America, a indiqué que les plans de Volkswagen visaient à ce que les véhicules électriques passent d’un marché de niche à un marché de masse.

Pour rappel, le groupe Volkswagen a annoncé des investissements de 44 milliards d’euros d’ici à 2023 afin d’étendre sa gamme de véhicules électriques (27 modèles attendus d’ici à 2022). Au moins 2 des futurs modèles électriques seront destinés aux consommateurs américains.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (14/1/19)
Lire l'article complet Icone de flèche

Retrouvez toutes les analyses de 14h