Fermer
#Sommet automobile - #Transition énergétique - #VDA

« Sommet automobile » avec la Chancelière Merkel : différend sur l’avenir du moteur thermique

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Lors du sommet avec la chancelière Merkel, l’industrie automobile a de nouveau fait campagne pour un soutien accru au changement structurel. Elle craint que des valeurs limites trop strictes signifient une interdiction de facto du moteur à combustion interne.

S’il est vrai que les immatriculations de voitures électriques progressent, de nombreux emplois dépendent cependant encore du moteur à combustion, en particulier chez les petits fournisseurs allemands.

Le sommet avec la chancelière n’a pas eu de résultats concrets significatifs. 

Le président de l’ADAC (Automobile Club allemand), Karsten Schulze, a souligné: « Du point de vue de l’ADAC, une interdiction pure et simple du moteur à combustion interne étouffe les innovations dans les moteurs à essence et diesel, qui ont encore du potentiel ».

Le syndicat IG Metall considère que le changement structurel dans l’industrie automobile entraîne des risques considérables pour l’emploi et demande donc que ce changement soit soutenu par des programmes de financement ciblés.

« Au lieu d’une interdiction, nous avons besoin d’innovations et d’investissements dans les carburants synthétiques et la pile à combustible. Le problème n’est pas le moteur à combustion, mais le carburant », a souligné de son côté le président du VDA (Fédération de l’industrie automobile allemande), Hildegard Müller.

AUTOMOBILWOCHE (24/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.