Fermer
#Alliance - #Hino - #Isuzu - #Toyota

Toyota et Isuzu relancent leur alliance capitalistique pour se concentrer sur les camions connectés

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota et Isuzu ont annoncé mercredi une alliance capitalistique, relançant ainsi leur partenariat, afin de renforcer leur avantage concurrentiel dans les véhicules utilitaires connectés.

Hino, filiale de Toyota, rejoindra cette alliance afin de développer avec Isuzu des camions « du futur », notamment des véhicules connectés utilisant la technologie des piles à combustible.

En 2018, Toyota et Isuzu ont dissous un précédent accord capitalistique de 12 ans axé sur les moteurs diesel.

« Nous avions essayé de développer conjointement des petits moteurs diesel ensemble … mais nous n’avons pas vraiment identifié de projets spécifiques, et nous avons décidé de nous séparer », a expliqué Toyota. « Mais l’électrification nous donne aujourd’hui une nouvelle raison de coopérer ».

Toyota va acquérir 39 millions d’actions Isuzu, d’une valeur de 42,8 milliards de yens, soit une participation de 4,6 %.

Les trois constructeurs (Toyota, Isuzu, Hino) vont créer une nouvelle coentreprise, Toyota en détenant 80 %, Isuzu 10 % et Hino 10 % également.

REUTERS (24/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.