Fermer
#Ecotaxe - #Poids Lourds

Un rapport préconise une « écotaxe » sur les poids lourds en IDF

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Un rapport sur les mobilités en grande couronne d’Ile-de-France appelle à un « plan Marshall » pour les transports, financé notamment par une « écotaxe » sur les poids lourds rappelant celle rejetée des « Bonnets rouges » en 2013.

« La région-capitale, une métropole-monde, ne peut fonctionner durablement avec un système de transport à deux vitesses », estime ce rapport réalisé sous la houlette du président LR du conseil départemental de l’Essonne François Durovray, et dévoilé le 8 février par Le Monde.

Regrettant que les investissements pour les transports se fassent « essentiellement au bénéfice de l’hyper-centre parisien et de la petite couronne », le texte préconise « un plan d’urgence dédié » avec un « investissement massif » s’appuyant « sur de nouveaux financements ».

Car « cette fracture alimente le sentiment de déclassement » des 5 millions d’habitants de la grande couronne, « et les empêche de prendre pleinement part à la transition écologique des mobilités, pourtant indispensable », précise le texte rendu public à deux jours de la présentation de la loi climat en conseil des ministres.

Le rapport a été élaboré par 5 élus LR, 3 LREM, ainsi que par Cédric Villani. Le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari « a demandé à voir ses conclusions », a-t-on précisé au conseil départemental.

Côté financement, les élus préconisent notamment d’« instaurer une écotaxe poids lourds sur les réseaux routiers franciliens », arguant qu’il est « légitime » que ceux-ci « contribuent à l’entretien et au développement des infrastructures de transports ».

L’écotaxe proposée, qui « devrait intégrer le principe de pollueur-payeur », « favoriserait un rééquilibrage des conditions de concurrence entre le fret routier et ferroviaire », ajoutent-ils.

Ils préconisent par ailleurs de « généraliser la mise en place de voies express de transports collectifs le long des axes autoroutiers », de « réhabiliter et moderniser le réseau » existant et de « réduire les tarifs et abonnements » payés par les habitants de grande couronne.

AFP (8/2/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.