Fermer
#Amérique du Nord - #Pénurie de semiconducteurs - #Production - #Stellantis - #Usine

Stellantis suspend la production dans 5 usines en Amérique du Nord

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Stellantis a indiqué le 26 mars qu’il prévoyait de suspendre la production dans cinq de ses usines en Amérique du Nord à partir de cette semaine en raison de la pénurie de puces électroniques qui affecte l’ensemble du secteur automobile.

Les usines concernées sont celles de Belvidere dans l’Illinois et de Warren dans le Michigan, aux Etats-Unis, de Brampton et de Windsor dans l’Ontario, au Canada, ainsi que de Toluca au Mexique. Elles fabriquent des pick-up Ram 1500, des Jeep Compass et Cherokee, ainsi que divers modèles de Chrysler et de Dodge.

La production sera suspendue sur ces sites à partir de la semaine prochaine « jusque début ou mi-avril », a précisé une porte-parole de l’entreprise dans un message transmis à l’AFP. « Stellantis continue de travailler en étroite collaboration avec [ses] fournisseurs pour atténuer les impacts sur la production causés par les divers problèmes de chaîne d’approvisionnement auxquels le secteur est confronté », a-t-elle souligné.

Une pénurie de composants électroniques en Asie force actuellement les constructeurs d’automobiles à ralentir la cadence dans leurs usines du monde entier.

Les groupes américains General Motors et Ford avaient annoncé dès début février la fermeture de plusieurs sites en Amérique du Nord.

La vague de froid qui a saisi les Etats-Unis en février a par ailleurs provoqué une pénurie de certains plastiques, dont des plastiques durs utilisés pour les tableaux de bord par exemple.

Le constructeur japonais Toyota a souligné la semaine dernière que cela allait « affecter la production » dans ses usines au Kentucky et en Virginie occidentale, aux Etats-Unis, et au Mexique.

AFP (26/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.