triangle orange
Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Icone
triangle bleu
Allemagne

BMW a révisé à la baisse ses prévisions de résultats pour 2018

#BMW - #Prévision - #Rappel De Véhicule - #Résultat financier - #WLTP
Le groupe BMW a révisé à la baisse ses prévisions de résultats pour 2018, en raison des "distorsions" provoquées par le passage aux nouveaux...

Le groupe BMW a révisé à la baisse ses prévisions de résultats pour 2018, en raison des “distorsions” provoquées par le passage aux nouveaux tests d’émissions WLTP. Pour sa division automobile, le constructeur ne table désormais plus que sur une marge opérationnelle “d’au moins 7 %”, alors qu’il visait 8 à 10 % précédemment. BMW prévoit en outre une “légère baisse” de ses ventes (alors qu’il misait jusqu’alors sur une légère hausse).

Il s’agit du premier avertissement sur résultat de BMW en dix ans, a précisé l’agence de presse allemande DPA.

Contrairement à Volkswagen, qui a dû stocker des véhicules en attendant de pouvoir les homologuer en cycle WLTP, BMW n’a pas eu de difficultés pour adapter ses véhicules. Néanmoins, les retards dans les homologations ont poussé ses concurrents à accorder d’importants rabais. De ce fait, leurs ventes en Allemagne au mois d’août ont fortement augmenté (+ 45 % pour Audi par exemple), alors que les ventes de BMW n’ont augmenté que de 3 %.

BMW justifie également ses prévisions en baisse par des provisions plus élevées que prévues pour couvrir des garanties, notamment après le rappel de 323 700 véhicules en Europe en raison d’un risque d’incendie du moteur (qui s’ajoute à un rappel d’environ 100 000 voitures en Corée du Sud pour la même raison).

Enfin, les “conflits commerciaux internationaux créent une incertitude plus grande sur les marchés”, a souligné BMW.

En juin, Daimler avait déjà revu ses prévisions à la baisse pour 2018 en raison de la guerre commerciale entre Etats-Unis et Chine.

Source : AFP, JOURNALAUTO.COM, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, SPIEGEL (25/9/18, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG (26/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

BMW planifie la prochaine étape de son programme de développement de la conduite autonome

#BMW - #Conduite autonome - #Partenariat - #Technologie
BMW planifie la prochaine étape de son programme de développement de la conduite autonome, avec un système de conduite autonome de deuxième...

BMW planifie la prochaine étape de son programme de développement de la conduite autonome, avec un système de conduite autonome de deuxième génération qui serait attendu dans le milieu de la prochaine décennie.

Pour développer ce système de conduite autonome de nouvelle génération, BMW cherche des partenaires. Selon le responsable de la recherche et du développement de BMW, Klaus Fröhlich, l’industrie automobile commence à embrasser les défis technologiques que représente la conduite autonome et commence à envisager des partenariats pour réduire les coûts.

BMW collabore déjà avec Fiat Chrysler Automobiles, Magna, Intel et Mobileye pour le développement du système de conduite automatisée de première génération (attendu en 2021), et souhaiterait que d’autres constructeurs, dont Volkswagen (qui a de son côté ouvert des discussions pour déterminer des normes communes qui permettraient aux constructeurs d’être mieux protégés en cas de procès), rejoignent ce consortium visant à développer des technologies de conduite automatisée de nouvelle génération (pour 2024 au plus tôt).

 

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Chery va ouvrir un centre de design en Allemagne

#Centre - #Chery - #Design - #Développement - #Exeed
Le constructeur chinois Chery va ouvrir un centre de design en Allemagne, dans le cadre de sa stratégie d'expansion en Europe Le futur site devrait...

Le constructeur chinois Chery va ouvrir un centre de design en Allemagne, dans le cadre de sa stratégie d’expansion en Europe. Le futur site devrait être implanté à Raunheim, dans la banlieue de Francfort.

“Si Chery veut devenir une marque internationale, elle doit être présente en Europe”, a déclaré le président du conseil de surveillance du constructeur, Tongyue Yin.

A compter du mois de janvier 2019, la filiale Chery Europe GmbH commencera donc son activité de développement et de design à Raunheim, en vue de préparer les lancements de modèles destinés au marché européen, et qui seront commercialisés sous la marque Exeed (attendue à partir de 2020).

