Fermer
#Prévisions - #Résultats - #Toyota

Toyota a dépassé ses objectifs en 2020-2021 et prévoit une nouvelle croissance pour cette année

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota a publié des résultats supérieurs à ses attentes pour son exercice écoulé 2020-2021, pourtant marqué par la pandémie et la pénurie mondiale de semiconducteurs, et prévoit une nouvelle croissance pour l’exercice en cours.

Alors que le marché mondial de l’automobile est lourdement perturbé par la pénurie de puces électroniques, le constructeur prévoit pour son exercice 2021-2022, entamé le 1er avril, un bénéfice net de 2 300 milliards de yens (17,4 milliards d’euros), ce qui correspondrait à une progression de 2,4 %.

Il table également sur un bénéfice opérationnel de 2 500 milliards de yens, en hausse de 13,8 %, et un chiffre d’affaires en augmentation de 10,2 % à 30 000 milliards de yens (227,3 milliards d’euros).

Toyota a nettement mieux résisté à la pandémie que beaucoup de ses concurrents. Il n’est jamais tombé dans le rouge pendant son exercice écoulé, sur l’ensemble duquel il a généré un bénéfice net de 2 245,3 milliards de yens (17 milliards d’euros), en hausse de 10,3 %.

« La performance de Toyota a été exceptionnelle, contrairement à celles de ses rivaux », a estimé l’analyste automobile Satoru Takada de TIW.

Toyota a réalisé un bénéfice opérationnel de 2 197,7 milliards de yens (16,6 milliards d’euros) en 2020-2021, en recul toutefois de 8,4 %. Son chiffre d’affaires a également baissé, de 8, 9 %, à 27 214,6 milliards de yens (206,2 milliards d’euros).

Mais comme pour le bénéfice net, ces deux chiffres sont supérieurs aux dernières prévisions du groupe, qu’il avait relevées en février.

Passé devant Volkswagen en tête du classement mondial des ventes en volume pour l’année calendaire 2020, Toyota a su « maintenir une production stable tout en sortant des modèles sur des marchés majeurs », a noté M. Takada.

Il a aussi su anticiper tôt la crise des semiconducteurs, notamment en stockant des composants critiques pour son activité.

Pour l’exercice à venir, Toyota prévoit de vendre 10,55 millions de véhicules (en incluant ses marques Lexus, Hino et Daihatsu), contre 9,92 millions d’unités écoulées en 2020-2021.

AFP (12/5/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.