Fermer
#Bornes de recharge - #Carburants - #Shell

Shell va développer son réseau de recharge pour VE

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Shell a signalé son intention de réduire progressivement sa production de pétrole et de développer parallèlement les énergies renouvelables, les biocarburants et l’hydrogène pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050. Le géant pétrolier anglo-néerlandais a promis un développement massif de son réseau de recharge pour les véhicules électriques et d’importants investissements dans l’hydrogène.

Le groupe a ouvert sa première station-service dédiée exclusivement à la recharge des véhicules électriques au Royaume-Uni l’an dernier et il racheté le spécialiste de la recharge Ubitricity. Shell exploite actuellement environ 60 000 bornes de recharge dans quatorze pays dans le monde sous les marques Shell, Ubitricity et NewMotion et son directeur général, Ben van Beurden, s’est engagé à porter ce nombre à « plus d’un demi-million » d’ici à la fin de 2025.

Le groupe va en outre commencer à produire des biocarburants respectueux de l’environnement dans ses raffineries existantes. Il veut aussi augmenter fortement sa production et ses ventes d’hydrogène pour les véhicules à pile à combustible et le chauffage domestique et augmentera également la distribution d’hydrogène, de gaz naturel liquéfié et de gaz naturel renouvelable dans les stations-service.

Shell ambitionne de vendre 560 milliards de kWh d’électricité par an à l’horizon 2030 pour un usage automobile et domestique, le double du niveau actuel.

AUTOCAR (11/2/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.