Chery a indiqué que sa marque Exeed s’alignera avec les principaux constructeurs européens en termes de qualité, de design et de technologies.

Enfin, le centre de design de Raunheim emploiera 30 à 50 salariés d’ici à la fin de l’année prochaine.

Source : JOURNALAUTO.COM, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Deux départements ont décidé de supprimer la limitation à 70 km/h sur certaines routes

#Vitesse
Le 1er juillet 2018, le département des Hautes-Alpes avait fait sensation en annonçant la suppression, sur certaines portions du réseau, de la...

Le 1er juillet 2018, le département des Hautes-Alpes avait fait sensation en annonçant la suppression, sur certaines portions du réseau, de la limitation à 70 km/h. Il est désormais suivi par la Charente. Le président de ce département vient en effet d’annoncer le retrait des panneaux « 70 » sur douze portions de route – pour le moment – et une étude a été lancée pour en faire de même dans 480 autres zones. Motifs invoqués par les présidents de ces conseils généraux : harmoniser les limitations, vu « la cacophonie » sur le réseau depuis le passage aux 80 km/h, notamment pour doubler, ou la perte de vigilance due au fait de devoir perpétuellement surveiller son compteur de vitesse plutôt que la route.

Source : AUTOPLUS.FR (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Italie

FCA s’invite sur le créneau de la télématique pour les flottes d’entreprise avec Targa Telematics

#Entreprises - #FCA - #flottes - #Télématique
FCA a annoncé le lancement d’un service de télématique pour les flottes d’entreprise par l’intermédiaire de Mopar, sa marque dédiée à la...

FCA a annoncé le lancement d’un service de télématique pour les flottes d’entreprise par l’intermédiaire de Mopar, sa marque dédiée à la fourniture de produits et services après-vente. Ce service, baptisé “Mopar Connect Fleet”, permet aux gestionnaires de flottes de récolter quantité de données en provenance des véhicules.

La géolocalisation en temps réel, les alertes en cas de vol, l’assistance routière en cas d’accident, et plus globalement la remontée de données et informations relatives aux paramètres d’utilisation de la voiture (consommation de carburant, kilométrage, état de charge de la batterie, alertes de maintenance…) figurent parmi les fonctionnalités proposées. Mopar met à disposition des utilisateurs une plateforme Internet de remontée de données ainsi que des applications mobiles et des écrans tactiles.

“Nous offrons à la clientèle professionnelle, les entrepreneurs, les professions libérales ou les sociétés qui possèdent des véhicules d’entreprise un ensemble de services qui va leur permettre de surveiller et gérer de manière efficace leur parc automobile”, explique Santo Ficili, directeur de Mopar Service, Parts & Customer Care pour la région EMEA.

FCA ne précise pas pour l’heure le périmètre de ce nouveau service. Il sera vraisemblablement déployé sur la plupart des modèles des différentes marques du groupe et sur les principaux marchés européens. A ce jour, Mopar Connect Fleet existe en deux versions (Basic et High) et en cinq langues.

Source : JOURNALAUTO.COM (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Ford pourrait fabriquer plus de Lincoln en Chine et plaide pour le maintien d’un Alena à trois

#Alena - #Chine - #Dirigeant - #Ford - #Lincoln
Ford songe à produire plus de véhicules de la marque Lincoln en Chine, sur fond de guerre commerciale croissante entre les Etats-Unis et ce pays, a...

Ford songe à produire plus de véhicules de la marque Lincoln en Chine, sur fond de guerre commerciale croissante entre les Etats-Unis et ce pays, a annoncé Joe Hinrichs, responsable des activités du constructeur américain dans le monde. Le dirigeant a indiqué qu’il ne voyait se profiler aucune issue rapide à ce conflit. « Nous continuons à encourager à la fois l’administration américaine et le gouvernement chinois » à comprendre « que c’est dans l’intérêt de tous d’aller au-delà de leurs divergences », a déclaré M. Hinrichs, mais « je crois que ces discussions sino-américaines vont durer un certain temps », a-t-il ajouté.

