triangle orange
Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Icone
triangle bleu
Allemagne

Allemagne : la coalition au pouvoir est parvenue à un compromis sur le diesel

#Diesel - #Euro 6 - #Gouvernement - #Normes
En Allemagne, la coalition au pouvoir est parvenue à un compromis pour régler la crise du diesel Le gouvernement a ainsi présenté un ensemble...

En Allemagne, la coalition au pouvoir est parvenue à un compromis pour régler la crise du diesel.

Le gouvernement a ainsi présenté un ensemble de mesures, comprenant la poursuite des mises à jour logicielles, des remises aux normes via un post-équipement mécanique et des primes à la conversion (variables selon les constructeurs).

Ces mesures devraient être financées par les constructeurs. Les constructeurs proposeraient des primes à la conversion aux montants variables (jusqu’à 6 000 euros pour BMW, jusqu’à 5 000 euros pour Daimler et entre 4 000 et 8 000 euros pour Volkswagen).

Les primes les plus élevées pourraient atteindre jusqu’à 10 000 euros. En effet, Renault a été le premier constructeur à réagir à l’annonce du gouvernement en indiquant qu’il proposerait, selon les modèles des primes à la conversion comprises entre 2 000 et 10 000 euros. 

Concernant la remise aux normes via des modifications mécaniques, Volkswagen s’est déclaré prêt à payer 2 400 euros sur les 3 000 euros que coûterait cette mesure. La question du financement des 600 euros restants reste posée.

Néanmoins, de nombreuses questions restent en suspens, notamment concernant l’application de ces mesures.

Il sembleraient que ces mesures soient en priorité appliquées dans les villes risquant des interdictions de circulation. Elles pourraient être mises en place soit séparément, soit combinées entre elles, selon les besoins des villes.

Des détails supplémentaires doivent être publiées dans le courant de la journée.

L’objectif pour le gouvernement est d’éviter de nouvelles interdictions de circulation, après que Hambourg se soit déjà vu condamnée à mettre en place de telles interdictions, par décision de justice.

14 villes, dans lesquelles les émissions de NOx dépassent les 50 microgrammes par m3 d’air, sont jugées comme prioritaires pour l’application de ces mesures.

Source : AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (1/10/18), ECHOS (2/10/18), AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (1er et 2/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Carlos Ghosn évoque les mutations du secteur automobile

#Carlos Ghosn - #Mitsubishi - #Nissan - #Renault
Dans un entretien accordé aux Echos, le président de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Carlos Ghosn explique que la grande modification chez les...

Dans un entretien accordé aux Echos, le président de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Carlos Ghosn explique que la grande modification chez les constructeurs depuis 2016, « c’est l’éruption de technologies permettant d’envisager des voitures beaucoup plus connectées ou autonomes, et surtout des services de mobilité ». « C’est visible. Les constructeurs ont vraiment intégré le fait qu’ils allaient s’occuper de ces services, non seulement en étant des partenaires très importants des opérateurs, mais aussi en lançant leurs propres offres. Regardez ce qui se passe à Paris avec l’après-Autolib’, tous les constructeurs proposent leurs services. Vous allez voir la même chose dans toutes les villes du monde », prévoit-il.

M. Ghosn indique par ailleurs que, « fin 2022, 50 % de l’offre de l’Alliance (y compris celle de Renault) sera électrifiée ». « Et plus de 10 % de nos ventes seront faites en pur électrique dans quatre ans, avec sept ou huit produits mondiaux à gros volumes », ajoute-t-il. « A la fin de notre plan stratégique, fin 2022, notre gamme zéro émission sera au moins au niveau de profitabilité de la moyenne du groupe », souligne-t-il encore.

« Nous allons vers un déclin durable du diesel. Ce n’est pas justifié, mais un marché n’est pas fait que de considérations objectives. Nous avions dit que nous réduirions notre offre diesel de moitié d’ici à fin 2022, je crains désormais qu’on ne doive aller plus loin », annonce en outre le dirigeant, assurant toutefois que le groupe tiendra son objectif de réduction des émissions de CO2 grâce à son offre. « Le seul doute, c’est que cela dépend aussi du nombre de véhicules électriques vendus. Si les bonus sont maintenus ou développés dans les pays européens, cela sera plus facile », remarque-t-il.

Interrogé sur la consolidation du secteur automobile, M. Ghosn indique que l’Alliance ne prendra aucune initiative. « Nous sommes déjà le premier groupe mondial, avec 11 millions de voitures envisagées cette année. Nous n’avons pas besoin de grandir. Un constructeur qui vend 3 ou 3,5 millions de véhicules par an, son obsession c’est de grandir, même s’il dit l’inverse. A 11 millions, ce n’est plus une priorité. Mais si une opportunité se présente, pourquoi pas », déclare-t-il.

Source : ECHOS (2/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Carlos Ghosn ne voit pas Google comme une menace

#Carlos Ghosn - #Google - #Mitsubishi - #Nissan - #Renault
Le président de Renault-Nissan-Mitsubishi Carlos Ghosn a affirmé le 1er octobre qu'il ne voyait pas son nouveau partenaire Google comme une menace...

Le président de Renault-Nissan-Mitsubishi Carlos Ghosn a affirmé le 1er octobre qu’il ne voyait pas son nouveau partenaire Google comme une menace pour le contrôle des données des futurs véhicules connectés. L’Alliance a annoncé en septembre la signature d’un accord mondial avec Google pour équiper ses futurs véhicules de logiciels innovants. Le contrat prévoit que le groupe utilisera le système Android pour offrir de nouveaux services à bord de ses automobiles.

« Nous avons conclu cet accord après une longue négociation. Nous n’avons pas l’intention de perdre le contrôle sur nos produits. Nous gardons le contrôle », a déclaré M. Ghosn lors d’une conférence à Paris à la veille de la première journée presse du Mondial de l’Automobile. « Nous sommes très prudents », a-t-il ajouté, mais « nous savons que nous ne pouvons pas faire seuls les voitures autonomes et connectées. Nous allons avoir besoin de partenaires. Nous verrons plus de coopérations comme celle-ci », a-t-il déclaré.

Le dirigeant a souligné le rôle central que continueront de jouer, selon lui, les constructeurs d’automobiles, malgré l’arrivée de nouveaux entrants venus du secteur des technologies dans les voitures du futur. « Nous sommes les architectes et les assembleurs des technologies pour le bénéfice de l’utilisateur », a-t-il affirmé.

Source : AFP (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

CHJ Automotive va officiellement lancer son premier modèle en octobre

#CHJ Automotive - #Modèle - #Véhicule de loisir - #Véhicule électrique
La start-up chinoise CHJ Automotive va officiellement lancer son premier modèle le 18 octobre Il s'agira d'un véhicule de loisir électrique avec...

