Fermer
#Easymile - #Expérimentation - #Navette Autonome - #Navya - #Vincennes

Vincennes étend l’expérimentation de navettes sans chauffeur

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Mise en place en 2017 par la RATP, l’expérimentation des navettes autonomes du bois de Vincennes vient de franchir un cap primordial. Chaque week-end depuis fin janvier, ces véhicules ne se contentent plus de desservir le bois de Vincennes sur 450 mètres, comme à leurs débuts. L’itinéraire a été rallongé et s’étend maintenant sur 6 km, composé de 8 arrêts. La boucle passe par la Porte Jaune, traverse le carrefour très fréquenté de l’avenue de Paris, pour rejoindre les cours Marigny et les cours des Maréchaux jusqu’à la mairie de Vincennes. 11 000 km ont été parcourus sans aucun incident de sécurité. C’est la première fois que cette technologie est testée sur « route ouverte » et en milieu urbain dense. Les sept véhicules, construits par Navya et EasyMile, sont bardés de capteurs. Grâce à leur intelligence artificielle et aux kilomètres parcourus, ils sont maintenant capables de détecter et anticiper tous les mouvements suspects. A leur bord, un agent (safety driver) est tout de même présent comme l’impose la réglementation. Il est là pour accueillir les voyageurs et n’intervient qu’en cas d’urgence, à l’aide d’une grosse télécommande. Il est le seul habilité à effectuer manuellement un dépassement, afin de contourner un véhicule stationné sur la chaussée.

En raison du Covid-19, seuls quatre passagers sont admis, en plus de l’agent, contre 11 en temps normal, mais 40 000 passagers ont été transportés en trois ans.

Encore en phase de mise au point, les véhicules autonomes représentent un grand espoir. La RATP prépare ainsi une expérimentation dans Paris intra-muros pour une navette reliant les gares d’Austerlitz, de Bercy et de Lyon. La régie travaille aussi sur un bus autonome, sur la ligne 393 dans le Val-de-Marne (Sucy-Bonneuil RER-Thiais) et des tramways capables d’opérer des manœuvres délicates sans pilote.

PARISIEN (3/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.