Le dirigeant a également évoqué l’avenir de l’Alena, l’accord de libre-échange nord américain qui lie les Etats-Unis, le Mexique et le Canada. Alors que les Etats-Unis et le Mexique ont conclu fin août un accord commercial bilatéral et que les négociations pour intégrer le Canada piétinent, M. Hinrichs a estimé qu’un accord de libre-échange nord-américain (Alena) révisé, sans le Canada, n’aurait pas de sens. « Nous avons besoin d’un accord à trois », a-t-il déclaré.

Source : AFP, AUTOMOTIVE NEWS (24/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Royaume-Uni

Ford vend ses voitures en ligne au Royaume-Uni

#Distribution - #Ford - #Internet
Ford a commencé à vendre ses voitures en ligne au Royaume-Uni, son premier débouché en Europe, sur le site wwwbuyfordcouk Après deux tentatives...

Ford a commencé à vendre ses voitures en ligne au Royaume-Uni, son premier débouché en Europe, sur le site www.buy.ford.co.uk. Après deux tentatives infructueuses, en 1999 et 2010, il pense maintenant que le marché est prêt.

Le constructeur n’a pas annoncé d’objectifs pour les ventes en ligne. Si le programme marche bien sur le marché britannique, où Ford réalise un tiers de ses ventes en Europe, il pourrait être étendu à d’autres pays européens.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (26/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Monde

Garmin rejoint HERE Venues Marketplace

#Cartographie - #Garmin - #HERE - #Partenariat
HERE Technologies a annoncé que la société américaine Garmin (spécialisée dans la navigation) est le dernier partenaire en date à rejoindre sa...

HERE Technologies a annoncé que la société américaine Garmin (spécialisée dans la navigation) est le dernier partenaire en date à rejoindre sa plateforme HERE Venues Marketplace, une source de cartes regroupant des lieux d’intérêts (aéroports, centres commerciaux, stades, sièges d’entreprises, etc.).

En rejoignant la “Place de marché” de HERE, Garmin pourra recevoir des cartes à jour listant de multiples lieux d’intérêts à travers le monde, ce qui facilitera la navigation pour les utilisateurs d’appareils Garmin.

HERE Venues Marketplace est un écosystème de partenaires et de clients, qui se développe rapidement depuis l’acquisition de Micello par HERE en mars 2018.

Pour créer les cartes, les propriétaires ou exploitants d’un lieu d’intérêt fournit ses plans à HERE Technologies, qui les convertit en données cartographiques. Les plus de 50 partenaires de HERE peuvent ensuite intégrer ces cartes dans leurs services et applications. Pour les propriétaires et exploitants, la place de marché permet de partager leurs coordonnées géographiques via une seule interface.

Source : COMMUNIQUE HERE (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

La Normandie va investir 15 millions en 5 ans dans le développement de moteurs à hydrogène propres

#Flotte - #Hydrogène - #Investissement - #Nomandie
La région Normandie a annoncé le 25 septembre sa volonté d'investir 15 millions d'euros dans le développement de moteurs à hydrogène propres...

La région Normandie a annoncé le 25 septembre sa volonté d’investir 15 millions d’euros dans le développement de moteurs à hydrogène propres. « Nous allons investir 15 millions d’euros sur cinq ans dans un Plan Normandie hydrogène très ambitieux », a déclaré le président du conseil régional Hervé Morin, à Cherbourg, rappelant que la Manche avait été précurseur en inaugurant en 2015 la première flotte de véhicules fonctionnant à l’hydrogène en France, et donc n’émettant pas de dioxyde de carbone, et sa station-service.

La région vise le développement d’un « hydrogène vert » – c’est-à-dire fabriqué par électrolyse de l’eau avec de l’électricité renouvelable – grâce à son potentiel dans l’éolien offshore et l’hydrolien, selon l’ancien ministre.

La Normandie a certes « pris du retard » dans l’objectif annoncé en 2015 par l’ex-Basse-Normandie d’ouvrir 15 stations à hydrogène d’ici à fin 2018, puisque une seule station prévue par ce plan, qui n’incluait pas Saint-Lô, a été ouverte, à Rouen, a reconnu Julien Brunet, de la société Symbio, chargé de ce projet. L’objectif est repoussé à mi-2019, a ajouté M. Brunet, attribuant le retard notamment à la fusion des Normandie.

