Fermer
#Coronavirus - #Demande - #Vauxhall

Stephen Norman pense que le secteur automobile va rebondir

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Stephen Norman, patron de Vauxhall (Groupe PSA), indique que depuis la réouverture des concessions britanniques, il observe un niveau de demande potentielle énorme. « Un de nos plus gros concessionnaires a eu 8 000 sollicitations lundi [1er juin], alors qu’en temps normal, à cette époque de l’année, il devrait y en avoir 2 000 », se félicite-t-il. « Mais bien sûr, 90 % du marché britannique a disparu entre mi-mars et lundi dernier. Donc Vauxhall, comme chaque constructeur, souffre », rappelle-t-il toutefois.

« Durant les huit ou neuf semaines de confinement, les recherches en ligne montrent que l’intérêt pour les véhicules, vans ou voitures, n’a pas franchement faibli. Donc je pense que le secteur va rebondir, mais bien sûr cela prendra du temps, des mois, peut-être des trimestres, avant un retour à la normale », explique le dirigeant. « Le secteur dans son ensemble aimerait des mesures de soutien, particulièrement en faveur des véhicules électriques et des modèles hybrides. Après, il peut y avoir plusieurs avis sur qui faut-il aider le plus suivant leurs moyens », ajoute-t-il.

AFP (5/6/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.