Fermer
#Elles bougent - #Emploi - #Femmes - #Industrie automobile

Pourquoi les femmes doivent « oser » faire carrière dans l’automobile

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après l’association « Elles bougent », l’industrie automobile compte entre 25 % et 30 % de femmes dans ses effectifs. Parmi elles, Nathalie Duneau, directrice du marketing de Volvo France depuis 2015, fait office de modèle. Cette férue d’automobile depuis sa plus tendre enfance est diplômée de l’école de commerce ISG – International Business School – en cursus international, ce qui l’a conduite à suivre une partie de ses études à New York et Tokyo. Nathalie Duneau passe ensuite une quinzaine d’années au sein de grandes agences de publicité et de marketing, à l’instar de BBDO et TEQUILA / TBWA Advertising Agency. Elle accompagne certains grands noms de l’industrie automobile, comme BMW et Mercedes. « J’ai ensuite rejoint le siège français de la marque suédoise Volvo à un moment où ils réinventaient la marque », confie-t-elle.

Pour autant, être une femme dans un monde majoritairement masculin est une question que Nathalie Duneau refuse de se poser. « Il faut savoir que Volvo est une marque suédoise et que la parité est une réalité dans cette société dont le comité de direction français est à 50/50, donc la problématique d’être une femme dans un monde d’hommes ne se pose pas », remarque-t-elle. Tout en nuançant ses propos : « l’approche que j’ai pu avoir d’autres constructeurs en travaillant en agence de pub ou les relations que je peux nouer avec d’autres femmes dans le secteur de l’industrie automobile m’amène à penser que toutes les sociétés ne sont pas forcément identiques ».

Mais Nathalie Duneau en est certaine : « Je pense qu’il est tout à fait possible pour une femme de rejoindre le monde automobile, il ne faut pas se freiner dans son élan », estime la dirigeante, qui décrit un monde en constante évolution, où les femmes sont amenées à se tourner davantage dans des voies scientifiques, voire techniques.

CHALLENGES.FR (4/12/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.