La question est de savoir si « il y a des agglomérations prêtes à se lancer », a commenté M. Morin. « Nous avons à bâtir la même chose dans les ports, notamment à Ouistreham, puisque Brittany Ferries a commandé un bateau qui aura une propulsion en partie à hydrogène », a ajouté le centriste.

Le plan prévoit aussi de soutenir un projet de bateau de pêche avec propulsion à hydrogène à Cherbourg. La construction doit débuter début 2019 et durer trois ans, selon les chantiers Allais, pilote du projet. « Et nous avons indiqué à la SNCF que nous étions disponibles pour une expérimentation hydrogène sur le rail », a ajouté M. Morin. Mi-septembre, Alstom a lancé en Allemagne le premier train à hydrogène au monde.

La flotte du département de la Manche compte aujourd’hui 17 véhicules à hydrogène, a indiqué mardi la collectivité. Et 10 vélos électriques à hydrogène ont également été mis en service par les collectivités à Saint-Lô et à Cherbourg fin 2017 et dans les mois qui ont suivi. Les voitures à hydrogène de la Manche ont une autonomie de 250 km car la station de Saint-Lô (à 350 bars de pression) ne permet pas de remplir totalement leurs réservoirs, a par ailleurs précisé M. Brunet. Une station à 700 bars, plus coûteuse, leur permettrait une autonomie de 500 km, selon lui.

Source : AFP (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Espagne

La production de véhicules en Espagne devrait augmenter de 3 % cette année

#Production - #véhicules
La production de véhicules en Espagne devrait s'inscrire en hausse de 3 % en 2018, à 2,93 millions d'unités, "en dépit de la crise du diesel",...

La production de véhicules en Espagne devrait s’inscrire en hausse de 3 % en 2018, à 2,93 millions d’unités, “en dépit de la crise du diesel”, estime l’ANFAC (Association des constructeurs).

Sur les huit premiers mois de l’année, les usines automobiles espagnoles ont fabriqué 1,9 million de véhicules, en hausse de 5,1 %, dont 1,6 million ont été exportées (+ 5,7 %).

 

 

Source : EL MUNDO (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

La version de série du Volkswagen I.D. Buzz Cargo pourrait être lancée dès 2021

#Fourgon - #I.D. - #Véhicule autonome - #Véhicule électrique - #Volkswagen
La version de série du Volkswagen ID Buzz Cargo pourrait être lancée dès 2021 Ce concept de véhicule de livraison autonome a été présenté au...

La version de série du Volkswagen I.D. Buzz Cargo pourrait être lancée dès 2021. Ce concept de véhicule de livraison autonome a été présenté au Salon des véhicules utilitaires de Hanovre.

L’I.D. Buzz Cargo pouvant fonctionner en mode autonome, le conducteur pourra programmer et traiter des livraisons pendant que le fourgon sera en mouvement.

Le véhicule est doté d’un moteur électrique de 150 kilowatt (soit l’équivalent de 201 ch) et – selon les versions – d’une transmission à propulsion ou intégrale.

En outre, l’I.D. Buzz Cargo est doté de panneaux photovoltaïques sur le toit, qui lui permettent de prolonger son autonomie de 16 km par jour. Le concept peut être recharger via un système par induction.

Pour rappel, Volkswagen avait déjà annoncé vouloir produire en série l’I.D. Buzz (un minibus dédié au transport de passager, également autonome et électrique), et ce d’ici à 2022.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le Groupe Renault lance « Advanced Battery Storage », le plus grand dispositif de stockage stationnaire d’énergie à partir de batteries de véhicules électriques d’Europe

#Advanced Battery Storage - #Batterie - #Electrique - #Renault - #Stockage d'énergie
Le Groupe Renault, leader européen des mobilités électriques, annonce le lancement d’Advanced Battery Storage, une solution de stockage...

