Fermer
#Clotilde Delbos - #Mobilité - #Renault

« Renault va basculer son centre de gravité dans la mobilité », annonce Clotilde Delbos

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault, explique qu’avec la création de Mobilize, le groupe veut donner plus de visibilité à sa stratégie de mobilité. « Notre objectif est de faire basculer le centre de gravité de notre business jusqu’ici concentré sur l’achat d’automobile vers l’usage. Mais nous voulions aussi inventer un modèle qui intègre notre métier historique qui est la construction d’automobiles », indique-t-elle.

« Nous pensons qu’il est possible de créer de la valeur en conjuguant hardware et software. Nous savons construire des voitures, et nous avons déjà des briques technologiques qui permettront d’aller vers le MaaS [mobilité multimodale]. Nous pourrons vendre cette proposition à des opérateurs de MaaS », indique par ailleurs Mme Delbos. « Avec Zity, nous sommes bien un opérateur de mobilité. Avec Renault Mobility, ou avec nos offres de leasing, nous nous adressons directement au consommateur final. Mais il est vrai que nous n’irons plus dans certains domaines où il existe déjà un gros acteur. C’est aussi pour cela que nous avons cédé la plateforme VTC Marcel », ajoute-t-elle.

Pour poursuivre son développement dans les nouvelles offres de mobilité, Renault suit différentes pistes et parle notamment avec des start-ups, explique la dirigeante. « Nous pouvons envisager des acquisitions ou des participations, mais pas seulement, car pour construire un écosystème de services, il faut parler avec tout le monde : les collectivités locales, les gestionnaires d’infrastructures, les parkings, les énergéticiens. Nous avons également un partenariat avec Google, ce qui nous permet aussi de développer des innovations, détaille-t-elle.

TRIBUNE .FR (26/1/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.