Fermer

Icone de twitter
MaximePicat Icone de retweet
RT @MaximePicat: Les entreprises sont en 1ère ligne de la Pour le @groupePSA, voici comment cela se traduit #transformationdigitale
Icone de twitter
Groupe_Renault Icone de retweet
RT @Groupe_Renault: It's at @AtelierRenault❤️! Starting today and for one week, we're celebrating the that fills #ValentinesDay #passion
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: 253,604 electric vehicles 🔋 were registered in the 🇪🇺 during the last quarter of 2019, +698% compared to 2018 | #hybrid
VOIR SUR TWITTER
Derniers tweets
Allemagne

Coronavirus : réunion de crise entre les constructeurs et le gouvernement

#Constructeurs allemands - #Coronavirus - #Gouvernement - #Production
Les patrons de Daimler, BMW et Volkswagen - Ola Källenius, Oliver Zipse et Herbert Diess - ont participé mercredi à une réunion de crise avec la...

Les patrons de Daimler, BMW et Volkswagen – Ola Källenius, Oliver Zipse et Herbert Diess – ont participé mercredi à une réunion de crise avec la Chancelière allemande Angela Merkel sur les conséquences de la pandémie de coronavirus, a rapporté le Handelsblatt.

Alors que les constructeurs et les équipementiers ont réduit drastiquement, voire interrompu, leur production et que la survie de certains fournisseurs apparaît menacée, les discussions entre les représentants des constructeurs et du gouvernement auraient porté notamment sur le redémarrage de la production dans les usines allemandes.

Selon des sources proches des discussions, les participants à la conférence téléphonique ont discuté des mesures pour réduire les risques de contagion et protéger la santé des ouvriers lorsque les usines reprendront leur activité. Les constructeurs auraient également fait part de leurs inquiétudes concernant la chaîne d’approvisionnement.

Une source au sein de Volkswagen a déclaré à Reuters que les participants à la réunion avaient discuté de la situation dans le secteur et de la façon dont la production pourrait être relancée. Ils ont estimé qu’une approche européenne était nécessaire et ont préconisé de constituer un groupe de travail pour établir des normes pour la protection des salariés, a poursuivi cette source, ajoutant que la situation des fournisseurs avait aussi été évoquée lors de l’entretien.

Une source au sein de Daimler a indiqué que le ministre de l’Economie Peter Altmaier, le ministre des Finances Olaf Scholz et le président du syndicat IG Metall Jörg Hofmann avaient participé à la réunion. Une porte-parole du gouvernement a confirmé qu’une réunion téléphonique avait bien eu lieu mais elle n’en a pas précisé la teneur.

La première économie européenne ne peut guère se permettre une paralysie prolongée de son industrie automobile, qui emploie plus de 800 000 personnes et est un indicateur clef de sa santé industrielle. Les fournisseurs, grands et petits, représentent environ 300 000 emplois.

Les entreprises allemandes ont déposé au mois de mars près de 500 000 demandes d’aides financières dans le cadre d’un plan de soutien à l’emploi. Ceci laisse penser qu’un cinquième environ des salariés du pays sera au chômage partiel, selon un économiste de JPMorgan Chase.

Les conseillers économiques du gouvernement redoutent que l’Allemagne ne connaisse la pire récession depuis la crise financière mondiale. Ils ont appelé les décideurs à communiquer des critères pour lever les restrictions imposées aux personnes et aux entreprises et des mesures pour stimuler la demande afin de faciliter la sortie de crise.

Alors que l’Allemagne a annoncé une série de mesures d’aide aux entreprises, d’aucuns redoutent que ces aides ne parviennent pas aux petits fournisseurs à court de liquidité suffisamment tôt pour les maintenir à flot, ce qui aurait des conséquences dramatiques pour la chaîne d’approvisionnement.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (2/4/20), REUTERS (2/4/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Allemagne

Daimler a obtenu une ligne de crédit de 12 milliards d’euros

#Coronavirus - #Daimler - #Ligne de Crédit - #Réduction des coûts
Daimler a annoncé qu'il avait conclu un accord pour une ligne de crédit de 12 milliards d’euros afin d’accroître sa flexibilité financière...

