Fermer
#puces - #Semi-conducteur - #Taïwan

Taïwan veut accroître la production de puces pour répondre à la demande automobile

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le gouvernement taïwanais a indiqué Le 28 janvier qu’il allait tenter d’accroître la production de puces électroniques, dont la pénurie entrave la production automobile dans le monde, certains constructeurs ayant même été obligés de mettre au chômage partiel ponctuellement certaines de leurs usines. Ces puces électroniques sont indispensables à l’industrie automobile, mais sont aussi très prisées par nombre de secteurs depuis que la pandémie a accéléré l’essor du télétravail et des loisirs à la maison.

Avec le spectaculaire rebond de la production automobile ces derniers mois, les fabricants de semi-conducteurs, essentiellement situés en Asie, peinent désormais à répondre à la demande mondiale.

En réaction aux demandes des fabricants de voitures, la ministre taïwanaise de l’Economie, Wang Mei-hua, a déclaré jeudi à des journalistes que le gouvernement et les producteurs de puces électroniques réfléchissaient « à comment leur venir en aide ». « Taïwan veut les aider durant la pandémie et nous pouvons les aider », a-t-elle assuré.

Ces dernières semaines, Ford, Toyota et Volkswagen ont tous annoncé qu’ils ralentissaient voire stoppaient la production dans certaines usines en raison de cette pénurie.

Le groupe Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) – l’un des principaux fabricants de puces dans le monde – a déclaré que l’industrie automobile était « l’une de ses principales priorités », même si actuellement ses usines tournaient déjà à plein régime. « Alors que nos capacités sont déjà utilisées au maximum pour répondre à la demande de tous les secteurs, TSMC réoriente sa production pour soutenir l’industrie automobile », a ajouté le fabricant.

Mme Wang a déclaré avoir mené des discussions le 27 janvier avec des représentants des industries concernées, ainsi qu’avec le représentant de l’Allemagne à Taipei. Elle a également indiqué espérer que l’Europe aidera Taïwan à obtenir des vaccins contre le coronavirus. « J’ai dit au représentant allemand […] que nous pouvons les aider à se fournir en puces électroniques pour résoudre les problèmes de pénurie rencontrés par l’industrie automobile et nous espérons qu’ils peuvent nous aider aussi à acquérir des vaccins », a-t-elle poursuivi.

AFP (28/1/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.