Le Groupe Renault, leader européen des mobilités électriques, annonce le lancement d’Advanced Battery Storage, une solution de stockage stationnaire d’énergie basée exclusivement sur des batteries de véhicules électriques. A terme, elle sera capable de stocker au moins 60 MWh, ce qui en fera le dispositif le plus important dans son genre jamais construit en Europe. Les premières installations seront réalisées début 2019 sur trois sites en France et en Allemagne : sur les usines Renault à Douai (Nord) et Cléon (Seine Maritime) et sur une ancienne usine à charbon en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. La capacité de stockage sera ensuite progressivement étendue au fil du temps, jusqu’à compter 2 000 batteries de voitures électriques. A ce stade, le dispositif aura atteint – ou plus vraisemblablement dépassé – le seuil des 60 MWh, équivalent à la consommation journalière d’une ville de 5 000 foyers.

L’objectif de ce dispositif est de gérer les écarts entre consommation et production d’électricité à un instant t, et ceci afin d’augmenter la part des sources renouvelables dans le mix énergétique. Il s’agit de maintenir l’équilibre entre l’offre et la demande sur le réseau d’électricité en intégrant différentes sources d’énergie dont les capacités de production ne sont pas constantes. Le moindre écart entre consommation et production déclenche des perturbations qui peuvent compromettre la stabilité de la fréquence de l’électricité domestique (50 Hz). « Notre solution de stockage stationnaire sert à compenser ces écarts : elle délivre ses réserves à l’instant précis où un déséquilibre se crée sur le réseau pour en gommer les effets », précise Nicolas Schottey, directeur de programme Nouveaux Business Energie du groupe Renault. En participant à l’équilibre du réseau, le stockage stationnaire renforce l’attrait économique des énergies bas carbone.

Dans le cadre de ce projet « Advanced Battery Storage », le groupe Renault s’est associé à différents acteurs : la Banque des Territoires, le groupe japonais Mitsui, Demeter, via le Fonds de Modernisation Ecologique des Transports, et The Mobility House.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Le NTSB veut enrayer la hausse des décès de piétons

#Mortalité routière - #Sécurité Routière
Le conseil national de la sécurité des transports (NTSB) a préconisé hier une approche en trois volets pour mettre un terme à la hausse des...

Le conseil national de la sécurité des transports (NTSB) a préconisé hier une approche en trois volets pour mettre un terme à la hausse des décès de piétons aux Etats-Unis. Il a recommandé d’apporter des améliorations aux véhicules, ainsi qu’à l’infrastructure et au processus de collecte des données.

Le NTSB a présenté onze recommandations au total à la NHTSA (agence en charge de la sécurité routière), aux Centres de contrôle et de prévention des maladies et à l’administration fédérale des routes.

Le nombre de piétons tués aux Etats-Unis a augmenté de 46 % entre 2009 et 2016. 5 987 piétons ont péri en 2016 (le plus mauvais résultat depuis 1990), et les chiffres pour l’année 2017 devraient être du même ordre.

Source : BLOOMBERG (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le Parisien a testé la voiture autonome conçue par Valeo à Paris, en conditions réelles de circulation

#Paris - #Valeo - #Véhicule autonome
En exclusivité, Valeo a fait monter un journaliste du Parisien à bord de l’une de ses voitures autonomes – un Range Rover floqué aux couleurs...

En exclusivité, Valeo a fait monter un journaliste du Parisien à bord de l’une de ses voitures autonomes – un Range Rover floqué aux couleurs de l’équipementier – pour une traversée de Paris. Le rendez-vous était donné rue du Général Niox, dans le XVIème arrondissement, à deux pas de la porte de Saint-Cloud. « Nous avons sillonné ces dernières années à bord de nos prototypes des dizaines, voire des centaines de milliers de kilomètres. Que ce soit pour effectuer le tour du périphérique pendant 24 heures, lors du précédent Mondial. Ou encore traverser le pays, mais aussi l’Europe et même les Etats-Unis, de long en large. Mais l’idéal à la fin, c’est quand même de rentrer dans les villes. A commencer par Paris, l’une des villes les plus compliquées au monde », souligne le président de Valeo Jacques Aschenbroich.

« Deux marchés très différents vont apparaître. Le premier est celui des robots taxis, dans quelques mois à peine, avec des trajets décidés à l’avance et dans des zones bien balisées. Google aux Etats-Unis, par exemple, est très bien positionné. Le second concerne la voiture entièrement autonome, sans pédales et sans volant, à destination du grand public. Là, il faudra attendre une dizaine d’années certainement. Cette voiture devra être capable de rouler n’importe où et n’importe quand, de jour comme de nuit, et par tous les temps, y compris sur la neige. C’est un défi technologique immense », explique-t-il.

