Fermer
#Inde - #Prévisions - #Renault - #Résultats

Renault India table sur des résultats bénéficiaires d’ici à 2022 grâce à une large gamme de SUV

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Renault mise sur son SUV compact Kiger pour améliorer sa rentabilité en Inde au cours des deux prochaines années. L’entreprise vise ainsi des résultats bénéficiaires pour l’exercice qui s’achèvera en mars 2022.

Avec le Kiger, Renault espère accroître ses ventes sur le marché indien de 5 000 unités par mois et atteindre ainsi un volume de ventes de 100 000 unités en 2021. L’objectif de 200 000 unités en 2022 pourrait cependant n’être atteint qu’en 2023.

Venkatram Mamillapalle, directeur général de Renault Inde, a déclaré que son plan à moyen terme était en ligne avec les objectifs récemment fixés par Luca De Meo, directeur général du groupe Renault.

« Renault est en Inde depuis plus de 10 ans et nous n’avons pas gagné d’argent. Mon objectif est de réaliser des bénéfices en 2021-2022. Nous allons dans la bonne direction avec le Kwid, le Triber et le Kiger, et je suis sûr que nous devrions atteindre un bon volume qui devrait nous aider de manière significative », a ajouté M. Mamillapalle.

La filiale indienne a en outre ajouté 120 points de ventes depuis la pandémie pour capitaliser sur la croissance dans les petites villes, où les clients se sont tournés vers les petits SUV.

Renault ne compte pas arrêter d’investir en Inde cette année en dépit des difficultés économiques mondiales.

ECONOMIC TIMES (5/2/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.