La start-up chinoise CHJ Automotive va officiellement lancer son premier modèle le 18 octobre. Il s’agira d’un véhicule de loisir électrique avec prolongateur d’autonomie qui lui conférera une autonomie de 700 km.

Avec ce modèle, CHJ entend concurrencer les Tesla Model X et Lexus RX450h. Les livraisons du véhicule de loisir devraient débuter au second semestre et des variantes à 6 ou 7 places seront proposées.

Selon des sources internes, le véhicule pourrait être produit par le constructeur chinois Lifan Motors, qui devrait louer son usine de Changzhou à CHJ.

CHJ envisagerait alors de produire jusqu’à 100 000 véhicules de loisir électriques par an.

Source : GASGOO.COM (30/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Dacia présente au Mondial des nouveautés moteur, ainsi qu’un système de navigation plus puissant

#Dacia - #Mondial de l’Automobile
Dacia présente au Mondial de l’Automobile de Paris des nouveautés moteur (13 TCe 130 FAP et 150 FAP disponibles sur le Duster), ainsi qu’une...

Dacia présente au Mondial de l’Automobile de Paris des nouveautés moteur (1.3 TCe 130 FAP et 150 FAP disponibles sur le Duster), ainsi qu’une version de son Media Nav Evolution offrant de nouvelles fonctionnalités et une navigation plus facile et rapide. La communauté est également mise à l’honneur avec un concours lui permettant de choisir la prochaine Série Très Limitée de la Sandero.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE DACIA (2/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Royaume-Uni

Des voitures entièrement autonomes devraient circuler au Royaume-Uni dans trois à quatre ans

#Diesel - #Gouvernement - #Voiture autonome
Des voitures entièrement autonomes circuleront sur les routes britanniques dans quelques années et les voitures diesel auront encore un rôle à...

Des voitures entièrement autonomes circuleront sur les routes britanniques dans quelques années et les voitures diesel auront encore un rôle à jouer pendant de nombreuses années, a prédit le ministre britannique des Transports, Chris Grayling.

« Nous nous rapprochons rapidement de l’ère de la voiture sans conducteur », a déclaré M. Grayling lors de la conférence du parti conservateur à Birmingham. « Je pense que les premières voitures vraiment autonomes seront sur nos routes d’ici à trois ou quatre ans », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, M. Grayling a indiqué qu’il comptait toujours interdire la vente de voitures neuves diesel et à essence à l’horizon 2040, mais que les voitures diesel auraient un rôle à jouer dans les années à venir. Les dernières voitures diesel n’ont jamais été aussi propres et la technologie évolue, a-t-il souligné.

Source :  AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Faurecia finalise la prise de contrôle intégrale de Parrot Faurecia Automotive

#Faurecia - #Parrot Faurecia Automotive
Faurecia a annoncé le 1er octobre sa prise de contrôle intégrale de la coentreprise Parrot Faurecia Automotive, une transaction réalisée sur la...

Faurecia a annoncé le 1er octobre sa prise de contrôle intégrale de la coentreprise Parrot Faurecia Automotive, une transaction réalisée sur la base d’une valeur d’entreprise de 100 millions d’euros, identique à celle retenue lors de l’entrée au capital par Faurecia, en 2017.

Cette opération a été réalisée avec un peu d’anticipation sur le calendrier initial. Elle devait en effet intervenir en 2019 mais, le 5 juillet dernier, Parrot et Faurecia avaient déclaré s’être accordés sur une accélération de la manœuvre. Soumise à la validation des autorités compétentes, la prise de pouvoir est désormais officielle.

Dans un contexte de conception du véhicule autonome, Faurecia doit développer ses compétences en matière de connectivité. Ainsi constitué, le groupe pourra proposer des solutions intégrées à l’industrie automobile, notamment en s’appuyant sur un partenariat avec l’Allemand ZF.

Source : JOURNALAUTO.COM (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Italie

FCA a présenté sa nouvelle équipe dirigeante

#FCA - #Management - #Nominations
Mike Manley, administrateur délégué de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), a annoncé sa nouvelle équipe dirigeante, dont la mission est de...

Mike Manley, administrateur délégué de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), a annoncé sa nouvelle équipe dirigeante, dont la mission est de relancer les activités du constructeur automobile en Europe, de poursuivre son développement en Amérique du Nord et d’en faire un acteur de premier plan dans les véhicules électriques et autonomes.

M. Manley, qui dirigeait la division Jeep du groupe, a succédé à l’emblématique Sergio Marchionne quelques jours avant la mort de ce dernier en juillet. Il s’est engagé à mettre en oeuvre la stratégie de son prédécesseur, dévoilée en juin et dont l’objectif est de doubler le bénéfice d’exploitation de FCA d’ici à 2022 en misant sur les SUV et les voitures hybrides et électriques.

“Les cinq prochaines années continueront à être extrêmement difficiles pour notre secteur, avec des réglementations plus strictes et probablement une croissance plus lente du secteur dans le monde”, indique Mike Manley. “Néanmoins, avec un accent mis sur une exécution au laser et une flexibilité permanente qui nous permet de nous adapter au fur et à mesure que les circonstances évoluent (…), nous avons une vision claire de la réalisation de nos ambitions quinquennales”.

Pietro Gorlier, jusqu’ici directeur d’exploitation de la division composants de FCA, va prendre la tête des activités en Europe, région où la rentabilité du groupe est nettement inférieure à celles de ses concurrents. Alfredo Altavilla avait démissionné en juillet de son poste de patron pour l’Europe après la nomination de Mike Manley à la tête de FCA, ce dernier ayant depuis assuré l’intérim.

En tant que responsable de la division composants, Pietro Gorlier a également dirigé l’équipementier Magneti Marelli, filiale que FCA veut vendre ou scinder. Il y sera remplacé par Ermanno Ferrari, actuellement patron de la division éclairage de Magneti Marelli.

La désignation d’un Italien pour diriger les activités de FCA en Europe pourrait apaiser les craintes de Rome de voir les liens du constructeur avec son pays d’origine se délier. Dans son dernier plan stratégique présenté en juin, Sergio Marchionne avait dit vouloir continuer à adapter certaines des usines italiennes de FCA aux Alfa Romeo, aux Jeep et aux Maserati, plutôt que d’y produire des véhicules en série moins rentables. FCA y répliquera ce qui a fonctionné aux Etats-Unis, où il a adapté ses usines à l’assemblage des SUV et des camions, des véhicules à marge élevée, pour contrer ses concurrents Ford et General Motors.

Mike Manley a nommé un binôme, Tim Kuniskis et Reid Bigland, pour lui succéder à la tête de Jeep en Amérique du Nord et de RAM respectivement. Tim Kuniskis conservera également la direction d’Alfa Romeo, et Harald Wester, actuellement directeur de la technologie, assumera également un rôle dans la marque de luxe Maserati.

