Fermer
#Economie - #France - #Prime à la conversion

Prime conversion 08/20 : montant plafonné à 5000 euros pour électrique ou hybride rechargeable

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dès ce lundi 3 août, le montant de l’aide pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable redevient plafonné à 5000 euros. Fort de leur succès, les 200.000 primes à la conversion exceptionnelles dans le cadre du plan de relance de la filière automobile avaient toutes été attribuées fin juillet.

Afin d’aider les constructeurs à écouler leurs stocks invendus durant le confinement, le montant de la prime à la conversion, destinée aux Français qui achètent un véhicule électrique ou hybride, avait été relevé à 7000 euros en juin dernier. Le barème de ce nouveau système, appliqué en fonction des revenus, redevient similaire à celui qui prévalait avant le plan de soutien à l’automobile, avec un effort particulier en faveur des ménages les plus modestes.

Pour rappel, la prime à la conversion est octroyée pour remplacer des véhicules classés Crit’Air 3 ou plus anciens, les véhicules à essence immatriculés avant 2006 et les véhicules diesel immatriculés avant 2011. La prime est doublée pour les ménages avec un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 6300 euros par part et pour les « gros rouleurs » non imposables. Ils peuvent obtenir jusqu’à 3000 euros de remise pour l’achat d’un modèle thermique et 5000 euros d’aide pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride neuf ou d’occasion.

Le gouvernement maintient la surprime de l’État d’au maximum 1000 euros, pour les citoyens habitant ou travaillant dans une « Zone à Faible Emission» et lorsqu’une aide similaire a été accordée par la collectivité territoriale concernée.

Le Figaro

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.