Fermer
#Pénurie de semiconducteurs - #Production - #Renault - #Usines

Renault veut prolonger la fermeture partielle de ses usines espagnoles si la pénurie de puces continue

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Renault a entamé des négociations avec les syndicats pour prolonger l’arrêt partiel de trois de ses quatre usines en Espagne, jusqu’à la fin du mois de septembre, au cas où la pénurie mondiale de semiconducteurs persisterait au troisième trimestre.

Le groupe, qui avait déjà partiellement arrêté ses usines espagnoles en espérant que l’approvisionnement en puces revienne à la normale au second semestre, propose maintenant de nouveaux arrêts dans les usines de Palencia et de Valladolid pour une durée comprise entre 31 et 39 jours, a déclaré un porte-parole de l’entreprise.

Une telle décision se traduirait par la mise au chômage technique de jusqu’à 9 000 salariés, a-t-il précisé, en fonction de l’approvisionnement futur en semiconducteurs.

Renault, qui doit publier la semaine prochaine son chiffre d’affaires, pourrait en profiter pour réactualiser ses objectifs de ventes.

Le constructeur s’attend pour l’instant à vendre 100 000 voitures de moins en 2021 en raison de la pénurie de semiconducteurs, a réaffirmé un porte-parole.

EL MUNDO (12/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.