Fermer
#Brésil - #Production - #Volkswagen

Volkswagen suspend temporairement sa production au Brésil

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Volkswagen a annoncé le 19 mars une suspension temporaire de douze jours de la production dans ses quatre usines au Brésil en raison de la deuxième vague épidémique de coronavirus, qui frappe durement le pays. « Face à l’aggravation du nombre de cas liés à la pandémie et à l’augmentation du niveau d’occupation des lits en service de réanimation dans les Etats du Brésil, l’entreprise adopte cette mesure afin de préserver la santé de ses employés et de leurs familles », a indiqué dans un communiqué la filiale brésilienne du constructeur allemand.

La mesure, qui entrera en vigueur le 24 mars pour douze jours, a été prise « en accord avec les syndicats locaux », a précisé l’entreprise, sans toutefois indiquer combien de travailleurs sont concernés. Le président de Volkswagen pour l’Amérique du Sud, Pablo Di Si a toutefois précisé sur la chaîne Globonews que les jours d’arrêt « seront récupérés le second semestre » de cette année.

Dans les usines, « seules les activités essentielles seront maintenues » et les « employés des services administratifs feront du télétravail », a ajouté l’entreprise.

Trois des quatre usines de VW au Brésil sont situées dans l’Etat de Sao Paulo, poumon industriel du pays, et la quatrième dans l’Etat du Paraná (sud).

Lors de la première vague épidémique, la production automobile au Brésil s’était presque totalement arrêtée, entraînant notamment une chute de 99 % de la production en avril 2020.

AFP (20/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.