Fermer
#Fonderie de Bretagne - #Renault - #reprise

Renault reste déterminé à chercher un acquéreur pour la Fonderie de Bretagne

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Renault a confirmé le 11 mai qu’il cherchait un acquéreur pour la Fonderie de Bretagne (FDB), mise en vente par le groupe automobile, et appelle à « mettre fin à la situation » sur le site de Caudan, bloqué par les grévistes depuis trois semaines.

« A la suite du processus d’information-consultation des salariés d’une période de deux mois qui s’est achevé ce jour [mardi], Renault group engage la recherche d’un acquéreur pour le site de Caudan », indique un communiqué du constructeur d’automobiles. « Renault group réaffirme sa détermination à chercher un acquéreur viable économiquement et en capacité de maintenir l’activité et les emplois de la Fonderie de Bretagne de façon pérenne et à accompagner les salariés dans cette transition », précise-t-il.

Tout en indiquant avoir « conscience des incertitudes partagées par les salariés du site », le groupe souligne cependant qu’il est « vital pour l’avenir du site de mettre fin à la situation de blocage et de permettre la reprise des activités dès lors que les conditions de sécurité seront réunies ». Selon Renault, « ce processus doit se poursuivre dans le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes ».

AFP (11/5/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.