« Déléguer un certain nombre de fonctionnalités de la voiture améliore non seulement le confort, mais également sensiblement la sécurité. N’oublions pas qu’une part très importante des accidents de la route est due à des erreurs humaines, à la fatigue ou au manque de vigilance. Et qu’un million de personnes sont tuées chaque année dans le monde sur la route. C’est un fléau qu’il convient absolument d’éradiquer. En France, le nombre de morts sur la route a été divisé par quatre en près de quarante ans. C’est bien, mais loin d’être suffisant. L’informatique introduite dans la voiture autonome peut apporter une réponse concrète au problème », estime par ailleurs le dirigeant.

Source : PARISIEN (26/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Les consultations sur le projet visant à assouplir les normes de consommation de carburant aux Etats-Unis ont débuté

#consommation - #Gouvernement - #Industrie automobile - #Normes
Trois auditions publiques sur le projet visant à assouplir les normes de consommation de carburant pour les véhicules légers aux Etats-Unis, qui a...

Trois auditions publiques sur le projet visant à assouplir les normes de consommation de carburant pour les véhicules légers aux Etats-Unis, qui a été présenté début août par l’administration Trump, sont prévues cette semaine. La première de ces auditions, organisées par l’EPA (agence de protection de l’environnement) et la NHTSA (agence américaine en charge de la sécurité routière), a eu lieu lundi à Fresno, en Californie, et la deuxième hier à Dearborn, dans l’Etat du Michigan. La troisième se tiendra demain à Pittsburgh, en Pennsylvanie.

Lors de l’audition d’hier, qui a duré environ sept heures, Ford et l’UAW – le syndicat des ouvriers américains de l’automobile – ont été les principaux grands représentants de l’industrie automobile à exprimer leur opposition à la proposition du gouvernement de geler les normes adoptées sous l’administration Obama aux niveaux prévus pour 2020 au lieu de les durcir progressivement jusqu’en 2025. Ils ont indiqué que cette proposition pourrait être néfaste pour l’industrie automobile américaine et l’environnement.

La présidente de l’agence californienne de la qualité de l’air (CARB), Mary Nichols, a pour sa part enjoint le 23 septembre le gouvernement américain de renoncer à un projet qui rompt avec des décennies de progrès pour rendre les véhicules plus propres. Elle a assuré lundi que la Californie, que l’administration Trump veut en outre priver de la possibilité de fixer ses propres normes d’émissions et d’obliger les constructeurs à vendre des véhicules électriques, prendrait toutes les mesures nécessaires pour protéger sa population.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (24 et 25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Europe

Les immatriculations de véhicules utilitaires légers ont augmenté de 7,5 % en août et de 4,8 % sur huit mois

#ACEA - #Immatriculations - #Utilitaires
Les immatriculations de véhicules utilitaires légers dans l’Union européenne ont progressé de 7,5 % en août, à 132 905 unités, et de 4,8 %...

Les immatriculations de véhicules utilitaires légers dans l’Union européenne ont progressé de 7,5 % en août, à 132 905 unités, et de 4,8 % sur les huit premiers mois de 2018, à 1 352 326 unités.

Les immatriculations de VU de plus de 3,5 tonnes ont augmenté de 7,6 % en août, à 25 541 unités, et de 4,8 % sur huit mois, à 252 999 unités.

Le marché des véhicules industriels de plus de 16 tonnes a pour sa part enregistré une hausse de 8,6 % le mois dernier, à 20 249 unités, et de 5,1 % au cumul, à 205 628 unités.

Le marché des autobus et autocars a quant à diminué de 0,1 % en août, à 4 086 unités, et n’a progressé que de 1,3 % sur huit mois, à 27 527 unités.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ACEA (26/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Russie

Les ventes d’autobus en Russie ont chuté de 26 % en août

#Autobus - #Ventes
Les ventes d'autobus en Russie ont chuté de 26 % au mois d'août, à 842 unités, affichant ainsi un recul pour le deuxième mois consécutif (- 1 %...

