triangle orange
Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Icone
triangle bleu
France

Ateliers des Janves demande son placement en redressement judiciaire

#Ateliers des Janves - #Redressement
Le groupe Ateliers des Janves, fabricant de bielles basé dans les Ardennes qui emploie environ 320 personnes, a demandé le 31 août son placement...

Le groupe Ateliers des Janves, fabricant de bielles basé dans les Ardennes qui emploie environ 320 personnes, a demandé le 31 août son placement en redressement judiciaire. La société, qui fournit notamment des constructeurs d’automobiles tels que Renault, Peugeot, Fiat ou Volvo, explique être confrontée à un problème de trésorerie lié à la vétusté de son outil de production et à l’augmentation des délais d’approvisionnement en acier en raison d’une forte demande mondiale pour cette matière première.

Ateliers des Janves, basé à Bogny-sur-Meuse, précise avoir sollicité l’ouverture d’une procédure de placement en redressement judiciaire auprès du Tribunal de Commerce de Paris afin de pouvoir poursuivre son activité. Le groupe inclut une holding, une entreprise de forge et une autre d’usinage. Il a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 71 millions d’euros.

Le groupe Ateliers des Janves est contrôlé par un actionnariat familial : les héritiers du fondateur sont majoritaires au capital de cette entreprise créée en 1925. La direction espère trouver un nouveau partenaire financier qui lui donnerait les moyens de régler son problème de trésorerie et d’investir dans l’outil de production. Elle indique avoir déjà reçu sept marques d’intérêt parmi de potentiels investisseurs.

Source : AFP (31/8/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Audi va suspendre la production des A4 et A5 Cabrio

#Audi - #Production - #Usine
Audi va suspendre la production des A4 et A5 Cabrio dans son usine de Neckarsulm, durant quelques jours cette semaine, ainsi que du 10 au 14...

Audi va suspendre la production des A4 et A5 Cabrio dans son usine de Neckarsulm, durant quelques jours cette semaine, ainsi que du 10 au 14 septembre.

La marque aux anneaux explique cette interruption de la production par une demande insuffisante aux Etats-Unis.

En effet, en moyenne, 70 % de la production d’A4 issues de Neckarsulm sont ensuite exportées vers l’Amérique du Nord.

En revanche, la production des modèles A6, A7, A8 et R8 est maintenue à son rythme habituel.

Source : AUTOMOBILWOCHE (01/09/2018)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Bosch aurait été un complice actif dans l’affaire des moteurs truqués de Volkswagen

#Bosch - #Emissions - #Groupe Volkswagen - #Scandale
Selon des informations de la presse allemande (via le journal Wirtschaftswoche), des échanges de courriels entre Bosch et Volkswagen montreraient...

Selon des informations de la presse allemande (via le journal Wirtschaftswoche), des échanges de courriels entre Bosch et Volkswagen montreraient que l’équipementier allemand aurait été un complice actif dans l’affaire de manipulations des niveaux d’émissions des véhicules diesel du groupe Volkswagen.

Bosch aurait notamment aidé Volkswagen à cacher aux autorités ses manipulations des niveaux d’émissions, et ce plusieurs années avant l’éclatement du scandale en septembre 2015.

La “fonction acoustique”, qui ne serait qu’un nom de code pour couvrir un logiciel truqueur, aurait été mentionnée par Bosch dans des documents internes dès novembre 2006.

Cette “fonction acoustique” aurait également été connue sous le nom de “reconnaissance de cycle” de test, puisqu’elle permettait de détecter si le véhicule était en phase de test pour pouvoir manipuler les niveaux d’émissions.

Ni Bosch ni Volkswagen n’a souhaité s’exprimer sur les rapports du journal Wirtschaftswoche.

Source : AUTOMOBILWOCHE (31/08/208)
Lire l'article complet Icone de flèche
Royaume-Uni

Ford ouvre son service Chariot au transport de salariés

#Ford - #Mobilité
A Londres, Ford a ouvert son service de navettes à la demande Chariot aux entreprises, dans l’objectif de faciliter les trajets domicile/travail...

A Londres, Ford a ouvert son service de navettes à la demande Chariot aux entreprises, dans l’objectif de faciliter les trajets domicile/travail des salariés.

Lancé en février 2018 à destination des particuliers, Chariot a été imaginé pour faciliter la vie des habitants de zones mal desservies par les transports en commun en mettant à leur disposition des navettes effectuant des trajets prédéfinis et un système de réservation par smartphone. Le service est aujourd’hui proposé aux salariés pour leurs trajets domicile/travail. Le premier parcours de ce nouveau programme a été élaboré en collaboration avec le groupe de transports easitNETWORK. Le service est disponible entre Stockley Park, près de l’aéroport d’Heathrow, qui accueille l’un des plus grands campus d’entreprises d’Europe, et la station Hayes & Harlington, carrefour de nombreux transports en commun. Deux navettes sont en circulation. Les trajets seront proposés gratuitement jusqu’au 1er décembre aux utilisateurs ayant installé l’application sur leur téléphone.