Daimler a annoncé qu’il avait conclu un accord pour une ligne de crédit de 12 milliards d’euros afin d’accroître sa flexibilité financière pendant la crise du coronavirus.

Cette nouvelle facilité de crédit, négociée avec BNP Paribas, Banco Santander, Deutsche Bank et JPMorgan, s’ajoute à une ligne de crédit renouvelable de 11 milliards d’euros qui doit arriver à échéance en 2025, a précisé le groupe automobile allemand. 

Daimler a en outre indiqué qu’il allait baisser les salaires de ses dirigeants à compter du 1er avril dans le cadre de ses efforts pour réduire ses coûts en réponse à l’impact de l’épidémie de Covid-19. La rémunération du patron du constructeur, Ola Källenius, et des autres membres du comité de direction, sera réduite de 20 % jusqu’à la fin de l’année. D’autres cadres dirigeants verront leur salaire réduit de 10 % pendant trois mois.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (2/4/20), REUTERS (2/4/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Italie

Fiat se tient prêt à relancer trois de ses usines en Italie dès la fin du confinement

#Coronavirus - #Fiat - #Production - #Usine
Fiat a indiqué que trois de ses usines en Italie reprendraient leur activité dès que le gouvernement annoncera la fin du confinement "Les règles...

Fiat a indiqué que trois de ses usines en Italie reprendraient leur activité dès que le gouvernement annoncera la fin du confinement. “Les règles d’hygiène seront bien entendu appliquées de façon stricte”, a ajouté le constructeur.

Le Premier ministre italien a récemment indiqué que le confinement, mis en place au niveau national le 9 mars et devant expirée ce vendredi, serait prolongé jusqu’au 13 avril au moins.

“A ce stade, nous visons une reprise le 14 avril”, précise Fiat. “Notre priorité sera de redémarrer la production des Jeep Compass à Melfi, celle de véhicules utilitaires légers à Atessa et celle des nouvelles 500 électriques à Mirafiori”.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (2/4/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Monde

GM et Honda vont développer conjointement des véhicules électriques

#Coopération - #General Motors - #Honda - #véhicules électriques
General Motors et Honda, qui travaillent déjà ensemble sur les véhicules autonomes et la technologie de la pile à combustible, vont développer...

General Motors et Honda, qui travaillent déjà ensemble sur les véhicules autonomes et la technologie de la pile à combustible, vont développer conjointement deux nouveaux véhicules électriques pour le constructeur japonais.

Ces véhicules utiliseront des batteries de GM et seront assemblés dans des usines du constructeur américain en Amérique du Nord. Honda prévoit de commencer à les commercialiser aux Etats-Unis et au Canada en 2024.

Alors que la crise du coronavirus réduit la demande de véhicules dans le mode et accroît la pression sur les finances des entreprises, les deux constructeurs ont indiqué qu’ils étudiaient la possibilité d’élargir encore leur partenariat.

L’accord annoncé hier prévoit également que Honda utilisera la technologie d’aide à la conduite Super Cruise de General Motors. Le constructeur japonais intégrera en outre les services télématiques OnStar de son partenaire dans les véhicules électriques que les deux constructeurs vont développer conjointement.

Source : REUTERS (2/3/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Corée du Sud

Hausse des ventes de voitures importées en Corée du Sud en mars et sur trois mois

#Importations - #Ventes
Les ventes de voitures importées en Corée du Sud ont augmenté de 12 % au mois de mars, à 20 304 unités, portant le volume pour le premier...

Les ventes de voitures importées en Corée du Sud ont augmenté de 12 % au mois de mars, à 20 304 unités, portant le volume pour le premier trimestre à 54 669 unités, en hausse de 4,8 %, a annoncé l’association coréenne des importateurs (KAIDA).

