Fermer
#Espagne - #Luca de Meo - #Production - #Renault - #Usine

Renault construira cinq nouveaux modèles en Espagne

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Renault vient d’annoncer qu’il fabriquerait cinq nouveaux modèles de voitures hybrides en Espagne, dans le cadre de son nouveau plan stratégique. L’attribution de ces modèles à des usines espagnoles permettra de faire de ce pays « l’un de nos pôles les plus importants d’électrification et d’hybridation », a déclaré le directeur général de Renault Luca de Meo, lors d’un discours officiel. L’Espagne est le « deuxième pays le plus important » après la France pour Renault, a souligné le dirigeant.

Tous ces nouveaux modèles sont des produits « électrifiés, hybrides », a-t-il précisé.

Concrètement, deux véhicules du segment B-SUV (type Renault Clio) seront confiés à l’usine de Valladolid (nord), qui fabriquera aussi de nouveaux moteurs hybrides.

Trois modèles des segments C (type Renault Mégane) et D-SUV (Kadjar) seront fabriqués à Palencia (nord), tandis que l’usine de Séville (sud) produira deux nouvelles boîtes de vitesse.

La fabrication de ces produits commencera entre 2022 et 2024, a précisé M. De Meo, qui a promis que ce plan industriel apporterait « plus de 12 milliards d’euros de valeur à l’économie espagnole dans les trois-quatre prochaines années ».

Selon un communiqué du gouvernement espagnol, ce plan permettra de créer « 1 000 emplois stables », un chiffre que n’a pas mentionné M. De Meo dans son discours.

L’Espagne est le deuxième constructeur de voitures de l’Union européenne derrière l’Allemagne. L’automobile est un secteur-clé pour ce pays, correspondant à 10 % de son PIB. Mais la production automobile y a chuté de près de 20 % en 2020 sous l’effet de la pandémie et le secteur redouble d’efforts pour prendre le virage de la voiture électrique.

AFP (23/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.