Fermer
#COVID-19 - #Résultats financiers - #Seat

Seat annonce un deuxième trimestre « pire que le premier »

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Alors que Seat affichait une croissance de ses ventes de l’ordre de 6 % sur les deux premiers mois de l’année, la pandémie a bousculé les prévisions. « Le premier semestre a été l’un des plus difficiles et éprouvants dans l’histoire de Seat », souligne Carsten Isensee, président de Seat. « Le Covid-19 nous a obligé à revoir toutes nos prévisions », a-t-il ajouté.

Seat a terminé le premier trimestre de 2020 avec un résultat financier négatif, à hauteur de 48 millions d’euros. « Le deuxième trimestre sera pire car nous allons ressentir l’impact du Covid », prévient le dirigeant.

Carsten Isensee a également insisté sur la complémentarité entre Seat et Cupra, réfutant toute forme de concurrence : « Seat et Cupra sont essentiels pour le développement de l’entreprise. Chacune a un rôle clair, une personnalité, des attributs propres et s’adresse à une typologie de clientèle différente. Elles se complètent donc parfaitement et ne peuvent se substituer l’une à l’autre. Seat est la porte d’entrée du Groupe Volkswagen : nos clients sont plus jeunes et ont en moyenne 10 ans de moins que la moyenne du marché. De plus la plupart sont primo-accédants. Cupra, en revanche, vise un nouveau segment de marché qui se situe entre les généralistes et le marché haut de gamme. Seat offre à Cupra une base de croissance en volume en matière de production, de R&D et de ressources humaines. De son côté, Cupra permet à Seat de se positionner sur le segment des voitures plus chargées émotionnellement, avec une montée en gamme ».

Seat a par ailleurs récemment annoncé qu’il comptait investir 5 milliards d’euros sur les cinq prochaines années pour produire des véhicules électriques.

AUTO INFOS (8/7/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.