La croissance des ventes le mois dernier a été tirée par une demande robuste pour les modèles allemands, tandis que les constructeurs japonais continuent de pâtir des tensions commerciales entre Tokyo et Pékin. Les ventes des marques allemandes ont bondi de 55 %, à 13 146 unités. Celles des marques japonaises ont quant à elles reculé de 68 %, à 1 406 unités.

Les trois modèles importés les plus vendus en mars sur le marché coréen ont été le Volkswagen Tiguan 2.0 TDI, la BMW 520 et la Mercedes E 300 4MATIC.

Source : YONHAP (3/4/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

La PFA définit un pacte de solidarité pour la filière automobile

#Coronavirus - #Marc Mortureux - #PFA - #reprise
La PFA (Plateforme Automobile) vient de définir avec l'ensemble des fédérations (Fiev, Fim, GPA, FFC, SNCP, etc) un pacte des bonnes pratiques...

La PFA (Plateforme Automobile) vient de définir avec l’ensemble des fédérations (Fiev, Fim, GPA, FFC, SNCP, etc.) un pacte des bonnes pratiques pour l’industrie automobile. « Nous profitons de ces jours d’arrêt afin d’anticiper au mieux la reprise et surtout de voir comment mieux travailler tous ensemble dans un esprit le plus solidaire possible. Nous avons la conviction que l’on doit se montrer collectif et responsable », explique Marc Mortureux, directeur général de la PFA.

L’échange des informations sera basé sur un rythme hebdomadaire, avec pour objectif d’anticiper la programmation des reprises d’activités. La synchronisation se base sur une échelle européenne et doit donc être coordonnée avec la vision italienne et espagnole notamment. Cet échange comprend bien sûr le volet sanitaire et la protection des salariés. Plusieurs guides ont d’ailleurs été établis par le Medef ou l’UIMM afin d’aider les entreprises à définir leurs règles pour assurer des conditions sanitaires sécurisées. « Plusieurs entreprises ont déjà défini des protocoles détaillés pour la reprise et bénéficient également d’expérience lors du redémarrage d’activité en Chine ou en Corée du Sud. Nous allons partager ces expériences qui nous aideront lorsque ce sera notre tour avec un haut niveau d’exigence », poursuit le directeur général de la PFA.

A la suite de la crise de 2008, un code de performance et de bonnes pratiques dans les relations commerciales avait été signé entre les industriels du secteur, notamment pour mieux encadrer et faire respecter les délais de paiement entre donneurs d’ordre et fournisseurs. « Les mauvaises pratiques ne feront qu’aggraver la situation. L’Etat a pris des mesures massives de soutien pour alléger les charges à court terme. Mais plus l’arrêt de l’activité va se prolonger, plus les conséquences seront difficiles à gérer avec des risques de défaillances vers la fin de l’année », avance M. Mortureux.

Source : JOURNALAUTO.COM (2/4/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Italie

Lamborghini produit des masques et des visières médicales

#Coronavirus - #Lamborghini - #Masques
Lamborghini a annoncé avoir lancé la production de masques et de visières médicales, nouvel exemple de transformation de la production en pleine...

Lamborghini a annoncé avoir lancé la production de masques et de visières médicales, nouvel exemple de transformation de la production en pleine épidémie de coronavirus.

D’autres entreprises italiennes, du monde du luxe ou de l’habillement, ont reconverti leurs usines pour produire du matériel destiné au milieu médical.

C’est le cas du créateur Giorgio Armani, dont les usines italiennes produisent désormais des combinaisons de protection destinées au personnel médical engagé dans la lutte contre la pandémie. De même chez Prada, qui produit des masques et des combinaisons, tandis que le groupe textile Calzedonia fabrique des masques, tout comme le fabricant de chaussures de sport La Sportiva.

