Fermer
#Emplois - #Seat

Seat créera 500 emplois pour les jeunes à Martorell d’ici à 2025

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le président de Seat, Wayne Griffiths, a annoncé que l’entreprise s’était engagée à créer 500 emplois pour les jeunes sur le site de Martorell d’ici à 2025, dans le cadre du déploiement de sa stratégie en faveur de l’électrification.

Lors de son intervention pendant l’événement « Wake up Spain » organisé par le journal El Español, M. Griffiths a indiqué que, dans la course à l’électrification de l’industrie automobile, « le train démarre et nous avons tout pour y arriver ».

« Cette année, nous devons prendre des décisions », a-t-il déclaré, après avoir fait part de sa satisfaction quant à la mise en place du plan gouvernemental Moves 3 destiné à soutenir l’achat d’une voiture électrique à hauteur de 7 000 euros. « C’était l’une des conditions nécessaires pour porter notre production à Martorell à 500 000 unités par an à partir de 2025 ».

M. Griffiths a souligné que la fabrication de voitures électriques constituait une opportunité de transformer les compétences e la main-d’œuvre actuelle de Seat, mais aussi de réduire le chômage des plus jeunes en Espagne.

« Nous devrons former nos effectifs d’une part, mais il y a aussi une grande opportunité pour les jeunes », a ajouté M. Griffiths.

« Nous avons 15 000 emplois à Martorell et notre objectif est de maintenir ce niveau d’emploi, même si la fabrication de voitures électriques est différente de la fabrication de véhicules à combustion. Si nous voulons maintenir et même augmenter cet emploi, nous devons miser sur la valeur ajoutée », a expliqué M. Griffiths.

En outre, le président de Seat a indiqué que l’entreprise allait augmenter d’une centaine de personnes les effectifs de Seat Code, la division en charge de la création de logiciels de mobilité urbaine et qui compte déjà une centaine d’ingénieurs.

COCHE GLOBAL (13/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.