Fermer
#CSIAM - #Malus au poids - #Volvo Car - #ZFE

Yves Pasquier-Desvignes évoque les enjeux de la CSIAM en 2021

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Récemment élu président de la branche automobile de la CSIAM (Chambre Syndicale des Importateurs d’Automobiles et de Motocycles) pour un mandat de trois ans, Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Car France, estime que les principaux enjeux du syndicat porteront cette année sur la mise en place des ZFE des zones à faibles émissions (ZFE), qui concernent 11 métropoles françaises dès cette année et qui en engloberont 35 à l’horizon 2025, ou encore l’entrée en vigueur au 1er janvier 2022 d’un malus au poids sur les véhicules pesant plus de 1 800 kg (hors modèles électriques et hybrides rechargeables).

Les représentants de la CSIAM assurent que les constructeurs ne sont « fondamentalement pas d’accord » avec la nouvelle taxe sur le poids, mais qu’ils cherchent à « trouver un compromis » sur le sujet avant sa mise en application le 1er janvier 2022. Alors que c’est devenu un symbole politique, les constructeurs souhaitent ainsi rappeler, par la voix de la CSIAM, que « l’actuel système de bonus-malus fonctionne car les émissions de CO2 baissent depuis plusieurs années », tandis que 60 % des véhicules neufs vendus sur le marché sont aujourd’hui touchés par le malus.

LARGUS.FR (19/1/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.