Fermer
#acier décarboné - #Electrique - #Volvo Cars

Volvo Cars s’associe à son tour à un important projet d’acier décarboné

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

Volvo Cars, filiale du Chinois Geely, s’associe à un vaste projet de production d’acier décarboné en Suède pour étudier son intégration dans ses voitures, a-t-il annoncé le 16 juin.

« Cette collaboration fait de Volvo Cars le premier constructeur d’automobiles à travailler avec [le sidérurgiste] SSAB et son initiative Hybrit, le projet le plus avancé et le plus ambitieux du secteur sidérurgique dans le développement d’acier sans énergie fossile », souligne le groupe dans un communiqué.

Le géant suédois des poids lourds Volvo Group, dissocié de Volvo Cars depuis des années, avait déjà annoncé début avril une collaboration avec SSAB, prévoyant de lancer des prototypes dès cette année.

Du fait du recours massif au charbon dans les hauts fourneaux pour transformer le minerai de fer, l’acier est une très importante source d’émissions, avec 2,6 milliards de tonnes de C02 chaque année, soit 7 % des émissions totales dans le monde, selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Annoncé en novembre 2019, le projet de SSAB vise à produire dès 2026 à échelle commerciale de l’acier sans énergie fossile.

Une usine pilote a été inaugurée en août 2020 dans le but de produire à terme de l’acier décarboné, où le charbon utilisé pour la production d’acier à base de minerai est remplacé par de l’électricité et de l’hydrogène dit « vert » obtenu sans énergies fossiles.

Pour les constructeurs d’automobiles comme Volvo Cars déjà lancés sur la voie de l’électrification, l’acier sans énergie fossile est une des grandes voies pour réduire les émissions indirectes.

Selon Volvo, la production de fer et d’acier représente actuellement environ 35 % des émissions dans la fabrication d’un véhicule thermique et 20 % pour une voiture électrique, dont les composants des batteries ont la faiblesse de nécessiter beaucoup d’émissions indirectes.

Le constructeur suédois, détenu à 100 % par Geely, veut devenir tout-électrique d’ici à 2030.

AFP (16/6/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.