FCA a réduit ses prévisions de bénéfice annuel en juillet, en raison d’une performance décevante en Chine, un marché qui constitue l’un des défis que doit relever Mike Manley.

Source : REUTERS, AUTOMOTIVE NEWS (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Argentine

Ford ne produira plus la Focus en Argentine

#Ford - #Modèle - #Production
Ford prévoit de cesser de produire la Focus dans son usine en Argentine en mai 2019, dans le cadre de ses efforts pour endiguer ses pertes en...

Ford prévoit de cesser de produire la Focus dans son usine en Argentine en mai 2019, dans le cadre de ses efforts pour endiguer ses pertes en Amérique du Sud.

La Focus est assemblée en Argentine sur le site de Pacheco, où Ford continuera à fabriquer des pick-ups Ranger. Un porte-parole du constructeur a indiqué qu’il était « trop tôt » pour dire s’il y aurait des licenciements dans cette usine, qui emploie environ 3 440 personnes, mais que des discussions étaient en cours avec les représentants des salariés.

Ford a expliqué que la clientèle sud-américaine, comme celle nord-américaine, se détournait de plus en plus des voitures traditionnelles comme la Focus.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Ganfeng Lithium a conclu un accord avec BMW

#Accord - #Approvisionnement - #BMW - #Ganfeng Lithium - #lithium - #Matériau
Le producteur chinois de lithium Ganfeng Lithium a conclu un accord avec le groupe BMW, en vue d'approvisionner les fournisseurs de batteries du...

Le producteur chinois de lithium Ganfeng Lithium a conclu un accord avec le groupe BMW, en vue d’approvisionner les fournisseurs de batteries du groupe allemand en lithium au cours des cinq prochaines années.

Cet accord, signé par BMW la semaine dernière, pourra être prolongé de trois ans, a précisé Ganfeng Lithium.

Ganfeng Lithium a déjà noué des accords d’approvisionnement en lithium avec Tesla en septembre et avec LG Chem en août.

Ganfeng Lithium siège à Xinyu (dans la province du Jiangxi) et est coté à Shanghai. Il prévoirait son introduction à la bourse de Hong Kong  pour lever des capitaux en vue d’étendre ses activités de prospection de lithium hors de Chine.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (2/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

General Motors va rappeler plus de 3 millions de véhicules en Chine

#General Motors - #Rappel De Véhicule - #Shanghai GM
La coentreprise de General Motors en Chine Shanghai GM rappellera à partir du 20 octobre plus de 3,3 millions de Buick, Chevrolet et Cadillac en...

La coentreprise de General Motors en Chine Shanghai GM rappellera à partir du 20 octobre plus de 3,3 millions de Buick, Chevrolet et Cadillac en raison d’un défaut dans le système de suspension, ont annoncé les autorités chinoises. Les véhicules concernés par ce rappel ont été produits entre 2013 et 2018.

General Motors a expliqué que le bras de suspension pourrait se déformer dans des conditions d’utilisation extrêmes. Il a ajouté que le problème n’avait apparemment pas fait de victimes.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (2/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Hubject a noué un accord de coopération avec Star Charge China

#Accord - #Hubject - #Recharge - #Star Charge China
Hubject, une société allemande qui développe une méthode de localisation et de paiement pour les bornes de recharges, a noué un accord de...

Hubject, une société allemande qui développe une méthode de localisation et de paiement pour les bornes de recharges, a noué un accord de coopération avec Star Charge China, un réseau de bornes de recharge, comptant 20 000 points de recharge en Chine.

Aux termes de leur accord, les 20 000 points de recharge de Star Charge China seront ajoutés au réseau de Hubject. De ce fait, la société allemande disposera d’un réseau de plus de 100 000 points de recharge.

L’an dernier, Hubject avait déjà noué des accords pour développer son réseau en Chine et aux Etats-Unis.

Pour rappel, Hubject est détenu par Volkswagen, Daimler, BMW, Siemens, Bosch, Innogy et EnBW.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (2/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

L’université technique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle a ouvert un nouveau centre d’essai pour voitures autonomes

#Aix-la-Chapelle - #Conduite autonome - #Essai - #Université
L'université technique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle (ou RWTH Aachen) a ouvert un nouveau centre d'essai pour voitures autonomes et...

L’université technique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle (ou RWTH Aachen) a ouvert un nouveau centre d’essai pour voitures autonomes et connectées.

Ce centre se situe à Aldenhoven, près d’Aix-la-Chapelle et reproduira des croisements, des zébras, des arrêts de bus ou tramways, des ronds-points, des emplacements de stationnement et des bâtiments, afin de simuler un environnement urbain, avec des situations de circulation complexes.

Des technologies clés de la conduite autonome (tels que des capteurs, des logiciels ou encore des technologies de transmission) y seront mises à l’essai.

Le projet regroupe 40 entreprises et organismes allemands en lien avec la conduite autonome et a bénéficié d’un financement de 3,3 millions d’euros de la part de l’Etat allemand.

Source : AUTOMOBILWOCHE (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

La Peugeot 508 SW débute sa carrière commerciale avec une série limitée baptisée « First Edition »

#Mondial de l’Automobile - #Peugeot - #Série limitée
Exposée au Mondial de l'Automobile de Paris auprès, notamment, du concept e-Legend, la nouvelle Peugeot 508 SW débute sa carrière commerciale...

Exposée au Mondial de l’Automobile de Paris auprès, notamment, du concept e-Legend, la nouvelle Peugeot 508 SW débute sa carrière commerciale avec une série limitée baptisée « First Edition ». Basée sur la finition « GT », celle-ci se reconnaît à quelques éléments et équipements spécifiques. Disponible en trois couleurs (« Dark Blue », « Blanc Nacré » et « Gris Amazonite »), elle reçoit notamment un contour de calandre noir brillant et des jantes en alliage de 19 pouces bi-ton diamantées. A bord, elle mêle bois et cuir (noir ou rouge) et gagne un ciel de pavillon noir, un éclairage d’ambiance Full LED, un pédalier en aluminium et des seuils de portes exclusifs. Le coffre (hayon mains libres) revêt quant à lui un plancher en bois avec barres anti-glissement.

Le modèle fait le plein de technologies avec la fonction Night Vision, une recharge de smartphone par induction, un système audio Focal et un écran tactile de 10 pouces doté de la navigation 3D connectée à reconnaissance vocale. Un casque sans fil Focal conçu avec le Peugeot Design Lab est également au menu.

Côté motorisations, le break est proposé avec le PureTech de 225 ch (EAT8) ou le BlueHDi 180 (EAT8). La Peugeot 508 SW First Edition est commercialisée à partir du 2 octobre avec une réservation possible en ligne, à partir de 51 750 euros en version à essence et de 52 950 euros en motorisation diesel.

