Fermer
#Alfa Romeo - #Amérique du Nord - #Etats-Unis - #Peugeot - #Stellantis

Stellantis veut se concentrer sur ses « marques existantes » en Amérique du Nord

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Stellantis a mis fin à un projet visant à ramener la marque Peugeot sur le marché américain, affirmant vouloir se concentrer sur ses « marques existantes » en Amérique du Nord après la fusion du Groupe PSA et de Fiat Chrysler Automobiles, qui a donné au nouveau groupe une plus grande portée géographique.

Le projet de retour de Peugeot, commercialisé pour la dernière fois aux Etats-Unis au début des années 1990, a été remis en question après l’annonce de la fusion en décembre 2019. Larry Dominique, qui dirigeait les efforts de PSA aux Etats-Unis depuis 2017, a été nommé le 5 mars à la tête de l’Amérique du Nord pour la marque Alfa Romeo.

Un porte-parole du nouveau groupe a déclaré le 6 mars que « le nouveau contexte de Stellantis avec une forte présence sur le marché américain nous amène à nous concentrer sur les marques existantes ». « C’est pourquoi Larry développera Alfa Romeo sur ce marché », a ajouté le porte-parole. Le plan de retour sur le marché nord-américain figurait dans le plan à moyen terme de PSA Push to Pass de 2016, avec un échéancier de 10 ans. Les premiers efforts ont porté sur les locations de courte durée sous la marque Free2Move.

La fusion avec FCA donne à Stellantis un portefeuille équilibré entre l’Europe et les Etats-Unis, les marques Jeep et Ram générant des profits élevés grâce aux ventes américaines de véhicules de loisir et de camionnettes. Alfa Romeo a montré des signes de reprise aux Etats-Unis. Les ventes de la marque italienne y ont en effet augmenté de 1,6 % sur un marché en baisse l’année dernière, mais les volumes sont faibles pour la berline Giulia et pour le véhicule métis Stelvio. Deux nouveaux modèles devraient bientôt renforcer la gamme.

AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (8/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.