Source : JOURNALAUTO.COM (31/8/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Europe

Ford pourrait réduire considérablement la voilure en Europe

#Ford - #Restructuration
Ford pourrait supprimer jusqu'à 24 000 emplois et cesser la production de plusieurs modèles en Europe en vue de redresser ses activités dans cette...

Ford pourrait supprimer jusqu’à 24 000 emplois et cesser la production de plusieurs modèles en Europe en vue de redresser ses activités dans cette région, a rapporté le Sunday Times, citant des analystes de Morgan Stanley et des sources proches des projets du constructeur.

Ford a subi une perte de 73 millions de dollars en Europe au deuxième trimestre et il est confronté à des défis supplémentaires liés à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, a indiqué le quotidien dominical britannique.

Les analystes de Morgan Stanley estiment que le constructeur américain pourrait licencier jusqu’à 12 % de ses 202 000 salariés et que ces réductions d’effectifs toucheraient essentiellement l’Europe. Selon des sources bien informées, Ford devrait arrêter la production de la Mondeo et des monospaces Galaxy et S-Max en Europe au profit de tout-terrain de loisir plus rentables, et il pourrait en outre réduire la taille de son réseau européen.

Les discussions portant sur la restructuration des activités du constructeur devraient durer encore plusieurs mois.

Source : REUTERS (3/9/18), AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (2/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Etats-Unis

Ford renonce à importer aux Etats-Unis une variante de la Focus fabriquée en Chine

#Chine - #Droits de douane - #Ford - #Importations - #Modèle
Ford a annoncé qu’il renonçait à son projet d’importer à partir de 2019 aux Etats-Unis des Ford Focus Active fabriquées en Chine, en raison...

Ford a annoncé qu’il renonçait à son projet d’importer à partir de 2019 aux Etats-Unis des Ford Focus Active fabriquées en Chine, en raison des droits de douane élevés imposés par l’administration Trump.

La Ford Focus Active aurait été un produit de niche aux Etats-Unis (moins de 50 000 ventes par an étaient prévues) et la décision d’abandonner le projet ne devrait guère avoir d’impact sur les ventes futures de l’entreprise, a indiqué Kumar Galhotra, responsable des activités de Ford en Amérique du Nord. « Nous considérons que, du fait des droits de douane, nos coûts seraient substantiellement plus élevés », a expliqué le dirigeant.

General Motors s’efforce pour sa part d’obtenir une dérogation aux droits de douane pour le Buick Envision également assemblé en Chine. Il a averti qu’il pourrait ne plus proposer le tout-terrain de loisir aux Etats-Unis s’il n’obtient pas satisfaction.

Source : REUTERS, AFP, AUTOMOTIVE NEWS (31/8/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Hyundai a un nouveau partenaire dans les utilitaires en Chine

#Coentreprise - #Hyundai - #Partenaire - #Utilitaires
Hyundai a annoncé qu’il avait signé un accord de « partenariat stratégique » avec Sichuan Energy Industry Investment Group en vue de renforcer...

Hyundai a annoncé qu’il avait signé un accord de « partenariat stratégique » avec Sichuan Energy Industry Investment Group en vue de renforcer sa présence sur le marché des véhicules utilitaires en Chine.

Le groupe chinois spécialisé dans l’énergie a racheté à Nanjun Auto la participation de 50 % qu’il détenait dans Sichuan Hyundai, la coentreprise à parité établie précédemment par Hyundai et Nanjun Auto, a indiqué le constructeur coréen.

Sichuan Hyundai a pour ambition de développer cinq nouveaux véhicules utilitaires d’ici à 2022. Il prévoit de lancer une version électrique d’un de ses camions sur le premier marché automobile mondial.

Source : YONHAP (3/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

L’Allemagne dément des rapports de la presse concernant des manipulations de VW sur des moteurs à essence

#Emissions - #Essence - #Gouvernement - #Groupe Volkswagen - #Scandale
Le Ministère allemand des Transports a démenti des rapports de la presse (notamment du journal Bild Am Sonntag) concernant de nouvelles...

Le Ministère allemand des Transports a démenti des rapports de la presse (notamment du journal Bild Am Sonntag) concernant de nouvelles manipulations du groupe Volkswagen, cette fois sur des moteurs à essence.