Source : AUTOPLUS.FR (2/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Royaume-Uni

La production d’utilitaires au Royaume-Uni a légèrement diminué en août

#Production - #SMMT - #Utilitaires
La production de véhicules utilitaires au Royaume-Uni a diminué de 1,6 % a mois d'août, à 3 685 unités, portant le volume pour les huit premiers...

La production de véhicules utilitaires au Royaume-Uni a diminué de 1,6 % a mois d’août, à 3 685 unités, portant le volume pour les huit premiers mois de l’année à 52 478 unités, en recul de 2,9 %, selon les chiffres publiés par la SMMT (association des constructeurs britanniques).

Au mois d’août, la production pour le marché britannique a baissé de 3,4 % (à 1 584 unités) et celle pour l’exportation a diminué de 0,2 % (à 2 101 unités).

Source : COMMUNIQUE SMMT (27/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le diesel est tombé à un niveau historiquement bas en septembre

#Diesel - #Electrique - #Essence - #Etude - #Hybride
D’après les données fournies par AAA Data, la part de marché des véhicules diesel est tombée à 36,24 % en septembre ; 53 915 modèles ont...

D’après les données fournies par AAA Data, la part de marché des véhicules diesel est tombée à 36,24 % en septembre ; 53 915 modèles ont été écoulés, en recul de 33,3 %. Il s’agit d’un niveau historiquement bas : pour rappel, cette proportion s’établissait à plus de 47 % il y a un an et à 51 % en 2016.

Rares ont été les marques qui ont vu leurs immatriculations en motorisation diesel croître en septembre, hormis quatre d’entre elles : Dacia (+ 4,5 %), Seat (+ 43,7 %), Volvo (+ 13,6 %) ou encore Jaguar (+ 43,8 %). En revanche, nombreuses sont celles qui ont subi une chute des ventes à deux chiffres. Pour certaines, le diesel ne représente d’ailleurs plus qu’une infime part des immatriculations, à l’instar de Toyota avec une proportion de 1,47 % le mois dernier, soit 105 petites unités et moins 62 %. Toutefois, pour certains constructeurs, le diesel n’est pas mort, notamment Mercedes avec 78,78 % de diesel dans les immatriculations totales. Volvo s’illustre aussi par un fort taux de dieselisation (74,87 %), tout comme BMW (60,25 %) ou encore Dacia (44,08 %).

Ce recul du diesel a profité à l’essence, dont les ventes ont représenté 56,45 % des immatriculations en septembre avec 83 964 VP, en hausse de 4,4 %. Chez de nombreuses marques, l’augmentation de la part de l’essence a atteint deux chiffres. C’est par exemple le cas chez Peugeot et Citroën, avec respectivement + 30 % avec 62 % des immatriculations réalisées en essence et + 37,6 % avec 74 % du total, mais aussi chez BMW (+ 65 % avec 32 % d’essence dans le total), ou encore Hyundai (+ 67 % ; – 56 % des immatriculations).

Dans le même temps, les motorisations hybrides ont représenté 5,36 % des immatriculations : 7 973 véhicules ont été écoulés, en hausse de 18,1 % par rapport à septembre 2017. Parmi les marques les plus tournées vers l’hybridation, Lexus (99,74 % des ventes), Toyota (73 %), Mitsubishi (39,31 %) ou encore Suzuki (24,62 %).

Enfin, l’électrique a représenté 1,8 % des immatriculations totales, à 2 681 unités, un volume en progression de 10,2 %. La part de l’électrique est la plus importante chez Nissan (27 %), devant Smart (17,89 %), Renault (5,27 %) et Jaguar (5,02 %).

Source : JOURNALAUTO.COM (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Le directeur général de Chery Auto quitte son poste

#Chery Automobile - #Démission - #Gouvernance
Le directeur général de Chery Auto, Chen Anning, a démissionné, pour des raisons personnelles non spécifiées Son successeur n'est pas encore...

Le directeur général de Chery Auto, Chen Anning, a démissionné, pour des raisons personnelles non spécifiées. Son successeur n’est pas encore connu. Toutefois, le président de Chery, Yin Tongyue, occupera ses fonctions par intérim.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (2/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Amérique du Nord

Le nouvel accord de libre-échange nord-américain rassure le secteur automobile

#Accord - #Automobile - #Libre-échange
Après dix-huit mois d’incertitudes, les constructeurs et équipementiers automobiles nord-américains ont poussé un ouf de soulagement hier à...

Après dix-huit mois d’incertitudes, les constructeurs et équipementiers automobiles nord-américains ont poussé un ouf de soulagement hier à l’annonce de la conclusion d’un nouvel accord commercial entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique qui va remplacer l’Alena (accord de libre-échange nord-américain).

L’Alliance des constructeurs d’automobiles américains a salué le maintien d’un accord à trois.

L’un des volets les plus importants du nouvel accord concerne le secteur automobile. 75 % des pièces devront être fabriquées en Amérique du Nord, contre 62,5 % jusqu’ici. Le texte stipule également que 40 % à 45 % des pièces devront être fabriquées par des ouvriers rémunérés au moins 16 dollars de l’heure, une mesure destinée à freiner les transferts d’emplois américains au Mexique.

Les entreprises automobiles vont « au moins être en mesure de décider sur des stratégies de long terme concernant les pièces », a indiqué Charlie Chesbrough, économiste au sein du cabinet Cox Automotive.

Source : AFP (2/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le prix du gazole à la pompe a battu un record la semaine dernière

#Carburant - #Prix
Le prix moyen du litre de gazole à la pompe a battu un record la semaine dernière, s’établissant à 1,484 euro (+ 0,8 centime) Le tarif de...

Le prix moyen du litre de gazole à la pompe a battu un record la semaine dernière, s’établissant à 1,484 euro (+ 0,8 centime). Le tarif de l’essence est resté quasiment stable (1,527 euro le litre de SP95-E10, + 0,1 centime ; 1,552 euro le litre de SP 95, stable ; 1,618 euro le litre de SP 98, + 0,1 centime). Seul le prix moyen du litre de GPL a diminué, de 0,4 centime, à 0,834 euro, indique le ministère de l’Ecologie et de l’Energie.

Source : AUTOPLUS.FR (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le réseau de bornes de recharge de V.E. se déploie en France

#Borne de recharge - #Electrique - #Nissan
A la fin du premier trimestre de 2018, la France comptait plus de 187 000 points de charge de véhicules électriques, estime Enedis : 26500 sur la...

