Fermer
#expansion - #Fiscalité - #Inde - #Toyota

Toyota met un frein à son expansion en Inde, découragé par la fiscalité locale

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota ne développera pas davantage ses activités en Inde en raison du régime fiscal trop pénalisant en vigueur dans le pays, un coup dur pour le Premier ministre Narendra Modi, qui tente d’attirer les entreprises étrangères pour compenser la crise économique provoquée par la pandémie de coronavirus.

« Le gouvernement indien maintient les taxes sur les voitures à un niveau si élevé que les entreprises ont du mal à se développer », a déclaré Shekar Viswanathan, vice-président de la filiale indienne de Toyota, Toyota Kirloskar Motor.

« Les taxes appliquées sont prohibitives et constituent également un frein à la motorisation de la population, ce qui signifie que les usines fonctionnent au ralenti et qu’il n’y a pas de création d’emplois », a-t-il ajouté.

« Le message que nous recevons, après que nous ayons investi en Inde, c’est qu’on ne veut pas de nous », a estimé M. Viswanathan. « En l’absence d’une réforme de la fiscalité, nous ne quitterons pas l’Inde, mais nous n’investiront pas davantage ».

General Motors a quitté le marché indien en 2017 tandis que Ford a accepté l’année dernière de transférer la plupart de ses actifs dans le pays vers une coentreprise avec Mahindra & Mahindra.

AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (15/9/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.