Les ventes d’autobus en Russie ont chuté de 26 % au mois d’août, à 842 unités, affichant ainsi un recul pour le deuxième mois consécutif (- 1 % en juillet).

PAZ domine ce segment, avec 610 véhicules écoulés le mois dernier (- 21 %), représentant 70 % des ventes totales. Suivent Volgabus (50 unités écoulées en août, + 85 %) et NEFAZ (44 unités, – 24 %).

Source : AUTOSTAT (24/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Mondial 2018 : GAC va utiliser le salon pour dévoiler ses plans européens

#Europe - #GAC - #Modèle - #Mondial de l’Automobile - #Stratégie
Le groupe chinois GAC va profiter de sa présence au Mondial de l'Automobile de Paris pour dévoiler ses plans de lancement sur le marché...

Le groupe chinois GAC va profiter de sa présence au Mondial de l’Automobile de Paris pour dévoiler ses plans de lancement sur le marché européen.

GAC va ainsi dévoilé un nouveau modèle, l’A10, à l’occasion du Mondial. Le constructeur va également exposer son concept électrique Enverge, qu’il avait déjà présenté au Salon de Detroit en janvier.

GAC a annoncé qu’il prévoyait d’entrer sur le marché américain dès l’an prochain, avec le véhicule de loisir à 7 places GS8.

Pour son introduction sur le marché européen, GAC a indiqué qu’il révélerait les détails de sa stratégie internationale lors du Salon.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (26/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Mondial 2018 : Peugeot présentera trois premières mondiales

#Concept - #Hybride rechargeable - #Mondial de l’Automobile - #Motorisation - #Peugeot
Peugeot présentera trois premières mondiales cette année au Mondial de l’Automobile de Paris Aux côtés de la nouvelle 508 SW, le public...

Peugeot présentera trois premières mondiales cette année au Mondial de l’Automobile de Paris. Aux côtés de la nouvelle 508 SW, le public découvrira le e-Legend Concept, 100 % électrique et autonome, ainsi que les nouvelles motorisations « Plug-in Hybrid » à essence.

La nouvelle 508 SW bouscule les codes du marché disputé des breaks du segment D et puise son inspiration dans l’univers des « shooting brakes ». Avec sa silhouette basse et dynamique, la nouvelle 508 SW adopte un design percutant. Elle réussit l’alliance de l’élégance athlétique et du sens pratique en termes d’habitabilité, de volume et d’accessibilité au coffre. L’excellence des liaisons au sol du nouveau break combine un remarquable toucher de route à une parfaite maîtrise des mouvements de caisse. Le modèle est doté de la dernière génération du Peugeot i-Cockpit®. Sa conception centrée sur l’efficacité, la sécurité et un confort haut de gamme est la promesse de sensations de conduite intenses.

Le e-Legend concept est un manifeste technologique de la vision de Peugeot d’un véhicule autonome, connecté, personnalisable et 100 % électrique. Le style réinterprète les grands thèmes de la 504 Coupé avec une silhouette légère, athlétique, acérée et sensuelle. La cabine est arquée vers l’arrière et bénéficie de larges surfaces vitrées. La signature des feux avant et arrière reprend les trois griffes identitaires.
Quatre modes de conduite sont disponibles, deux modes autonomes et deux modes manuels, toujours laissés au choix du conducteur.
L’immersion dans l’habitacle est totale, grâce à l’acoustique signée Focal® et à l’écran numérique de 49 pouces incurvé face aux occupants, qui peut projeter des films, des contenus media ou la vision de la route selon le mode de conduite retenu.

Peugeot présentera également au Mondial ses nouvelles motorisations « Plug-in Hybrid » à essence. Cette nouvelle offre viendra compléter les motorisations existantes des 3008 et des nouvelles 508 et 508 SW. La motorisation Hybrid et la motorisation Hybrid4 (4 roues motrices) arriveront respectivement sur les nouvelles 508 et 3008 à l’automne 2019. L’expérience de conduite Peugeot s’enrichit de nouveaux modes de conduite pour un plaisir et des sensations renouvelées grâce à l’effet magique du mode ZEV 100 % électrique, l’efficacité du mode 4 roues motrices (Hybrid4), la puissance du mode Sport et la polyvalence du mode Hybrid.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE PEUGEOT (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
International

Nissan croît au retour en force des berlines aux Etats-Unis

#Berline - #Nissan
Nissan est confiant quant au retour en force des berlines aux Etats-Unis Il lancera au mois d'octobre 2018 la berline Ultima et s’attend à un...

