Fermer
#Résultats financiers - #Tesla

Tesla a dégagé son premier bénéfice net en 2020

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Profitant de l’engouement pour les modèles électriques, Tesla a été rentable pour la première fois au niveau net en 2020. Le constructeur américain de véhicules électriques a dégagé l’an dernier un bénéfice net de 721 millions de dollars pour un chiffre d’affaires de 31,5 milliards de dollars, en hausse de 28 %. Il a publié pour le dernier trimestre un bénéfice net de 270 millions de dollars et un chiffre d’affaires de 10,7 milliards de dollars, en hausse de 46 %.

Malgré la pandémie de coronavirus, Tesla n’a raté que de 450 unités l’objectif de livrer un demi-million de véhicules dans le monde en 2020 qu’il s’était fixé en début d’année.

Le constructeur entend bien continuer à monter en puissance. Il prévoit d’augmenter ses livraisons de 50 % en moyenne par an pendant plusieurs années et indique qu’il pourrait même aller « plus vite certaines années, comme cela sera probablement le cas en 2021 ». Tesla compte sur le démarrage de la production cette année dans ses usines en construction en Allemagne et au Texas, ainsi que sur l’accélération de la production dans son usine de Shanghai, en Chine. Il espère par ailleurs commencer à livrer un semi-remorque d’ici à la fin de l’année et de nouvelles versions des Model S et Model X en février. La transition vers ces nouvelles versions va peut-être freiner un peu la production en début d’année, a prévenu Zach Kirkhorn, directeur financier de l’entreprise, ajoutant que Tesla travaillait « extrêmement dur pour gérer la pénurie mondiale de semiconducteurs ». Le patron de Tesla, Elon Musk, a par ailleurs mis en avant les progrès sur le logiciel de conduite autonome développé par la société et s’est dit prêt à le proposer sous licence à d’autres constructeurs.

AFP (28/1/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.