Fermer
#AAA DATA - #Coronavirus - #Immatriculations - #Marché

Sursaut inattendu des ventes de voitures neuves depuis le 20 avril

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Contre toute attente, la troisième semaine du mois d’avril (du 20 au 24) a révélé une nette reprise du marché automobile français par rapport aux premières semaines de ce même mois et aux dernières de mars. Les volumes restent évidemment confidentiels, mais ce sursaut n’en reste pas moins une bonne surprise. AAA Data a ainsi constaté que la barre des 1 000 unités immatriculées sur une journée avait été dépassée le 20 avril. Le spécialiste de la donnée rappelle qu’il s’écoulait en moyenne 300 véhicules au quotidien entre le 20 et le 31 mars. Un pic a notamment été observé les 22 et 23 avril, avec respectivement 2 407 et 2 175 immatriculations de voitures neuves.

Cette hausse a été principalement portée par les marques françaises, qui ont représenté 76 % du marché automobile lors de cette troisième semaine du mois d’avril. Sur un mois normal, elles totalisent à peine 50 % des immatriculations. Renault a plus que doublé sa part de marché pendant ces cinq jours (44 %). Les constructeurs français incitent fortement leurs concessionnaires à livrer les voitures commandées avant le confinement. D’ailleurs, Peugeot a lancé un dispositif d’incitation vis à vis de ses clients en les relançant par e-mailing et en offrant 3 mois d’assurance via PSA Assurance. On peut également constater que Skoda a devancé Volkswagen. Ces performances restent évidemment anecdotiques et AAA Data rappelle que les derniers jours du mois d’avril pourraient infléchir certaines tendances. « Cette fin de mois ne sera pas forcément uniquement rythmée par des immatriculations dites tactiques. Le marché peut aussi être porté par les flottes d’entreprises », indique Marie-Laure Nivot, responsable « Intelligence marchés » chez AAA-Data.

LARGUS.FR (27/4/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.