A la fin du premier trimestre de 2018, la France comptait plus de 187 000 points de charge de véhicules électriques, estime Enedis : 26.500 sur la voie publique, 68 900 chez les particuliers et 91 800 dans les entreprises. C’est encore loin de l’objectif de 7 millions en 2030 fixé par l’Etat. En outre, depuis cet été, les quelque 6 000 bornes du réseau parisien Autolib’ sont inutilisables. Mais avec environ 150 000 véhicules en circulation, le nombre total dépasse largement la recommandation européenne d’une borne sur la voie publique pour dix véhicules.

Plus que le nombre, il faut mettre « la bonne borne, au bon endroit, pour le bon usage », explique Thomas Chrétien, directeur véhicules électriques et écosystèmes de Nissan, pionnier du secteur qui a déployé 350 bornes de recharge rapide en France et 4 600 en Europe. En France, certaines zones ont ainsi été oubliées. « A l’échelle nationale, de temps en temps vous vous retrouvez dans un département où il n’y a quasiment pas de bornes », déplore Viannay Devienne, président du Gireve, groupement d’acteurs français de la mobilité électrique. Par ailleurs, dans les immeubles d’habitat collectif existent encore peu de bornes, malgré le droit à la prise inscrit dans la loi. La grande majorité des recharges s’effectuent au domicile de l’automobiliste.

Autre souci, s’assurer du bon dimensionnement des stations de recharge en fonction du trafic. Avec ses 200 bornes sur les grands axes en France, le programme européen Corri-Door, piloté en France par Sodetrel, filiale d’EDF, « maille plutôt bien le pays […], mais il n’y a qu’une seule borne à la fois, donc si elle est occupée ou en panne, c’est fichu », note Yoann Nussbaumer, président de Chargemap, une application qui localise les points de charge sur le territoire.

« On va passer de l’angoisse de trouver une borne à l’angoisse de faire la queue », prédit Philippe Montantême, directeur de la stratégie, de la recherche et du marketing de Total. Le groupe français, qui accueille déjà des bornes de Sodetrel dans certaines stations-service, prévoit de déployer 1 000 bornes à recharge rapide en Europe d’ici à cinq ans dans environ 300 de ses stations. Il a aussi racheté fin septembre G2mobility, un fabricant et opérateur de bornes pour les collectivités et les entreprises. Les bornes de Total disposeront d’une puissance de 150 kW.

Mais il n’est pas le seul distributeur traditionnel de carburant à se positionner. Shell a racheté NewMotion, acteur européen majeur, BP s’est emparé du principal opérateur britannique, tandis qu’Engie a acquis le néerlandais EV-Box.

Pour appuyer le lancement de véhicules toujours plus puissants, des constructeurs d’automobiles ont également décidé d’investir dans des bornes dites ultra-rapides (jusqu’à une puissance de 350 kilowatts, contre environ 50 kW pour les bornes classiques), qui permettent de recharger son véhicule en moins de 20 minutes. C’est le cas du consortium Ionity, qui réunit notamment Daimler ou BMW, ou de Tesla, qui a déployé son propre réseau de « superchargeurs » de 120 kW.

Des progrès restent aussi encore à effectuer en matière d’interopérabilité des réseaux. Aujourd’hui, plusieurs coexistent, avec chacun sa propre carte d’abonnement. S’ils doivent être ouverts aux clients d’autres opérateurs depuis début 2017, cette obligation ne vaut pas pour les bornes installées avant cette date.

Avec des recharges de plus en plus souvent payantes, il faudra enfin « uniformiser les tarifs » proposés par les différents opérateurs, indique Viannay Devienne. A la minute, par tranche de 15 minutes ou au kilowattheure consommé : « pour l’utilisateur final, ça devient un peu compliqué » et ça ne rend pas les comparaisons faciles, regrette-t-il.

Source : AFP (2/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Italie

Le Salon de Bologne 2018 est annulé

#Salon
Le Salon automobile de Bologne, qui devait avoir lieu du 5 au 9 décembre 2018, a été annulé Pourtant, l'édition de 2017 avait accueilli 370...

Le Salon automobile de Bologne, qui devait avoir lieu du 5 au 9 décembre 2018, a été annulé. Pourtant, l’édition de 2017 avait accueilli 370 exposants, dont 33 constructeurs, et 280 000 visiteurs.

Les organisateurs indiquent que le Salon sera déplacé à Modène et rebaptisé Motor Show Festival Terra dei Motori ; il aura lieu au mois de mai 2019, du 16 au 19. La nouvelle formule prévoit de mettre l’accent sur la ville de Modène, berceau des “très belles voitures italiennes”, où sont produites les Ferrari, Maserati et autres Lamborghini.

Le Salon de Bologne fait les frais de la désaffection de nombreux constructeurs aux salons automobiles “traditionnels”, comme l’a déjà fait le Salon de Turin.

Source : IL SOLE-24 ORE (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Les commandes de voitures particulières neuves ont baissé de 9,4 % en septembre

#CCFA - #Commandes
Au mois de septembre, les commandes de voitures particulières neuves ont chuté de 9,4 %, à 177 230 unités, et celles de véhicules utilitaires...

Au mois de septembre, les commandes de voitures particulières neuves ont chuté de 9,4 %, à 177 230 unités, et celles de véhicules utilitaires neufs de 5,7 %, à 33 747 unités. Sur les neuf premiers mois de l’année, les commandes de VP se sont établies à 1 622 914 unités (+ 5,5 %) et celles de VUL de 2,2 %, à 311 338 unités.

Source : CCFA (1/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Les Français s’expriment sur la mobilité de demain

#CSA - #Etude - #Mobilité - #Mondial de l’Automobile
Quelques jours avant l’ouverture du Mondial de l’Automobile de Paris, le CSA s’est penché sur les attentes des Français en matière...

Quelques jours avant l’ouverture du Mondial de l’Automobile de Paris, le CSA s’est penché sur les attentes des Français en matière d’automobile et de mobilité. Concernant leurs attentes dans un horizon de 10 ans, 45 % des personnes interrogées se voient se déplacer principalement au volant d’un véhicule dont ils seraient propriétaires, tandis que 42 % s’imaginent mixer plusieurs modes de transport ou au volant de véhicules dont ils ne seraient plus propriétaires. L’étude montre une appétence pour les technologies connectées et le développement de la conduite autonome, perçus comme des leviers de sécurité. Ainsi pour 69 % des Français, les recherches sur le véhicule autonome permettront de développer des voitures plus sûres. 53 % des Français considèrent que les nouveautés et innovations qui seront présentées lors du Mondial de l’Automobile pourraient être un critère décisif justifiant le renouvellement de leur véhicule. La faible consommation de carburant, les considérations écologiques et la sécurité constituent le top 3 des leviers d’achat. Ces trois items ressortent fortement comme des arguments pouvant « certainement » justifier le renouvellement de leur véhicule, suivis par le confort et le design. On observe par ailleurs que des items technologiques comme la connectivité et la conduite autonome, ou encore les solutions de mobilité, commencent à émerger dans les critères de choix de véhicule pour les Français.