Nissan est confiant quant au retour en force des berlines aux Etats-Unis. Il lancera au mois d’octobre 2018 la berline Ultima et s’attend à un véritable succès malgré l’effervescence autour des SUV. “Nous pensons que les plus jeunes générations achèteront plus de berlines, car elles ne veulent pas conduire la voiture de papa, aujourd’hui représentée par le SUV”, indique le responsable du marketing de la Nissan Altima, Bruce Pillard.

En France, Nissan mise en revanche sur les SUV pour augmenter ses ventes. Il ne dispose d’aucune berline familiale dans sa gamme. Seules les Micra et Leaf vont rester au catalogue à court terme.

Source : AUTO PLUS (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Tesla fabrique ses propres camions pour transporter ses véhicules

#Livraison - #Logistique - #Tesla
Tesla a commencé le week-end dernier à fabriquer ses propres camions pour transporter ses véhicules et en accélérer ainsi la livraison, a...

Tesla a commencé le week-end dernier à fabriquer ses propres camions pour transporter ses véhicules et en accélérer ainsi la livraison, a annoncé le patron du constructeur américain de voitures électriques, Elon Musk, le 24 septembre sur Twitter.

Le dirigeant répondait à un client qui n’a toujours pas reçu une Model 3 commandée en juin.

Source : REUTERS (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Japon

Toyota adopterait finalement Android Auto

#Connectivité - #Google - #Toyota
Toyota aurait finalement accepté d'utiliser Android Auto dans ses véhicules, après des années de résistance en raison de sa méfiance vis-à-vis...

Toyota aurait finalement accepté d’utiliser Android Auto dans ses véhicules, après des années de résistance en raison de sa méfiance vis-à-vis de Google, qui serait susceptible de se servir d’informations confidentielles et privées.

Le constructeur s’est mis très tard à la connectivité avec smartphone puisque Toyota n’a adopté Apple Carplay qu’en début d’année. L’utilisation d’Android Auto serait un gros avantage pour Toyota puisqu’une très large majorité des téléphones dans le monde fonctionnent avec Android.

 

Source : AUTOMOTIVE NEWS (24/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Webasto se fixe pour objectif de réaliser un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros

#Objectif - #Prévision - #Webasto
L'équipementier allemand Webasto se fixe pour objectif de réaliser un chiffre d'affaires de 5 milliards d'euros par an d'ici à 2020 Le président...

L’équipementier allemand Webasto se fixe pour objectif de réaliser un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros par an d’ici à 2020. Le président de Webasto, Holger Engelmann, s’est dit optimiste quant à la réalisation de cet objectif, tout en admettant qu’il restait beaucoup de travail pour y arriver.

Dans un entretien accordé à AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, M. Engelmann a également déclaré qu’il tablait sur une hausse à un chiffre de la production de véhicules légers en Europe et en Chine, et sur des volumes de production stables aux Etats-Unis.

Par ailleurs, pour l’année 2018, Webasto table sur une croissance de son chiffre d’affaires de 5 %, qui sera portée par une croissance à deux chiffres en Chine (où sa production de toits vitrés et de pare-brise panoramique se développe). L’équipementier allemand table également sur une forte croissance sur le marché américaine, grâce à l’acquisition de la division “Efficient Energy System” de l’équipementier AeroVironement. Aux Etats-Unis également, l’activité de Webasto devrait progresser grâce au lancement du nouveau Jeep Wrangler, doté d’une capote fournie par l’équipementier.

De plus, M. Engelmann a précisé que le segment des cabriolets représentait 9 % du chiffre d’affaires de Webasto (qui fournit les capotes), donc le manque de dynamisme de ce segment (qui ne progresse que très peu) ne devrait que peu impacter les résultats de l’équipementier.

En revanche, les toits vitrés et panoramiques représentent 75 % de l’activité de Webasto (les 16 % restants étant réalisés par la division thermique et confort).

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (25/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche

Retrouvez toutes les analyses de 14h