Selon le Ministère, les allégations rapportées par la presse reprenaient en fait d’anciennes accusations, ayant déjà fait l’objet d’un examen de la part du KBA (office fédéral des transports).

Selon ces examens du KBA, il n’y a jusqu’à présent aucune fraude sur les modèles à essence du groupe Volkswagen.

Le journal Bild Am Sonntag avait indiqué dans son article que les boîtes de vitesses et logiciels de gestion des moteurs de certains modèles à essence des marques Volkswagen, Audi et Porsche auraient été manipulés pour sous-estimer les niveaux d’émissions de CO2 des véhicules. Le journal mentionnait des documents internes et des déclarations de témoins.

Fin 2015, Volkswagen avait admis qu’environ 36 000 de ses véhicules à essence étaient à leur tour (après les modèles diesel) testés pour vérifier leurs niveaux d’émissions. Après un contrôle par un organe indépendant, les écarts entre les chiffres annoncés et les émissions réelles étaient minimes et ne nécessitaient pas de remises aux normes des véhicules.

Selon le Ministère allemand des Transports, c’est ce volet de l’affaire que le Bild Am Sonntag aurait de nouveau mis en lumière dans ses récents articles, n’apportant aucun nouvel élément.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT (02/09/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Espagne

L’entrée en vigueur des normes WLTP fait faire un bond de plus de 60 % au marché espagnol

#Marché - #Normes - #Prévision - #Ventes
L'entrée en vigueur des nouvelles normes WLTP a fortement stimulé le marché espagnol, qui devrait afficher un bond de 65 % pour le mois d'août,...

L’entrée en vigueur des nouvelles normes WLTP a fortement stimulé le marché espagnol, qui devrait afficher un bond de 65 % pour le mois d’août, à quelque 120 000 unités. Les ventes aux particuliers devraient s’inscrire en hausse de 28 %, celles aux entreprises progresser de 96 % et celles aux loueurs de 56 %.

En outre, les voitures diesel neuves ont vu leurs ventes chuter de 33 % depuis le début de 2018, selon le consultant MSI.

Source : EL MUNDO (31/8/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Europe

L’UE ripostera à d’éventuelles taxes américaines sur l’automobile

#Droits de douane - #Etats-Unis - #Union Européenne
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a affirmé le 31 août que l'Union européenne riposterait à d'éventuelles taxes...

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a affirmé le 31 août que l’Union européenne riposterait à d’éventuelles taxes automobiles américaines, alors que le cessez-le-feu commercial conclu en juillet entre Washington et Bruxelles semble à nouveau menacé. Si le Président américain Donald Trump renforce les droits de douane contre les importations d’automobiles européennes, comme il a menacé de le faire jeudi dernier dans un entretien accordé à Bloomberg, « alors nous le ferons aussi », a déclaré M. Juncker à la chaîne allemande ZDF.

« Nous sommes convenus avec le Président Trump d’une sorte de cessez-le-feu en ce qui concerne les nouvelles taxes sur les voitures », a expliqué le chef de l’exécutif bruxellois, rappelant son déplacement fin juillet à Washington pour tenter d’endiguer les sanctions commerciales croisées entre Europe et Etats-Unis. « Comme cela peut arriver avec les trêves, elles sont parfois en danger, mais elles sont respectées », a insisté M. Juncker.

Source : AFP (31/8/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

La coentreprise FAW Volkswagen a débuté la production dans sa nouvelle usine

#Coentreprise - #FAW-Volkswagen - #Usine
La coentreprise FAW Volkswagen a débuté jeudi la production dans sa nouvelle usine, située à Tianjin Le site affiche des capacités de...

La coentreprise FAW Volkswagen a débuté jeudi la production dans sa nouvelle usine, située à Tianjin.

Le site affiche des capacités de production de 300 000 véhicules par an et assemblera des modèles des marques Volkswagen et Audi.

De plus, l’usine de Tianjin a réservé un espace pour la production future de véhicules hybrides et électriques.

D’ici à 2020, FAW Volkswagen aura investi un total de 13 milliards de yuans (soit 1,64 milliard d’euros) dans ce site. L’usine sera notamment équipée de 985 robots pour automatiser la production.

Source : XINHUA NEWS (31/08/2018)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le bénéfice net du groupe Bolloré a chuté de 71 % au 1er semestre

#Bolloré - #Résultats financiers
Le groupe Bolloré a dégagé un bénéfice net en baisse de 71 % au premier semestre de 2018, à 97 millions d'euros, malgré des résultats...