Interrogés sur les valeurs qu’ils associent à la voiture aujourd’hui et celles qu’ils imaginent demain, les Français se projettent vers une voiture plus partagée, plus connectée et plus écologique, avec moins de contraintes et de risques, et moins statutaire. Ils anticipent en revanche une baisse des valeurs de passion, de liberté et d’évasion. Les Français s’attendent à ce que les prochaines innovations leur apportent une mobilité plus agréable, mais demandent aux constructeurs d’associer plus de passion, de liberté, de plaisir et d’évasion, des valeurs auxquelles ils sont aujourd’hui attachés.

Il apparait enfin dans l’étude du CSA que le Mondial de l’Automobile bénéficie d’une très forte notoriété auprès des Français : près de 9 personnes sur 10 ont déjà entendu parler du salon, 33 % des Français le visiteraient s’ils en avaient la possibilité. Par ailleurs, près d’un tiers des Français affirment connaître la date du prochain salon. Un tiers des Français déclarent par ailleurs qu’ils ont l’intention de suivre ce qui se dira sur le salon. Ce chiffre monte à 47 % chez les personnes ayant l’intention d’acheter un nouveau véhicule au cours des 6 prochains mois. Un impact qui progresse à mesure que la date d’intention d’achat approche.

Source : CSA (28/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Les grands patrons de l’automobile invités à l’Elysée

#Carlos Ghosn - #Carlos Tavares - #Mondial de l’Automobile
Le président de la République Emmanuel Macron a invité à dîner le 1er octobre une vingtaine de patrons du secteur automobile, à la veille de...

Le président de la République Emmanuel Macron a invité à dîner le 1er octobre une vingtaine de patrons du secteur automobile, à la veille de l’ouverture du Mondial de l’Automobile de Paris. Parmi les patrons invités figuraient Carlos Ghosn (Renault), Carlos Tavares (Groupe PSA), Dong Woo Choi (Hundai Motor Europe), Didier Leroy (Toyota Europe), Ralf Speth (Jaguar) et Jacques Aschenbroich (Valeo).

Ce dîner a donné l’occasion au chef de l’Etat de « saluer le dynamisme de l’industrie automobile en France » et de marquer « l’ouverture du salon, qui est une manifestation populaire », a indiqué l’Elysée. Il s’agissait aussi de « discuter avec les acteurs du secteur de l’avenir de l’automobile avec le développement des voitures autonomes, propres », pour lequel la France a « une main d’œuvre performante ».

M. Macron a également saisi l’occasion pour appeler les chefs d’entreprises du secteur à « être partenaires des réformes menées » par le gouvernement, notamment dans l’emploi ou le développement de l’apprentissage, selon la présidence. Il visitera le 3 octobre les stands du 120ème Mondial, qui ouvre ses portes au public le lendemain jusqu’au 14 octobre à la Porte de Versailles.

Source : AFP (1/10/2018)
Lire l'article complet Icone de flèche
Espagne

Les immatriculations de voitures en Espagne ont chuté de 17 % en septembre

#Marché - #Ventes
Les immatriculations de voitures et de tout terrain en Espagne ont chuté de 17 % en septembre, à 69 129 unités, indique l’ANFAC (Association...

Les immatriculations de voitures et de tout terrain en Espagne ont chuté de 17 % en septembre, à 69 129 unités, indique l’ANFAC (Association des constructeurs en Espagne), soulignant que ce fort recul procède de l’entrée en vigueur, le 1er septembre, des nouvelles normes d’homologation WLTP. L’arrivée de ces normes a en effet entraîné une anticipation des achats les derniers mois.

Les ventes de véhicules utilitaires légers ont par ailleurs diminué de 9,3 % le mois dernier, à 13 551 unités, et celles de véhicules industriels/autobus de 11,3 %, à 2 328 unités.

Sur les neuf premiers mois de 2018, les ventes de voitures et tout terrain ont progressé de 11,7 %, à 1 042 672 million d’unités, celles de véhicules utilitaires ont augmenté de 9,4 %, à 161 161 unités, et celles de véhicules industriels/autobus de 2,7 %, à 20 178 unités.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ANFAC, EL MUNDO (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Corée du Sud

Les ventes des constructeurs coréens ont baissé de 8,5 % en septembre

#Constructeurs coréens - #Ventes
Les cinq constructeurs coréens - Hyundai, Kia, GM Korea, Renault Samsung et Ssangyong - ont vendu 678 738 véhicules au mois de septembre (- 8,5 %)...

Les cinq constructeurs coréens – Hyundai, Kia, GM Korea, Renault Samsung et Ssangyong – ont vendu 678 738 véhicules au mois de septembre (- 8,5 %). Leurs ventes en Corée du Sud ont plongé de 18 %, à 110 130 unités, et celles à l’étranger ont reculé de 6,5 %, à 568 608 unités.

Depuis le début de l’année, les cinq constructeurs ont écoulé ensemble 6,05 millions de véhicules au total (+ 0,75 %).

Source : YONHAP (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Monde

Les voitures électriques avec une autonomie de 500 km resteront chères jusqu’en 2030

#Etude - #Pile à Combustible - #PricewaterhouseCoopers - #Prix des voitures - #Véhicule électrique
Selon une étude de PricewterhouseCooper, les voitures électriques avec une autonomie de 500 km resteront chères jusqu'en 2030 Pour l'instant,...

Selon une étude de PricewterhouseCooper, les voitures électriques avec une autonomie de 500 km resteront chères jusqu’en 2030.

Pour l’instant, les modèles électriques ne sont disponibles à un coût similaire à leurs équivalents à moteur à combustion que pour les automobilistes se contentant d’une autonomie de 150 km.

Pour cette étude, PwC a comparé les coûts d’achat et d’utilisation ; il a en outre pris en compte la baisse attendue du coût des batteries.

Selon les estimations de PwC, pour atteindre de longues autonomies, les véhicules à piles à combustible resteront plus chers que les modèles à moteurs à combustion, mais plus abordables que les véhicules électriques à batteries.

Enfin, l’étude estime que, si tous les véhicules du parc automobile allemand étaient remplacés par des modèles électriques, le besoin en courant augmenterait d’un tiers (et de deux tiers s’ils étaient remplacés par des modèles à piles à combustible).

Source : AUTOMOBILWOCHE (2/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Mondial 2018 : BMW augmente l’autonomie de son i3

#BMW - #Modèle - #Voiture Electrique
A l'occasion du Mondial de l'Automobile de Paris, BMW va présenter la version restylée de son i3, le modèle phare de sa gamme électrique L'i3 est...

