Fermer
#consolidation - #Equipementier

Une consolidation du marché s’annonce chez les équipementiers automobiles

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après une vaste étude réalisée par le cabinet Roland Berger et la banque Lazard auprès de 600 entreprises du secteur automobile dans le monde entier, les équipementiers ont lourdement souffert de la chute du marché automobile sur les six premiers mois : leur marge d’exploitation (Ebit), qui avait déjà reculé de 7,7 % lors du pic de 2017 à 5,1 % l’an dernier, a encore chuté à 1,7 %. Et leur endettement a bondi, dépassant le plus souvent le taux de trois fois leur Ebitda.

Selon les auteurs de l’étude, les ventes de véhicules légers neufs dans le monde ne devraient pas dépasser 72 millions en 2020, soit 20 % de moins qu’en 2019. Et les immatriculations ne retrouveraient pas leur niveau record de 2017 (94,3 millions) avant 2026. Une dégringolade qui aura un impact direct sur les revenus des sous-traitants : ils reculeront de 15 % à 20 %, prévoient-ils.

Le nombre d’opérations de fusions-acquisitions dans le secteur a par ailleurs chuté cette année : de 252 en 2015, il est tombé à 136 l’an dernier et devrait encore baisser en 2020. C’est toutefois pour mieux rebondir, estime Eric Espérance, associé chez Roland Berger : « La crise contraint les entreprises à faire des choix, alors que le secteur est en pleine transformation. Elles doivent adapter leur appareil industriel à l’électrification des motorisations, par exemple : les plus petites ne pourront pas trouver les capitaux nécessaires et devront trouver des grands frères ». Selon lui, un grand mouvement de consolidation est déjà en train de se préparer pour 2021.

ECHOS (7/12/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.