Dans le cadre d’une politique de confinement visant à limiter au minimum les contacts pour éviter la propagation du virus, Rome a décidé le 22 mars de stopper toute activité de production qui ne serait pas indispensable. Cette mesure est en place encore au moins jusqu’au 13 avril.

Les produits fabriqués par Lamborghini seront destinés à l’hôpital S. Orsola-Malpighi de Bologne, dans le nord de l’Italie, ville proche de son usine et de son siège de Sant’Agata Bolognese, a expliqué le groupe.

La réalisation des masques chirurgicaux “a été confiée à un groupe d’ouvriers et ouvrières spécialisés dans la sellerie, le département chargé de la réalisation des intérieurs et de la personnalisation des Lamborghini”. Un millier de masques seront ainsi produits par jour.

Dans le même temps, des visières de protection médicale seront réalisées avec des imprimantes 3D à l’intérieur du site de production de fibre de carbone et dans le département de recherche et développement, à raison de 200 par jour.

Les masques seront soumis à validation au département des sciences médicales et chirurgicales de l’Université de Bologne avant d’être remis à l’hôpital.

“Dans un moment d’urgence comme celui-là, nous avions besoin d’apporter une contribution concrète (…) C’est en s’unissant et en soutenant ceux qui sont tous les jours en première ligne dans la lutte contre cette pandémie que nous gagnerons ensemble cette bataille”, a souligné Stefano Domenicali, président de Lamborghini.

Source : AFP (2/4/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Le CNPA travaille sur un plan de reprise

#ACEA - #CNPA - #Coronavirus - #Emissions de CO2 - #PFA - #reprise
Due à la crise du coronavirus, le CNPA (Conseil national des professions de l’automobile) a constaté une chute brutale du chiffre d’affaires de...

Due à la crise du coronavirus, le CNPA (Conseil national des professions de l’automobile) a constaté une chute brutale du chiffre d’affaires de ses adhérents, dans tous les secteurs d’activité, allant de 60 %, pour les entreprises en état d’alerte opérationnelle, à 100 %. Afin de préparer au mieux la reprise, l’organisation s’attelle, en lien avec les parties prenantes des filières, les partenaires sociaux et les pouvoirs publics, à la construction d’un plan de relance à court, moyen et long termes. Son nom est R³, pour Relance Rapide Responsable. « L’arrêt de l’activité induira forcement des lenteurs lors de la phase de redémarrage, auxquelles il faudra bien pallier en prévoyant des mesures d’accompagnement sans précédent pour faire face à ce problème sans précédent », explique Xavier Horent, délégué général du CNPA.

Si les contours de ce plan de relance, évoqué lors du dernier comité stratégique de la filière automobile, sont en cours de réflexion, l’objectif numéro un reste de préparer efficacement la reprise des acteurs de l’automobile. C’est dans ce contexte que le CNPA travaille actuellement avec la PFA (Plateforme automobile) sur une liste de projets et de réglementations pour demander, purement et simplement, leur gel, ou leur assouplissement. Dans le viseur notamment, les objectifs européens de CO2 pour 2021 : le CNPA fait ainsi front commun avec l’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles), qui poursuit les discussions avec ses membres pour réclamer auprès de la Commission européenne un moratoire sur les normes CAFE.

Pour le CNPA, la révision de ces objectifs CO2 constitue une condition sine qua non à la création de bonnes conditions de reprises pour la filière automobile, pour qui la priorité, en sortie de crise, sera bien de générer des liquidités. Et donc, en priorité d’écouler les stocks. « Ces stocks ne sont peut-être pas totalement en adéquation avec les objectifs de ventes de véhicules électrifiés dans le mix de vente global, et pourraient donc provoquer de lourdes pénalités pour les constructeurs et leurs réseaux. Nous demandons donc un assouplissement significatif de cette réglementation, mais aussi la mise en place d’une prime à la conversion qui soit identique à celle obtenue il y a deux ans afin de fluidifier le commerce, vider les stocks et amorcer la reprise », justifie Francis Bartholomé, président du CNPA.