A l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris, BMW va présenter la version restylée de son i3, le modèle phare de sa gamme électrique. L’i3 est désormais dotée d’une nouvelle batterie de 42 kWh, qui lui permet d’atteindre une autonomie homologuée en WLTP de 310 km environ. La version sportive, l’i3s, affiche pour sa part une autonomie de 285 km en cycle WLTP.

Sur une prise domestique, la batterie de l’i3 peut être rechargée à 80 % en 15 h, et en 3 heures environ avec une prise murale BMW i Wallbox. Avec les bornes de recharge rapide, ce temps de charge passe à 42 minutes.

Lors du Mondial, BMW présentera également une version i3 finition Sport, avec notamment des feux à diodes électroluminescentes.

Source : JOURNALAUTO.COM, AUTOMOBILWOCHE (28/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Mondial 2018 : Mme Winkler présente M. Adt, qui la remplacera à la tête de Smart

#Concept - #Mondial de l’Automobile - #Nomination - #Smart
A l'occasion d'un événement organisé à la veille du Mondial de l'Automobile de Paris, Annette Winkler, actuelle président de Smart, a présenté...

A l’occasion d’un événement organisé à la veille du Mondial de l’Automobile de Paris, Annette Winkler, actuelle président de Smart, a présenté Katrin Adt, qui lui succédera à la tête de la marque de petites citadines.

Mme Adt a donc pris ses fonctions le 30 septembre.  “L’une des responsabilités essentielles de chaque dirigeant est de transmettre le relais à la prochaine génération au bon moment”, a déclaré Mme Winkler pour expliquer son départ, après 8 ans à la tête de Smart.

Mme Adt a officiellement pris la tête de la marque allemande lors d’un événement de présentation du concept Forease, qui sera exposé au Mondial de l’Automobile.

Source : AUTOMOBILWOCHE (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Mondial 2018 : Skoda expose un concept préfigurant la prochaine Rapid

#Concept - #Modèle - #Mondial de l’Automobile - #RS - #Salon - #Skoda
A l'occasion du Mondial de l'Automobile de Paris, Skoda va exposer un concept préfigurant la prochaine génération de sa berline compacte Rapid,...

A l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris, Skoda va exposer un concept préfigurant la prochaine génération de sa berline compacte Rapid, dans une variante RS.

Le concept Vision RS est doté d’une motorisation hybride rechargeable de 245 ch, visant à démontrer l’efficacité des motorisations hybrides pour les modèles à hautes performances.

Le concept peut ainsi passer de 0 à 100 km/h en 7,1 secondes et atteindre une vitesse de pointe de 201 km/h.

En mode 100 % électrique, la Vision RS pourra parcourir jusqu’à 70 km.

Avec ce concept, Skoda montre sa volonté de mettre l’accent sur sa sous-marque RS (baptisée vRS au Royaume-Uni, Ford disposant déjà d’une marque RS sur ce marché). Actuellement, la variante RS représente environ un cinquième des ventes de l’Octavia. En outre, la version de production du Kodiaq RS sera présenté au Mondial aux côtés du concept Vision RS.

Par ailleurs, la prochaine génération de la Rapid, attendue l’an prochain, montera en gamme, afin de mieux concurrencer des modèles tels que la Ford Focus.

En outre, Skoda rappelle qu’il prévoit de lancer 10 voitures électrifiées (électriques et hybrides rechargeables) d’ici à 2025. Le premier modèle sera la version hybride rechargeable de la Superb, attendue en 2019 et rapidement suivie de la Rapid hybride rechargeable. La Citigo 100 % électrique sera également lancée en 2019 pour être suivie en 2020 par un modèle électrique basé sur la plateforme MEB du groupe Volkswagen.

 

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Renault annonce de nouveaux véhicules électriques abordables

#Carlos Ghosn - #Electrique - #Hybride - #Hybride rechargeable - #K-ZE - #Renault
Le président de Renault Carlos Ghosn a annoncé le 1er octobre deux prochaines étapes dans la poursuite de l'électrification de la gamme du...

Le président de Renault Carlos Ghosn a annoncé le 1er octobre deux prochaines étapes dans la poursuite de l’électrification de la gamme du constructeur, prévue dans le plan stratégique « Drive the Future » : un nouveau véhicule urbain électrique abordable, avec une première commercialisation en Chine en 2019, et des versions hybrides et hybrides rechargeables proposées dès 2020 sur trois de ses véhicules les plus populaires : Clio, Captur et Mégane. M. Ghosn a également partagé sa vision des futures expériences embarquées et révélé AEX (Augmented Editorial Experience), un concept inédit présenté le 2 octobre au Mondial de l’Automobile de Paris.

Pionnier et leader de la mobilité 100 % électrique, le groupe Renault a dévoilé le K-ZE, nouveau véhicule électrique du segment A inspiré du style des SUV et doté d’une autonomie de 250 km NEDC, soit la meilleure autonomie de son segment. Le modèle présente un style sportif avec des lignes affirmées et une stature à la fois musclée et compacte. Le K-ZE est facile à recharger grâce à un double système de charge, compatible avec les prises domestiques et les infrastructures publiques. Un ensemble d’équipements vient agrémenter l’expérience de conduite d’un véhicule électrique, tels que des capteurs de stationnement arrière, une caméra de recul et un écran central avec navigation et services connectés.

La Chine est à la fois le premier marché mondial des véhicules électriques et celui qui connait la croissance la plus rapide. Conçu pour un déploiement à l’international, le K-ZE sera donc en premier lieu commercialisé en Chine. Sa fabrication locale sera assurée  par e-GT New Energy Automotive Co, la coentreprise créée avec Dongfeng Motor Group et Nissan afin de développer et produire des véhicules électriques compétitifs pour le marché chinois.

« Après avoir été pionnier, le groupe Renault est leader du véhicule électrique. Notre tout nouveau modèle, Renault K-ZE, est une voiture citadine abordable, inspirée des SUV, et qui réunit le meilleur du groupe Renault : notre leadership sur les véhicules électriques, notre expertise dans les véhicules abordables et notre capacité à nouer des partenariats solides », a déclaré Carlos Ghosn.

Renault a également confirmé une étape complémentaire dans l’électrification de sa gamme. En 2020, les versions hybrides de la Clio et hybrides rechargeables des Mégane et Captur offriront la possibilité aux clients de découvrir l’électromobilité sur des modèles connus et plébiscités. Avec e-Tech, une technologie innovante 100 % Renault, le groupe peut proposer des systèmes d’hybridation sur ses modèles des segments B et C.