Le groupe Bolloré a dégagé un bénéfice net en baisse de 71 % au premier semestre de 2018, à 97 millions d’euros, malgré des résultats opérationnels en hausse dans ses différentes branches. Le chiffre d’affaires a progressé de 54 %, à 10,87 milliards d’euros, grâce à l’intégration globale du groupe de médias Vivendi, qui représente plus de la moitié de l’activité (6,46 milliards d’euros). A taux de change et périmètre constants, la hausse aurait atteint 7 %. Le bénéfice opérationnel du groupe a progressé de 33 %, à 544 millions d’euros. Celui de la branche transport et logistique a augmenté de 4 %, à 266 millions d’euros (+ 10 % à périmètre et taux de change constants), « bénéficiant de la forte croissance des volumes », souligne l’entreprise dans un communiqué. L’activité stockage d’électricité (batteries, véhicules électriques et autopartage) a quant à elle vu sa perte opérationnelle réduite à 77 millions d’euros, contre 79 millions d’euros au premier semestre de 2017. Le groupe fait état de « dépenses maîtrisées » dans le contexte de la résiliation de son service d’autopartage Autolib’ à Paris.

Source : AFP (31/8/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le Groupe PSA étudie la possibilité de fabriquer un modèle supplémentaire à l’usine de Poissy

#Groupe PSA - #Usine
A l’occasion du Comité d’Etablissement extraordinaire qui s’est tenu le 31 aout, Pierre Long, responsable des relations sociales et humaines...

A l’occasion du Comité d’Etablissement extraordinaire qui s’est tenu le 31 aout, Pierre Long, responsable des relations sociales et humaines de l’usine PSA de Poissy, a déclaré : « L’étude qui démarre doit nous permettre de nous assurer que les critères de performance économique de notre site permettent de fabriquer un nouveau véhicule compétitif pour nos clients. Toutes les équipes sont mobilisées pour y répondre et démontrer notre engagement pour saisir cette opportunité. De nouveaux éléments pourront être communiqués d’ici à la fin 2018 ».

Actuellement, le site de Poissy produit des Peugeot 208 et des DS 3. Conformément à l’annonce faite en 2015, il lancera d’ici à la fin de l’année la production d’un nouveau modèle de DS Automobiles, qui inaugurera la plateforme multi-énergies CMP (Common Modular Platform) sur le segment « premium compact ». Grâce à un investissement de 150 millions d’euros, l’usine de Poissy sera également le premier site du Groupe PSA à fabriquer sur ses lignes flexibles des versions purement électriques de ce modèle sur la plateforme eCMP.

Le Groupe PSA poursuit le déploiement de son plan Push to Pass avec notamment l’objectif de développer une offre électrifiée pour 100 % de ses gammes d’ici à 2025.

Lire l'article complet Icone de flèche
Brésil

Le marché brésilien devrait afficher en août son meilleur score depuis 30 mois

#Marché - #V.U.L. - #Ventes - #voitures
Les ventes de voitures et de véhicules utilitaires légers au Brésil devraient afficher en août leur meilleure performance depuis 30 mois, avec...

Les ventes de voitures et de véhicules utilitaires légers au Brésil devraient afficher en août leur meilleure performance depuis 30 mois, avec 239 225 unités enregistrées (+ 14 % par rapport à août 2017), selon les premières estimations. Sur les huit premiers mois de l’année, les ventes se seraient établies à 1 575 095 unités (+ 14,1 %).

En août, General Motors a largement dominé le marché, avec 41 593 véhicules légers écoulés (17,4 % de part de marché), suivi de Fiat (34 428), de Volkswagen (33 974), de Ford (20 992) et de Renault (20 941). Nissan se classe dixième (9 403), suivi de Peugeot (2 443), de Mitsubishi (2 036) et de Citroën (1 553).

Source : UOL (2/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le marché français a bondi de 40 % en août

#Immatriculations - #Marché - #Prévision - #Ventes
Avec 150 391 immatriculations en août 2018, le marché français des voitures particulières neuves a bondi de 40 % à nombre de jours ouvrables...

Avec 150 391 immatriculations en août 2018, le marché français des voitures particulières neuves a bondi de 40 % à nombre de jours ouvrables identique (22 jours). Sur huit mois, les immatriculations se sont établies à 1 513 933 unités, en hausse de 8,9 % en données brutes et de 8,2 % à nombre de jours ouvrés comparable (168 jours en 2018, contre 167 de janvier à août 2017).

En août, le marché des véhicules utilitaires légers – 23 357 unités – a progressé de 12,6 % à nombre de jours ouvrables identique. Au cours des huit premiers mois de l’année, il a augmenté de 5,7 %, à 301 601 unités (+ 5,1 % à nombre de jours ouvrés comparable).