« Les contraintes liées à l’électrification n’aideront pas à relancer l’économie nationale », appuie M. Horent, qui insiste également sur la nécessité d’avancer ensemble vers un but commun.

C’est dans cette optique de facilitation de la reprise que l’organisation professionnelle demande également le report de l’ordonnance sur l’accès aux données, mais aussi des dispositions d’application de la responsabilité élargie du producteur qui fait suite à la loi sur l’économie circulaire.

Sur le plan sanitaire, le CNPA a par ailleurs annoncé travailler sur des actions de protection pour chacun des métiers. En lien avec IRP Auto-Prévoyance-Santé, l’organisation professionnelle travaille à l’élaboration d’un guide de bonnes pratiques à l’attention de employeurs et salariés, sous forme de fiches de recommandation, métier par métier. Validées et parachevées avec le ministère du Travail, ces fiches devraient paraître en début de semaine prochaine.

Enfin, le CNPA se penche aujourd’hui sur des actions en faveur de la collecte de masques de protection pour la filière. « Ce sujet-là nous occupe et préoccupe beaucoup », souligne M. Bartholomé. « Lors de la reprise, il y aura une nécessité absolue de bénéficier de masques. Nous devons donc en obtenir par l’achat ou par la collaboration avec des organismes proches de nous, pour être prêts demain à répondre à ce besoin impératif de masques », ajoute-t-il. Sans oublier les problématiques d’approvisionnement de blouses et de gel.

Source : JOURNALAUTO.COM (2/4/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Japon

Le Japon va déployer la semaine prochaine son plan de soutien économique

#Aide - #Banque - #Coronavirus - #Entreprises - #Gouvernement
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré que le plan de soutien à l’économie destiné à compenser l’impact du coronavirus serait...

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré que le plan de soutien à l’économie destiné à compenser l’impact du coronavirus serait déployé la semaine prochaine, et qu’il privilégierait les petites entreprises et les foyers les plus affectés par les mesures de distanciation sociale.

Ce plan comprendra des fonds pour l’achat de matériel médical, un nouveau programme d’aides aux petites entreprises ayant connu une dégringolade de leurs ventes et des versements ciblés aux ménages devant faire face à un net déclin de leurs revenus.

M. Abe a ajouté que le gouvernement allait aussi inciter les banques commerciales à répondre avec flexibilité aux demandes de report des remboursements de crédits. “Nous allons compiler cet ensemble la semaine prochaine”, a déclaré le chef du gouvernement. “Nous allons livrer dans un laps de temps court un plan ciblé et audacieux”, a-t-il ajouté.

Le ministre de l’Economie, Yasutoshi Nishimura, a précisé qu’il y aurait deux phases. La première se focalisera sur des mesures destinées à alléger la pression sur le financement des entreprises et à protéger l’emploi. La seconde aura pour priorité de dynamiser la demande, particulièrement pour les industries actuellement affectées par les mesures de distanciation sociale, comme le tourisme.

Shinzo Abe avait annoncé la semaine dernière qu’il s’agirait d’un plan de soutien d’une ampleur sans précédent.

Source : REUTERS (3/4/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Europe

Les usines de Nissan au Royaume-Uni et en Espagne resteront fermées en avril

#Coronavirus - #Fermeture d’usine - #Nissan
L'activité des usines de Nissan au Royaume-Uni et en Espagne, interrompue depuis la mi-mars en raison de l'épidémie de  coronavirus, restera...

L’activité des usines de Nissan au Royaume-Uni et en Espagne, interrompue depuis la mi-mars en raison de l’épidémie de  coronavirus, restera suspendue en avril.

