Fermer
#AAA DATA - #Parc automobile

Pourquoi le parc automobile français a-t-il augmenté en 2020 ?

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Comme chaque année, AAA Data calcule les données du parc automobile. Arrêtés au 1er janvier 2021, les comptes affichent un total étonnant de 40,8 millions de véhicules en circulation en France en 2020, en hausse de 4 % par rapport à 2019, où le bilan montrait un nombre de 39,2 millions de véhicules.

Certes, 1,7 million de voitures neuves ont été immatriculées au cours de l’année dernière, mais plus de 200 000 primes à la conversion ont été accordées, mettant au rebus autant de véhicules. En réalité, le parc s’est agrandi de « vieilles voitures », souligne AAA Data. Des modèles qui n’étaient plus identifiés dans les statistiques ont été remis à la route par les Français et sont revenus dans le circuit, en passant entre les mains des professionnels de l’automobile avant une revente en occasparcion. Globalement, l’âge moyen de ces nouvelles entrées, hors immatriculations des véhicules neufs, est très élevé, en moyenne de 16 ans. « Le contexte sanitaire et les besoins contraints de mobilité ont donc conduit les Français d’une certaine façon à retaper les vieilles voitures », observe Marie-Laure Nivot, responsable intelligence Marchés chez AAA Data.

Ainsi, l’âge moyen du parc français a continué de vieillir et est passé à 10,8 ans, contre 10,6 ans au 1er janvier 2020. Détenu à 93 % par des particuliers, ce dernier représente également une photographie des tendances de consommations.

JOURNALAUTO.COM (31/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.