Avec 2 577 immatriculations de véhicules industriels au mois d’août, le marché français des véhicules de plus de 5 tonnes a enregistré une hausse de 18,2 %. Sur huit mois, il a augmenté de 8,5 %, à 35 049 unités.

Les ventes de voitures du Groupe PSA ont augmenté de 22,7 % en août, à 39 328 unités (+ 42,4 % pour Citroën, à 13 694 unités, + 10,9 % pour DS, à 1 143 unités, + 16,7 % pour Peugeot, à 21 026 unités, et + 2 % pour Opel, à 3 465 unités), et celles du groupe Renault de 52,4 %, à 39 445 unités (+ 53,8 % pour la marque Renault, à 27 819 unités, + 46 % pour Dacia, à 11 377 unités, et 249 unités pour Alpine).

Les marques françaises ont bondi de 36 % en août, à 78 803 unités, et les marques étrangères de 44,6 %, à 71 588 unités (+ 49,7 % pour le groupe Volkswagen, à 20 953 unités ; + 110,3 % pour le groupe Nissan, à 9 717 unités ; + 92 % pour le groupe FCA, à 8 557 unités ; + 14,1 % pour le groupe Toyota, à 6 488 unités ; + 9,3 % pour le groupe BMW, à 5 472 unités ; + 26,1 % pour le groupe Ford, à 4 822 unités ; + 11,7 % pour le groupe Daimler, à 4 731 unités ; + 24,2 % pour le groupe Hyundai, à 4 401 unités ; + 76,9 % pour Volvo Cars, à 913 unités).

Depuis le début de l’année, les ventes du Groupe PSA ont progressé de 18,9 %, à 475 726 unités (+ 4,1 % pour Citroën, à 145 342 unités, + 23,1 % pour DS, à 17 191 unités, + 9,2 % pour Peugeot, à 265 338 unités, et 47 855 unités pour Opel), et celles du groupe Renault de 10,7 %, à 391 280 unités (+ 6,8 % pour Renault, à 291 642 unités, + 23 % pour Dacia, à 98 881 unités, et 757 unités pour Alpine). Sur huit mois, les marques françaises ont enregistré une hausse de 15,1 %, à 867 201 unités, et les marques étrangères une progression limitée de 1,6 %, à 646 732 unités.

Par ailleurs, le marché des véhicules d’occasion est estimé à 412 652 unités au mois d’août, en baisse de 6,4 %, et à 3 799 217 unités sur les huit premiers mois de l’année, en recul de 1,7 %.

Source : (COMMUNIQUE DE PRESSE CCFA, AFP 3/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Les constructeurs prévoient désormais une hausse de 5 % pour le marché français en 2018

#CCFA - #Marché - #Prévision
Les constructeurs français ont relevé leur prévision de hausse des immatriculations pour le marché national, à + 5 % en 2018, alors qu'ils...

Les constructeurs français ont relevé leur prévision de hausse des immatriculations pour le marché national, à + 5 % en 2018, alors qu’ils tablaient jusqu’ici sur une augmentation de 3 %. « On va avoir une année en progression au moins de l’ordre de 5 % », a déclaré Christian Peugeot, président du CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles). La filière tablait en début d’année sur une augmentation des immatriculations de voitures neuves de 2 %, et avait déjà revu une première fois cette prévision à 3 %.

A fin août, la hausse du marché français a déjà atteint 8,9 %. Mais le CCFA se montre prudent pour la fin de l’année. Les immatriculations ont été artificiellement gonflées durant l’été, et notamment au mois d’août, en raison de l’entrée en vigueur d’une nouvelle norme d’homologation européenne au 1er septembre. Certains constructeurs, dont Volkswagen, sont soupçonnés d’avoir accordé de gros rabais en août sur des véhicules qui n’auraient plus pu être commercialisés à partir de septembre, ou bien de les avoir immatriculés auprès de leurs propres concessionnaires afin de les écouler plus tard. Sur la fin d’année, « il y a un certain nombre de constructeurs, étrangers notamment, qui vont manquer d’offres, donc il y aura des ventes en moins à priori », a déclaré M. Peugeot.

Source : AFP (3/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
République Tchèque

Les salariés de l’usine de Mlada Boleslav craignent une délocalisation de leur production

#Délocalisation - #Groupe Volkswagen - #Skoda
Les salariés de l'usine de Skoda à Mlada Boleslav (République Tchèque) craignent que le groupe Volkswagen ne délocalise une partie de leur...

Les salariés de l’usine de Skoda à Mlada Boleslav (République Tchèque) craignent que le groupe Volkswagen ne délocalise une partie de leur production vers l’Allemagne ou vers d’autres pays.