“Nous naviguons en eaux très agitées et notre objectif est de traverser cette tempête en maintenant les activités cruciales pour l’entreprise et en s’assurant que nous serons prêts lorsque l’industrie redémarrera en Europe”, a déclaré Nissan.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (2/4/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Espagne

Les ventes de véhicules électriques, hybrides et au gaz en Espagne ont reculé de 39,1 % en mars

#véhicules au gaz - #véhicules électriques - #véhicules hybrides - #Ventes
Les ventes de véhicules électriques, hybrides et au gaz en Espagne ont diminué de 39,1% en mars, à 7 923 unités, dont 7 521 voitures (- 38 %)...

Les ventes de véhicules électriques, hybrides et au gaz en Espagne ont diminué de 39,1% en mars, à 7 923 unités, dont 7 521 voitures (- 38 %). Sur trois mois, les ventes de véhicules électriques, hybrides et au gaz ont toutefois progressé de 15,9 %, à 40 833 unités, indique l’ANFAC (Association des constructeurs).

Les ventes de véhicules électriques, notamment, ont diminué de 44,4 % au mois de mars, à 825 unités, mais continuent d’afficher une tendance positive sur trois mois (+ 33,7 %, à 4 405 unités).

Les hybrides ont pour leur part enregistré une baisse de 25,7 % en mars, à 5 885 unités, portant le volume pour les trois premiers mois de 2020 à 30 001 unités, en hausse de 32,6 %.

Les hybrides rechargeables ont reculé de 21,6 % le mois dernier, à 628 unités, mais progressent de 89,6 % sur trois mois, à 3 305 unités.

Enfin, les ventes de véhicules fonctionnant au gaz ont diminué de 79,1 % en mars, 585 unités, et de 58,8 % sur trois mois, à 3 121 unités.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ANFAC (1/4/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
France

Michelin redémarre partiellement trois usines en France

#Coronavirus - #Michelin - #Production - #reprise - #Usine
Michelin est en train de relancer graduellement la production de trois usines françaises, avoir mis en place des protocoles sanitaires renforcés...

Michelin est en train de relancer graduellement la production de trois usines françaises, avoir mis en place des protocoles sanitaires renforcés contre le coronavirus, a-t-on appris le 2 avril auprès de l’entreprise. Le manufacturier avait annoncé le 16 mars l’arrêt de l’essentiel de sa production dans l’Hexagone en raison du développement de l’épidémie de Covid-19, à l’exception des sites de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) et Bourges, qui produisent pour l’armée.

La reprise d’activité « graduelle » et dans un premier temps « très limitée » concerne l’usine de Troyes (pneus pour véhicules agricoles), celle du Puy-en-Velay (pneus pour les engins de génie civil) et un atelier qui fabrique des moules de cuisson de pneumatiques à Clermont-Ferrand, a expliqué un porte-parole à l’AFP. Cette reprise concerne « moins de 10 % des effectifs » de ces usines, soit au maximum une cinquantaine de personnes par site et au total quelque 200 salariés en production sur environ 9 000 en France, a-t-il indiqué.

Le protocole sanitaire prévoit notamment la prise de température à l’entrée des usines, la désinfection des machines avant chaque prise de poste, une distanciation de deux mètres entre les salariés ou bien le port du masque quand cette distance n’est pas garantie.

Source : AFP (2/4/20)
Lire l'article complet Icone de flèche
Vietnam

Nissan va fermer son usine au Vietnam pour 15 jours

#Coronavirus - #Fermeture d’usine - #Nissan
La filiale vietnamienne de Nissan a annoncé ce jour qu’elle allait fermer son usine de Danang pendant 15 jours, dans le cadre d’une campagne...

La filiale vietnamienne de Nissan a annoncé ce jour qu’elle allait fermer son usine de Danang pendant 15 jours, dans le cadre d’une campagne nationale de distanciation sociale destinée à lutter contre la propagation du coronavirus.

La fermeture sera effective à compter du 5 avril, a indiqué un porte-parole de l’entreprise.

Source : REUTERS (3/4/20)
Lire l'article complet Icone de flèche

Retrouvez toutes les analyses de 14h

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES