Fermer
#batteries - #Electrique - #Recyclage - #Renault - #Solvay - #Veolia

Renault, Veolia et Solvay s’unissent pour recycler en circuit fermé les métaux des batteries électriques en fin de vie

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Renault, acteur majeur de l’industrie automobile, avec Veolia, leader mondial de la gestion optimisée des ressources, et Solvay, leader de la chimie avancée et de l’innovation scientifique, annoncent leur partenariat pour la mise en place d’un écosystème circulaire des métaux issus des batteries électriques en Europe.

Alors que le nombre de véhicules électriques en circulation devrait passer de 10 millions en 2020 à plus de 100 millions d’ici à 2030 dans le monde, un accès stable et responsable aux métaux des batteries constitue un enjeu crucial.

Dans ce contexte, les trois partenaires ambitionnent de constituer une source d’approvisionnement sûre et durable de métaux stratégiques pour les batteries, tels que le cobalt, le nickel et le lithium. Pour atteindre cet objectif, les entreprises entendent s’appuyer sur leur expertise respective à chaque étape de la chaîne de valeur – depuis la collecte des batteries en fin de vie en passant par le démantèlement, puis l’extraction et la purification des métaux – et en améliorant les processus mécaniques et hydro-métallurgiques existants pour le recyclage des batteries. Grâce à la combinaison des technologies de pointe développées par Solvay et Veolia, les métaux stratégiques seront extraits et purifiés en matériaux de haute pureté prêts à être réutilisés dans la fabrication de nouvelles batteries. Auparavant récupérés sous une forme destinée à de seules applications métallurgiques, ce nouveau procédé en boucle fermée contribuera à la réduction de l’empreinte environnementale des futures batteries de véhicules électriques.

Les trois partenaires sont déjà activement engagés dans une phase expérimentale impliquant la mise en place d’une usine pilote en France, à l’échelle préindustrielle, capable d’extraire et de purifier les métaux contenus dans les batteries en fin de vie.

COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT (18/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.