Fermer
#Chine - #Salon de Shanghai - #Tesla

Tesla a été pris à partie au Salon de Shanghai

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Tesla s’est engagé à coopérer avec les autorités chinoises, après le coup d’éclat d’une cliente mécontente au Salon de l’automobile de Shanghai qui a entraîné un vent de critiques contre la marque américaine de véhicules électriques. La scène filmée d’une femme juchée sur le toit d’une voiture Tesla au salon chinois le 19 avril a fait le tour des médias et des réseaux sociaux. Sur les images, on entend cette femme qui portait un t-shirt avec le logo de Tesla et l’inscription « freins défaillants » crier qu’elle a failli mourir à cause du système de freinage supposément défectueux de son véhicule.

L’affaire a suscité l’émotion en Chine et l’autorité de régulation des marchés (SAMR) a indiqué mercredi, dans une critique à peine voilée contre le constructeur, que toute entreprise « doit assumer ses responsabilités en matière de qualité et de sécurité ». L’influente association des consommateurs de Chine a également exprimé sa « préoccupation », et jugé que face aux plaintes, « les entreprises doivent écouter attentivement, négocier sincèrement et fournir aux consommateurs des explications appropriées et des solutions efficaces ».

La Chine est le plus important marché de Tesla. Le constructeur y a écoulé le mois dernier quelque 35 478 véhicules électriques, loin devant son premier concurrent, une coentreprise associant General Motors et le constructeur local SAIC.

AFP (22/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.