Durant une conférence de presse, Carlos Ghosn s’est par ailleurs exprimé sur la façon dont l’avènement des nouvelles mobilités modifie en profondeur l’expérience à bord d’un véhicule. Dans un véhicule connecté et autonome, l’attention libérée de la route, les utilisateurs chercheront en effet à vivre une expérience plus sophistiquée et enrichissante, tant sur le plan personnel que professionnel, pour profiter au mieux de leur temps de parcours. Dans cette perspective, Renault a mis en oeuvre un rapprochement avec l’industrie des médias et signé une première collaboration éditoriale avec le groupe Challenges, à travers une prise de participation. De ce partenariat est né Augmented Editorial Experience (AEX), dont l’ambition est de faire de chaque voyage une expérience unique d’apprentissage, au-delà de la conduite et du véhicule en lui-même.

Le concept AEX est présenté sur le stand de Renault au Mondial de l’Automobile de Paris. Au sein d’une large capsule et à travers 4 scénarios projetés à 222° degrés panoramiques, le visiteur pourra ainsi découvrir de quelle façon son temps de trajet peut être différent et intensifié via de nouvelles formes de contenus premium, interactifs et personnalisés, issus pour cette occasion des rédactions du groupe Challenges.

Disposés à proximité l’un de l’autre sur le stand du groupe, AEX et le nouveau concept de haut de gamme de Renault – un robot-véhicule autonome, électrique, connecté – permettent aux visiteurs d’imaginer aisément ce que pourra être leur expérience de la voiture autonome du futur.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Renault dévoile le concept de robot-véhicule EZ-Ultimo

#Concept - #Electrique - #EZ-Ultimo - #Mondial de l’Automobile - #Renault - #Véhicule autonome
Renault a dévoilé aujourd'hui au Mondial de l'Automobile de Paris son concept EZ-Ultimo, une solution de mobilité autonome, électrique,...

Renault a dévoilé aujourd’hui au Mondial de l’Automobile de Paris son concept EZ-Ultimo, une solution de mobilité autonome, électrique, connectée et partagée, offrant une expérience de voyage de haut de gamme. Disponible à la demande, pour un seul voyage, une heure ou une journée, l’EZ-Ultimo peut transporter trois passagers désirant s’offrir un moment privilégié pour voyager en ville ou pour une découverte touristique de haut de gamme. Il s’adresse également aux entreprises souhaitant proposer à leurs clients une extension de leur expérience premium.

« Une nouvelle ère de la mobilité émerge alors que les tendances de consommation évoluent et que les gens privilégient de plus en plus les services de transport à la demande. Le concept Renault EZ-Ultimo incarne cette nouvelle ère et offre une expérience premium unique à bord d’un robot-véhicule qui peut être personnalisable en fonction du fournisseur de services », a déclaré Laurens van den Acker, directeur du design de la marque au losange. « Inspiré par l’architecture contemporaine, et complètement intégré dans les futures villes intelligentes, l’EZ-Ultimo offrira une expérience exclusive accessible à tous. Avec des voitures autonomes, électriques et connectées, nous entrons dans un nouveau cycle passionnant pour le design automobile », a-t-il ajouté.

Equipé de la technologie de conduite autonome de niveau 4, l’EZ-Ultimo couvre des cas d’usage variés. Ce robot-véhicule est connecté aux infrastructures, adapté à un environnement urbain, à l’autoroute ou à un service de navette sur routes dédiées.

Après EZ-Go, et sa vision de la mobilité partagée, et EZ-Pro, robot-véhicule dédié à la livraison du dernier kilomètre, l’EZ-Ultimo est le troisième concept issu de la même plateforme modulable explorant le futur des services de mobilité selon Renault. Inspirée par l’ambition de proposer une mobilité durable pour tous, cette trilogie de concepts électriques, autonomes et connectés illustre la vision du groupe de la mobilité urbaine partagée de demain.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Renault lancera la Clio V début 2019

#Clio - #Laurens Van Den Acker - #Renault
Le directeur du design de Renault Laurens van Den Acker a confirmé au magazine britannique Autocar que la cinquième génération de la Clio serait...

Le directeur du design de Renault Laurens van Den Acker a confirmé au magazine britannique Autocar que la cinquième génération de la Clio serait lancée début 2019. « C’est fini. C’est fait. Elle sera montrée au début de l’année prochaine. (…) Ce sera la meilleure Clio que nous ayons jamais faite », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que les efforts de la marque s’étaient avant tout portés sur l’habitacle : « Côté intérieur, nous essayons de faire la différence. C’est vraiment là que nous avons été critiqués ces dernières années et nous essayons de créer un concept très cohérent ».

En matière de technologie, un système de conduite semi-autonome a été annoncé. Côté motorisations, la citadine au losange recevrait des blocs thermiques à essence 1.0 et 1.3, ainsi qu’un 1.5 diesel de 116 ch. Il est aussi question d’une déclinaison micro-hybride (48V). Des versions hybride rechargeable et RS seraient également au programme, probablement en 2020.

Source : AUTOPLUS.FR (1/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

SF Motors a obtenu la licence nécessaire pour produire des V.E. en Chine

#Modèle - #Production - #SF Motors
La start-up SF Motors a obtenu, de la part du Ministre chinois de l'Industrie et des technologies de l'information, la licence nécessaire pour...

La start-up SF Motors a obtenu, de la part du Ministre chinois de l’Industrie et des technologies de l’information, la licence nécessaire pour produire des véhicules électrifiés en Chine.

SF Motors a dévoilé son premier modèle, le véhicule de loisir compact SF5 à Pékin au mois de juillet. Un premier lot test du modèle sera produit d’ici à la fin de l’année et la commercialisation du SF5 est prévue au troisième trimestre de 2019.

D’ici à 2020, SF Motors prévoit d’ouvrir une usine d’assemblage en Amérique du Nord pour y produire des véhicules électriques.

Son usine actuelle, à Chongqing, dispose de capacités de production de 100 000 unités par an.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (2/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

WM Motor a livré son premier lot d’EX5

#Modèle - #WM Motor
Le constructeur chinois WM Motor a livré son premier lot d'EX5 le 28 septembre à Wenzhou, dans la province du Zhejiang La start-up chinoise n'a...

Le constructeur chinois WM Motor a livré son premier lot d’EX5 le 28 septembre à Wenzhou, dans la province du Zhejiang. La start-up chinoise n’a toutefois pas précisé de combien de véhicules se composait ce premier lot.

Néanmoins, plus de 10 000 EX5 devraient être livrées d’ici à la fin de 2018 et WM Motor espère en vendre 100 000 l’an prochain.

Le constructeur proposera le modèle en trois variantes dotées d’autonomies différentes (300, 400 ou 460 km). Après déduction des aides à l’achat en Chine, le modèle devrait être disponible à un prix de base 112 300 yuans (14 100 euros environ).

En outre, en 2019, WM Motor va lancer deux autres modèles, l’EX5 Pro et l’EX6.

 

Source : GASGOO.COM (29/9/18), AUTOMOTIVE NEWS CHINA (2/10/18)
Lire l'article complet Icone de flèche

Retrouvez toutes les analyses de 14h