Fermer
#Plastic Omnium - #Résultats financiers

Plastic Omnium a limité la baisse de son chiffre d’affaires en 2020

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Plastic Omnium a pu redresser la barre sur la deuxième moitié de 2020 après un premier semestre difficile, limitant à 15,8 % la baisse de son chiffre d’affaires sur l’année.

Le chiffre d’affaires économique de l’équipementier français, qui intègre l’activité de ses coentreprises, s’élève à 7,7 milliards d’euros pour l’année 2020, avec un impact de change négatif de 181 millions d’euros, précise Plastic Omnium dans un communiqué.

Dans un secteur automobile durement touché par la crise du coronavirus, le groupe a subi une perte nette annuelle de 251 millions d’euros sur l’année (avec 255 millions d’euros de dépréciations d’actifs), contre 258 millions de bénéfices en 2019.

Au premier semestre, ses usines mises à l’arrêt pendant plusieurs semaines avaient fait plonger Plastic Omnium dans le rouge, avec une perte nette de 404 millions d’euros et une chute de 30 % de son activité.

Le groupe (31 000 salariés), qui produit des éléments extérieurs de carrosserie (notamment des pare-chocs), des réservoirs de carburant et des systèmes de dépollution de véhicules, avait mis en place dès fin 2019 des plans de « réduction de coûts et de flexibilisation de son outil industriel ». Sur l’année, les frais de personnel, coûts de production et frais généraux ont été réduits de 240 millions d’euros. Le groupe a également diminué ses investissements de 27 %.

Plastic Omnium a par ailleurs adapté son outil industriel « pour tenir compte d’un scénario de marché où la production automobile mondiale ne retrouve pas ses niveaux d’avant crise avant 2024/25 ». Avec la fermeture de trois usines en Allemagne, Espagne et Argentine, et d’autres mesures, le groupe compte réaliser 40 millions d’euros d’économies par an à fin 2022.

« Au second semestre, le redressement plus rapide qu’anticipé de la production automobile mondiale a amplifié les effets positifs de ces mesures », et a permis au groupe d’enregistrer une meilleure marge que prévu, souligne la direction du groupe.

Pour l’année 2021, Plastic Omnium anticipe un « fort rebond » non chiffré de son chiffre d’affaires, une marge opérationnelle à 6 %, comparable à celle de 2019, et une génération de liquidités (cash-flow libre) de plus de 220 millions d’euros, supérieure à celle de 2019.

Le conseil d’administration va proposer un dividende de 0,49 euro par titre, le même que pour l’exercice 2019.

AFP (18/2/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.