En effet, actuellement, les capacités de production de l’usine de Mlada Boleslav sont insuffisantes pour répondre à la demande en hausse pour la berline Superb.

Néanmoins, Marc Langendorf, porte-parole du groupe Volkswagen, a démenti qu’une décision à ce sujet serait prise lors du comité de direction prévu cette semaine.

Source : PRAGUE DAILY MONITOR (31/08/2018)
Lire l'article complet Icone de flèche
Japon

Les ventes de véhicules neufs au Japon (hors 660 cm3) ont reculé de 0,2 % en août

#Marché - #véhicules - #Ventes
Les ventes de véhicules neufs au Japon (hors mini-véhicules) ont diminué de 0,2 % en août, à 233 358 unités, après un rebond de 1,2 % en...

Les ventes de véhicules neufs au Japon (hors mini-véhicules) ont diminué de 0,2 % en août, à 233 358 unités, après un rebond de 1,2 % en juillet, a annoncé la JAMA (Association des concessionnaires). Le repli du marché en août s’explique notamment par des ventes de camions et d’autobus en baisse (32 032 camions contre 35 863 unités en août 2017 ; 971 autobus au lieu de 1 778 unités un an plus tôt), tandis que les ventes de voitures de tourisme ont progressé de 2,1 %.

Les ventes de mini-véhicules (660 cm3) ont pour leur part augmenté de 7,7 % le mois dernier, à 130 858 unités. Malgré un petit repli de 0,4 % en juin, ces mini-véhicules, très appréciés des Japonais pour leur coût très inférieur à celui des voitures classiques, se portent relativement bien depuis le début de l’année après une mauvaise passe liée à des changements fiscaux.

Au total en août, tous gabarits et types confondus, les ventes de véhicules neufs au Japon ont augmenté de 2,5 %, à 364 216 unités, après un gain de 3,3 % en juillet.

Source : AFP (3/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

M. Sedran se dit convaincu que la coopération entre VW et Ford sera “équilibrée”

#Coopération - #Ford - #Groupe Volkswagen - #Utilitaires
Thomas Sedran, auparavant responsable de la stratégie du groupe Volkswagen et désormais directeur de la division véhicules utilitaires légers du...

Thomas Sedran, auparavant responsable de la stratégie du groupe Volkswagen et désormais directeur de la division véhicules utilitaires légers du groupe allemand, s’est dit convaincu que, “lorsqu’elle serait finalisée”, la coopération stratégique avec Ford dans le domaine des véhicules utilitaires serait “très équilibrée”.

Cette coopération stratégique devrait ainsi assurer des avantages équivalents aux deux groupes. “Il se pourrait que – certaines anées spécifiques – les volumes de production diffèrent [entre Ford et Volkswagen], mais au total, ce sera très équilibré”, a-t-il précisé.

Volkswagen estime qu’une coopération avec Ford pourrait permettre de dégager au moins 464 millions de dollars supplémentaires par an.

M. Sedran n’exclut pas à l’avenir une expansion de la coopération avec Ford dans le domaine des voitures particulières mais souhaite pour l’instant se concentrer sur les véhicules utilitaires légers.

Selon des sources proches du dossier, Volkswagen souhaiterait collaborer avec Ford pour économiser des coûts de développement pour la prochaine génération de l’Amarok.

En revanche, M. Sedran n’a pas souhaité s’exprimer sur la possibilité de collaborer avec Ford sur les utilitaires électrifiés, lui donnant éventuellement accès à sa plateforme MEB pour les véhicules dotés de batteries électriques.

Par ailleurs, Bernd Osterloh, président du comité d’entreprise du groupe Volkswagen, a indiqué qu’il ne donnerait son accord au projet de coopération entre Ford et Volkswagen qu’à condition que Volkswagen garantisse que les emplois au sein du groupe ne seront pas menacés.

En effet, s’il loue la possibilité de réduire les coûts de développement et de réaliser des synergies, M. Osterloh veut s’assurer que les taux d’utilisation des usines allemandes ne soient pas affectés par cette collaboration.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (01/09/2018), AUTOMOBILWOCHE (02/09/2018)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Manipulations des niveaux d’émissions : BMW doit verser une amende de 10 millions d’euros

#Amende - #BMW - #Emissions - #Enquête
Dans le cadre de l'affaire de manipulations des niveaux d'émissions de certains de ses véhicules diesel, le groupe BMW s'est vu imposer une amende...

Dans le cadre de l’affaire de manipulations des niveaux d’émissions de certains de ses véhicules diesel, le groupe BMW s’est vu imposer une amende de 10 millions d’euros par le parquet de Munich.

Depuis plus de six mois, le parquet de Munich menait une enquête sur BMW, le suspectant d’avoir manipulé les niveaux d’émissions de certains de ses modèles diesel. Les résultats de cette enquête restent inconnus.

Aucun cadre de BMW n’a été inculpé dans cette affaire.

Le versement de l’amende de 10 millions d’euros devrait permettre de clore cette affaire sans procès ni plainte. En effet, BMW n’a pas été accusé de fraude mais de négligence, pour avoir équipé certains de ses modèles (Série 5 et Série 7) de logiciels de gestion des émissions prévus pour d’autres modèles.

Un arrangement serait donc possible.

BMW n’a pas encore indiqué s’il acceptait cette amende ou s’il préférait répondre de ses actes au tribunal (les preuves ne l’accablant pas).

La proposition du parquet pour un arrangement via une amende montre néanmoins que l’affaire BMW n’est en aucun cas comparable avec les manipulations réalisées par Volkswagen. En effet, dans le cadre de l’affaire VW, plus de 40 personnes (cadres et responsables de Volkswagen et Audi) ont été inculpés.

Source : SÜDDEUTSCHE ZEITUNG (03/09/2018)
Lire l'article complet Icone de flèche
Russie

Renault-Nissan et Rostec veulent porter à 100 % leur part dans AvtoVAZ

#Avtovaz - #Capital - #Renault-Nissan
La coentreprise entre Renault-Nissan et le conglomérat public Rostec voudrait porter sa participation dans AvtoVAZ à 100 %, a déclaré Nicolas...

La coentreprise entre Renault-Nissan et le conglomérat public Rostec voudrait porter sa participation dans AvtoVAZ à 100 %, a déclaré Nicolas Maure, directeur pour la région Eurasie du groupe Renault. “On attend les résultats d’une OPA dont les résultats seront connus le 10 septembre. Si, au terme de cette OPA, la part de la coentreprise franchit le seuil de 95 %, nous allons lancer une OPR (offre publique de retrait)”, a déclaré M. Maure.

Au terme de celle-ci, il serait “fort probable” que la coentreprise entre Renault-Nissan et Rostec – nommée Alliance Rostec Auto BV (ARA BV) – atteigne les 100 % de parts dans AvtoVAZ. “C’est ce que souhaite l’entreprise, tout en protégeant les intérêts des actionnaires minoritaires”, souligne Nicolas Maure.

ARA BV a conclu en avril une augmentation de capital réservée aux actionnaires d’AvtoVAZ, qui a porté la part de la coentreprise à 83,5 % du capital d’AvtoVAZ. Au-delà de 75 % des parts, l’actionnaire majoritaire doit, selon la loi russe, lancer une offre publique d’achat auprès des actionnaires minoritaires. Si au terme de l’OPA, la part de l’actionnaire majoritaire dépasse les 95 %, il doit lancer une OPR, proposant de racheter tous les titres restants.

Plombé par une lourde dette et des pertes creusées par la crise économique qui a frappé la Russie en 2014, AvtoVAZ avait annoncé à l’automne 2016 un vaste plan de redressement prévoyant une recapitalisation totale de plus d’un milliard d’euros, avec la participation de ses actionnaires. Cette recapitalisation devrait s’achever en octobre.

Source : AFP (31/8/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Stéphane Dubs à la tête de l’usine PSA de Sochaux

#Groupe PSA
Les Echos brossent le portrait de Stéphane Dubs, récemment nommé directeur de l’usine PSA de Sochaux Ce dernier remplace Yvan Lambert, qui a...

Les Echos brossent le portrait de Stéphane Dubs, récemment nommé directeur de l’usine PSA de Sochaux. Ce dernier remplace Yvan Lambert, qui a porté puis présenté le projet Sochaux 2022, que le nouveau dirigeant s’emploie désormais à déployer tout en continuant à faire tourner l’usine. Un projet qui doit faire basculer le site industriel dans le XXIème siècle, avec en ligne de mire le véhicule de demain, doté de nouvelles motorisations et d’aides à la conduite, et, à terme, une seule ligne de production pour six silhouettes.

Source : ECHOS (3/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Chine

Suzuki compte dissoudre sa dernière coentreprise en Chine

#Coentreprise - #Suzuki
Suzuki compterait dissoudre sa dernière coentreprise en Chine en cédant ses parts à son partenaire local Chongqing Changan Automobile Celui-ci...

Suzuki compterait dissoudre sa dernière coentreprise en Chine en cédant ses parts à son partenaire local Chongqing Changan Automobile. Celui-ci continuerait à assembler des véhicules Suzuki sous licence.

La procédure, qui doit être approuvée par les autorités chinoises, pourrait être finalisée d’ici à la fin de l’année. Les ventes de la coentreprise Suzuki Changan ont chuté de 27 % l’an passé.

Début août, Suzuki a déjà procédé à la dissolution de son autre coentreprise chinoise, Suzuki Jiangxi Changhe Automobile.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (24/8/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Corée du Sud

Ventes des constructeurs coréens en août

#Constructeurs coréens - #Ventes
Quatre des cinq grands constructeurs coréens - Kia, GM Korea, Renault Samsung et Ssangyong - ont annoncé des résultats commerciaux en baisse pour...

Quatre des cinq grands constructeurs coréens – Kia, GM Korea, Renault Samsung et Ssangyong – ont annoncé des résultats commerciaux en baisse pour le mois d’août. Seul Hyundai a vu ses ventes progresser.

Le premier constructeur coréen a fait état d’une hausse de 9,2 % de ses ventes le mois dernier, à 384 443 unités. Ses ventes en Corée ont augmenté de 7,4 % (à 58 682 unités) et celles a l’étranger ont progressé de 9,5 % (à 325 861 unités). Les ventes de Kia ont pour leur part diminué de 0,2 %, à 223 648 unités. La société soeur de Hyundai a accru ses volumes sur le marché coréen de 7,7 % (à 44 200 unités), mais ses ventes à l’étranger ont baissé de 2 % (à 179 448 unités).

Les ventes de GM Korea ont plongé de 44 %. La filiale de General Motors a vendu 23 101 véhicules, dont 7 391 ont été écoulés en Corée (- 26 %) et 15 710 exportés (- 50 %).

Renault Samsung a pour sa part annoncé avoir vendu 12 733 véhicules en août (- 35 %). Ses ventes en Corée du Sud ont augmenté de 1,2 % (à 7 108 unités), mais ses exportations ont reculé de 55 % (à 5 625 unités).

Enfin, Ssangyong a vu ses ventes diminuer de 3,2 %, à 11 349 unités, dont 9 055 unités ont été écoulées en Corée (+ 9,7 %) et 2 366 exportées (- 32 %).

Source : YONHAP (3/9/18)
Lire l'article complet Icone de flèche
Afrique

Volkswagen prévoit d’étendre ses activités au Ghana et au Nigéria

#Ghana - #Groupe Volkswagen - #Nigéria - #Stratégie
Le groupe Volkswagen a signé des protocoles d'accords en vue d'étendre ses activités au Ghana et au Nigéria Le constructeur prévoit notamment...

Le groupe Volkswagen a signé des protocoles d’accords en vue d’étendre ses activités au Ghana et au Nigéria.

Le constructeur prévoit notamment d’assembler des véhicules au Ghana. Quant au Nigéria, il compte en faire une “plaque tournante de l’industrie automobile sur la côte occidentale de l’Afrique à long terme”.

Selon Thomas Schaefer, responsable de la région sub-saharienne pour le groupe Volkswagen, “la situation économique sur le continent s’est stabilisée et l’économie va de l’avant. De ce fait, les derniers obstacles au développement d’une industrie automobile dans la région ont été levés”.

Volkswagen est déjà présent en Afrique du sud, au Kenya et – depuis le mois de juin – au Rwanda.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (01/09/2018)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Volkswagen veut électrifier sa flotte de véhicules de fonction

#Flotte - #Groupe Volkswagen - #Véhicule de fonction - #Véhicule Electrifié
Volkswagen a annoncé qu'il se fixait pour objectif que 10 % de sa flotte de véhicules de fonction  en Allemagne (composée d'environ 20 000...

Volkswagen a annoncé qu’il se fixait pour objectif que 10 % de sa flotte de véhicules de fonction  en Allemagne (composée d’environ 20 000 véhicules de la marque) soient remplacés par des modèles électrifiés, et ce dès l’an prochain.

Le président du groupe Volkswagen, Herbert Diess, souhaite ainsi que les cadres du constructeur montrent l’exemple, en remplaçant leur tout-terrain aux puissants moteurs par des véhicules électrifiés.

Le groupe Volkswagen va lancer le premier modèle de sa gamme ID (modèles électrifiés) au début de 2020.

Pour encourager ses cadres à opter pour un modèle vert, le constructeur envisage de mettre en place une sorte de système de bonus-malus.

L’objectif de cette mesure est d’abaisser les émissions moyennes des voitures neuves immatriculées par Volkswagen. Celles-ci se sont établies à 118 g de CO2/km au premier semestre et devront être abaissées à 95 g/km d’ici à 2020, selon les objectifs fixés par l’Union Européenne.

Source : AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (02/09/18)
Lire l'article complet Icone de flèche

Retrouvez toutes les analyses de 14h